MaPrimeRénov’ chaudière gaz : une aide bientôt supprimée ?

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 13 juil. 2022
Temps de lecture : 7 min
Ma Prime Rénov’ chaudière gaz supprimée en 2023

J'estime mes aides €

Vous envisagez d’installer une chaudière au gaz au sein de votre logement ? Attention, après le 31 décembre 2022, cette opération des travaux de rénovation énergétique ne sera plus éligible à l’aide MaPrimeRénov’. Quelles sont les démarches à suivre pour bénéficier encore de cette prime avant qu’il ne soit trop tard ? Quels sont les montants et les conditions d’obtention en 2022 ? Décryptage de l’aide versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah).


Profitez de la prime en 2022 avant sa disparition !



Chaudière gaz : une solution de chauffage qui séduit

Le système des chaudières à gaz a le vent en poupe. En 2021, le marché des chaudières gaz et fioul était en forte hausse par rapport à 2020 et 2019, selon le bilan du syndicat Uniclima. En France, on recense 11 millions de foyers raccordés au gaz naturel. Les raisons de ce succès sont multiples.

Des économies d’énergie à la clé

Les chaudières à gaz dernière génération sont particulièrement économiques. Certaines d’entre elles permettent en effet de réduire jusqu’à 30 % vos consommations énergétiques par rapport à un modèle ancien de chaudière.

Chaudière gaz et très hautes performances

Avec les chaudières à gaz, l’efficience est au rendez-vous. Le rendement des meilleures chaudières du marché peut aller au-delà de 92 %, et atteindre ainsi l’étiquette de « très haute performance énergétique » (THPE).

Un équipement silencieux et discret

Actuellement, une chaudière à gaz neuve peut être à la fois discrète, compacte, design et silencieuse. Un atout pour le confort de tous et toutes, notamment pour les ménages qui vivent en appartement (possibilité de l’installer au mur dans une cuisine ou une salle de bain par exemple).

Une valorisation du logement après installation

Parce qu’elles boostent l’efficacité énergétique des logements, les chaudières gaz modernes augmentent la valeur foncière des maisons ou des appartements, par rapport à un modèle ancien ou de de vieux convecteurs « grille-pains ».

Chaudière à gaz et respect de l’environnement

Plus écologiques que les modèles ancienne génération, les nouvelles chaudières à gaz libèrent moins de CO2.

flamme-gazMême si la technologie à condensation permet de réduire le gaspillage énergétique, le gaz naturel reste un combustible fossile et polluant, au même titre que le charbon et le fioul.


Les différentes technologies de chaudières gaz

Le marché des chaudières à gaz est particulièrement dynamique. Chaudière à basse température, chaudière à condensation ou encore chaudière hybride ne cessent d’accroître leurs performances. Et sur le marché, les innovations se multiplient.

La chaudière à basse température

Le système des chaudières à basse température est beaucoup moins gourmand en énergie que les anciennes chaudières. À l’intérieur des radiateurs circule un fluide caloporteur — souvent de l’eau — qui est chauffé à une température moins élevée qu’avec les chaudières standard.

La chaudière à condensation

Là encore, il s’agit d’une technologie qui réduit le gaspillage de chaleur et multiplie les économies d’énergie. Alors qu’avec une chaudière standard, les fumées de combustion s’échappent par le conduit d’évacuation, la chaudière à condensation récupère leur chaleur. L’énergie issue du condensat est ainsi utilisée pour produire du chauffage.

La chaudière hybride, qui allie condensation et PAC

Ce système associe une chaudière à condensation à une pompe à chaleur (PAC). En fonction de la température extérieure, c’est l’un ou l’autre système qui s’active : la PAC lorsqu’il fait doux, et la chaudière gaz à condensation lorsqu’il fait froid. Un moyen d’économiser grâce à la performance de la PAC.

La chaudière cogénération : un équipement deux en un !

La chaudière gaz cogénération a la particularité de produire à la fois du chauffage, de l’eau chaude sanitaire et de l'électricité. On parle souvent de systèmes « micro-cogénération » dans le secteur résidentiel.

Ce type de chaudière gaz est coûteux. Mais ce prix élevé est compensé par la production d'électricité. Cette technologie est donc particulièrement intéressante pour les ménages qui veulent augmenter leur autoconsommation.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 100 %

La chaudière à condensation est la plus performante des technologies de chaudière. Selon l’Ademe, son rendement est en effet proche des 100 % du PCS (pouvoir calorifique supérieur). Cette technologie à la fois robuste et mature surpasse les chaudières standard, et même les chaudières basse température.


Un projet de remplacement de chaudière ?


Aides financières : MaPrimeRénov’ pour une chaudière gaz

Logo_MaPrimeRenov_Horizontale_RVB

Le succès de cette prime de l’État

Créé en 2020, le dispositif MaPrimeRénov’ permet de financer toute une série de travaux visant à améliorer les performances techniques des logements. Dès son lancement, le dispositif a rencontré un vif succès.

En 2020, pas moins de 162 millions d’euros ont été versés aux ménages via MaPrimeRénov’ (chiffres de l’Anah). Et en 2021, ce sont pas moins de 644 078 logements rénovés grâce à l’aide.

MaPrimeRénov’ : 4 couleurs pour vos travaux de rénovation énergétique

Avec MaPrimeRénov’, tous les niveaux de revenus sont éligibles ! Les primes sont toutefois plus élevées pour les ménages les plus modestes, car ces familles peuvent se retrouver en situation de précarité énergétique, où il faut choisir entre se chauffer et préserver du pouvoir d’achat… Leur budget travaux est bien plus limité que les foyers aisés, ce qui les empêche bien souvent de rénover.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Une étude Harris Interactive de 2020 révèle que seuls 17% des Français savent précisément en quoi consiste MaPrimeRénov’.Ce dispositif est moins connu que la prime énergie CEE, l’ancien crédit d’impôt CITE ou encore l’éco-PTZ. Il reste donc du chemin avant que les ménages adoptent le réflexe de demander cette subvention avant d’engager des travaux. Notamment les ménages les plus modestes, pour qui les montants versés via MaPrimeRénov’ sont les plus conséquents !

Pour s’adapter à tous les revenus, MaPrimeRénov’ est donc découpée en quatre couleurs différentes :

  • Bleu pour les revenus très modestes,
  • Jaune pour les revenus modestes,
  • Violet pour les revenus intermédiaires,
  • Rose pour les revenus élevés.

À noter, il existe deux plafonds distincts de revenus pour les ménages en Île-de-France et pour les ménages hors de ce secteur. Ces plafonds sont plus élevés en Île-de-France qu’ailleurs, pour mieux s’adapter au coût de la vie et aux ressources moyennes.

Quel est le montant de la prime selon les revenus ?

Symbole EurosLes travaux de pose d’une chaudière à gaz très haute performance sont éligibles à MaPrimeRénov’ selon les revenus :

  • Dans la catégorie MaPrime Rénov’ bleue, la subvention est de 1 200 €,
  • Dans la catégorie MaPrimeRénov’ jaune, la subvention est de 800 €.

En revanche, les ménages classés dans les catégories MaPrimeRénov’ violette et rose ne sont pas éligibles à cette aide de l’État.


Vous avez besoin d’informations sur le sujet ?


Quelles sont les conditions pour bénéficier de MaPrimeRénov’ chaudière gaz ?

En plus des revenus, d’autres critères entrent en jeu pour l’attribution de MaPrimeRénov’.

Le logement

rond-loupe-maison-personne-chemise-bureau-2Depuis 2022, l’ancienneté du logement doit être supérieure à 15 ans. Le bien à rénover peut être situé en France métropolitaine ou en Outre-mer. Il doit être occupé en tant que résidence principale au moins 8 mois dans l’année.

L’aide est uniquement accessible aux propriétaires. Ces derniers peuvent occuper ou louer le logement : les bailleurs sont en effet éligibles à la prime depuis 2021. Idem pour les syndicats de copropriétaires, depuis le lancement du dispositif MaPrimeRénov’ Copropriétés.

Le type de travaux et le type de chaudière

Seuls certains travaux tels que le changement de chaudière, l’isolation des murs ou encore l’installation d’une pompe à chaleur donnent droit à MaPrimeRénov’. Le critère de sélection de ces chantiers est l’efficacité énergétique après travaux.

C’est pourquoi, si vous choisissez d’installer une chaudière à gaz, seule la pose d’un modèle à très haute performance énergétique est éligible au dispositif MaPrimeRénov’. Comme le stipule l’arrêté du 17 novembre 2020, voici les modalités techniques :

  • Lorsque la puissance est inférieure ou égale à 70 kW, une efficacité énergétique saisonnière pour le chauffage, définie selon le règlement (UE) n° 813/2013 de la Commission du 2 août 2013 susvisé, supérieure ou égale à 92 % ;
  • Lorsque la puissance est supérieure à 70 kW, chaudières à condensation présentant une efficacité utile pour le chauffage, définie selon le règlement (UE) n° 813/2013 de la Commission du 2 août 2013 précité, supérieure ou égale à :
    • 87 %, mesurée à 100 % de la puissance thermique nominale ;
    • Et à 95,5 %, mesurée à 30 % de la puissance thermique nominale.

Artisan RGE ou non RGE

picto-casque-hellio-pro-bleuPour être éligible à MaPrimeRénov’, les travaux de rénovation énergétique doivent être effectués par des artisans Reconnu Garant de l'Environnement (RGE). Cette qualification témoigne que ces professionnels ont suivi une formation et qu’ils s’engagent à respecter une charte de qualité. Ainsi, les travaux réalisés sont conformes à la réglementation en vigueur.

France Rénov’ a mis en place un annuaire pour trouver des professionnels RGE. Il suffit de rentrer son code postal et le type de travaux que vous souhaitez entreprendre.

Comment demander MPR chaudière ?

C’est l’Anah qui gère les demandes MaPrimeRénov’. Toutefois, depuis le mois de mai 2020, d’autres entreprises mandataires comme Hellio sont habilitées à prendre en charge ces dossiers.

Pas moins de 4 000 ménages ont ainsi été accompagnés sur l’année 2020 par Hellio.

Mandataire de l’Anah, Hellio accompagne les ménages de la création de leur compte en ligne jusqu’à l’avance de frais, en passant par les conseils sur les travaux à privilégier dans le cadre de leur rénovation énergétique.


Pourquoi MaPrimeRénov’ chauffage gaz s’arrête fin décembre 2022 ?

Un contexte difficile pour le gaz naturel

Le conflit russo-ukrainien a des répercussions en France, tant au point de vue géopolitique qu’économique. Dans ce contexte difficile, le gouvernement a fait le choix de prendre des mesures incitant à privilégier les énergies renouvelables aux énergies fossiles en provenance de Russie, telles que le gaz. Autre objectif : accélérer la décarbonation, afin d’atteindre les exigences de l’Union européenne en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Alors que les incitations pour passer au chauffage à granulés ou à la pompe à chaleur sont renforcées, certaines primes sont donc supprimées. C’est notamment le cas de MaPrimeRénov’ pour la pose d’une chaudière gaz à très haute performance énergétique. L’aide va donc officiellement prendre fin au 31 décembre 2022.

picto-date-calendrier-bleuSignez votre devis en 2022 pour profiter de la prime d’installation d’une chaudière THPE !

Rénovation énergétique et souci écologique

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique, vous pouvez notamment troquer une ancienne chaudière gaz contre une pompe à chaleur. Pratiques, les pompes à chaleur chauffent rapidement et de façon homogène. Elles réduisent les dépenses d’énergie jusqu’à 50 % par an. Enfin, c’est une alternative plus écoresponsable : la PAC utilise l’énergie de l’air ou de la terre, et ne rejette pas de CO2 direct puisqu’elle fonctionne à l’électricité !

La décision de supprimer MaPrimeRénov’ pour les chaudières à gaz est cohérente avec la recherche d’indépendance énergétique en France, et l’ambition environnementale.

Les combustibles fossiles devraient peu à peu disparaître de nos logements, pour être remplacés par des énergies renouvelables, plus respectueuses de l’environnement.

D’autres lois votées récemment vont dans ce même sens. Notamment, l’interdiction de l’installation de nouvelles chaudières fioul depuis le 1er juillet 2022.

Autre mesure forte : les bâtiments neufs ne pourront plus être chauffés uniquement au fioul ou au gaz s’ils entendent respecter les exigences strictes de la réglementation environnementale 2020 (RE 2020).


Réduire sa consommation d’énergie fossile ?


Tags associés : Financement, MaPrimeRénov', Chauffage, Gaz

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher