Rénovation performante de votre maison : suivez le guide

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 08 nov. 2021
Temps de lecture : 7 min
rénovation performante

La rénovation performante d’une maison passe par différentes opérations afin d’améliorer sa consommation d’énergie. Isolation des murs, remplacement de matériaux obsolètes, installation d’un nouveau système de chauffage… Autant de travaux qui visent à améliorer la performance thermique de votre logement. Pour mener à bien cette rénovation performante, plusieurs aides sont disponibles pour tous les ménages. Le point en détail.


Des travaux de rénovation à réaliser ? Hellio vous accompagne



infographie-essentiel-retenir-hellio-particulier-renovation-performante

Comment définir une rénovation performante ?

Votre logement peut consommer énormément d’énergie à cause d’une mauvaise isolation ou d’un système de chauffage obsolète. Sans parler de l’inconfort qui en découle, et du problème environnemental (épuisement des ressources, émissions de gaz à effet de serre…). La rénovation performante représente alors l’ensemble des travaux qui améliorent la consommation d’énergie liée à votre bâti, avec pour avantage de faire baisser considérablement votre facture énergétique.

Picto_Livre_LoiSa définition est désormais entérinée par la loi Climat et résilience, article 155, qui ajoute un paragraphe dédié dans le code de la construction et de l'habitation.

Un audit puis un bouquet de travaux adapté

picto-label-bbc-maison-bleuLa rénovation performante permet au bâtiment de changer de classe énergie au niveau du DPE (diagnostic de performance énergétique), pour atteindre une classe A ou B. Votre logement peut ainsi prétendre à l’appellation BBC pour « bâtiment basse consommation ».

La rénovation performante comporte six principaux postes de travaux à étudier :

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Une rénovation performante est qualifiée de « globale » lorsque les différents postes de travaux ont été traités en moins de 18 mois pour les logements individuels, et en moins de 24 mois pour les autres bâtiments résidentiels (collectifs notamment).

  • Isolation des murs,
  • Isolation de la toiture,
  • Isolation des planchers bas,
  • Remplacement des menuiseries extérieures,
  • Remplacement des systèmes de ventilation,
  • Remplacement du système de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire (ainsi que les interfaces associés).

Quelques exceptions à l'atteinte du label BBC

  • « Pour les bâtiments qui, en raison de leurs contraintes techniques, architecturales ou patrimoniales ou de coûts manifestement disproportionnés par rapport à la valeur du bien, ne peuvent pas faire l'objet de travaux de rénovation énergétique permettant d'atteindre un niveau de performance au moins égal à celui de la classe B, lorsque les travaux permettent un gain d'au moins deux classes et que les six postes de travaux précités ont été traités ;
  • Pour les bâtiments de classe F ou G avant travaux, lorsqu'ils atteignent au moins la classe C après travaux et que les six postes de travaux précités ont été étudiés. »

picto-loupe-oeil-bleuDans l’idéal, ces gestes sont définis, priorisés et coordonnés selon les recommandations d’un bilan préalable : l’audit énergétique. Réalisé par un professionnel comme un bureau d’études spécialisé, il évalue les sources de gaspillage d’un bâtiment, l’état de ses équipements, le comportement des résidents, etc. Objectif : établir des scénarios de travaux pour optimiser les consommations énergétiques.


De l’audit au contrôle : Hellio vous guide dans votre projet


Les avantages de la rénovation performante

La rénovation performante et globale est particulièrement encouragée depuis l’adoption de la loi Climat et résilience. Cette opération comporte de nombreux avantages pour vous et pour l’environnement.

Réduction des coûts de chauffage et baisse des émissions de CO2

ReductionGazaEffetdeSerreLes travaux de rénovation thermique ont pour principal objectif d’améliorer la performance énergétique, en diminuant les pertes de chaleur et en installant des appareils plus économes. Moins d’énergie consommée équivaut à des factures de chauffage moins coûteuses, mais aussi à une baisse des émissions de CO2. Le tout en gaspillant moins de ressources naturelles comme les combustibles.

Remise aux normes

De plus, effectuer une rénovation globale vous assure de disposer d’un logement aux normes. En effet, la loi encadre toujours plus les logements mal isolés. Ces fameuses « passoires thermiques » — mal classées sur l’étiquette énergie du DPE —, très représentées dans le parc français, seront bientôt interdites à la location :

  • 2025 : logements classés G ;
  • 2028 : logements classés F ;
  • 2034 : logements classés E.

picto-hausse-euro-valeur-ajouteeIl faut également retenir qu’à partir de 2023, les propriétaires de passoires thermiques seront obligés de réaliser des travaux de rénovation énergétique s’ils souhaitent augmenter le loyer de leur logement en location.

Valorisation du bien

Picto_Valeur_Verte_Feuille_EuroFaire des travaux d’amélioration de la performance énergétique assure à votre logement une meilleure classe énergétique. Or, les futurs acheteurs sont de plus en plus attentifs aux performances énergétiques des biens immobiliers. Cela vous permet donc d’accroître le prix de votre logement. C’est ce qu’on appelle la valeur verte.

Ainsi, une rénovation d’ampleur peut engendrer une plus-value jusqu’à 30 %, en passant d’une classe F-G au label BBC.

Élévation du confort

picto-thermostat-temperatureEnfin, rénover son logement améliore le confort thermique de ses habitantes et habitants, été comme hiver. Ainsi, ils ne souffrent plus d’une mauvaise isolation contre le froid ou la chaleur. De quoi mieux supporter les canicules et les périodes hivernales rigoureuses, sans devoir investir dans une climatisation ou un chauffage d’appoint.

De plus, la bonne ventilation des pièces empêche le développement de moisissures ou autres inconvénients qui nuisent à la santé des occupants.


Les différentes opérations à réaliser

Pour une rénovation performante et complète, vous pouvez réaliser un bouquet de travaux qui intègre principalement six postes de travaux.

1- Isolation des murs

Il existe deux approches pour l’isolation des murs : par l’intérieur et par l’extérieur.

  • L’isolation par l’intérieur (ITI) : moins coûteuse mais moins efficace et plus gênante pour les occupants, cette technique réduit l’espace habité par la pose de panneaux isolants sur les parois intérieures.
  • L’isolation extérieure (ITE) est plus performante et traite davantage de ponts thermiques. Elle permet également d’effectuer un ravalement de façade.

2- Isolation des planchers bas

Le plancher bas est la paroi située au rez-de-chaussée d’une maison ; en dessous peut se trouver un sous-sol, un vide sanitaire, une cave… Une importante déperdition de chaleur peut être localisée dans cette zone. L’isolation du plancher bas est réalisée directement sur le plafond du sous-sol, ou plus rarement au sol du rez-de-chaussée (notamment si la maison est construite sur terre-plein).

Exemples de techniques employées : fixation de panneaux, flocage, pulvérisation de mousse polyuréthane expansive…

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 10 %

C’est la part des pertes de chaleur totales d’une maison qui peut s’échapper par les planchers bas, selon l’Ademe.

3- Isolation de la toiture

Jusqu’à 30 % des déperditions thermiques totales se font par le toit. L’isolation de la toiture et des combles est ainsi très rentable car simple à effectuer, avec des matériaux bon marché. Deux techniques sont possibles :

  • L’isolation des combles perdus directement au sol, en projetant un isolant sous forme de flocons à l’aide d’une cardeuse ;
  • L’isolation des combles aménageables — grenier, chambre… — au niveau de la toiture, par l’intérieur (panneaux fixés sur les rampants) ou l’extérieur (« sarking »).

4- Remplacement des menuiseries extérieures

Pour une amélioration énergétique complète, le changement des fenêtres est nécessaire. Passer d’un simple vitrage à du double ou triple vitrage optimise considérablement l’isolation d’un logement. L’Ademe estime que 10 à 15 % des fuites se situent au niveau des fenêtres dans une maison ancienne.

5- Remplacement des systèmes de ventilation

Un logement trop humide augmente la sensation de froid et diminue le confort des habitants. Une bonne ventilation — VMC double flux par exemple — assure alors un taux d’humidité situé entre 35 et 60 %. De plus, elle permet une meilleure diffusion de la chaleur dans les pièces, et un air sain.

6- Remplacement du système de chauffage

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Le système de chauffage doit être remplacé une fois le reste des travaux réalisés. En effet, le nouveau système doit correspondre aux nouvelles performances du logement. Les besoins en chauffage d’un logement seront plus faibles après la réalisation des travaux de rénovation énergétique.

Le système de chauffage peut aussi être remplacé. En effet, la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire représente le coût principal sur la facture d’énergie. Le nouveau système doit être efficace et peu polluant.

Certains systèmes — chaudières bois, panneaux solaires, pompes à chaleur… — fonctionnent grâce aux énergies renouvelables. À l’inverse, ne misez pas sur les énergies fossiles : la pose de chaudières fioul neuves devient interdite en 2022, tout comme le chauffage au gaz dans les nouveaux logements (norme RE2020).


Comment réussir la rénovation complète de votre habitation ?


Les aides financières pour une rénovation performante

Afin de financer les travaux de rénovation performante et globale, plusieurs aides sont disponibles et souvent cumulables.

MaPrimeRénov’

Logo_MaPrimeRenov_Horizontale_RVB

MaPrimeRénov' permet de financer les travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique, dans une maison individuelle ou un appartement en habitat collectif. MaPrimeRénov’ s’adresse à tous les ménages propriétaires, et son montant dépend des revenus du demandeur ainsi que du gain énergétique des travaux. Les chantiers doivent être effectués par des entreprises labellisées RGE (reconnues garantes de l’environnement).

Habiter Mieux sérénité de l'Anah

Jusqu’en 2021, Habiter Mieux sérénité s’adresse aux ménages aux ressources modestes et très modestes. Avec cette aide, la prise en charge de la rénovation globale est possible lorsque les travaux permettent un gain énergétique d’au moins 35 %. Le montant maximal de l’aide est de 18 000 €.

Le programme Habiter Mieux prend fin en 2021 : l’Agence nationale de l’habitat le remplace par MaPrimeRénov’ Sérénité, dans le cadre du plan France Rénov’.

Les primes Coup de pouce

Dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE), les primes Coup de pouce aident à financer des travaux d'économies d'énergie. Tous les ménages peuvent en bénéficier sans condition de ressources depuis 2019.

La prime se décline en plusieurs aides qui s’étendent à différents travaux. Par exemple :

  • La prime Coup de pouce Chauffage : pour le remplacement des chaudières au charbon, au fioul ou au gaz autres qu'à condensation, par un équipement utilisant des énergies renouvelables (PAC, solaire, biomasse…).
  • La prime Coup de pouce Isolation : pour l’isolation des combles, des toitures et des planchers bas.
  • Pour votre rénovation performante, la prime Coup de pouce « Rénovation performante d’une maison individuelle » aide à financer le bouquet défini par l’étude énergétique.

picto-maison-pieces-monnaie-euroLes offres « Coup de pouce » s’adressent aux propriétaires de maisons individuelles existant depuis plus de deux ans à la date d’engagement de l’opération (signature du devis). Pour bénéficier de l’aide à la rénovation globale, les travaux doivent permettre d'atteindre une baisse de consommation conventionnelle annuelle en énergie primaire sur les usages chauffage, refroidissement et production d’eau chaude sanitaire d’au moins 55 %.

Les autres aides pour une rénovation performante

Vous pouvez encore prétendre à de nombreuses aides à la rénovation énergétique :

  • L’éco-prêt à taux zéro permet de financer la rénovation énergétique de votre logement sans faire d'avance de trésorerie et sans payer d'intérêts (pris en charge par l’État). À la clé : jusqu’à 30 000 euros.
  • Le chèque énergie aide à payer des factures d’énergie ou des travaux de rénovation. Son montant se situe entre 48 et 277 euros en 2021 (avant une hausse en 2022 ?).
  • La TVA à 5,5 % est une TVA à taux réduit qui s’applique à certains travaux lors d’une rénovation globale, au lieu des 20 % habituels.
  • Il est possible d’être exonéré totalement ou partiellement de la taxe foncière. En effet, certaines collectivités exonèrent temporairement de taxe foncière les foyers qui réalisent des travaux d'économie d'énergie. Contactez votre mairie pour connaître les possibilités d'exonération sur votre territoire.

Comment se faire accompagner dans un projet de rénovation globale ?

picto-poignee-mainsS’engager dans un projet de rénovation globale et performante prend du temps et de l’énergie. Sans parler des compétences techniques indispensables à la qualité de l’intervention. Hellio vous guide et vous accompagne dans votre processus de travaux de rénovation énergétique. Définition des travaux en fonction de vos besoins, réalisation d’un audit énergétique, mise en place d’une visite technique, démarches administratives : les conseillères et les conseillers Hellio mettent à votre disposition leur expertise.

Enfin, notre réseau d’artisans partenaires RGE se déploie sur toute la France pour intervenir sur votre chantier de rénovation globale. Ensemble, nous avons déjà rénové 75 000 maisons !

Cas concret de rénovation pour un ménage de 4 personnes

renovation_globale_cas concret_menage-violet_Hellio_2021


Découvrez toutes les aides cumulables auxquelles vous pouvez prétendre


Tags associés : Travaux, Rénovation globale

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie