Les aides pour le changement d'une chaudière au fioul

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 19 avr. 2022
Temps de lecture : 7 min
aides financières pour changer de chaudière fioul

J'estime mes aides €

À partir du 1er juillet 2022, l’installation de chaudière 100 % au fioul ne sera plus autorisée. Ce mode de chauffage ne correspond pas à la nouvelle norme mise en place par le gouvernement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Dans un contexte de transition énergétique, le gouvernement encourage les ménages français à abandonner les combustibles fossiles au profit d’un système de chauffage plus écologique et performant. Cela coûte cher mais des financements existent : quelles aides peut-on recevoir pour le changement de chaudière fioul ? Quels sont les montants des primes travaux ?


Vos factures énergétiques s’envolent ?


Montant d’aide en cumulant MaPrimeRénov’ et Coup de pouce Chauffage

 

Pompe à chaleur air-eau

Chaudière à granulés

Ménage très modeste (bleu)

Jusqu’à 10 200 €

Jusqu’à 16 200 €

Ménage modeste (jaune)

Jusqu’à 8 800 €

Jusqu’à 13 800 €

Ménage intermédiaire (violet)

Jusqu’à 5 900 €

Jusqu’à 7 900 €

Ménage aisé (rose)

Jusqu’à 2 500 €

Jusqu’à 2 500 €

Ces montants incluent la prime pour la dépose de cuve à fioul.

Les alternatives pour remplacer une chaudière au fioul

picto-croix-rouge-hellioVous envisagez de remplacer votre chaudière au fioul ? En raison des prochaines interdictions, toute installation faite à partir du 1er juillet 2022 concernera uniquement un nouveau système de chauffage réglementaire. En effet, le fioul étant polluant et cher, l’installation d'équipements de chauffage ou de production d'eau chaude fonctionnant exclusivement au fuel — ou au charbon — ne sera plus possible*.

Heureusement, il existe différentes alternatives de chaudières qui permettent de réaliser des économies d’énergie, qui assurent un gain financier, et qui sont moins polluantes pour la planète.

*Sauf exception, comme l’infaisabilité technique d’une autre technologie, dans un logement non raccordé au réseau de gaz

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 300

Le nouveau plafond d'émissions de GES est fixé à 300 grammes d’émissions de CO2 par kilowattheure, pour les équipements neufs installés pour le chauffage ou la production d'eau chaude, dans les bâtiments d'habitation ou à usage professionnel. Ce plafond, plus strict, entre en vigueur le 1er juillet. Cette norme doit assurer à la France une réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES), alors qu’on compte encore 3,2 millions de résidences principales chauffées au fioul domestique (source : Ceren relayé par le ministère, 2020).

PAC ou pompe à chaleur

Une des possibilités en vogue pour se chauffer autrement qu’au fioul, c’est l’installation d’une pompe à chaleur (PAC). Il s’en est vendu près d’un million en 2020, selon les statistiques relayées par le ministère !

Pompe à chaleur_PAC_saunier_duvalL’appareil récupère la chaleur naturellement présente dans l’environnement extérieur (dans l’air, le sol, l’eau souterraine) et la fait monter en température, ce qui permet de chauffer un logement. Certains modèles « double service » permettent également de produire de l’eau chaude sanitaire (ECS).

La pompe à chaleur a de nombreux avantages, à condition d’avoir un logement bien isolé. Tout d’abord, elle utilise des sources d’énergie naturellement renouvelées et donc inépuisables (ou presque). Elle ne rejette pas directement de CO2, étant donné qu’elle fonctionne avec de l’électricité et non un combustible à brûler. Toutefois, la PAC produit des émissions indirectes, puisque la production d'électricité n’est pas neutre en carbone.

Par ailleurs, elle a une forte efficacité énergétique : la PAC permet d’économiser jusqu’à 900 euros par an sur la facture de chauffage, pour une PAC air-eau par rapport à une chaudière au fioul, selon l’Ademe. En effet, elle n’a pas besoin de beaucoup d’électricité pour fonctionner. Rappelons tout de même que les tarifs de cette énergie tendent à augmenter, avec une hausse heureusement ralentie par le bouclier tarifaire de l’État.

Chaudière à granulés

granules-bois-rond-vignetteUn ménage peut également opter pour une chaudière à granulés de bois. Il s’agit de l’énergie la moins chère du marché, devant le gaz et le fioul (source : SOeS - CEEB - août 2021). En effet, la chaudière à granulés de bois – ou pellets – est un des systèmes les moins coûteux à l’usage. Elle assure au ménage jusqu’à 50 % d’économies sur la facture, toujours selon l’Agence de l’environnement.

Les Français ne s’y trompent pas : les ventes de chaudières ont plus que doublé entre 2020 et 2021 (plus de 30 000 unités écoulées).

La chaudière à granulés est une bonne alternative au fioul. Le plus : la France est un grand producteur de pellets pour ce type de chaudière. L’activité générée dans le secteur domestique est estimée à 3,1 milliards d’euros selon Propellet. Ses utilisateurs peuvent donc consommer une énergie locale et renouvelable, issue des coproduits de l’industrie du bois.

Picto_Granule_BoisLe choix du granulé est essentiel pour garantir une bonne durée de vie à l’installation : privilégiez les labels Din Plus, ENplus A1 ou NF biocombustibles solides.

À savoir : dans un logement très bien isolé, un bon poêle à bois peut satisfaire les besoins des occupants en chauffage. Côté eau chaude sanitaire, les ballons thermodynamiques ont la cote !


Choisissez une énergie d'avenir : la biomasse !


Les autres solutions plus onéreuses : électricité, gaz à condensation...

Il est possible de remplacer sa chaudière énergivore et polluante par des solutions efficaces mais plus onéreuses qu’une PAC ou une chaudière à granulés.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Remplacer sa vieille chaudière énergivore est un plus pour votre logement et pour votre porte-monnaie sur le long terme. Avec un système de chauffage performant, le montant de votre facture énergétique baissera et finira par rentabiliser l’installation. En ajoutant des travaux d’isolation, vous réaliserez davantage d’économies, et gagnerez encore plus en confort. Une chaudière aux normes, c’est bien, une bonne isolation, c’est encore mieux !

C’est le cas d’une chaudière gaz à condensation. Ce système est caractérisé par une très haute performance énergétique (THPE), ce qui permet de faire des économies d’énergie par rapport à un vieux modèle. Une chaudière à condensation n’utilise pas de combustible à charger ; un raccordement au réseau de ville suffit. Cela dit, avec la flambée des prix du gaz, ce n’est peut-être pas le meilleur moment pour choisir cette option.

N'oublions pas les classiques radiateurs électriques. Finis les grille-pain, l’innovation a heureusement amélioré le rendement de ces appareils qui ne nécessitent pas de circuit de chauffage central. Principal avantage : une facilité d’installation qui n’exclut quasiment aucun logement.

Enfin, la chaudière électrique est un autre recours à la chaudière au fioul. Contrairement à cette dernière, ses corps chauffants n’ont pas recours à la combustion, puisqu’ils utilisent l’électricité. Elle est relativement écologique : une chaudière électrique génère 3,5 fois moins de CO2 qu’un logement chauffé au fioul, selon le CEREN. Cependant, les coûts élevés de l’équipement et de l’électricité représentent les points faibles de ce type de chauffage.


Les aides financières pour changer une chaudière fioul

Généralement, le frein n°1 qui empêche de rénover est un budget trop restreint. Pour inciter les ménages français à changer leur chaudière, de nombreuses subventions et aides financières sont disponibles. L’État a mis en place plusieurs programmes pour financer les travaux de rénovation énergétique des particuliers. Tour d’horizon des aides pour le remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire.

À noter que les aides sont identiques pour le changement d'une chaudière gaz.

MaPrimeRénov’ pour installer une chaudière ou PAC

Logo_MaPrimeRenov_Horizontale_RVB

MaPrimeRénov’ fait partie des aides principales à la rénovation globale d’un logement. Distribuée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat), MPR’ peut notamment financer un changement de chaudière fioul. Il faut alors se tourner vers un chauffage solaire, une chaudière à granulés ou une pompe à chaleur air-eau. Les critères techniques sont précisés par arrêté.

Ce dispositif s’adresse à tous les ménages propriétaires, qui sont divisés en 4 catégories selon leurs revenus : MaPrimeRénov’ Bleu, Jaune, Violet et Rose. Bleu étant la catégorie des ménages les plus modestes, et Rose la catégorie des ménages les plus aisés.

Le montant de la prime pour poser une chaudière est calculé selon deux critères :

  • Le type d’équipement retenu (chaudière à gaz très haute performance, chauffage solaire, etc.) et le gain énergétique engendré;
  • La catégorie de revenus et la couleur MaPrimeRénov’ du ménage.

Le logement doit avoir 15 ans au moins et être occupé en tant que résidence principale.

 

Pompe à chaleur air-eau

Chaudière à granulés

Ménage très modeste (bleu)

Jusqu’à 5 000 €

Jusqu’à 11 000 €

Ménage modeste (jaune)

Jusqu’à 4 000 €

Jusqu’à 9 000 €

Ménage intermédiaire (violet)

Jusqu’à 3 000 €

Jusqu’à 5 000 €

Ménage aisé (rose)

Pas de prime

Pas de prime

MaPrimeRénov’ pour la dépose de cuve fioul

La chaudière fuel n’est pas le seul équipement à enlever : elle est accompagnée d’une cuve pour stocker l’énergie fossile. Sa vidange et sa dépose demandent l’intervention d’un professionnel. Par conséquent, en parallèle de la prime pour installer une PAC ou une chaudière performante, l’Anah finance une partie des frais de dépose.

Bon à savoir : en cas de demande de prime pour quitter son chauffage fioul ET déposer la cuve, la condition d’ancienneté du logement n’est plus de 15 ans mais de 2 ans.

Ménage très modeste (bleu)

Jusqu’à 1 200 €

Ménage modeste (jaune)

Jusqu’à 800 €

Ménage intermédiaire (violet)

Jusqu’à 400 €

Ménage aisé (rose)

Pas de prime


Recevez jusqu'à 15 000 € pour installer une nouvelle chaudière


Prime Coup de pouce Chauffage

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Pour pouvoir profiter des aides financières MaPrimeRénov’, de la prime Coup de pouce Chauffage ou encore de l’éco-PTZ, les travaux de rénovation et d’isolation doivent impérativement être réalisés par des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Cumulable avec Ma Prime Rénov’, la prime Coup de pouce Chauffage permet de payer des dépenses pour le remplacement de son chauffage fossile. Elle est attribuée par les entreprises qui ont signé la charte Coup de pouce Chauffage, c'est-à-dire principalement les fournisseurs d'énergie ou leurs délégataires (comme Hellio).

La prime énergie Coup de pouce est accessible aux propriétaires et aux locataires, dans tout logement achevé depuis plus de 2 ans, qu’il soit occupé comme résidence secondaire ou principale. Tous les ménages peuvent bénéficier de la prime, mais son montant dépend des ressources. Les travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise qualifiée RGE (reconnue garante de l’environnement).

 

Pompe à chaleur air-eau ou chaudière biomasse

Ménage très modeste (bleu)

4 000 € minimum

Ménage modeste (jaune)

4 000 € minimum

Ménage intermédiaire (violet)

2 500 € minimum

Ménage aisé (rose)

2 500 € minimum

Éco-PTZ

main-piece-euro-primePour remplacer votre vieille chaudière, il est possible de faire appel à l’éco-PTZ. Ce prêt bancaire est remboursable sur 15 ans, et les intérêts sont pris en charge par l’État. Le montant de ce prêt, réservé aux propriétaires d’une résidence principale, se base sur le nombre de travaux à effectuer et leur coût.

L’installation d’une PAC air-eau ou d’une chaudière à bois, en remplacement du fioul, fait partie des travaux de rénovation énergétique éligibles au prêt. Il est possible d’obtenir jusqu’à 15 000 € d’éco-prêt à taux zéro pour cette opération.

TVA réduite à 5,5 %

picto-montant-aideL’installation d’une chaudière à condensation, à granulés ou d’une pompe à chaleur (sauf air/air) est éligible à la réduction de TVA. Ce taux de 5,5 % s’applique directement sur le devis pour certains travaux d’amélioration de la performance énergétique.

Chèque énergie

Picto_Email_CourrierEnvoyé chaque année, le chèque énergie est réservé aux ménages en situation de précarité énergétique. Il sert à régler des factures d’énergie, mais aussi à financer des travaux de rénovation thermique. Près de 6 millions de Français l’ont reçu en 2021, ainsi que sa prime exceptionnelle de 100 € en décembre, face à l’envolée des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité.

Son montant dépend du revenu fiscal de référence et de la composition du foyer ; il varie entre 48 € et 277 €. Une somme transmise par courrier postal, sans aucune démarche.

Aides locales et européennes

Picto_Aides_Collectivités_France_PiècesLes collectivités territoriales (communes, départements ou régions) ainsi que certaines associations (Fondation Abbé Pierre, Secours catholique...) proposent d'autres dispositifs pour financer des projets d'efficacité énergétique.

Rendez-vous sur le site de l’Anil (Agence nationale pour l’information sur le logement) pour connaître les subventions disponibles auxquelles vous pouvez prétendre.

De même à l’échelle de l’Europe, avec certains programmes qui ciblent les particuliers mais aussi les entreprises.

CasConcret_ChaudiereBiomasse_Hellio_A5


Stop au fioul : installez un chauffage plus économique


Tags associés : Financement, Chauffage, Fioul

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher