Isoler les combles de sa maison : à quelles aides avez-vous droit ?

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 15 janv. 2023
Temps de lecture : 7 min
aides pour l'isolation des combles

Isolation vétuste, défaillante voire inexistante… le ministère de la Transition écologique recense 5,2 millions de passoires énergétiques en France. Saviez-vous que sous le toit de votre maison se cache un véritable gisement d’économies d’énergie ? La chaleur d’un logement monte naturellement vers le haut : si les combles ne sont pas isolés, les pertes thermiques seront fatalement au rendez-vous ! Et ce gaspillage se traduira fatalement sur la facture de chauffage

L’opération d’isolation des combles est une étape indispensable pour une rénovation réussie, avec à la clé une facture de chauffage allégée, un gain de confort et une valorisation du bien immobilier. Ainsi, bien qu’en baisse, de nombreuses aides à l’isolation des combles restent disponibles : MaPrimeRénov', la prime énergie, les subventions locales… Hellio lève le voile sur ces dispositifs financiers publics et privés.


Isolez vos combles grâce aux primes


 

Ménages précaires (profil bleu)

Ménages modestes (profil jaune)

Ménages intermédiaires (profil violet)

Ménages aisés (profil rose)

MaPrimeRénov’

25 €/m2 20 €/m2 15 €/m2 7 €/m2

Prime énergie

≃ 11 €/m2 ≃ 11 €/m2 ≃ 11 €/m2 ≃ 11 €/m2

Quel est le coût des travaux pour isoler ses combles ?

L’isolation des combles fait partie des travaux de rénovation prioritaires à effectuer dans une maison.

Le toit, point faible n°1 des logements

picto info HellioL’INFO HELLIO :

La première réglementation thermique française a vu le jour en 1974. Avant cette date, les bâtiments neufs n’étaient soumis à aucune obligation légale en matière d’isolation thermique. 67 % des logements actuels ont ainsi été construits avant l’adoption de la RT 1974. Résultat : ils sont mal isolés, et très énergivores.

En hiver, l’air froid et l’humidité s’infiltrent à l’intérieur des pièces, poussant les occupantes et occupants à augmenter le chauffage de plusieurs degrés. Ironie du sort : cette chaleur tant recherchée s’échappe à son tour par les différents ponts thermiques du logement, alors que la facture d’électricité, de fioul ou de gaz s’enflamme. Et en été, c’est la surchauffe ! La climatisation tourne à plein régime, et les euros défilent.

Une seule solution pour sortir de ce cercle vicieux : isoler sa maison, notamment les combles. Murs, parois vitrées, planchers bas… de tous les postes d’isolation, la toiture représente la principale source de déperditions thermiques d’une habitation. Elle est responsable, dans une maison ancienne non isolée, de 25 à 30 % des pertes de chaleur, selon l’Ademe (Agence de la transition écologique). Il s'agit d'une indication ; seul un audit de votre logement permettra de déterminer précisément les fuites.

Isoler son grenier = baisse de la facture de chauffage

Au regard des chiffres de l’Ademe, la pose d’isolant au niveau des combles est donc primordiale, qu’ils soient aménageables — c’est-à-dire qu’il y soit possible d’y créer une surface habitable — ou perdus, autrement dit, un espace sous la toiture difficile, voire impossible à aménager, soit à cause de la hauteur insuffisante, soit à cause d’une mauvaise disposition du bois de la charpente. Réalisés correctement, ces travaux s’accompagnent généralement d’un gain énergétique. Il s’agit d'une opération rentable pour réduire rapidement sa facture de chauffage, et gagner en confort !

L’Ademe et l’Anah (Agence nationale de l’habitat) nous renseignent quant aux prix d’une telle action :

  • L’isolation des combles perdus s’élève en moyenne à 40 € HT par m2, soit environ 4 000 € pour une surface de 100 m2.
  • L’isolation des combles aménagés ou aménageables revient plus cher : elle oscille entre 4 000 et 6 000 €.

Notez que le tarif global d’un chantier varie en fonction de plusieurs paramètres : le type de comble, la surface à isoler, les matériaux utilisés, la technique de pose, ou encore le coût de la main-d’œuvre.


Projet d’isolation thermique des combles : quelles sont les aides ?

Symbole EurosL’isolation des combles reste une des opérations les moins chères, lorsqu’on fait le parallèle avec le changement d’appareil de chauffage, par exemple. À titre comparatif, il faut compter en moyenne 10 000 à 15 000 € pour l’installation d’une pompe à chaleur aérothermique, 6 000 à 20 000 € pour une chaudière à bois performante, ou encore 12 000 à 15 000 € pour un système solaire solaire combiné.

Malgré tout, débloquer le budget nécessaire peut constituer un réel challenge pour certains ménages. Par conséquent, le gouvernement a déployé plusieurs mécanismes de soutien financier afin de permettre aux Français et aux Françaises de jouir d’un logement décent et confortable. À ce titre, l’isolation du toit fait partie des travaux de rénovation énergétique subventionnés par l’État et les fournisseurs d’énergie.

MaPrimeRénov', uniquement pour les combles aménagés ou aménageables

Début 2020, l’aide Habiter Mieux de l’Anah et le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ont fusionné pour donner naissance à MaPrimeRénov' (MPR).

Ce dispositif d’aides publiques permet de financer différentes opérations destinées à améliorer la performance énergétique d’un logement, dont l’isolation des combles aménagés. L’ensemble des propriétaires occupants et bailleurs peuvent demander cette prime, mais son montant varie en fonction des revenus.

homme-professionnel-isolation-combles-rampants-panneaux-bullePour bénéficier de Ma Prime Rénov’ dans des combles, il faut impérativement que le professionnel isole les rampants de toiture ou les plafonds de combles. Autrement dit, le soufflage de laine au sol, dans des combles perdus, ne permet pas d’en profiter.

Les bénéficiaires sont ainsi répartis en quatre profils de couleur :

  • Catégorie Bleu, pour les ménages les plus précaires,
  • Catégorie Jaune, pour les foyers modestes,
  • Catégorie Violet, pour les ménages aux revenus intermédiaires,
  • Catégorie Rose, pour les propriétaires les plus aisés.

MaPrimeRénov' Isolation est versée pour chaque mètre carré rénové. Dans le cadre de l’isolation des rampants de toiture et plafonds de combles, les sommes allouées sont les suivantes en 2023 :

MPR’ Bleu

MPR’ Jaune

MPR’ Violet

MPR’ Rose

25 €/m2

20 €/m2

15 €/m2

7 €/m2

À noter que MaPrimeRénov’ Rose est supprimée à partir du 1er avril 2023 pour ce type de travaux (mais aussi pour l'isolation extérieure)

La prime énergie (CEE), pour les combles aménagés et perdus

Le dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE) repose sur le principe du pollueur-payeur. En effet, les entreprises privées du secteur de l’énergie, telles qu’EDF ou Engie, sont tenues de participer à la transition énergétique. Elles proposent donc des aides à la rénovation énergétique ouvertes à tous et à toutes, propriétaires comme locataires.

picto-montant-aideDans le secteur résidentiel, une soixantaine d’opérations standardisées sont éligibles à la prime CEE à l’heure actuelle. L’isolation des combles et des toitures figure dans cette liste : elle correspond à la fiche BAR-EN-101, pour la France métropolitaine, et à la fiche BAR-EN-106 pour l’Outre-mer. Ces documents de référence spécifient les conditions de réalisation des travaux à respecter pour pouvoir demander la prime.

Pour profiter de l’aide, deux critères majeurs doivent être réunis :

  • Le logement à rénover doit être achevé depuis plus de 2 ans, peu importe sa nature (résidence principale ou secondaire).
  • Le chantier doit être mené par un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

Alors, à combien s’élève la prime CEE ? Difficile de répondre précisément, car les modalités de calcul sont complexes. Contrairement à MaPrimeRénov', il ne s’agit pas d’un forfait fixe au m2. Le montant diffère en fonction de la période de signature du devis, du type de logement — maison ou appartement —, et du gain énergétique apporté par l’isolation des combles, exprimé en kWh cumac (cumulé et actualisé). Avec Hellio, comptez environ 11 € par mètre carré.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 11 €/m2

Grâce à la prime énergie, vous pouvez percevoir jusqu’à 11 € d’aides par mètre carré de combles isolés, selon votre profil. En outre, elle est cumulable avec MaPrimeRénov’.

Le Coup de pouce Isolation, c’est fini !

picto-croix-rouge-hellioAttention : le Coup de pouce Isolation est définitivement supprimé depuis le 1er juillet 2022. Cette aide temporaire consistait en une bonification de la prime CEE pour les ménages ne dépassant pas un certain plafond de ressources. Elle a été arrêtée notamment pour freiner le risque d’arnaque à la prime énergie, lié aux anciennes offres d’isolation à 1 €.

Auparavant, les Français les plus précaires pouvaient recevoir jusqu’à 20 €/m2. L’aide avait été rabotée une première fois en juillet 2021, avant de disparaître en 2022.

La prime CEE classique, elle, est toujours d’actualité. Malheureusement, son montant est bien moins élevé que la prime Coup de pouce.


Des travaux performants et moins chers grâce à la prime Hellio


D’autres aides à l’isolation des combles ?

Oui ! L’État et les collectivités territoriales ont prévu des mécanismes financiers supplémentaires pour minimiser le reste à charge après versement des primes isolation accordées par l’Anah et les fournisseurs d’énergie.

L’éco-PTZ, le prêt sans intérêt

main-piece-euro-primeDepuis 2009, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) favorise l’accès des particuliers au crédit pour les actions de rénovation énergétique au sein de leur logement. L'avantage est qu'il n’y a aucun intérêt à payer : seul le montant emprunté sera à rembourser dans un délai de 15 ans, ou de 20 ans pour les projets de rénovation globale.

  • L'éco-PTZ s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs, dans la mesure où le bien est occupé à titre de résidence principale.
  • La maison ou l’appartement en question doit être construit depuis minimum 2 ans.
  • Les travaux doivent être conduits par une entreprise RGE.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Vous avez lancé le chantier pour isoler vos combles il y a moins de 3 mois ? Bonne nouvelle : vous avez encore le droit de demander l’éco-PTZ !

Le montant avancé par les banques dépend du nombre de travaux réalisés. Le seul geste d’isolation des combles permet de contracter jusqu’à 15 000 €. Si vous effectuez une opération supplémentaire, comme l’isolation des planchers bas, le montant peut atteindre 25 000 €. Avec un bouquet de 3 travaux ou plus, vous pourrez obtenir 30 000 € maximum. Enfin, si vous optez pour la rénovation globale — c’est-à-dire avec un gain énergétique d’au moins 35 % — plutôt pour que l’approche poste par poste, l’éco-PTZ pourra grimper jusqu’à 50 000 €.

Précision utile : dans le cadre de Mon éco-PTZ Prime Rénov' entré en vigueur le 1er juillet 2022, les démarches pour contracter un éco-PTZ sont désormais simplifiées ! Comme son nom l’indique, ce prêt est disponible uniquement pour les bénéficiaires de MaPrimeRénov'.

La TVA à taux réduit pour vos travaux

Les particuliers qui s’engagent dans un projet de rénovation énergétique profitent d’une TVA à 5,5 %, au lieu des 20 % habituels. Ce taux inférieur s’applique directement sur le devis fourni par l’artisan. De votre côté, vous devez simplement remplir l’attestation qu’il vous communique. Vous pouvez aussi la télécharger sur le site du gouvernement.

Les aides locales pour isoler vos combles à moindre coût

Certaines collectivités locales proposent des aides spécifiques pour celles et ceux qui souhaitent optimiser l’efficacité énergétique de leur logement. Ces subventions apportent un précieux complément aux sommes déjà versées dans le cadre des dispositifs nationaux.

Picto_Aides_Collectivités_France_PiècesIl est également possible que votre région, département ou commune prévoie une exonération de la taxe foncière pour un laps de temps défini. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les subventions disponibles chez vous. Vous pouvez aussi utiliser l’outil de l’ANIL (Agence nationale pour l’information sur le logement), qui regroupe l’ensemble des aides financières existantes sur le territoire français.


Isolez vos combles avec Hellio pour faire des économies d’énergie

Hellio a fait de l’énergie son cœur de métier, avec déjà 80 000 maisons rénovées, et un réseau de 6 500 artisans labellisés RGE. Isolation des combles, mais aussi chauffage, ventilation, production d’eau chaude sanitaire… nos équipes vous accompagnent pour toutes vos ambitions d’économies d’énergie.

Notre objectif : simplifier vos projets grâce à des conseillères et conseillers experts dans leurs domaines, et mobiliser le maximum d’aides possible pour diminuer le prix de vos travaux. Rien de mieux qu’une simulation gratuite pour estimer le montant de vos primes !


Isolez efficacement vos combles avec Hellio !


Tags associés : Financement, Isolation

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher