Tout savoir sur Mon Accompagnateur Rénov’ : comment ça marche ?

Rédigé par Matthieu
25 mars 2021
Temps de lecture : 6 min
mon accompagnateur rénov’ Hellio

La rénovation globale des passoires énergétiques demande des compétences, de l’information et des ressources financières. Afin d’encourager ces projets et d’accompagner les Français dans cette démarche d’ampleur, une mission « Sichel » sur le sujet a été menée en début d’année 2021. Ses conclusions prévoient notamment la création d’un statut accessible à tous types de professionnels : Mon Accompagnateur Rénov’.

De quoi s’agit-il et comment fonctionne ce nouveau dispositif ? Hellio vous détaille les modalités de ce futur acteur clé de la rénovation thermique, qui suscite beaucoup d'interrogations chez toutes les parties prenantes du secteur. Faut-il s'attendre à une prochaine obligation du recours à cet accompagnement ?



MonAccompagnateurRénov’, un projet de la mission Sichel

Le 17 mars 2021 sont parues les premières conclusions du rapport Sichel, en même temps que la remise du document de 130 pages au gouvernement.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

« Rapport pour une réhabilitation énergétique massive, simple et inclusive des logements privés ». Il s’agit du titre du rapport Sichel, que le gouvernement doit désormais éplucher afin de concrétiser les suggestions jugées pertinentes.

La mission porte le nom d’Olivier Sichel, directeur général délégué du groupe Caisse des dépôts. Le 29 décembre 2020, Bruno Le Maire et Emmanuelle Wargon lui ont donné pour objectif de formuler des propositions visant à massifier la rénovation globale, et ainsi sortir des millions de ménages de leur situation de précarité énergétique.

Pour ce faire, M. Sichel a constitué un groupe de travail (« task force ») qui a réfléchi à des mesures pour rendre la rénovation énergétique globale plus accessible et efficace.

Les multiples opérations possibles, les diverses aides disponibles et les nombreuses entreprises à solliciter ne rendent pas la tâche facile aux particuliers. D’où la nécessité de trouver des solutions pragmatiques qui lèveraient les principaux freins : financement, organisation des travaux et complexité administrative.

Trois propositions pour faciliter la rénovation globale

picto-trois-documentsLa mission Sichel a abouti, entre autres, à trois grandes recommandations :

  1. La création d’un acteur global d’accompagnement, qui suivrait le projet à chaque étape et guiderait les maîtres d'ouvrage : Mon Accompagnateur Rénov’.
  2. La mise en ligne d’un site dédié au suivi des démarches et au téléversement des pièces justificatives du dossier : Mon Service Rénov’.
  3. L’amélioration du système d’aides et de primes, encore trop compliqué malgré la récente Prime Rénov’ qui a permis une meilleure prise en charge et une avance des frais plus fréquente. Idée évoquée : le prêt avance mutation.

Les députés retiennent l'idée de l'Accompagnateur Rénov' dans le projet de loi Climat et résilience

L'article 43 du « Projet de loi n° 3875 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets » propose d'inscrire la fonction de ce nouvel acteur de la rénovation dans le code de l'Énergie.

« Le service public de la performance énergétique de l’habitat comporte un réseau de guichets d’accompagnement à la rénovation énergétique dont les compétences techniques, juridiques, financières, et sociales sont identiques sur l’ensemble du territoire national. »

Proposition de la loi Climat et résilience 2021

Les députés ont adopté l'amendement au mois d'avril. Après l'Assemblée nationale, c'est donc au Sénat de se prononcer en juin sur la création du statut Mon Accompagnateur Rénov'. Le principe semble en tout cas convaincre, et sur la bonne voie pour devenir plus concret très prochainement.


Les modalités de Mon Accompagnateur Rénov’

picto accompagnement complet 360 bleuConcrètement, les futurs « Accompagnateurs Rénov’ » auront pour rôle de piloter de bout en bout le chantier de rénovation performante. Le mot d’ordre : la confiance. Cet acteur tiers devrait s’occuper de toute la planification des travaux, l’établissement d’un plan de financement, les conseils auprès des bénéficiaires, etc. Des responsabilités qui rappellent celles de l'AMO (assistance à maîtrise d'ouvrage), notamment obligatoire pour l'obtention de Ma Prime Rénov' en cas de rénovation globale.

Élément notable, les ménages devraient se voir proposer au moins deux options par leur interlocuteur. Par exemple : un scénario « premium », plus cher mais permettant d’atteindre la lettre énergie B, et un scénario « dégradé », plus abordable mais entraînant un saut de classe énergétique moindre. Dans tous les cas, le gain après travaux devrait respecter un certain seuil, un pourcentage d’économies d’énergie minimal.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 5 000 €

Le rapport envisage d’imposer le recours à MonAccompagnateurRénov’ lorsque le coût du projet dépasse les 5 000 euros. En outre, il évoque la possibilité d’un conditionnement des aides à cet accompagnement. Enfin, le service serait gratuit pour le bénéficiaire, car pris en charge par ces mêmes aides. Ce sujet du seuil a fait réagir Engie, qui souhaite le voir relever à 15 000 euros.

Qui pourrait profiter de l'accompagnement ?

Tous les propriétaires, sans condition de revenus, pourraient demander cette prestation gratuitement.

Quant aux échanges entre le ménage et le conseiller, ils s’effectueraient via la future plateforme de service à la rénovation. Le site « monservicerenov.fr » est actuellement en cours de déploiement.

Opérateur FAIRE, entreprise agréée par l’État...

icone numéro immatriculationQui seront les potentiels accompagnateurs à la rénovation ? Il pourrait s’agir tant d’opérateurs publics, notamment ceux du réseau FAIRE, mais également privés tels que des entreprises ayant reçu un agrément de l’État.

Cette volonté de développer un tissu d’acteurs guidant les Français de A à Z n’est pas nouvelle. En 2020, l’institution France Stratégie évoquait l’importance de faire émerger des « opérateurs ensembliers » : plus qu’un guichet unique, de véritables maîtres d'œuvre et financeurs, référents tout au long du parcours.

Un accompagnateur rénov' obligatoire pour MaPrimeRénov' ?

Cette hypothèse reste à entériner, mais l'appel à un guichet d'accompagnement pourrait devenir impératif en vue d'obtenir l'aide à la rénovation « Ma Prime Rénov' » versée par l'Anah, dès 2023.


Comment réussir votre projet d’isolation ou de chauffage ?


Hellio candidat au nouveau statut d'accompagnateur

En tant qu’expert en maîtrise de l’énergie, engagé depuis de nombreuses années dans la rénovation et le confort thermique, Hellio se porte candidat à l’expérimentation du dispositif Mon Accompagnateur Rénov’.

Déjà mandataire de MaPrimeRénov’ auprès de l’Anah et spécialiste des Certificats d’Économies d’Énergie, Hellio cherche à aller plus loin et diminuer au maximum le reste à charge des ménages. Exemple depuis la fin d’année 2020 : la mise en place de facilités de paiement grâce à des crédits à 0 % (intérêts financés par Hellio).

« Les aides privées et publiques aujourd’hui ne suffisent pas : le tiers financement est dès lors une solution à déployer ! »

Hellio

Cette nouvelle ambition de lutte contre la précarité énergétique fait donc écho à la raison d’être du groupe, qui va suivre de près les aboutissements du rapport Sichel.


Un dispositif à l'étude et amené à se préciser

À ce stade (printemps 2021), rien n’est encore définitif ; le gouvernement doit étudier chaque proposition de la « task force Sichel ». Qu’en restera-t-il finalement et quels seront les contours du service Mon Accompagnateur Rénov’ ? 100 % gratuit ? Obligatoire ou non ? Des questions qui trouveront leurs réponses dans les mois à venir avec la décision des sénateurs. Hellio vous tient au courant des avancées sur cette page.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Envie de savoir à quoi pourrait ressembler la future plateforme Mon Service Rénov’ ? Vous pouvez déjà visionner une vidéo d’aperçu en cliquant ici. Nous vous rappelons que le site est en préparation ; ses fonctionnalités et son style évolueront probablement d’ici sa mise en ligne.

Qu’importent les prochaines décisions, celles-ci devraient confirmer un constat partagé par l’ensemble de la filière : se faire aider par une accompagnatrice ou un accompagnateur dédié s’avère essentiel dans la réussite de tout projet de rénovation globale.

Face aux critiques adressées aux travaux uniques, jugés peu efficaces sur la facture et parfois sujets aux arnaques, l’approche complète représente l’avenir de la rénovation. Pour des résultats enfin à la hauteur de l’enjeu national qu’est la réhabilitation des passoires thermiques et la décarbonation du secteur résidentiel ?

Une concertation en juillet 2021 pour recueillir l'avis des professionnels

Picto_Curseur_OrdiFace notamment aux diverses inquiétudes et interrogations apparues au printemps 2021 chez les architectes ou encore les maîtres d'oeuvre, l'État souhaite impliquer au maximum tous les acteurs publics et privés de la rénovation. Ainsi, l'Anah et le ministère de la Transition écologique organisent une concertation électronique du 1er au 25 juillet 2021.

Le principe : laisser ces acteurs s'exprimer via un questionnaire en ligne. Selon les pouvoirs publics, il ne s'agit que d'une première étape vers une « co-construction du futur paysage de l'offre d'accompagnement à la rénovation ».


picto bulle check bleu

Questions-réponses sur Mon Accompagnateur Rénov' 2021

Est-ce qu'il existe déjà des organismes « MonAccompagnateurRénov' » ?

Non. Pour l'heure, il s'agit seulement d'une proposition émanant d'un groupe de travail, qui a étudié les freins des particuliers à rénover leur lieu de résidence.

Quand en saura-t-on davantage sur l'instauration du dispositif ?

Probablement à l'été 2021. Le ministère a reçu le rapport de la mission, il en a pris connaissance et envisage la mise en oeuvre des recommandations. Les députés ont répondu favorablement à la proposition en avril ; reste donc l'avis du Sénat en juin.

Combien coûtera l'accompagnement par ce conseiller en rénovation ?

Cela reste à déterminer, mais a priori rien pour le bénéficiaire. En effet, le prix de la prestation devrait être inclus dans les aides financières obtenues.

Est-ce que l'idée fait l'unanimité ?

Pas tout à fait. Après l'annonce, certains architectes ont exprimé leur inquiétude et leurs interrogations. Lancée le 7 avril, une pétition a même récolté plusieurs centaines de signatures. À son initiative : le Collectif des architectes d'Occitanie, qui rappelle l'importance des « 30 000 professionnels architectes dont c'est exactement le métier, déjà opérationnels partout en France, prêts à répondre à cette urgence » (note : la rénovation énergétique des logements).

Ces revendications ont entraîné une rencontre entre le cabinet d'Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, et Denis Dessus ainsi que Jean-Michel Woulkoff, respectivement président du Conseil national de l'ordre des architectes (Cnoa) et président de l'Unsfa, principal syndicat d'architectes. Il semble que leur parole ait été entendue : le rôle des architectes devrait être pleinement pris en compte dans les nouvelles mesures.

Au mois d'avril, c'est la Capeb qui a fait savoir son mécontentement, en critiquant le fait que la rénovation globale ne pouvait être considérée comme l'unique réponse aux enjeux d'économies d'énergie. Pourquoi ? Parce qu'il s'agit d'une démarche coûteuse, contraignante (durée du chantier) et donc inaccessible pour un nombre trop élevé de Français. Le président de l'organisation, Jean-Christophe Repon, estime que les préconisations du rapport doivent se rapprocher de la réalité du terrain.

À la fin du mois d'avril, c'est au tour des maîtres d'oeuvre de se faire entendre. Dominique Millet, président du syndicat SYNAMOME, a adressé un courrier au Premier ministre Jean Castex. Le sujet : des incertitudes vis-à-vis de Mon Accompagnateur Rénov', indiquant que « les missions exercées dans le cadre de ce soi-disant nouveau métier s'apparentent très largement à celles déjà réalisées par des professionnels en activité ». En outre, ces derniers craignent une ingérence, voire une concurrence dans le suivi des travaux. M. Millet rappelle le caractère essentiel du maître d'oeuvre « dans sa fonction de conseil et d'accompagnement des maîtres d'ouvrage publics ou privés ».


Inscrivez-vous gratuitement et profitez d’artisans RGE locaux


Tags associés : Conseils, Actualités

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie