Bonus pour une sortie de passoire thermique : c’est quoi ?

Rédigé par Marina T
Mis à jour le 28 sept. 2022
Temps de lecture : 5 min
bonus pour une sortie de passoire thermique F ou G

Votre logement est très énergivore (noté F ou G) et vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation pour améliorer ses performances énergétiques ? Saviez-vous qu’il existe un bonus « sortie de passoire » pour financer une partie de vos travaux, dans le cadre de MaPrimeRénov’ ? Hellio vous explique tout ce qu’il faut savoir sur cette aide financière.

Profil MaPrimeRénov’

Ménages précaires (profil bleu)

Ménages modestes (profil jaune)

Ménages intermédiaires (profil violet)

Ménages aisés (profil rose)

Montant du bonus

1 500 €

1 500 €

1 000 €

500 €


Demandez vos aides sur Hellio



Qu’est-ce qu’une passoire thermique ?

L’expression « passoire thermique » (ou passoire énergétique) est employée pour parler des logements qui consomment plus d’énergie qu’ils ne devraient. La consommation excessive se rapporte au chauffage, à la production d’eau chaude sanitaire et au rafraîchissement. Le cadre réglementaire désigne comme passoires les logements de classe énergétique F ou G, d’après le DPE (diagnostic de performance énergétique).

En France, ce sont surtout les logements anciens et mal isolés qui sont considérés comme des passoires thermiques. Pour les occupants, vivre dans une maison ou un appartement énergivore est souvent synonyme de manque de confort et de dépenses énergétiques très élevées. De plus, les habitations énergivores sont généralement polluantes, dans le sens où elles favorisent les émissions de gaz à effet de serre à cause de la surconsommation d’énergie.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 7 millions

C’est le nombre de logements qui sont mal isolés en France. Source : Ministère de la Transition écologique - Plan de rénovation énergétique des bâtiments. En outre, 1 Français sur 5 déclare avoir souffert du froid au cours de l’hiver 2020-2021 pendant au moins 24 heures, selon l’observatoire national de la précarité énergétique (ONPE). Un chiffre en hausse par rapport aux années précédentes.

Le gouvernement français intensifie sa lutte contre les passoires thermiques

Avec la loi Climat et résilience (issue des travaux de la Convention citoyenne pour le climat), la rénovation énergétique est devenue une priorité nationale. La réglementation va être de plus en plus stricte vis-à-vis des passoires thermiques. Comment ? Notamment en :

  • Interdisant progressivement la location des passoires énergétiques (à partir de 2025) ;
  • Interdisant l’augmentation des loyers de ces habitations (à partir d’août 2022) ;
  • Obligeant la réalisation d’un audit énergétique avant la mise en vente du bien (dès septembre 2022).

euro-economie-financement (2)Outre ces sanctions, l’État français a par ailleurs prévu une enveloppe budgétaire de 14 milliards d’euros pour permettre la rénovation énergétique des bâtiments (résidentiels et du secteur public principalement). Des aides, comme MaPrimeRénov’ (et notamment son bonus sortie de passoire), ont été mises en place pour encourager les ménages à rénover leurs logements. Début 2022, un service public entièrement dédié à l’information et à l’accompagnement des ménages dans leurs démarches de travaux d’efficacité énergétique a été lancé : France Rénov’.


Vérifiez votre éligibilité aux financements !


Rénover pour améliorer la performance énergétique du logement

La rénovation énergétique est la seule solution pour réduire les consommations des logements des classes F ou G. Or, seuls quelques exceptions pourront gagner des lettres avec une seule opération (« monogeste »). La sortie de passoire thermique s’effectue généralement par une rénovation globale ou un bouquet de travaux. Objectif : réduire la consommation énergétique théorique du logement, à l’aide d’une étude préalable.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Dans le cadre d’une rénovation complète, la ventilation est une étape à ne pas négliger. En effet, un logement mieux isolé nécessite un bon renouvellement de l’air, pour éviter l’humidité notamment. Cela passe alors par l’installation d’un système de ventilation performant.

Les actions à engager prioritairement sont les suivantes :

  • Travaux d’isolation thermique (toiture, combles perdus, murs, planchers bas, fenêtres…) ;
  • Installation d’équipements de chauffage plus performants, économes et fonctionnant avec des énergies renouvelables (pompe à chaleur, chauffe-eau thermodynamique, chauffage au bois…) ;
  • Mise en place d’un système de ventilation efficace (VMC double flux).

De tels travaux représentent un investissement important — plusieurs dizaines de milliers d’euros — qu’il convient de mettre en perspective sur le long terme. Un logement performant du point de vue énergétique vous assure de réaliser des économies importantes tout en améliorant votre confort. Enfin, les biens les mieux classés au DPE bénéficient, en moyenne, d’une plus-value sur le marché immobilier (valeur verte). Cette valorisation est un argument essentiel face au prix du devis.

picto-maison-pieces-monnaie-euroDe plus, différents dispositifs mis en place pour les travaux d’efficacité énergétique existent, afin de rendre l'habitat moins gourmand. Une bonne nouvelle, car le seul budget des foyers en situation de précarité énergétique ne permet pas un chantier de cette ampleur.


Quel est le montant du bonus Sortie de passoire MaPrimeRénov’ en 2022 ?

Le dispositif Ma Prime Rénov’, mis en place en 2020, permet aux propriétaires — bailleurs ou occupants — de financer une partie de leurs travaux de rénovation énergétique. Un bonus sortie de passoire est prévu lorsque les travaux initiés permettent au logement de sortir de ce statut, à savoir quitter l’étiquette F ou G.

picto-signes-calculCette bonification vise à encourager les rénovations globales ; elle s’ajoute à la prime de base. Le montant du bonus sortie de passoire dépend du revenu fiscal de référence (RFR) du demandeur et de la région du logement.

En fonction de votre profil MaPrimeRénov’, le bonus Sortie de passoire s’élève à :

  • 1 500 € pour les ménages très modestes (profil Bleu) et modestes (profil Jaune) ;
  • 1 000 € pour les ménages aux ressources intermédiaires (profil Violet) ;
  • 500 € pour les ménages aux revenus supérieurs (profil Rose).

Primes, travaux, démarches : réussissez votre rénovation énergétique !


Quelles sont les conditions à respecter pour l’obtention du bonus Sortie de passoire ?

Comme toute aide financière publique, certains critères sont à prendre en compte pour bénéficier du bonus sortie de passoire.

  • picto-loupe-oeil-bleuAvant de lancer les travaux, la réalisation d’un audit énergétique est obligatoire pour accéder au forfait bonus sortie de passoire. Si vous avez déjà réalisé un audit énergétique récemment, la facturation de ce dernier ne doit pas dater de plus d’un an.
  • Fleche_HautLe logement énergivore, initialement classé F ou G, doit atteindre la classe E ou mieux après la réalisation des travaux, et d’après l’audit énergétique.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

En plus des travaux de rénovation en eux-mêmes, MaPrimeRénov’ permet également aux bénéficiaires de financer tout ou partie des prestations d’audit énergétique (entre 300 € et 500 €).

Il convient également de remplir toutes les conditions nécessaires à l’obtention de MaPrimeRénov’ :

  • Le logement doit être construit depuis au moins 15 ans ;
  • Il doit être occupé à titre de résidence principale et occupé au moins 8 mois par an ;
  • Toutes les étapes clés du projet doivent être confiées à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Cette certification atteste que le professionnel est spécifiquement formé aux meilleures pratiques dans son domaine d’activité.

Un autre bonus Bâtiment Basse Consommation pour atteindre la classe A ou B

vignette-bulle-dpe-maison-classe-energetique-lettreUn autre bonus, dédié aux bâtiments basse consommation, est actuellement disponible. En atteignant une étiquette A ou B au DPE, les propriétaires peuvent ainsi bénéficier d’une bonification supplémentaire de MaPrimeRénov’. Les montants sont d’ailleurs les mêmes que pour le bonus sortie de passoire :

  • 1 500 € pour les foyers bleus et jaunes ;
  • 1 000 € pour les foyers violets ;
  • 500 € pour les foyers roses (ressources supérieures).

Là encore, les conditions à remplir intègrent celles de MaPrimeRénov’ de l’Anah ainsi que les obligations suivantes.

  • L’audit énergétique est obligatoire avant le chantier ;
  • Le logement doit être classé A ou B après travaux, d’après le bilan initial (il n’y a pas de second audit pour vérifier le résultat « réel » post-chantier).

Deux bonus MaPrimeRénov’ cumulables

picto-renovation-globaleLes forfaits Bonus Bâtiment Basse Consommation et Bonus sortie de passoire énergétique sont cumulables entre eux, ainsi qu’avec tous les autres forfaits MaPrimeRénov’ existants, comme le forfait Rénovation Globale (gain énergétique minimal de 55 %).

Aussi, il faut savoir que MaPrimeRénov’ et ses différents forfaits (Bonus sortie de passoire énergétique, Bonus Bâtiment Basse Consommation...) sont cumulables avec la prime énergie — Certificats d’économies d’énergie —, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) et les aides des collectivités locales.


Cumulez toutes les aides auxquelles vous avez droit


Tags associés : Financement, MaPrimeRénov', Passoire thermique

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher