Quelles primes pour vos travaux ? Montants, conditions et démarches

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 04 avr. 2024
Temps de lecture : 10 min
primes travaux

Estimez vos aides ! 👇

J'estime mes aides €

En tant que propriétaire, bailleur ou même locataire, vous prévoyez de réaliser des travaux d'économie d'énergie dans votre logement ? Vous pouvez peut-être bénéficier de primes pour financer une partie ou l’entièreté de vos travaux d’isolation thermique, de remplacement du système de chauffage ou encore de rénovation globale. Dans le cadre de la rénovation énergétique, de nombreuses aides sont disponibles pour les particuliers. CEE, MaPrimeRénov’, Action Logement… Hellio vous propose un tour d’horizon des primes pour vos travaux, des conditions d’éligibilité et des démarches pour les obtenir.


Valorisez vos travaux avec Hellio



infographie-essentiel-retenir-hellio-primes-travaux

Résumé des primes pour des travaux : MaPrimeRénov', CEE

Depuis 2024, les aides financières dédiées à la rénovation énergétique ont évolué, notamment MaPrimeRénov'. Voici un résumé du dispositif des Certificats d'économies d'énergie et de MaPrimeRénov' ainsi que leurs derniers changements.

Les Certificats d'économies d'énergie (CEE)

Le dispositif des Certificats d’économies d’énergie s’inscrit dans le cadre de la transition écologique. Comment cette prime énergie fonctionne-t-elle ? L’État impose aux fournisseurs d’énergie de réunir un certain nombre de certificats sur une période donnée. Pour cela, les énergéticiens peuvent financer des actions d'efficacité énergétique de plusieurs secteurs : logements résidentiels, entreprises, collectivités, industriels, etc. Ces actions sont répertoriées sous forme de Fiches d'opérations standardisées (FOST) : voir la liste des FOST.

Dans le cadre de ce dispositif, il existe actuellement cinq Coups de pouce concernant les travaux de rénovation énergétique (c'est-à-dire des bonifications de CEE) qui permettent d'obtenir une prime plus élevée pour certaines opérations :

  • Rénovation d’ampleur des maisons et appartements individuels (dédié aux bailleurs sociaux, propriétaires de résidences secondaires, locataires…)
  • Rénovation performante de bâtiment résidentiel collectif (dédié aux syndicats de copropriétaires)
  • Chauffage (dédié aux foyers chauffés individuellement)
  • Chauffage des bâtiments résidentiels collectifs et tertiaires (dédié aux syndicats de copropriétaires)
  • Pilotage connecté du chauffage pièce par pièce (dédié aux ménages chauffés individuellement)

Un dernier Coup de pouce nommé "Covoiturage courte distance" est éligibles aux conducteurs effectuant des trajets en covoiturage en France d'une distance égale ou inférieure à 80 km.

MaPrimeRénov' parcours décarbonation et accompagné

MaPrimeRénov’ (MPR) est une aide octroyée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) pour contribuer à la lutte contre la précarité énergétique. Cette prime peut drastiquement diminuer le coût des travaux d’isolation des résidences principales âgées de plus de 15 ans (et 2 ans en Outre-mer).

Notez que MaPrimeRénov’ se substitue au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), un dispositif devenu aujourd’hui obsolète.

Depuis le 1er janvier 2024, la prime de l'Anah a évolué en deux parcours : accompagné (pour les rénovations d'ampleur) et décarbonation (pour les rénovations par geste ou petits bouquets de travaux).

Qu'est-ce que MaPrimeRénov' Parcours Décarbonation ?

Ce parcours Décarbonation concerne tous les travaux monogestes : changement de chauffage, isolation thermique, installation d'une ventilation, audit énergétique, etc.

À l'origine, le parcours devait être plus exigeant qu'en 2023 concernant l'éligibilité des ménages, mais depuis mars 2024, le gouvernement a décidé de supprimer certaines conditions à partir du 15 mai 2024. Autrement dit, les nouvelles conditions d'éligibilité sont les mêmes que celles en 2023. Voici un tableau récapitulatif des derniers changements au sein de ce parcours :

Conditions d'éligibilité pour les rénovations par geste 2023 2024 (parcours décarbonation) 2025 (parcours décarbonation)

Du 1er janvier au 15 mai 2024 Dès le 15 mai 2024
Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) Non obligatoire Obligatoire avant les travaux (sauf dans les territoires Outre-mer) Non obligatoire Obligatoire avant les travaux (sauf en Outre-mer)
Éligibilité des ménages de catégorie MaPrimeRénov’ Rose Non éligibles (depuis le 1er avril 2023 pour les travaux d'isolation)
Éligibilité des propriétaires de passoires thermiques (classes F et G) Éligibles À l'origine ces propriétaires ne pouvaient plus être éligibles au parcours à partir de juillet 2024 Éligibles Non éligibles (sauf pour les appartements ou en Outre-mer)
Travaux obligatoires Aucun Changement de chauffage obligatoire (sauf en appartement ou en Outre-mer) Aucun (en revanche, les travaux de ventilation doivent être couplés avec des travaux d'isolation) Changement de chauffage obligatoire (sauf en appartement ou en Outre-mer)

Qu'est-ce que MaPrimeRénov' Parcours Accompagné ?

Depuis 2022, tous les ménages peuvent bénéficier de MaPrimeRénov' pour des travaux de rénovation globale, indépendamment de leurs revenus. En effet, les profils bleus et jaunes, étaient éligibles à MaPrimeRénov' Sérénité (ancien programme Habiter Mieux sérénité). Depuis janvier 2024, le nouveau parcours Accompagné destiné aux rénovations d'ampleur regroupe les versions MPR' Sérénité (ménages Bleus et Jaunes) et MPR' Rénovation globale (ménages Violet et Roses). Plus d'informations sur le parcours dans la partie ci-dessous sur les primes à la rénovation globale.

L’aide à la rénovation énergétique d’Action Logement

Le groupe Action Logement, qui a pour mission de faciliter l’accès au logement, propose une aide à la rénovation énergétique. Les travaux éligibles englobent les projets d’amélioration thermique d’isolation des combles, de la toiture et des murs extérieurs. Délivrée sous conditions de ressources, la prime peut atteindre les 20 000 €.

picto-croix-rouge-hellioPour l’heure, Action Logement n’accepte plus les nouveaux dépôts de dossier, en raison d’un nombre élevé de demandes (près de 60 000).


1- Les primes pour des travaux d’isolation thermique

Les Certificats d’économies d’énergie (CEE) pour des travaux d'isolation

picto-isolation-thermique-maisonCe système incitatif vous permet ainsi de bénéficier de différentes primes pour vos travaux d’isolation thermique figurant dans la liste des opérations standardisées, à savoir :

  • Combles et toitures ;
  • Murs (par l’intérieur ou l’extérieur) ;
  • Planchers bas ;
  • Toitures-terrasses ;
  • Fenêtres et portes-fenêtres.

L’indemnité versée dans le cadre des CEE varie en fonction de la nature des travaux entrepris et de la zone climatique (H1, H2, H3) dans laquelle est situé le logement.

Un Coup de pouce pour certains travaux d'isolation (terminé en 2022)

Par ailleurs, les travaux visant à isoler les combles, les toitures et les planchers bas faisaient l’objet d’une prime forfaitaire bonifiée nommée « Coup de pouce Isolation ». Les montants prévus dans la charte, en vigueur depuis le 1er juillet 2021, changeaient selon le niveau de ressources des foyers :

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Hellio vous simplifie la vie : signataires de la charte « Coup de pouce », nous déduisons directement le montant de la prime sur le devis. Pas besoin d’avancer les frais, c’est facile et rapide !

  • 12 €/m2 d’isolant posé pour les ménages modestes ;
  • 10 €/m2 d’isolant posé pour les autres ménages.

Jusqu'au 30 juin 2021, l’aide était de 20 €/m2 pour les foyers aux revenus modestes. Cette diminution avait mis un terme aux célèbres offres à 1 euro. Depuis juillet 2022, la prime Coup de pouce Isolation a complètement disparu !

Pour obtenir la prime, vous deviez faire votre demande d’aide financière avant toute signature de devis. Puis, une fois la facture des travaux envoyée, les fonds étaient crédités sur votre compte pour rembourser les frais engagés.

MaPrimeRénov' isolation

La demande de prime pour effectuer un geste d'isolation thermique se situe au sein du parcours décarbonation.

Montants par opération et par profil

Profil bleu

Profil jaune

Profil violet

Profil rose

Rampants de toiture et plafonds de combles

25 €/m2

20 €/m2

15 €/m2

X

Murs par l’intérieur

25 €/m2

20 €/m2

15 €/m2

X

Isolation thermique par l’extérieur

75 €/m2

60 €/m2

40 €/m2

X

Toitures-terrasses

75 €/m2

60 €/m2

40 €/m2

X

Plusieurs forfaits ont été mis en place selon le niveau de revenu et le type de travaux prévus (consulter la grille des montants MaPrimeRénov’). Un code couleur est utilisé pour désigner les plafonds de ressources (bleu, jaune, violet et rose). Pour les ménages très modestes (profil bleu), l’aide s’élève par exemple à 75 €/m2 pour un chantier d’isolation des murs par l’extérieur (ITE).



Inscrivez-vous en quelques minutes et financez votre projet


2- Les primes pour remplacer un système de chauffage

Une fois que l'isolation du logement est correcte, il est temps de passer à la seconde étape d'une rénovation performante : l'installation d'un appareil de chauffage économe et si possible à énergie renouvelable, ou du moins peu carbonée. Voici les primes pour installer une nouvelle chaudière.

Le Coup de pouce Chauffage (CEE)

chaudiere-emissions-fumeesÀ l’instar du Coup de pouce Isolation, il existe une prime CEE bonifiée pour financer les changements de chauffage vétuste (remplacer une chaudière fioul notamment), considérés comme des travaux prioritaires de rénovation énergétique.

La prime s’adresse à tous les propriétaires d’une résidence principale ou secondaire, qu’ils soient occupants ou bailleurs, ainsi qu’aux locataires. Et ce, peu importe le niveau de revenu de votre foyer. En revanche, elle est accordée uniquement si le logement a été achevé il y a plus de deux ans.

Le montant octroyé fluctue selon le type de travaux et les ressources des ménages. Un foyer considéré comme modeste peut ainsi économiser plus de 4 000 € dans le cadre de l’installation d’une chaudière biomasse performante, d’une pompe à chaleur ou d’un système solaire combiné. Les Français « classiques » ont quant à eux droit à 2 500 €.

La prime Coup de pouce Chauffage a été prolongée jusqu'au 31 décembre 2025.

picto-casque-hellio-pro-bleuPour bénéficier de la prime CEE et changer de chaudière, il est impératif de faire exécuter vos travaux par un artisan labellisé RGE (reconnu garant de l’environnement). Hellio s’appuie sur un réseau de professionnels RGE à travers toute la France afin que vous puissiez profiter du dispositif CEE en toute confiance.

Sous réserve d’éligibilité, vous pouvez cumuler cette prime énergie Hellio avec MaPrimeRénov’, la TVA à 5,5 % et l’éco-PTZ, pour diminuer encore plus le reste à charge.

MaPrimeRénov' chauffage

Depuis janvier 2021, tous les propriétaires d’un appartement en copropriété ou d’une maison individuelle peuvent prétendre à cette aide de l’Anah, hormis ceux aux revenus supérieurs (profil rose). Le chantier doit s’effectuer dans une résidence principale construite il y a plus de 15 ans.

Picto_Curseur_OrdiPour obtenir cette prime aux travaux, assurez-vous d’être éligible puis déposez votre dossier de demande sur le site maprimerenov.gouv.fr. Il est important de le remplir avec soin pour recevoir l’aide. Tout comme pour la prime CEE, les travaux doivent être réalisés par une entreprise RGE. Vous avez un doute ? Mandataire de MaPrimeRénov’, Hellio vous guide pas à pas dans cette démarche, et s’occupe de déduire directement du devis la somme à laquelle vous avez droit.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 11 000 €

C’est le montant maximal que peut atteindre MaPrimeRénov’ pour les travaux éligibles suivants : pompe à chaleur géothermique ou solarothermique. En 2024, les primes pour les pompes à chaleur (PAC) ont en effet été augmentées.

Montants par opération et par profil

Profil bleu

Profil jaune

Profil violet

Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique

11 000 €

9 000 €

6 000 €

Chaudière biomasse à alimentation automatique (granulés, plaquettes)

10 000 €

8 000 €

4 000 €

Système solaire combiné

10 000 €

8 000 €

4 000 €

Chaudière biomasse à alimentation manuelle (bûches)

8 000 €

6 500 €

3 000 €

Pompe à chaleur air/eau ou hybride

5 000 €

4 000 €

3 000 €

Chauffe-eau solaire

4 000 €

3 000 €

2 000 €

Poêle ou cuisinière à granulés

2 500 €

2 000 €

1 500 €

Poêle ou cuisinière à bûches

2 500 €

2 000 €

1 000 €

Partie thermique d’un équipement PVT eau

2 500 €

2 000 €

1 000 €

Foyer fermé ou insert ou à bois

2 500 €

1 500 €

800 €

Chauffe-eau thermodynamique

1 200 €

800 €

400 €

Réseau de chaleur ou de froid

1 200 €

800 €

400 €

À noter que la prime chauffage est terminée depuis janvier 2023 pour l'installation d'une chaudière gaz à très performante énergétique (THPE).


Besoin d’un coup de main pour vos demandes de subvention ?


3- Les primes pour des travaux de rénovation globale

Le Coup de pouce Rénovation d'ampleur (CEE)

picto-maison-deux-fleches-bleuLes CEE prévoient l’allocation de primes dans le cadre d’un projet de rénovation globale d’un bâtiment résidentiel collectif ou d’une maison individuelle. L’objectif est d’inciter les ménages à économiser un maximum d’énergie via la réalisation d’un bouquet de travaux à haute efficacité énergétique.

Coup de pouce rénovation d'ampleur (individuel)

Depuis 2017, le Coup de pouce Rénovation globale d'une maison permettait aussi bien aux propriétaires qu'aux locataires financer leurs travaux (opérations standardisées BAR-TH-164). Celui-ci n'existe plus depuis le 1er janvier 2024.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Pour rénover intégralement leur logement, les propriétaires de résidences principales n'ont d'autres choix que de passer par MaPrimeRénov' parcours Accompagné (voir partie suivante). Depuis 2024, les Certificats d'économies d'énergie (CEE) sont directement intégrés dans les montants du parcours Accompagné et valorisés par l'Anah. Dans d'autres cas, les primes des CEE sont valorisés par les fournisseurs d'énergie ou les délégataires CEE.

En revanche, le Coup de pouce Rénovation d'ampleur des maisons et appartements individuels a vu le jour en janvier 2024 (opérations standardisées BAR-TH-174 et BAR-TH-175). Ce nouveau coup de pouce n'est cependant plus accessible aux ménages éligibles à MaPrimeRénov' (c'est-à-dire les propriétaires occupants et bailleurs). Il s'adresse ainsi aux :

  • Locataires,
  • Propriétaires de résidences secondaires,
  • Propriétaires de logements vacants,
  • Bailleurs sociaux,
  • Personnes morales comme les sociétés civiles immobilières (SCI) et les communes.
Notons également que ce CdP est désormais éligible aux appartements individuels, contrairement à l'ancien Coup de pouce "Rénovation globale" qui était disponible seulement pour les maisons individuelles.

Les montants du Coup de pouce "Rénovation d'ampleur" varient selon le nombre de gains de classes énergétiques ainsi que la surface habitable du logement :

Gain en nombre de classes au DPE

Montant minimum

 

Facteur correctif

Surface habitable Shab en m²

2

4 700 €

X

0,4

Shab < 35

0,5

35 ≤ Shab < 60

3

5 800 €

0,8

60 ≤ Shab < 90

1

90 ≤ Shab < 110

4 ou plus

7 400 €

1,2

110 ≤ Shab ≤ 130

1,3

130 < Shab

Coup de pouce rénovation performante (collectif)

Il existe un autre coup de pouce dédié à la rénovation performante d'une copropriété entière (opérations standardisées BAR-TH-145). Pour qu’un immeuble soit éligible, 75 % minimum de sa surface totale chauffée doit se destiner à l’habitat. De plus, les économies d’énergie générées doivent atteindre 35 % minimum.

Le calcul tient compte de la surface habitable rénovée, le gain énergétique après travaux et l'inclusion d'une installation d'un chauffage utilisant au moins 50 % d'énergies renouvelables ou de récupération (EnR&R).

MaPrimeRénov' Rénovation d'ampleur

Ce parcours accompagné est une façon de clarifier les choses aux yeux des demandeurs, qui avaient parfois du mal à comprendre vers quel dispositif se tourner.

Les montants dépendent désormais du nombre de gains de classes énergétiques ainsi que de la couleur MaPrimeRénov' du ménage :

Montants de MaPrimeRénov' pour une rénovation d'ampleur Sauts de classe DPE Ménages bleus (TMO) Ménages jaunes (MO) Ménages violets (INT)

Ménages roses (SUP)

Plafond de dépenses éligibles
2 80 % 60 % 45 % 30 % 40 000 € HT
3 50 % 35 % 55 000 € HT
4 70 000 € HT
Bonus sortie de passoire (atteinte de la classe D minimum) + 10 %  
Écrêtement* (TTC) 100 % 80 % 60 % 40 %  

*L'écrêtement correspond au pourcentage maximal de prise en charge des aides cumulables telles que MaPrimeRénov', les Certificats d'économies d'énergie (CEE) et Action Logement.

Pour être éligible au parcours, le ménage doit obligatoirement avoir recours au dispositif Mon Accompagnateur Rénov’ (MAR'). L'audit énergétique est également nécessaire et peut être intégré dans le dispositif MAR'. L'audit énergétique préalable détermine plusieurs scénarios de travaux permettant de réussir cet objectif d'économies d'énergie.

En outre, pour financer le reste à charge, vous pouvez cumuler MPR' Rénovation d'ampleur avec le chèque énergie, la TVA à taux réduit ou encore l’éco-prêt à taux zéro.

MaPrimeRénov' Copropriété

Enfin, MaPrimeRénov' est également éligible au syndicat de copropriétaires pour la rénovation globale des parties communes. Les montants éligibles dépendent notamment du gain énergétique après travaux (35 % minimum). Contrairement à la version individuelle, cette prime est cumulable avec le Coup de pouce collectif "Rénovation performante" (exceptée pour la prime supplémentaire dédiée aux copropriétés fragiles ou en difficulté).


4- Les autres travaux de rénovation énergétique : quelles aides ?

icone-ventilationLe dispositif des Certificats d’économies d’énergie et MaPrimeRénov prévoient également des aides pour des travaux de nature autre que l’isolation et le chauffage, tels que l’ajout d’un système de ventilation performant ou la conduite d’un audit énergétique.

Au-delà des aides nationales, les collectivités locales contribuent, elles aussi, au financement de vos travaux de rénovation énergétique. Ces subventions peuvent être octroyées par la commune, l’intercommunalité, le conseil départemental ou régional.

La nature de ces aides et leur montant varient en fonction de la collectivité territoriale. Certaines offrent par exemple une exonération temporaire de la taxe foncière, en cas de travaux de rénovation permettant de réaliser des économies d'énergie et améliorer votre confort thermique.

picto-soleil-bleuEnfin, citons la prime à l'autoconsommation dans le cadre de l'installation de panneaux solaires photovoltaïques. Son montant varie en fonction de la puissance des modules, et peut culminer à 3 300 €.

picto-montant-aideGuide des aides Hellio, version 2024


Vos travaux facilités avec Hellio


Tags associés : Financement

picto rédacteur blanc

Cet article a été rédigé par Antoine,

Concepteur-rédacteur web (articles de blog, livres blancs, landing pages...) et expert SEO, avec une forte spécialisation sur le secteur de l'énergie

Notre équipe de journalistes et rédacteurs publie des articles sur tous les sujets de l'énergie : rénovation énergétique, aides financières, nouvelles lois... Nous nous efforçons de les mettre à jour régulièrement. Toutefois, si vous avez un doute sur une information, n'hésitez pas à nous en faire part.

Pour plus d'informations,

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher