Tout comprendre sur Ma Prime Rénov’ de A à Z

Rédigé par Matthieu
14 sept. 2020
Temps de lecture : 7 min
Ma Prime Rénov'

Ma Prime Rénov’, ou « MaPrimeRénov’ », est une aide à la rénovation créée en 2020 à destination des ménages. Comme son nom l’indique, elle vise à financer différents travaux de rénovation énergétique en maison ou immeuble. Condition sine qua non : ces projets d’efficacité énergétique doivent diminuer la consommation d’énergie d’un logement ou privilégier les énergies renouvelables.

Avec Hellio, découvrez tous les détails de ce dispositif étendu en 2021, qui a remplacé le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Anah.


Grâce à Hellio, recevez facilement les financements pous vos travaux !



Ma Prime Rénov’ : la nouvelle aide à la rénovation

Le gouvernement incite de plus en plus les Français à baisser leur facture d’énergie. La solution la plus efficace consiste à faire des travaux de rénovation. Isolation thermique, remplacement de chaudière, ventilation, etc. : de nombreux moyens existent pour rendre un logement moins énergivore. Oui mais voilà, certains Français en ont peu… des moyens !

main-piece-euro-primePour soutenir leurs projets, les ménages peuvent bénéficier de divers financements. Coup d’accélérateur en 2020 avec « Ma Prime Rénov’ », une nouvelle aide versée par l’Anah, à destination des propriétaires occupants de maisons ou appartements.

Avec son slogan « Mieux chez moi, mieux pour la planète », la prime éco Rénov’ a plusieurs objectifs, en France métropolitaine comme dans les DOM :

  • Engendrer des économies d’énergie, synonymes de facture en baisse
  • Améliorer le confort des logements, en hiver comme en été
  • Réduire l’impact environnemental du secteur du bâtiment

Une prime unifiée qui remplace le CITE et Habiter mieux Agilité

Cette prime à la rénovation ne s’ajoute pas aux aides existantes. En fait, elle remplace deux programmes en les fusionnant :

Picto_Pouce_HautObjectif : rendre plus facile, plus rapide et plus intéressante l’obtention d’un financement dans le cadre de travaux énergétiques. Plus besoin d’attendre l’année suivante comme avec l’ancien CITE ! Vous recevez l’argent par virement bancaire, après avoir transmis la facture des travaux à l’Anah, dans un délai moyen – prévisionnel – de 15 jours.

Mieux : pour vous aider à régler l’acompte à votre artisan avant le chantier, l’Anah a mis en place une possibilité d’avancer les frais dès mai 2020. Il suffit de faire appel à une entreprise mandataire comme Hellio !

Une mise en place progressive jusqu'en 2021

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Vous pouvez cumuler Ma Prime Rénov’ avec la prime CEE (ou « prime énergie »), l’aide Action Logement ou encore les aides des collectivités locales (si vous respectez les critères d’éligibilité). Profitez-en et financez votre projet jusqu’à 90 % ! Naturellement, il n’est pas possible de cumuler un montant supérieur aux dépenses engagées.

L’instauration de ce dispositif survient en trois étapes :

1. Mise en place partielle en 2020 : seulement pour les propriétaires occupants aux ressources modestes et très modestes

Les ménages intermédiaires conservent le principe du CITE, tout comme les ménages aisés, mais sur un nombre très limité de travaux.

2. Élargissement en janvier 2021 : pour tous les propriétaires occupants et les syndicats de copropriétaires

La condition de ressources disparaît. Il y a désormais quatre profils correspondant à quatre niveau de revenus : bleu, jaune, violet et rose. Les foyers les plus aisés ne peuvent demander la prime que sur une petite sélection d'opérations. Le CITE disparaît également.

3. Élargissement en juillet 2021 : pour les propriétaires bailleurs

Les propriétaires de logements en location peuvent désormais les rénover en recevant la prime.

Fleche_BasAinsi, en contrepartie de sa simplicité, la prime unique Rénov’ s’adresse à moins de Français que le crédit d'impôt. Les locataires et les ménages « aisés » sont les grands perdants de ce changement (plus de détails ci-dessous).


Inscrivez-vous sur Hellio et recevez votre prime énergie


Qui peut obtenir la prime de rénovation en 2021 ?

picto-menages-eligiblesAvec la nouvelle Prime Rénov', l'État avait initialement décidé de se focaliser sur les propriétaires occupants, avant de l'élargir aux propriétaires bailleurs et syndicats de copropriétaires en 2021. Quant aux locataires, ils doivent désormais se tourner vers d’autres solutions comme le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie.

Par ailleurs, cette nouvelle subvention a exclu temporairement les Français les plus aisés financièrement. Autrement dit, les 20 % dont les revenus sont les plus élevés.

Voir les anciens critères d'éligibilité en 2020

 

En 2020, seuls les revenus ci-dessous étaient éligibles à la prime Rénov’ :

Nb de personnes du ménage

Ménage en Île-de-France

Ménage hors Île-de-France

  Très modeste (€) Modeste (€) Très modeste (€) Modeste (€)
1 < 20 593 < 25 068 < 14 879 < 19 074
2 < 30 225 < 36 792 < 21 760 < 27 896
3 < 36 297 < 44 188 < 26 170 < 33 547
4 < 42 381 < 51 597 < 30 572 < 39 192
5 < 48 488 < 59 026 < 34 993 < 44 860
Par personne supplémentaire + 6 096 + 7 422 + 4 412 + 5 651

Ces montants correspondent à la somme des « revenus fiscaux de référence » indiqués sur les avis d’imposition du ménage pour l’année qui précède la demande de prime.

Exemple en 2020 : en Île-de-France, un couple marié sans enfant effectue une demande de Prime Rénov’. Son revenu fiscal de référence 2019 est de 40 000 €. Dans ce cas, sa demande sera refusée car cela dépasse 36 792 €. En revanche, en tant que ménage « intermédiaire », le couple sera vraisemblablement éligible en 2021 et pourra toujours demander un crédit d’impôt en 2020.

Désormais, tous les revenus ont accès à MaPrimeRénov'

Depuis le 1er janvier 2021, il y a 4 profils de bénéficiaires, traduits en 4 couleurs :

  • Bleu : revenus très modestes (précaires)
  • Jaune : revenus modestes
  • Violet : revenus intermédiaires
  • Rose : revenus élevés

Moins les ressources sont importantes, plus le montant de prime est bonifié.

Les autres conditions de la Prime Rénov’

Vous faites partie des ménages éligibles ? Il reste encore quelques conditions à remplir pour profiter d’un remboursement de vos travaux grâce à la prime.

  • Le logement en question est une résidence principale achevée depuis au moins 2 ans en France métropolitaine ou en Outre-mer,
  • Les travaux envisagés font partie des opérations éligibles et respectent des critères techniques (voir liste ci-dessous),
  • La plupart des travaux d’isolation et de chauffage doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement),
  • Vous devez suivre une démarche administrative particulière pour avoir droit à l’aide financière à la rénovation. Plus de précisions en fin d’article.

Les travaux financés par Ma Prime Rénov’

picto-outil-entretien-tournevisLa prime rénovation s’applique sur une sélection d’opérations résidentielles (autrement dit, uniquement dans des habitations et non des bureaux, usines ou bâtiments agricoles). Attention, ces opérations ne correspondent pas exactement aux mêmes travaux que le crédit d’impôt.

On discerne 5 grandes catégories :

  • Isolation thermique des parois
  • Installation d'un système de chauffage
  • Amélioration de la ventilation
  • Audit énergétique
  • Rénovation globale

Il existe une vingtaine d’opérations éligibles. Certaines concernent à la fois des logements individuels (maison ou appartement) et collectifs (parties communes d’une copropriété). D’autres ne concernent que les résidences individuelles, comme la pose d’un poêle à bois. En effet, ce type d’appareil n’a pas vocation à chauffer un immeuble entier.


Estimez gratuitement le montant de vos primes pour rénover


Quel montant pour la Prime Rénov’ ?

Le barème de la Prime Rénov’ varie selon le type de travaux et les ressources du ménage (voir tableau des plafonds de revenus ci-dessus).

Nouveaux montants 2021


Montants 2020 pour des travaux individuels

Type de travaux Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
PAC géothermique, capteurs horizontaux et verticaux 10 000 € 8 000 €
Chaudière à granulés 10 000 € 8 000 €
Chauffage solaire combiné 8 000 € 6 500 €
Chaudière à bûches 8 000 € 6 500 €
PAC air/eau 4 000 € 3 000 €
Chauffe-eau solaire individuel 4 000 € 3 000 €
Ventilation double flux 4 000 € 3 000 €
Poêle à granulés, cuisinière à granulés 3 000 € 2 500 €
Poêle à bûches, cuisinière à bûches 2 500 € 2 000 €
Partie thermique d’un équipement PVT eau 2 500 € 2 000 €
Foyer fermé, insert, à bûches ou granulés 2 000 € 1 200 €
Chaudière gaz à très haute performance énergétique* 1 200 € 800 €
Raccordement aux réseaux de chaleur et/ou de froid 1 200 € 800 €
Chauffe-eau thermodynamique 1 200 € 800 €
Dépose de cuve à fioul 1 200 € 800 €
Audit énergétique 500 € 400 €
Isolation des murs par l’extérieur 75 €/m2 60 €/m2
Toitures terrasses 100 €/m2 75 €/m2
Isolation thermique des parois vitrées en remplacement de simple vitrage 100 €/équipement 75 €/équipement
Isolation des rampants de toiture ou plafonds de combles 25 €/m2 20 €/m2
Isolation des murs par l’intérieur 25 €/m2 20 €/m2
Protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires (uniquement en Outre-Mer) 25 €/m2 20 €/m2

* pour les bâtiments non raccordés à un réseau de chaleur vertueux aidé par l'ADEME


Montants 2020 pour des travaux collectifs

Type de travaux Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
PAC géothermique, capteurs horizontaux et verticaux 3 000 €/logement 2 000 €/logement
Chaudière à granulés ou à bûches 3 000 €/log. 2 000 €/log.
PAC air/eau 3 000 €/log. 2 000 €/log.
Chauffe-eau solaire collectif 1 000 €/log. 750 €/log.
Ventilation double flux 3 000 €/log. 2 000 €/log.
Chaudière gaz à très haute performance énergétique * 400 €/log. 300 €/log.
Raccordement aux réseaux de chaleur et/ou de froid 400 €/log. 300 €/log.
Chauffe-eau thermodynamique 400 €/log. 300 €/log.
Dépose de cuve à fioul 400 €/log. 300 €/log.
Audit énergétique 250 €/log. 200 €/log.
Isolation des murs par l’extérieur 100 €/m2 75 €/m2
Toitures terrasses 100 €/m2 75 €/m2
Isolation des rampants de toiture ou plafonds de combles 25 €/m2 20 €/m2
Isolation des murs par l’intérieur 25 €/m2 20 €/m2
Protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires (uniquement en Outre-Mer) 25 €/m2 20 €/m2

*pour les bâtiments non raccordés à un réseau de chaleur vertueux aidé par l'ADEME


En habitat collectif : MaPrimeRénov'Copro

picto-immeuble-bleuÀ partir de 2021, les travaux collectifs sont regroupés sous une offre unique MaPrimeRénov' Copropriété. La résidence doit entreprendre un projet de rénovation permettant d'atteindre 35 % de gain énergétique après travaux. Le montant de la prime est calculé simplement : 25 % du coût total. Comme pour les particuliers, des bonus existent. L'accompagnement par un opérateur d'assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) est obligatoire.

Chaque équipement doit valider certaines contraintes techniques : résistance thermique des isolants, performance des chaudières, etc. Rapprochez-vous d’un conseiller FAIRE pour en savoir plus.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 20 000 €

Il s’agit du montant maximum de Primes Rénov’ qu’un logement individuel peut cumuler sur 5 ans. Autrement dit, si vous optez pour un bouquet de travaux (isolation des combles, des murs, installation d’une chaudière à granulés de bois…), vous toucherez au plus 20 000 € de primes sur une période de 5 ans.


Comment obtenir Ma Prime Rénov’ de l’Anah ?

Si vous validez toutes les conditions de Ma Prime Rénov’ (logement > 2 ans, travaux inclus, entreprise RGE), voici les 5 étapes pour la demander en passant par un mandataire comme Hellio :

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

À la recherche d’une simulation de Prime Rénov’ ? Rendez-vous sur l’outil de la plateforme FAIRE, mise en place par le gouvernement et l’ADEME : https://www.faire.gouv.fr/aides-de-financement/simulaides. Vous y découvrirez également votre éligibilité aux autres primes.

  1. Inscrivez-vous sur particulier.hellio.com en renseignant votre situation
  2. Créez votre compte sur maprimerenov.gouv.fr (un conseiller Hellio vous guide)
  3. L’Anah vérifie votre dossier et valide votre demande de prime
  4. Un professionnel réalise les travaux chez vous et vous remet une facture
  5. Connectez-vous à votre espace en ligne et envoyez les derniers documents nécessaires.

Hellio vous rappelle l’importance d’effectuer votre démarche avec soin. Ne laissez rien au hasard : pièces du dossier, normes des travaux, ordre des étapes. Sans quoi, vous ne profiterez pas de la prime unifiée 2020-2021, et vous pourriez même subir une arnaque.


Besoin d'une prime pour vos travaux ? Rénovez votre logement avec Hellio !


Tags associés : Financement, MaPrimeRénov'

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie