L’isolation de votre maison : c'est le moment d'y penser !

Rédigé par Matthieu
15 sept. 2020
Temps de lecture : 4 min
isolation maison

Gaspillage d’énergie et d’argent, sensation d’inconfort, humidité… : avoir une mauvaise isolation dans une maison rime avec de nombreux inconvénients qui se cumulent. Sans intervention, les problèmes ne feront qu’empirer ! Si vous constatez des déperditions thermiques ou une facture énergétique excessive, pensez à vérifier l’état de votre logement.

Besoin d’une meilleure isolation dans votre maison ? Il n’y a plus de temps à perdre. Faites réaliser des travaux et bénéficiez de la prime énergie pour réduire leur coût. À la clé : des avantages durables en toute saison.


Économies, santé et confort : profitez des avantages d'une bonne isolation !


Pourquoi isoler sa maison ?

1. Faire des économies d’énergie Une maison mal isolée = des pertes de chaleur (en hiver) ou de fraîcheur (en été) = une chaudière ou un climatiseur qui tourne à plein régime. De quoi entraîner des factures salées !
En améliorant l’isolation thermique de l’habitat, sa température ambiante connaîtra moins de variations. Vous pourrez lever le pied sur le chauffage, et réduirez ainsi votre consommation en énergie.
2. Une meilleure santé pour tous les occupants Une maison mal isolée = des écarts de température et des problèmes d’humidité = une santé fragilisée.
On y pense trop peu mais l’isolation joue un rôle majeur pour votre bien-être. Toute votre famille appréciera de moins tomber malade. Et au bout du compte, vous évitez des dépenses en soin !
3. Un logement plus confortable Une maison mal isolée = des parois froides = des pièces plus ou moins chaudes. Marre de devoir mettre un pull quand vous entrez dans votre salon ?
Avec les travaux adéquats, profitez d’un confort optimal dans chaque pièce !
4. Valoriser sa maison Une maison mal isolée = une mauvaise classe énergie = une valeur moindre sur le marché de l’immobilier. Les lettres A et B sont très convoitées alors que les lettres F et G sont de plus en plus pénalisées.
En augmentant l’étiquette énergie d’une seule lettre, ce que permettent les travaux d’isolation, vous pourrez mettre votre maison en location ou en vente à un prix supérieur !
L’INFO HELLIO :

En plus de ces avantages individuels, vous faites un geste pour la planète en baissant votre consommation énergétique. Moins votre logement aura besoin de combustible pour se chauffer, moins il polluera son environnement.

Des besoins différents selon la maison

Tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. Chaque bâtiment a ses propriétés thermiques, en particulier selon son âge. Avant 1974, il n’existait aucune norme sur l’isolation ou l’efficacité énergétique ! Les ressources semblaient inépuisables, l’énergie ne coûtait pas cher et le développement durable n’en était qu’à ses balbutiements.

Par conséquent, une maison ancienne consomme plus qu’une maison neuve (à situation identique bien sûr). Les constructions récentes respectent davantage de règles — RT 2012 et désormais RT 2020 — quant aux matériaux utilisés, au système d’éclairage ou à la température ambiante par exemple.

D’autre part, la qualité de l’isolation dépend du matériau des fondations :

  • Par exemple, l’isolation d’une maison en bois est réputée bonne (en tout cas sur le plan thermique).
  • Idem pour la brique, mais pas le parpaing.
  • Quant à l’isolation d’une maison en pierre, elle variera selon la saison et l’étage : en été, la chaleur stagnera sous les combles tandis qu’en hiver, la fraîcheur se montrera persistante.

Pour autant, il convient de tester l’isolation de sa maison régulièrement, peu importe son ancienneté ou son type d’ossature. Beaucoup de postes peuvent entraîner des déperditions de chaleur : toiture, fenêtres, sol, etc. En quelques heures de travaux, vous pouvez gagner une précieuse somme sur votre facture de chauffage.


Découvrez vos primes pour isoler votre maison !


Les types d’isolation thermique dans une maison


Combles / toiture

C’est le chantier prioritaire pour une maison mal isolée. En effet, étant donné que l’air chaud s’élève vers votre toit, c’est à cet endroit que l’on observe le plus de pertes. Il convient donc de poser un isolant, soit en rouleaux contre les parois dans des combles aménagés, soit au sol dans des combles perdus, par méthode de soufflage.


Murs

Chantier plus long que pour les combles, l’isolation des murs permet également de conserver une température ambiante stable à l’intérieur de votre maison. Moins de chaleur qui s’échappe = moins de gaspillage d’énergie !

En fonction de votre budget, du temps disponible et de la configuration des lieux, vous pouvez choisir entre une isolation de la maison par l’extérieur ou par l’intérieur. La seconde option est généralement moins chère, mais oblige à subir les travaux au quotidien, voire à déménager temporairement. L’opération par l’extérieur supprime un maximum de ponts thermiques, mais nécessite une autorisation administrative.


Planchers bas

Après le haut et les côtés de la maison, il reste bien sûr le bas ! Le plancher peut laisser s’échapper jusqu’à 10 % de chaleur dans une vieille résidence à l’isolation insuffisante. En ajoutant une couche d’isolant sur le sol ou sur le plafond du sous-sol, vous gagnerez en confort : quoi de plus agréable que de marcher pieds nus dans votre salon ?


Fenêtres et portes-fenêtres

Pour terminer, il ne faut pas oublier les points faibles des parois importants à isoler dans votre maison : les fenêtres et les baies vitrées. En utilisant un vitrage isolant et des joints performants, vous économiserez de l’énergie et limiterez l’entrée d’air.

L’ASTUCE HELLIO :

En plus de l’isolation, pensez à vérifier l’état de votre système de ventilation. Cet élément est déterminant pour éviter l’accumulation d’humidité, néfaste pour votre santé. Pour que l’air circule correctement, installez par exemple une VMC double-flux.

Comment financer les travaux d’isolation de sa maison ?

Le coût d’isolation d’une maison représente un obstacle infranchissable pour certains ménages. Comptez quelques dizaines d’euros au m2 sur chaque poste d’isolation, suivant de multiples facteurs. Au total, avec une main d’œuvre compétente et des matériaux de qualité, un projet de rénovation globale dépasse rapidement les 10 000 €.

Pourtant, vous avez sans doute vu des publicités pour l’isolation de maison à 1 euro. Alors, arnaque ? Et bien non, c’est possible notamment pour les combles et le plancher grâce à la prime énergie. Cette aide ne vient pas de l'État mais des vendeurs d'énergie (gaz naturel, fioul, gazole, etc.). Néanmoins, attention de valider les conditions ! Pour isoler sa maison pour 1 euro, il faut, entre autres :

  • Solliciter une entreprise signataire de la charte Coup de pouce ;
  • Demander la prime avant la signature du devis ;
  • Faire appel à un artisan qualifié RGE.

Tous les ménages ne peuvent pas obtenir un devis de combles gratuits, mais tous peuvent diminuer le prix de l’isolation de leur maison grâce aux solutions de financement disponibles.

Pour les autres postes (murs, fenêtres), n'hésitez pas à demander les aides gouvernementales : crédit d’impôt — remplacé par MaPrimeRénov' en 2021 —, éco-PTZ, programme Habiter mieux de l’Anah, etc. Là encore, vous apprécierez de recevoir plusieurs milliers d'euros de soutien à la rénovation énergétique.

LE CHIFFRE HELLIO : 60 000

Plus de 60 000 maisons ont été isolées grâce à Hellio. Derrière chaque projet se trouvent des habitants heureux de faire des économies d’énergie et de vivre dans un logement plus efficace. À vous de suivre le mouvement !


Rénovez sereinement : Hellio accompagne votre projet d'isolation de A à Z


Tags associés : Travaux

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie