Ma Prime Rénov’ toiture : montants et conditions pour isoler en 2022

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 01 juin 2022
Temps de lecture : 7 min
Ma Prime Rénov’ toiture

J'estime mes aides €

Face aux hausses de prix records de l’énergie, notamment du gaz et du fioul, nombre de Français et Françaises cherchent des solutions concrètes et durables pour maîtriser le montant de leurs factures. Dans ce contexte, l’isolation de la toiture est actuellement l’une des opérations de rénovation thermique les plus efficaces. Encouragé par l’État, ce type de travaux est, de plus, éligible à Ma Prime Rénov’. Mais pour quels montants et sous quelles conditions ? Hellio vous guide.


Je finance en quelques clics mes travaux de rénovation énergétique !


Barème MaPrimeRénov'
par mètre carré

Profil bleu

Profil jaune

Profil violet

Profil rose

Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles

25 €

20 €

15 €

7 €

Isolation des toitures terrasses

75 €

60 €

40 €

15 €

C’est le moment d’isoler son logement !

En l’espace de quelques mois seulement, les prix de l’énergie ont littéralement explosé. Sur un an en 2021, ils ont augmenté de 18,6 %, selon le rapport publié par l’Insee début janvier 2022. On enregistre des hausses records des prix du gaz, de l’essence, de l’électricité et de multiples matières premières.

homme-professionnel-isolation-combles-rampants-panneaux-bulleDans ce contexte compliqué, quelles solutions peuvent adopter les ménages, et notamment ceux dont les ressources sont modestes, pour conserver du pouvoir d’achat ? La rénovation énergétique fait partie des alternatives à envisager en priorité. Cette solution permet en effet de profiter d’un logement plus performant d’un point de vue énergétique, c’est-à-dire qui gaspille moins de ressources pour se chauffer ou se rafraîchir en été. In fine, ceci réduit sensiblement le montant des factures de gaz, d’électricité ou de fioul. C’est également l’occasion de vivre dans un environnement plus confortable !

Parmi les opérations à penser en tout premier lieu : l’isolation de la toiture. Objectif : retenir davantage de chaleur en saison froide, et rester au frais en saison chaude. Ce chantier de rénovation thermique contribue ainsi à diminuer sensiblement les déperditions d’énergie, et donc votre consommation énergétique. Pour toutes ces raisons, la rénovation de la toiture est encouragée par différentes aides de l’État, et notamment par le dispositif MaPrimeRénov’.

Deux techniques principales : par l’intérieur ou l’extérieur

L’isolation de la toiture peut être principalement réalisée par deux méthodes dans des combles aménagés (grenier par exemple) :

  • Par l’intérieur : des panneaux isolants — en laine de verre, laine de bois ou encore ouate de cellulose — sont fixés sur les rampants de toiture ;
  • Par l’extérieur : on parle de « sarking », au-dessus de la charpente existante. Les artisans ont alors recours au polyuréthane ou à la laine de roche par exemple.

Beaucoup plus rare, il est possible d’isoler les toitures-terrasses (plus courant en copropriété).

Enfin, rappelons la méthode alternative par le sol, lorsque les combles sont dits « perdus ». Un isolant est alors déroulé par terre, ou soufflé sous forme de flocons par une cardeuse, via un tuyau.

Combien coûte l’isolation de la toiture ?

Symbole EurosSelon une observation des prix pratiqués sur le terrain en 2018, l’Ademe a publié une synthèse des travaux de rénovation énergétique. Parmi ces opérations, voici le coût d’une isolation en rampants de toiture (204 chantiers étudiés) :

  • Fourchette basse : 48 €/m2
  • Médiane : 65 €/m2
  • Fourchette haute : 89 €/m2

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Qu’importe le choix de la technique, l’obtention d’aides est la bienvenue pour baisser la somme à payer. Parfois, il s’agit même d’un levier indispensable pour compléter le budget des foyers les plus précaires.

La moyenne donnée par le grand rapport « Perf in Mind », co-établi par plusieurs organismes comme Enertech et Effinergie, s’avère bien plus élevée : 120 € par mètre carré (quasiment identique à la médiane). Une différence que l’on peut hypothétiquement justifier par le recours à davantage d’isolants biosourcés.

Côté sarking, le rapport Perf in Mind situe le prix moyen à 295 euros par m2. Un choix très coûteux donc !


Moins de gaspillage d'énergie, c'est moins de dépense !


Aides de l’État : qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

Logo_MaPrimeRenov_Horizontale_RVB

Créée en 2020, MaPrimeRénov’ est une des aides de l’État qui vise à financer les travaux de rénovation énergétique en maison individuelle ou en immeuble collectif. Cette prime est versée aux ménages propriétaires lorsque les projets d’efficacité énergétique permettent de réduire la consommation énergétique des logements, ou de privilégier les énergies renouvelables.

Parmi les travaux éligibles à Ma Prime Rénov’ : les chantiers d’isolation thermique des murs ou des toitures, de ventilation, de changement de chauffage ou de rénovation globale. Plusieurs milliers d’euros peuvent être versés pour financer un seul et même poste.

MaPrimeRénov’ est un succès puisque, rien que sur l’année 2021, pas moins de 644 000 logements ont bénéficié de cette aide de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Selon cet organisme, 685 000 primes devraient être encore versées en 2022.

icone-ventilation-01Isoler c’est bien, mais attention à la ventilation ! Vérifiez auprès d’un professionnel que l’air circule correctement dans votre habitation et se renouvelle suffisamment. Ouvrir les fenêtres chaque jour ne suffit pas : pensez par exemple à installer une VMC double flux.


Changer sa toiture pour une meilleure isolation thermique ?

Engager une rénovation de la toiture permet d’améliorer le confort thermique. L’opération participe aussi à améliorer la classe du logement au diagnostic de performance énergétique (DPE), et de vivre dans une maison ou un appartement plus agréable en toute saison. C’est également une action esthétique qui valorise votre bien immobilier, et qui justifie, en moyenne, un prix de vente plus élevé.

Rénovation du toit : un éco-geste qui maximise les économies d’énergie

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Selon une enquête réalisée par Hellio, un an après avoir effectué des travaux d'isolation de leurs combles, 77 % des répondantes et répondants estiment bénéficier de plus de confort.

Selon l’Ademe, entre 25 et 30 % des déperditions thermiques se produisent par le toit dans une maison ancienne peu performante. D’où l’importance de renforcer l’isolation de sa toiture en priorité !

Grâce à l’isolation des combles ou de la toiture, les logements conservent plus de chaleur pendant l’hiver, et plus de fraîcheur durant l’été. À la clé : des économies d’énergie importantes. Un point crucial, à l’heure où le prix des énergies fossiles, telles que le gaz ou le fioul, bat des records !

Isoler son logement est aussi un bon geste pour la planète. Réduire ses dépenses énergétiques, c’est limiter le recours aux énergies fossiles et nucléaires, et émettre moins de CO2. Autant de points qui allègent l’empreinte négative des ménages sur l’environnement. Pensez aussi à vos usages, en tendant vers plus de sobriété !

Isolation de la toiture et valorisation du logement

Isoler ses combles ou sa toiture, c’est aussi valoriser son bien. Selon le niveau d’amélioration de performance énergétique, le logement peut en effet gagner une classe énergie, et passer par exemple de la lettre D à la lettre C. Un élément qui a un réel impact sur la valeur immobilière d’un bien.

vignette-bulle-dpe-maison-classe-energetique-lettreL’étude « La valeur verte des logements en 2020 » publiée par l’Ordre des notaires de France confirme la valeur supplémentaire d’un bâtiment peu énergivore. Qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, quelle que soit la région où il se situe, l’estimation du prix augmente en s’approchant de la classe A. Mais à l’inverse, son prix diminue lorsqu’il s’approche de la classe G, la plus énergivore des DPE (diagnostics de performance énergétique). Un constat d’autant plus vrai hors des secteurs les plus tendus, tels que Paris et sa petite couronne.

Isoler votre logement en programmant des travaux sur la toiture pourra donc vous rapporter de l’argent lorsque vous mettrez en vente votre bien ! Un point à garder à l’esprit lorsque vous hésitez devant le prix du chantier. Cette somme sera compensée par la plus-value.


Découvrez le montant d'aide auquel vous avez droit


Comment financer l’isolation de toiture grâce à Ma Prime Rénov’ ?

Travaux de rénovation thermique : les couleurs MaPrimeRénov’

Ce dispositif d’aide à la transition énergétique se décline en quatre couleurs. En fonction de votre revenu fiscal de référence et de votre secteur géographique, vous appartiendrez à la catégorie rose, violet, jaune ou bleu.

En toute logique, les montants les plus généreux de MaPrimeRénov’ sont attribués aux ménages dont les ressources sont modestes. De leur côté, les ménages aux revenus supérieurs peuvent aussi accéder à la prime, avec des montants moindres à disposition.

Situation financière des ménages concernés

Revenus très modestes

Revenus modestes

Revenus intermédiaires

Revenus élevés

Profil

MaPrimeRénov’ Bleu

MaPrimeRénov’ Jaune

MaPrimeRénov’ Violet

MaPrimeRénov’ Rose

Montant Ma Prime Rénov’ pour l’isolation des rampants de toiture et des plafonds de combles

25 €/m2

20 €/m2

15 €/m2

7 €/m2

Barème pour l’isolation des toitures-terrasses

75 €/m2

60 €/m2

40 €/m2

15 €/m2

picto-croix-rouge-hellioIl est à noter que, contrairement au dispositif Coup de pouce Isolation, la Prime Rénov’ ne prend pas en charge l’isolation au sol des combles perdus.

Les conditions d’obtention de l’aide à l’isolation MaPrimeRénov’

Pour profiter du remboursement partiel de vos travaux d’isolation de la toiture grâce à la prime, quelques autres conditions sont à remplir :

  • Le logement en rénovation doit être la résidence principale de l’occupant — vous ou un locataire —, achevée depuis au moins 15 ans, en France ou en Outre-mer. Il doit être occupé au moins 8 mois dans l’année.
  • Les travaux envisagés doivent faire partie des opérations éligibles à l'aide financière.
  • Le chantier de rénovation doit être mis en œuvre par une entreprise certifiée RGE (reconnue garante de l’environnement). Ce label instauré en 2011 permet aux ménages qui entreprennent des travaux de rénovation de leur logement de faire appel à des professionnels compétents, qualifiés et certifiés.
  • Quelques démarches administratives sont nécessaires au versement de la prime.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 2,06 milliards

C’est le montant total des aides versées aux ménages via MaPrimeRénov’, rien que sur l’année 2021. Coup de pouce à la rénovation énergétique des logements sur l’ensemble du territoire national, le dispositif rencontre un vrai succès depuis sa création en 2020.

main-piece-euro-primeJusqu’à 90 % de la rénovation énergétique du logement peut être prise en charge pour les ménages les plus précaires. Actuellement, les deux tiers des dossiers déposés le sont par des ménages modestes ou très modestes.


MaPrimeRénov’ toiture : comment en faire la demande ?

rond-pieces-monnaie-maisons-miniatures-mainPour vos chantiers d’isolation thermique, et notamment vos travaux de rénovation de toiture, vous pouvez aussi bénéficier d’autres aides — mais plus du crédit d’impôt — mises en place par l'État. Parmi ces différentes aides à la rénovation énergétique cumulables : la prime CEE, l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ainsi que la TVA au taux réduit de 5,5 % au lieu de 20 %. De quoi limiter le montant de votre projet, après déduction de la prime de l’Anah.

Les demandes de MaPrimeRénov’ Isolation sont entièrement dématérialisées ; tout se passe en ligne (sauf les travaux !). Pour les ménages, les démarches sont donc bien plus simples que par le passé. Si vous confiez votre demande à un mandataire tel que Hellio, la marche à suivre sera la suivante :

  1. Vous vous inscrivez sur particulier.hellio.com et vous renseignez votre situation ;
  2. Vous créez votre compte sur maprimerenov.gouv.fr en suivant les indications de votre conseiller ou conseillère Hellio ;
  3. Vous désignez Hellio comme mandataire mixte puis renseignez les informations sur votre situation, votre logement et votre projet de travaux ;
  4. Vous téléchargez les pièces justificatives nécessaires telles que le devis ou l’avis d’imposition ;
  5. L’Anah contrôle votre dossier et valide votre demande de prime ;
  6. Un professionnel se déplace chez vous, effectue les travaux de rénovation de la toiture, et vous remet une facture ;
  7. Sur votre espace en ligne, il vous suffit ensuite de transmettre les derniers documents nécessaires. Il restera simplement à régler le reste à charge.

À noter que les aides sont aussi accessibles pour d’autres opérations. Notamment, pour le remplacement d’anciens équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire par un chauffe-eau solaire, une pompe à chaleur (PAC), une chaudière ou un poêle biomasse (à bois-bûches, granulés ou plaquettes). Idem pour l’isolation des murs par l’intérieur ou l’extérieur de votre logement, qui améliore sensiblement ses performances énergétiques globales.


Hellio vous accompagne dans l’obtention de votre éco-prime !


Tags associés : Financement, MaPrimeRénov', Isolation

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher