Quelle est la liste des travaux éligibles à MaPrimeRénov' ?

Rédigé par Marina Travert
Mis à jour le 03 juin 2024
Temps de lecture : 11 min
travaux éligibles à Ma Prime Rénov'

Estimez vos aides ! 👇

J'estime mes aides €

Vous vous demandez quels sont les travaux éligibles à MaPrimeRénov ? Quelles conditions pour pouvoir bénéficier de cette aide financière dédiée à l’efficacité énergétique de votre logement ? Quelles sont les nouveautés pour vos projets de rénovation avec MaPrimeRénov’ 2024 ? Hellio vous dit tout sur les travaux concernés par ce dispositif.

De nombreux changements sont survenus cette année, avec l'instauration de deux parcours distincts, et une évolution des opérations éligibles en conséquence. Restez concentré, car le sujet est complexe !


Vous avez sans doute droit à des primes pour rénover



Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

Logo_MaPrimeRenov_Horizontale_RVB

Fusion de l’ancien CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique) et de la prime Habiter Mieux agilité de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), MaPrimeRénov’ est une aide financière dédiée à la rénovation énergétique des logements. Elle a été mise en place par le gouvernement en 2020.

picto-maison-pieces-monnaie-euroSon but ? Faire disparaître les « passoires thermiques » — bâtiments très énergivores — et encourager les ménages à réaliser des travaux d’efficacité énergétique dans leurs logements par le biais d’une aide financière. En soutenant les particuliers dans la réduction de leur facture d’énergie et l’amélioration de leur confort thermique, l’État entend répondre à des enjeux économiques, environnementaux et sociaux.

Le montant de MaPrimeRénov’ versé dépend des ressources du ménage, de l’opération envisagée et des dépenses prévues pour les travaux. MaPrimeRénov’ vise à être plus juste et plus efficace que les anciens dispositifs existants.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 569 243

C’est le nombre de logements rénovés grâce à MaPrimeRénov’ en 2023, pour 2,74 milliards d'euros d'aides versées (source : Chiffres clés de l’Anah 2023).

Hellio répond à toutes vos questions dans sa FAQ MaPrimeRénov’.


MaPrimeRénov’ : les travaux éligibles en 2024

Isolation thermique, chauffage, production d’eau chaude sanitaire, rénovation globale, audit énergétique, dépose d’une cuve de fioul… Découvrez tous les différents types de travaux éligibles à MaPrimeRénov’.

En 2024, toutes les opérations sont regroupées en deux parcours :

  • Décarboné (ou par geste) : pour « seulement » remplacer un vieux système de chauffage ou d'eau chaude par un nouvel équipement à faibles émissions de CO2 ; en complément, des actions d'isolation ou de ventilation peuvent également être financées, mais pas sans changement de chauffage.
  • Accompagné : pour réaliser une rénovation d'ampleur, c'est-à-dire un ensemble de travaux permettant de gagner au moins deux classes au DPE (diagnostic de performance énergétique).

Le parcours Décarboné pour changer de chauffage

Désormais, l'aide est orientée sur le changement du système de chauffage ou d'eau chaude sanitaire, fonctionnant avec des énergies renouvelables. L'objectif est de débarrasser les logements français des énergies fossiles (fioul, charbon, gaz naturel). Ce parcours est appelé « Décarboné » ou « par geste ».

Finalement, en 2024, il reste également possible de financer des travaux d'isolation seuls.

picto-croix-rouge-hellioÀ noter que les foyers de catégorie rose n'y ont pas droit. Ainsi, les ménages aisés doivent impérativement passer par le parcours Accompagné (voir partie suivante).

Plusieurs travaux de chauffage sont éligibles à MaPrimeRénov’. Voici la liste des équipements :

picto info HellioL’INFO HELLIO :

À noter que l'isolation des combles perdus n'a jamais été éligible à Ma Prime Rénov'. Dans les combles, seule l'isolation des rampants peut être subventionnée.

  • Pompe à chaleur air/eau ;
  • Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique ;
  • Pompe à chaleur hybride ;
  • Chauffe-eau thermodynamique ;
  • Chauffe-eau solaire ;
  • Chauffage solaire (voir MaPrimeRénov' système solaire combiné) ;
  • Poêle à bûches et cuisinière à bûches ;
  • Poêle à granulés et cuisinière à granulés ;
  • Chaudière bois à alimentation manuelle (bûches) ;
  • Chaudière bois à alimentation automatique (granulés) ;
  • Foyer fermé et insert à bûches ou à granulés ;
  • Partie thermique d’un équipement PVT eau (système hybride alliant photovoltaïque et thermique) ;
  • Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid.

Sachez que la prime Rénov' pour une chaudière gaz a été supprimée (même pour un modèle à condensation). Vous aviez jusqu'au 31 décembre 2022 pour en profiter.

Opérations éligibles

Ménage bleu (très modeste)

Ménage jaune (modeste)

Ménage violet (intermédiaire)

Ménage rose (supérieur)

 

Chaudière à granulés de bois

7 000 €

5 500 €

3 000 €

X

 

Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique

11 000 €

9 000 €

6 000 €

X

 

Système solaire combiné

10 000 €

8 000 €

4 000 €

X

 

Chaudière à bûches

5 500 €

4 500 €

2 000 €

X

 

Pompe à chaleur air/eau ou hybride

5 000 €

4 000 €

3 000 €

X

 

Chauffe-eau solaire

4 000 €

3 000 €

2 000 €

X

 

Poêle ou cuisinière à granulés

1 800 €

1 500 €

1 000 €

X

 

Poêle ou cuisinière à bûches

1 800 €

1 500 €

700 €

X

 

Foyer fermé ou insert ou à bois

1 800 €

1 000 €

600 €

X

 

Partie thermique d’un équipement PVT eau

2 500 €

2 000 €

1 000 €

X

 

Chauffe-eau thermodynamique

1 200 €

800 €

400 €

X

 

Réseau de chaleur ou de froid

1 200 €

800 €

400 €

X

 

Dépose d’une cuve à fioul

1 200 €

800 €

400 €

X

 

Audit énergétique

500 €

400 €

300 €

X

 

VMC double-flux

2 500 €

2 000 €

1 500 €

X

 

Isolation thermique des fenêtres et parois vitrées

100 € / équipement

80 € / équipement

40 € / équipement

X

 

Isolation des murs par l'extérieur

75 €/m2

60 €/m2

40 €/m2

X

 

Isolation des toitures terrasses

75 €/m2

60 €/m2

40 €/m2

X

 

Isolation des murs par l'intérieur

25 €/m2

20 €/m2

15 €/m2

X

 

Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles aménagés

25 €/m2

20 €/m2

15 €/m2

X

 

Protection contre le rayonnement solaire (Outre-mer)

25 €/m2

20 €/m2

15 €/m2

X

 

Isolation-thermiqueLes travaux d’isolation sont souvent la clé d’une performance énergétique améliorée. Ils créent une enveloppe protectrice autour du bâtiment, ce qui retient la chaleur à l’intérieur. Voici les opérations d’isolation éligibles à MaPrimeRénov’ :

  • Isolation des rampants de toiture (Voir MaPrimeRénov' Toiture) ou des plafonds de combles ;
  • Isolation des murs par l’extérieur (voir MaPrimeRénov' ITE);
  • Isolation des murs par l’intérieur (ITI) ;
  • Isolation des toitures terrasses ;
  • Isolation des parois vitrées (fenêtres et portes-fenêtres en remplacement d’un simple vitrage) ;
  • Protection des parois vitrées contre le rayonnement solaire (en Outre-mer uniquement).

D'autres opérations peuvent être financées, or chauffage et isolation, toujours dans le but d'optimiser les performances énergétiques de l'habitation :

  • Dépose de cuve à fioul ;
  • Audit énergétique (hors obligation réglementaire) ;
  • Ventilation double flux (voir MaPrimeRénov' VMC), si elle complète une action d'isolation.

Le parcours Accompagné pour une rénovation d'ampleur

Afin d'accélérer la transition énergétique du pays, l'État mise sur les chantiers d'ampleur. En effet, les rénovations globales offrent les meilleurs résultats en matière de baisse des consommations et des émissions de gaz à effet de serre.

À ce titre, un parcours dédié a été mis en place en 2024 : baptisé « accompagné », il finance des rénovation d'ampleur. La raison de cette appellation est simple, car tout projet doit être suivi par un opérateur agréé « Mon Accompagnateur Rénov' ».

Le critère d'éligibilité principal consiste à faire gagner au moins 2 classes au DPE. C'est la fin qui compte, pas les moyens. Autrement dit, les travaux réalisés sont relativement libres — pompe à chaleur, VMC, ballon thermodynamique... — mais doivent inclure au moins deux gestes d'isolation (toiture, fenêtre/menuiserie, sols ou murs).

symbole-euros-picto-bleuLe calcul du montant se base sur le coût des travaux hors taxes, dans la limite d'un certain plafond de dépenses. Pour faire simple, plus vos revenus sont faibles et plus la rénovation est performante, plus vous aurez droit à une somme intéressante.

 

Plafond de dépenses éligibles HT

Ménage bleu (très modeste)

Ménage jaune (modeste)

Ménage violet (intermédiaire)

Ménage rose (supérieur)

 

2 sauts de classe

40 000 €

80 % HT

60 % HT

45 % HT

30 % HT

 

3 sauts de classe

55 000 €

50 % HT

35 % HT

 

4 sauts de classe ou +

70 000 €

 

Bonus sortie de passoire

10 % HT (atteinte de la classe D minimum)

 

Mon Accompagnateur Rénov’

2 000 €

100 %

80 %

40 %

20 %

 

Pour connaître le montant auquel vous avez droit, il faut donc commencer par connaître votre couleur. Ensuite, selon le nombre de sauts de classes énergétiques définies par l'audit énergétique, multipliez le pourcentage ci-dessus par le coût des travaux. Si la facture dépasse le plafond (2e colonne), c'est ce plafond qui doit être pris en compte.

Autrement dit, il n'est en aucun cas possible de recevoir plus de 63 000 €. C'est le montant maximal pour un ménage bleu dont le logement gagne 4 classes et sort du statut de passoire énergétique : 90 % x 70 000 €.

Quant à la prise en charge de la prestation de l'Accompagnateur Rénov', elle est financée jusqu'à 100 % pour les plus précaires, dans la limite de 2 000 € (4 000 € dans quelques cas précis).

picto-soleil-bleuAutre nouveauté : le projet accompagné peut intégrer des travaux d'amélioration du confort d'été, comme les brasseurs d'air fixes de plafond et les protections solaires de parois vitrées.

Les travaux que MaPrimeRénov' ne finance pas ou plus

  • Le parcours accompagné remplace l'ancien forfait MaPrimeRénov' Rénovation globale, qui exigeait un gain énergétique d'au moins 55 %, et non pas un saut de lettres au DPE.
  • Exit également la version MaPrimeRénov' Sérénité, anciennement disponible pour les propriétaires bleus et jaunes, pour un bouquet de travaux avec 35 % d'économies d'énergie minimum.
  • Par ailleurs, il n'existe plus de bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC). Le bonus sortie de passoire énergétique subsiste en 2024 mais il a évolué en un pourcentage de 10 % supplémentaire sur la prise en charge des travaux.
  • Le forfait AMO (Assistance à Maîtrise d'Ouvrage) a également disparu.

Nous rappelons qu'il n'est plus possible de financer l'installation d'une chaudière à très haute performance énergétique (THPE) de type gaz à condensation. Seules les énergies renouvelables sont aujourd'hui encouragées.

picto-radiateur-chauffageEst-ce que Ma Prime Rénov' existe pour une chaudière électrique ou des radiateurs performants ? Non, en tout cas pas encore ! Malgré les incitations à développer l'électricité au détriment des combustibles fossiles, ces équipements ne font pas partie de la liste des travaux éligibles à la prime de l'Anah.

Enfin, l'isolation des combles perdus (soufflage de laine au sol par exemple) ne donne pas droit au financement. À une époque, ce type de travaux était proposé gratuitement, ou pour 1 euro symbolique grâce au Coup de pouce Isolation.


Hellio est mandataire de MaPrimeRénov' : nous vous aidons de A à Z


Quels sont les travaux les plus réalisés grâce à l'aide ?

Picto_Courbe_Graphique_HausseL'Anah publie régulièrement des bilans et des statistiques sur MaPrimeRénov'. De janvier à décembre 2022, les trois opérations les plus financées concernaient l'installation d'un système de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire :

  1. Pompe à chaleur air-eau : 156 004 dossiers financés
  2. Poêle à granulés : 148 764 dossiers financés (sur 318 429 au total)
  3. Chauffe-eau solaire individuel : 64 711 dossiers financés

Les projets d'isolation représentent environ 20 % des demandes de financement.

Source : bilan MaPrimeRénov' 2022

Il sera intéressant d'observer l'évolution de ces statistiques, étant donné que les pouvoirs publics souhaitent aujourd'hui privilégier les rénovations globales et non plus les « mono-gestes ».


Ma Prime Rénov’ : les critères d’éligibilité des travaux

Nouveautés 2024 avec les parcours décarboné et accompagné

  • Parcours décarboné : un DPE sera obligatoire à partir de 2025. S'il s'agit d'une maison classée F ou G, les propriétaires auront l'obligation de passer par le parcours accompagné dès le 1er janvier 2025.
  • Parcours accompagné : un audit énergétique préalable est impératif. Hormis l'obligation de réaliser au moins deux travaux d'isolation, il est interdit de poser un nouvel appareil de chauffage fonctionnant majoritairement avec des énergies fossiles.

Les conditions techniques des travaux

Pour plus de détails : lire l'arrêté du 17 novembre 2020 relatif aux caractéristiques techniques et modalités de réalisation des travaux et prestations dont les dépenses sont éligibles à la prime de transition énergétique.

picto-label-check-bleuChaque opération doit répondre à des critères de performance énergétique spécifiques et souvent très techniques. Par exemple, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’ pour vos travaux de toiture si, et seulement si, ces derniers respectent ces contraintes techniques :

  • Les travaux sont réalisés avec un matériau atteignant un certain niveau de résistance thermique (qui nécessite d’ailleurs souvent l’installation d’un pare-vapeur pour limiter l’humidité).
  • Les différents dispositifs de protection (revêtements, parements…) contre les possibles dégradations extérieures ou intérieurs (humidité, neige, pluie, vent, feu…) doivent également être conformes.
  • Les caractéristiques et performances attendues dépendent aussi du lieu où se situe le logement. En effet, toujours dans le cas d’une isolation de parois opaques, les critères techniques à respecter ne sont pas les mêmes en métropole et en Outre-mer.

picto-casque-hellio-pro-bleuC’est notamment pour cette raison qu’il est vivement recommandé de faire appel à des professionnels qualifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour une première visite technique, mais aussi pour la réalisation de travaux.

Vous pouvez vous faire accompagner par un mandataire MaPrimeRénov’ comme Hellio, pour assurer un suivi à toutes les étapes de votre projet de rénovation.

Faire appel à un artisan RGE pour réaliser les travaux

Pour que vos travaux soient éligibles à MaPrimeRénov’, ils doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE dans la très grande majorité des cas. Le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) a été créé en 2011 par l’État et l’ADEME pour faciliter l’identification des entreprises et artisans sensibilisés et formés aux problématiques de la rénovation énergétique.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Attention, certains professionnels peu scrupuleux utilisent MaPrimeRénov’ pour tromper les particuliers. Voici donc quelques conseils pour éviter les abus :

  • Gardez en tête que le démarchage téléphonique est interdit.
  • Pensez à vérifier le label RGE de l’entreprise avec qui vous êtes en contact.
  • N’hésitez pas à vous faire accompagner par un mandataire comme Hellio, pour vous conseiller tout au long de votre projet.

Chaque domaine d’intervention dispose de son propre label RGE. Depuis la réforme 2021, 19 domaines de travaux sont répertoriés (rénovation globale, audit énergétique, chaudière bois, chauffe-eau thermodynamique, isolation des murs par l’extérieur…).

Cette mention RGE est donc un gage de qualité pour vos futurs travaux d’efficacité énergétique. On ne peut en aucun cas bénéficier de MaPrimeRénov’ lorsque l’on réalise les travaux soi-même. Outre ses connaissances techniques, l’artisan RGE est aussi en mesure de vous conseiller et de vous aider à réduire votre consommation d’énergie de façon générale, en maîtrisant les aides financières.

Depuis le 1er janvier 2021, une expérimentation nommée « RGE chantier par chantier » vous permet de faire appel à des petites entreprises non RGE, pour assurer vos travaux, tout en restant éligible à MaPrimeRénov’. En savoir plus sur le dispositif RGE chantier par chantier.

Un annuaire officiel pour trouver un artisan qualifié RGE

Picto_Livre_bleuLe gouvernement a mis en place un annuaire officiel permettant de trouver une entreprise RGE à proximité du logement : france-renov.gouv.fr. Il est ainsi possible d’effectuer une recherche précise pour trouver un professionnel qualifié RGE dans la spécialité attendue. Cet annuaire permet également de vérifier les références des professionnels susceptibles de vous proposer leurs services.


Nos bénéficiaires témoignent sur leur expérience


MaPrimeRénov’ 2024 : autres conditions d’éligibilité

4 différents profils de bénéficiaires

MaPrimeRénov’ s’adresse à tous les propriétaires (bailleurs ou occupants) ainsi qu’aux syndicats de copropriétés (pour les parties collectives) qui souhaitent réaliser des travaux d’efficacité énergétique. Voir aussi : version MaPrimeRénov' Copro.

picto-menages-eligiblesSon montant dépend du profil du bénéficiaire qui est déterminé par deux éléments : le niveau de ressource du ménage et la location du logement. Le dispositif est plus généreux pour les foyers d’Île-de-France. En effet, le coût de la vie et le prix de l’immobilier y sont — en moyenne — plus élevés que dans le reste de la France.

Il existe ainsi 4 profils de bénéficiaires, déclinés en 4 couleurs :

  • Bleu : revenus très modestes ;
  • Jaune : revenus modestes ;
  • Violet : revenus intermédiaires ;
  • Rose : revenus supérieurs.

Globalement, plus le demandeur a des revenus importants et moins le montant de la prime est élevé. En savoir plus sur les 4 couleurs de bénéficiaires Ma Prime Rénov'.

Les règles d'écrêtement

Voilà un sujet complexe mais incontournable dans le calcul de la prime. La loi impose un écrêtement sur le montant, c'est-à-dire une part de la dépense qui doit obligatoirement rester à la charge du bénéficiaire.

Plus le demandeur a des revenus importants, plus son reste à charge est élevé. Le niveau d'écrêtement dépend du parcours :

 

Ménage bleu (très modeste)

Ménage jaune (modeste)

Ménage violet (intermédiaire)

Ménage rose (supérieur)

 
Parcours décarboné 90 % 75 % 60 % 40 %  
Parcours accompagné 100 % 80 % 60 % 40 %  

À noter que les pourcentages s'appliquent sur le coût TTC des travaux.

Conditions d’attribution liées au logement

Le décret n°2021-1938 du 30 décembre 2021 a apporté quelques nouveautés au dispositif MaPrimeRénov’.

  • Le logement dans lequel s’effectueront les travaux doit avoir 15 ans d’ancienneté (contre 2 ans auparavant). Exception dans le cas d’une demande de prime concernant une chaudière fonctionnant au fioul, avec la dépose de la cuve : l'ancienneté requise n'est alors que 2 ans.
  • L’habitation doit être occupée au minimum 8 mois par an (au lieu de 6 mois auparavant).
  • Le propriétaire doit occuper son logement, à titre de résidence principale, dans un délai d’un an à compter de la demande de prime.
  • Le délai de réalisation des travaux est augmenté à 2 ans au lieu d’un, à compter de la confirmation de prime envoyée par l’Anah (sauf en en cas d’avance, réservée aux particuliers, où il est augmenté à un an au lieu de six mois).

Travaux éligibles : quelles étapes pour bénéficier de MaPrimeRénov’ ?

Picto_Respect_OrdreVotre projet fait partie des travaux éligibles à MaPrimeRénov’ ? Découvrez les étapes à suivre pour bénéficier de ce dispositif financier. Retenez que votre demande d’aide doit intervenir avant le début des travaux. MaPrimeRénov’ ne peut s’appliquer aux travaux de rénovation énergétique déjà terminés. Toutes les démarches s’effectuent sur une plateforme unique.

Avant le lancement des travaux

  1. Déposez votre demande de prime en vous créant un compte sur www.maprimerenov.gouv.fr. Différentes pièces justificatives vous seront demandées (devis des artisans RGE sollicités, informations fiscales, documents d’identité…).
  2. Vous pouvez désigner un mandataire financier et/ou administratif. Cette structure habilitée par l’Anah a pour rôle de vous guider dans la constitution du dossier, et éventuellement d’avancer les frais à votre place. C’est le cas de Hellio !
  3. Votre demande est examinée. Si votre projet est bien éligible, vous recevez une notification vous informant de l’attribution de MaPrimeRénov’.

À fin des travaux

  1. Demandez sa facture au professionnel RGE qui a réalisé le projet.
  2. Réalisez votre demande de prime sur votre compte www.maprimerenov.gouv.fr. Déposez la facture et votre RIB sur votre espace personnel. La prime est ensuite versée par virement bancaire. Si vous êtes passé par un mandataire financier, vous n'avez pas besoin d'attendre puisque la somme était déduite sur le devis.

Et voilà : vous avez toutes les clés pour concrétiser vos travaux à moindre coût.

main-piece-euro-primeMaPrimeRénov' est cumulable avec l'éco-prêt à taux zéro. Cet éco-PTZ permet d'emprunter jusqu'à 50 000 €, sans intérêts, pour régler le reste à charge. Autre cumul possible dans le cas du parcours Décarboné : la prime CEE (Certificats d'économies d'énergie).


N'attendez plus pour calculer votre prime !


Tags associés : Travaux, Financement, MaPrimeRénov

picto rédacteur blanc

Cet article a été rédigé par Marina Travert,

Rédactrice spécialisée en énergie et en rénovation énergétique

Notre équipe de journalistes et rédacteurs publie des articles sur tous les sujets de l'énergie : rénovation énergétique, aides financières, nouvelles lois... Nous nous efforçons de les mettre à jour régulièrement. Toutefois, si vous avez un doute sur une information, n'hésitez pas à nous en faire part.

Pour plus d'informations,

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher