Bilan énergétique d’une maison : guide complet 2022

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 16 août 2022
Temps de lecture : 5 min
bilan énergétique d’une maison

Incontournable en cas de vente ou de location, le bilan énergétique de sa maison est également un formidable outil pour réaliser des économies d’énergie. En effet, il s'agit d'examiner de manière précise la consommation d’énergie d’un bien immobilier, et l’origine du gaspillage.

L'analyse du bâti permet de cibler les actions prioritaires à mettre en œuvre dans le cadre de travaux de rénovation. Ce bilan est réalisable via un diagnostic de performance énergétique (DPE) ou un audit énergétique. Quelles sont les différences entre l’un et l’autre, les avantages et les méthodes de calcul ? Découvrez notre guide complet et les aides auxquelles prétendre.


Hellio vous aide dans la réalisation de votre audit énergétique



Qu’est-ce qu’un bilan énergétique d’une maison ?

vignette-bulle-dpe-maison-classe-energetique-lettreLe bilan énergétique consiste à analyser la consommation d’énergie d’un bien immobilier, ses caractéristiques ainsi que les défauts principaux du bâti — isolation, système de chauffage, ventilation, etc. Sans cette étude préalable, il serait difficile pour le propriétaire de prioriser les travaux de rénovation énergétique à mettre en œuvre. Ce rapport permet donc de déterminer quelles sont les actions prioritaires pour réduire ses consommations d’énergie.

Ce bilan thermique regroupe deux diagnostics : le DPE et l’audit énergétique.

Le diagnostic de performance énergétique

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Réformé en 2021, le DPE nouvelle génération est désormais opposable. En cas d’erreur, la responsabilité du propriétaire peut être engagée. Le nouveau DPE rassemble en une seule étiquette les deux précédentes : consommation d’énergie et émissions de gaz à effet de serre. Pour être bien classé, il faut désormais agir sur ces deux facteurs en simultané (chauffage électrique ou renouvelable, bonne isolation…) !

Sans doute le plus connu de tous, il s’agit du diagnostic de performance énergétique (DPE). Les Françaises et les Français y sont désormais habitués, puisqu’il délivre la classe énergie du logement. De la lettre A à G et allant du vert au rouge, le DPE est visible sur toutes les annonces immobilières. Il est en effet obligatoire avant toute vente ou location.

Le DPE permet de visualiser en un coup d'œil la consommation d’énergie d’un logement, et son impact environnemental en ce qui concerne les émissions de gaz à effet de serre. Cette classification permet notamment au futur occupant d’évaluer le montant prévisionnel des factures d’énergie. Le document donne aussi des conseils pour améliorer la lettre énergétique.

L’audit énergétique complet

picto info HellioL’INFO HELLIO :

La loi Climat et Résilience votée à l’été 2021 rend obligatoire la réalisation d’un audit énergétique avant vente pour les passoires thermiques (logements classés F ou G) dès le 1er avril 2023. Cela concerne les biens en monopropriété : les maisons individuelles, et immeubles appartenant à un seul propriétaire. Ces obligations seront étendues :

  • En 2025 pour les biens classés E,
  • En 2034 pour tous les logements classés D.

L’audit énergétique va plus loin que le simple DPE. Il s’agit d’étudier les performances énergétiques d’un bâtiment, afin de déterminer les travaux à réaliser pour améliorer le classement du logement.. D’où provient précisément le gaspillage d’énergie, et comment le résoudre ? Faut-il envisager des travaux d’isolation thermique, ou remplacer l'appareil de chauffage ? Cet audit énergétique répond à ces questions, en ciblant les travaux à prioriser dans un logement dans le cadre d’une rénovation. Il propose généralement au moins deux scénarios de travaux à réaliser en plusieurs étapes ou en une seule, avec les gains énergétiques associés. L’audit apporte des solutions chiffrées, afin que le client agisse en fonction de sa capacité financière.

On distingue deux types d’audit énergétique :

Leurs caractéristiques diffèrent légèrement sur certains points.


Comment se déroule le bilan énergétique d’une maison ?

Que ce soit pour le DPE ou l’audit énergétique, celui-ci doit être réalisé par un diagnostiqueur immobilier certifié.

picto-signes-calculAvec la réforme du DPE, une seule méthode de calcul est désormais en vigueur pour établir le bilan énergétique d’un logement. Il s’agit de la méthode conventionnelle dite 3CL-DPE-2021. Grâce à un logiciel dédié, le diagnostiqueur étudie les caractéristiques du logement point par point afin de dresser son bilan.

Concernant les audits énergétiques, plusieurs méthodes existent. Néanmoins, la plus commune et fréquemment utilisée est la TH-C-E-ex. Elle permet d’évaluer les performances énergétiques et les sources de déperdition d’énergie d’un bien. L'objectif est de donner des solutions d’amélioration des premières, en supprimant les secondes autant que possible.

Le déroulement d’un bilan énergétique poussé suit plusieurs étapes :

  • L’état des lieux : analyse de la demande du client, étude des documents techniques puis visite sur site,
  • Une estimation de la performance du bâtiment qui s’appuie sur le DPE,
  • Le programme de travaux présenté sous forme de scénarios, en fonction des objectifs et du budget du client,
  • L’analyse financière du coût des travaux, prenant en compte l’inflation, la hausse prévisionnelle des matériaux, ainsi que les aides pouvant être sollicitées.

Les conclusions sont rassemblées dans un document de quelques dizaines de pages.


Avant de rénover, pensez à l’audit énergétique !


Pourquoi faire le bilan énergétique d’une maison ?

Picto_Respect_OrdreLe bilan énergétique est essentiel pour ne pas se tromper dans la priorisation des travaux. En effet, un particulier pourrait mal interpréter ses besoins, par exemple, en changeant la chaudière sans agir sur l’isolation. Généralement, il faut intervenir en priorité sur l’enveloppe avant les équipements. Un audit énergétique cible justement les principaux points faibles afin de les améliorer.

Ne pas faire d’audit, c’est le meilleur moyen de gaspiller du temps et de l’argent en menant un chantier qui ne répond pas aux vrais problèmes.

Un auditeur énergétique professionnel saura prioriser les travaux, afin que les opérations de rénovation apportent un réel gain sur la performance énergétique.

Pour un particulier, l’audit énergétique préalable est obligatoire pour l’obtention de certaines aides financières dans le cadre d’un bouquet de travaux :


Les aides pour l’audit puis pour réaliser les travaux

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 1

Le prix d’un audit énergétique varie entre 800 et 1 200 €. MaPrimeRénov’ permet de financer partiellement la réalisation de cet audit, selon les ressources du demandeur. Cette aide peut, dans certains cas, réduire le coût de l'audit à 300 €.

Après la réalisation du bilan énergétique de votre maison vient le temps d’engager les travaux. Plusieurs aides financières existent pour alléger votre reste à charge.

La prime Coup de pouce

Il s’agit d’une bonification des CEE pour inciter les ménages à rénover :

  • Jusqu’à 4 000 € pour un équipement de chauffage à énergie renouvelable ;
  • Plusieurs milliers voire dizaines de milliers d’euros pour un bouquet de travaux entraînant un gain énergétique d’au moins 55 %.

picto-croix-rouge-hellioLe Coup de pouce Isolation n’existe plus. Jusqu’au 30 juin 2022, il offrait jusqu’à 12 € par mètre carré isolé pour les ménages aux revenus modestes. Les travaux concernaient la rénovation des combles, toitures ou planchers bas.

En revanche, il n’existe pas de prime CEE dédiée à l’audit ou au DPE en 2022.

MaPrimeRénov’

Logo_MaPrimeRenov_Horizontale_RVB

Cette aide de l’Anah est accessible à tous les propriétaires, qu’ils soient bailleurs ou occupants. Le montant de l’aide dépend des travaux engagés ainsi que des ressources du ménage demandeur. Il existe une vingtaine d’opérations éligibles : isolation thermique, chauffage, ventilation, etc.

Voici les montants pour l’audit énergétique :

Couleur du ménage

Revenus très modestes (profil bleu)

Revenus modestes (profil jaune)

Revenus intermédiaires (profil violet)

Montant de Ma Prime Rénov’

500 €

400 €

300 €

Là encore, cela concerne bien un audit et pas un DPE.

L’éco-PTZ

Ce prêt permet d’obtenir jusqu’à 50 000 € sans intérêts afin de financer les travaux de rénovation énergétique. Sa durée maximale de remboursement a été portée à 20 ans en 2022, et son cumul avec MaPrimeRénov’ est simplifié depuis le mois de juillet.

Pour inciter à des projets de rénovation ambitieux, ce prêt est limité à 15 000 € pour une seule action de rénovation, contre 50 000 € pour un projet global (avec objectif de 35 % d’économies d’énergie). Dans le second cas, un audit énergétique préalable est impératif, par un architecte ou un bureau d’études qualifié (voir décret du 30 mai 2018).


Dépensez moins et gagnez en confort dans une maison rénovée !


Tags associés : Conseils, DPE, Audit

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher