Isolation des murs : ITE ou ITI, pour quelle solution opter ?

Rédigé par Antoine
28 mai 2021
Temps de lecture : 7 min
isolation des murs maison intérieur extérieur ITE ITI

Isoler ses murs, c’est créer une enveloppe qui réduit les déperditions d’énergie. Mais entre l’ITI — par l’intérieur — et l’ITE — par l’extérieur —, que choisir ? Y a-t-il des financements pour rendre les travaux plus abordables ? Hellio vous dit tout de ces différentes techniques d’isolation des murs.


Faites des économies sur vos factures d’énergie !



infographie-essentiel-retenir-hellio-isolation-murs

Les murs, une source importante de déperdition d’énergie

En France, les deux tiers des logements ont été construits avant 1974, selon l’Ademe. Une époque où n’existait aucune réglementation thermique. Ces maisons et appartements sont donc peu, mal ou pas du tout isolés. Ils sont par conséquent très gourmands en énergie.

picto-thermometre-batimentPar ailleurs pendant l’hiver, les murs et les fenêtres restent froids malgré l’air chauffé. Ce qui génère une sensation d’inconfort. C’est le phénomène de « parois froides ».

Une isolation performante des murs permet de supprimer ce désagrément et d’agir efficacement sur les « ponts thermiques ». Ces zones de faiblesses dans l’enveloppe du bâtiment transmettent le froid extérieur plus rapidement à l’intérieur du logement.

Les principaux ponts thermiques se situent :

  • Aux jonctions entre la toiture et le mur ;
  • Entre les murs et les menuiseries ;
  • Entre le plancher et les murs ;
  • À la jonction du balcon et du mur ;
  • Au niveau du montant des ossatures, chevrons, points de fixation, etc.

Grâce à des travaux d’isolation des murs, effectués avec soin par une entreprise sérieuse et qualifiée RGE, vous pouvez supprimer ces ponts thermiques et éviter ainsi 20 à 25 % des pertes d’énergie dans le logement (source : Ademe). À la clé, une série de bénéfices !


Isolez vos cloisons grâce aux primes de travaux


Les avantages de l’isolation des murs

Plus de confort

L’isolation thermique crée une enveloppe protectrice qui maintient la chaleur à l’intérieur du logement en hiver, mais aussi la fraîcheur durant l’été. La sensation de confort est donc accrue en toutes saisons !

Des factures de chauffage à la baisse

picto-baisse-depensesDe plus, la réduction des pertes thermiques a un impact direct sur le montant de vos factures énergétiques, puisqu’elle diminue le gaspillage de chauffage ou de climatisation. Vous pouvez ainsi économiser quelques dizaines d’euros chaque mois.

Une meilleure classe énergétique DPE

En agissant sur les ponts, l’isolation peut améliorer la lettre du DPE (diagnostic de performance énergétique). Une passoire thermique peut ainsi enfin quitter la classe F ou G, les plus énergivores et donc coûteuses.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : entre 9 et 12 %

Une maison ayant un mauvais diagnostic DPE, c’est-à-dire classée F ou G, peut perdre entre 9 et 12 % de sa valeur (source : Conseil supérieur du notariat). Isoler les murs de sa maison, c’est aussi la valoriser !

Moins de consommation d’énergie, c’est bon pour la planète

Gaz-effe-serre-PlanèteQui dit moins d’énergie dit moins de ressources utilisées et moins d’émissions de gaz à effet de serre. À l’échelle individuelle, c’est évidemment dérisoire ; mais en démocratisant les éco-gestes et en rendant accessibles les travaux de qualité par des artisans compétents, l’environnement profitera de réels effets bénéfiques. L’isolation thermique des murs concilie économies et écologie : raison de plus pour passer à l’acte !


Quels travaux possibles pour isoler les murs ?

L’isolation thermique par l’intérieur (ITI) et l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) sont les deux options possibles pour traiter les déperditions de chaleur de vos murs. À chacune de ces solutions, ses avantages et ses inconvénients !

L’isolation des murs par l’intérieur : ITI

Picto_Pouce_HautLes avantages de l'isolation intérieure

Technique la plus répandue, l’ITI consiste à intégrer un isolant thermique sur la face intérieure des murs.

  • Cette opération ne modifie pas l’aspect extérieur de la maison. Elle répond donc aux exigences de rénovation thermique du patrimoine architectural ancien.
  • Côté confort, ce type d’isolation évite le phénomène de condensation sur les murs, et l’effet de parois froides.
  • C’est également une technique au coût abordable, d’autant que les dépenses peuvent être étalées en programmant les travaux de pièce en pièce.
  • L’ITI est enfin l’occasion de repenser son intérieur, en appliquant une nouvelle peinture ou en posant un nouveau papier peint.

Picto_Pouce_BasLes inconvénients de l'isolation intérieure

Cependant, l’ITI n’agit pas sur l’inconfort procuré par un sol froid. De plus, cette technique entraîne une réduction de la surface habitable des pièces, et la pose de l’isolant peut gêner l’ouverture des fenêtres ou le passage des canalisations. Quant aux pièces transformées, elles sont inutilisables pendant les travaux.

Par ailleurs, l’ITI est comparativement moins efficace sur les ponts thermiques que l’ITE, car la continuité de l’isolation de votre maison est difficile à assurer via cette technique. C’est plus particulièrement vrai à certains endroits du logement, comme les fondations, les planchers ou les balcons.

L’isolation des murs par l’extérieur : ITE

Picto_Pouce_HautLes avantages de l'isolation extérieure

  • Cette opération supprime plus efficacement le gaspillage d’énergie. En effet, elle crée un bouclier protecteur tout autour du logement, et traite le plus grand nombre de ponts thermiques.
  • L’ITE limite également les effets de la condensation, grâce à la continuité de l’isolant au niveau des planchers intermédiaires.
  • De plus, c’est une solution qui protège les murs des variations climatiques, améliorant ainsi leur longévité et leur tenue. Généralement, cette opération est, en effet, couplée à un ravalement de façade.
  • L’isolation par l'extérieur conserve également l’inertie des murs : plus celle-ci est importante, moins vite la pièce se réchauffera ou se refroidira de par la température extérieure.
  • C’est aussi la solution la plus pratique à mettre en œuvre pour les habitantes et habitants, car tous les travaux s’effectuent dehors. Pas besoin de condamner les pièces le temps du déroulement du chantier. La vie peut continuer dans la maison, sans grande perturbation.

Prêt à isoler pour économiser ?


Picto_Pouce_BasLes inconvénients de l'isolation extérieure

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Une rénovation thermique doit s’envisager dans son ensemble. Pour savoir si l’isolation des murs est l’opération la plus urgente, n’hésitez pas à faire réaliser un diagnostic thermique par un expert. Ainsi, il identifiera les points faibles de votre logement et vous aidera à établir plus précisément votre stratégie de travaux.

L’isolation par l’extérieur est plus onéreuse que l’isolation par l’intérieur. La pose est, en effet, plus technique, et elle nécessite davantage de main-d’œuvre. Des modifications sont notamment nécessaires autour des menuiseries ou du balcon : il faut souvent changer les seuils de fenêtres, et intégrer des descentes de gouttière. Cela génère des coûts supplémentaires.

Enfin, l’ITE implique nécessairement une modification extérieure du bâtiment. L’opération est donc conditionnée aux règles d’urbanisme en vigueur. Vous devez envoyer une déclaration d’autorisation de travaux à votre mairie, avant de procéder aux travaux. Une demande de permis de construire est nécessaire si vous créez une surface supplémentaire au sol.

Par ailleurs, dans le cadre d’un habitat collectif, les travaux de rénovation énergétique doivent être votés par toute la copropriété.


Dans quels cas préférer l’une ou l’autre solution d’isolation des murs ?

Quand choisir l’ITI ?

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Pour maximiser l’efficacité de l’ITI, traitez en priorité les ponts thermiques de certains points singuliers. Parmi eux, les pourtours de planchers et les menuiseries telles que fenêtres et portes. De même, veillez à choisir un isolant le plus performant possible, comme la laine de verre ou la fibre de bois.

L’isolation des murs par l’intérieur est à privilégier si vous ne souhaitez pas ou si vous ne pouvez pas modifier l’aspect extérieur du bâti.

Par ailleurs, c’est une solution plus économique que l’isolation par l’extérieur, qui convient donc aux budgets les plus serrés.

Parce qu’elle fait perdre des mètres carrés, cette technique est toutefois plus adaptée aux grands qu’aux petits logements.

Quand choisir l’ITE ?

Cette solution modifie l’aspect de la façade, et peut être l’occasion de donner un coup de jeune à votre maison grâce à un nouveau bardage ou à un nouvel enduit. Les résultats sur vos dépenses d’énergie devraient arriver très rapidement, si bien sûr le professionnel a respecté les normes et règles de l’art.

Picto_Maison_EchafaudagesCependant, c’est une technique qui peut se révéler complexe à mettre en œuvre, si votre maison est mitoyenne ou dotée de balcon, terrasse, véranda ou loggia par exemple. D’autant que le plan local d’urbanisme (PLU) peut interdire sa mise en œuvre.

Veillez donc à la fois à faire réaliser des devis au préalable et à vous renseigner en amont en mairie, pour éviter toute mauvaise surprise !


Isolation des murs : combien ça coûte ?

picto-porte-feuille-bleuPour l’isolation des murs par l’intérieur, comptez dans les 30 € du m2 et dans les 100 € du m2 pour l’isolation par l’extérieur (source : Ouest-France).

Les prix varient en fonction de différents critères et notamment :

  • De la technique choisie. Par exemple, l’ITE sous enduit coûte 60 à 80 € du m2 contre 25 à 150 €/m2 pour l’isolation sous bardage.
  • De l’isolant utilisé. Comptez par exemple à partir de 3 € du m2 pour la laine de roche ou de verre, autour de 10 € pour de la vermiculture, du verre cellulaire ou de polystyrène expansé et autour de 20 € du m2 pour le polyuréthane selon Le Figaro.

ITE_Cas concret_couple_jaune_Hellio_2021


Isolation des murs : quelles aides possibles ?

main-piece-euro-primeLes chantiers d’isolation thermique sont une démarche encouragée par l’État, et donnent accès à un panel d’aides financières. Subventions, primes et prêts à taux préférentiel permettent de réduire sensiblement le coût de votre projet de rénovation. En particulier si vous optez pour l’ITE, technique la plus onéreuse mais aussi la plus efficace. Parmi ces dispositifs incitatifs :

  • Prime CEE. Le dispositif des Certificats d’économies d’énergie est financé par les fournisseurs de gaz, carburants ou autres combustibles fossiles. Depuis 2021, le contrôle des chantiers d’isolation de murs est d’ailleurs renforcé. Parmi les dossiers de demandes d’aides CEE, un certain pourcentage doit avoir fait l’objet d’une validation après travaux, par un organisme indépendant et accrédité qui évalue la qualité de l’intervention.
  • MaPrimeRénov’. Le montant de l’aide est calculé en fonction des revenus du demandeur. Quatre profils existent : bleu (très modestes), jaune (modestes), violet (intermédiaires) et rose (supérieurs). Ainsi, Ma Prime Rénov’ varie entre 15 et 75 € du m2 pour l’ITE, et entre 7 et 25 € du m2 pour l’ITI ;
  • Habiter Mieux sérénité. Ce dispositif est réservé aux ménages à revenus modestes ou très modestes qui engagent des travaux permettant un gain énergétique de 35 % ou plus. Son montant peut atteindre jusqu’à 50 % des travaux HT, bonifié de primes en cas de sortie du statut de passoire thermique, ou de de passage en label BBC ;
  • L’éco-prêt à taux zéro. Il s’élève au maximum à 15 000 €, sans intérêts à rembourser, pour une seule action d’isolation, ITE ou ITI ;
  • La TVA au taux réduit de 5,5 %. Pas de démarche à entreprendre, elle s’applique directement sur la facture transmise par l’installateur.

Citons aussi Action Logement, l'exonération de taxe foncière ou le prêt avance mutation.

À noter que les conditions d'éligibilité des aides impliquent souvent de respecter une certaine résistance thermique ; c'est-à-dire un niveau d'efficacité de l'isolation qui dépend de deux facteurs : l'épaisseur de l'isolant et sa conductivité thermique.

picto-loupe-hellioVous êtes perdu ? Avec Hellio, trouvez une entreprise RGE près de chez vous, obtenez vos primes et profitez d’une maison mieux isolée en toute tranquillité : nos équipes s’occupent de tout !


Une rénovation thermique performante en quelques clics !


Tags associés : Travaux, Isolation, ITE

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie