Comment éviter les arnaques à la pompe à chaleur ?

Rédigé par Antoine
17 sept. 2021
Temps de lecture : 5 min
conseils pour éviter les arnaques pompe à chaleur

Dans le cadre de votre projet de rénovation, vous envisagez la pose d’une pompe à chaleur ? Attention, les arnaques à la PAC se sont multipliées ces dernières années. Suivez nos conseils et évitez ainsi les mauvaises surprises, pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement, sans arnaque.

Dans le journal télévisé du 18 octobre 2021, les journalistes de France 2 sont revenus sur les mésaventures de plusieurs victimes de fausses aides et de promesses non tenues. Prudence avant de vous engager !


Trop froid en hiver et trop chaud en été ? Installez une PAC de qualité


infographie-essentiel-retenir-hellio-particulier-eviter-arnaques-pompe-chaleur

Primes énergétiques : de trop nombreuses arnaques

Devis flous, frais cachés, labels de qualité mensongers, pression pour conclure rapidement la vente… Dans le secteur de la rénovation énergétique, certains soi-disant « professionnels » sont peu scrupuleux. Surfant sur la vague des énergies vertes et économes, des installateurs de pompes à chaleur (PAC), de panneaux photovoltaïques, de chaudières ou d’isolation extérieure montent de véritables arnaques à la rénovation énergétique.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Ce sont notamment les primes énergie des certificats d’économies d’énergie (aussi appelés CEE) qui ont concentré les fraudes. Selon l’Anah, les CEE ont en effet attiré jusqu’à la criminalité internationale.

Afin de renforcer la lutte contre les « éco-délinquants » et contre toutes sortes de pratiques frauduleuses, les pouvoirs publics ont pris différentes mesures :

  • Les conditions d’attribution des CEE tels que Coup de pouce Isolation ou Coup de pouce Chauffage ont été revues ;
  • Les contrôles se renforcent sur les sites des chantiers ;
  • Dans le même temps, le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) a été remplacé par un autre dispositif, MaPrimeRénov’.

picto-montant-aideAvec ces nouveaux systèmes, la fraude est plus difficile à mettre en œuvre. En effet, le cumul des aides financières ne peut pas dépasser 90 % du montant du devis édité par l’artisan. Auparavant, lorsque ce reste à charge n’était que de 1 €, certaines sociétés malhonnêtes avaient tendance à gonfler artificiellement les factures, ou à promettre oralement des aides conséquentes à un public non éligible. La refonte du système d’aide permet de limiter sensiblement ce type de fraude.

Enfin, pour certains travaux jugés moins efficaces en matière d’économies d’énergie, les primes de l’État ont été diminuées ou plafonnées.


Remplacez votre chaudière vétuste par une PAC performante


Focus sur les arnaques à la pompe à chaleur

Pompe à chaleur géothermique, aérothermique… Les PAC s’adaptent désormais à tous les besoins. Pratiques et polyvalents, ces appareils peuvent à la fois chauffer votre maison, produire de l’eau chaude sanitaire ou encore rafraîchir votre habitation.

main-piece-euro-primeLes PAC utilisent une énergie renouvelable, et permettent de réaliser des économies sur vos factures énergétiques. C’est pourquoi leur installation est encouragée par l’État au travers de différentes subventions. Jusqu’en 2020, des aides en vigueur telles que la prime énergie Coup de pouce et Habiter Mieux agilité de l’Anah étaient cumulables, pour permettre aux ménages les plus modestes de bénéficier d’une pose de PAC à 1 €.

Malheureusement, ce dispositif a particulièrement attiré les éco-délinquants. Pour connaître ces pratiques frauduleuses, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes) a ainsi mené une enquête sur la rénovation énergétique des logements, au cours de l’année 2020. Cette enquête a mobilisé 58 départements au sein de 13 régions, et a visé près de 700 établissements dont des entreprises du bâtiment, des démarcheurs ou encore des sous-traitants.

Picto_arnaque_rougeRésultat : 49 % d’établissements ont des pratiques irrégulières ! Certains professionnels peu scrupuleux vont jusqu’à imposer la réalisation de travaux en raison de prétendus programmes publics, audits énergétiques gratuits, d’homologations ou encore de commissions officielles en réalité inexistantes.

Dans ce contexte, le DGCCRF s’est engagée auprès d’autres services de l’État à renforcer l’efficacité des poursuites contre les escrocs. Par exemple, un protocole a été signé le 2 mars 2021 pour consolider la lutte contre les fraudes dans le secteur de la rénovation énergétique. Un échange d’informations entre la DGCCRF et le Pôle national des certificats d’économies d’énergie (PNCEE) a ainsi permis de gagner en réactivité et en efficacité face aux entreprises aux méthodes illicites, très mobiles et éphémères.

Arnaque n°1 : une pompe à chaleur mal installée ou mal dimensionnée

picto-croix-fauxPar exemple, certaines sociétés peu scrupuleuses recrutent des techniciens formés à la va-vite. Payés au rendement, ils procèdent à des installations à la chaîne. Résultat, des PAC mal posées ou mal dimensionnées qui fonctionnent mal, voire pas du tout.

Arnaque n°2 : le défaut de conseil

picto-bulle-check-bleuAu sein de passoires énergétiques, des artisans se contentent également de poser une PAC, sans effectuer de diagnostic au préalable. Aucune isolation n’est proposée en complément. Résultat : la pose du nouvel équipement ne résout en rien le problème des pertes thermiques. Alors que les clients s’endettent pour acheter leur PAC, ils restent dans l’inconfort… et leurs dépenses énergétiques sont inchangées.

Arnaque n°3 : des équipements de mauvaise qualité

Picto_Pouce_BasDes PAC de mauvaise qualité peuvent être vendues… au prix fort ! Une fois installées, elles peuvent offrir un rendement très inférieur à celui annoncé. Les factures énergétiques ne diminuent pas, et dans certains cas, elles augmentent !

Arnaque n°4 : fraudes bien organisées et sociétés fantômes

picto-label-check-bleuPour mettre en confiance les acheteurs potentiels, certaines sociétés n’hésitent pas à inscrire des informations frauduleuses sur leurs plaquettes commerciales. Par exemple, les logos officiels d’EDF, ERDF, GDF ou de fausses certifications pour attester de la qualité du système de chauffage proposé.

Des clients ayant payé d’avance leur PAC peuvent également se retrouver sans rien, la société « fantôme » ayant mis entre temps la clé sous la porte. Quant au crédit à la consommation qu’ils ont souscrit, il reste dû…

Arnaque n°5 : les fausses promesses de PAC à 1 €

Symbole EurosLe dispositif de la PAC à 1 € a été supprimé en 2020, suite à de trop nombreuses dérives. Mais, encore aujourd’hui, vous pouvez bénéficier de subventions pour l’installation d’une PAC air-eau. En cumulant MaPrimeRénov’ au Coup de pouce Chauffage, vous pouvez obtenir jusqu’à 8 000 € (pour les ménages éligibles). Différentes aides complémentaires sont accessibles, comme le prêt à taux zéro pour vos travaux, ou la TVA à taux réduit, directement appliquée sur votre devis.

À noter que, quelles que soient les primes obtenues, votre reste à charge sera au minimum de 10 % du devis.

Certains vendeurs se montrent particulièrement insistants pour que la commande soit signée rapidement. Pour convaincre les acheteurs, ils peuvent notamment promettre oralement une aide de l’État, telle que la PAC à 1 €. Mais bien souvent, la subvention promise n’arrive jamais.


L’installation d’une pompe à chaleur avec un réseau certifié


Quels sont les bons réflexes pour éviter les arnaques de PAC ?

1- Ne pas se précipiter

chronometre-gain-tempsUne pompe à chaleur est un achat qui doit être réfléchi. Prenez votre temps avant de signer, et ne versez pas d’acompte le jour de votre première rencontre avec l’artisan. De même, ne souscrivez pas de prêt sans vous accorder quelques jours de réflexion. En un mot, ne vous précipitez pas.

Demandez des devis à différents professionnels, et comparez les offres. Méfiez-vous notamment des professionnels qui vous proposent des travaux sans étude technique préalable, ou qui vous promettent oralement des travaux à 1 € ou 0 €.

2- Se méfier du démarchage téléphonique ou à domicile

picto-telephone-bleuDepuis 2020, le démarchage téléphonique concernant les travaux de rénovation énergétique est interdit. Si un démarcheur vous contacte, n’hésitez pas à raccrocher. De même, refusez qu’il entre chez vous s’il fait du porte-à-porte.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 75 000 à 375 000 €

C’est le montant des sanctions qu’encourent les entreprises en cas de démarchage abusif ou d’arnaque. Leur montant a été revu à la hausse car, jusqu’à juillet 2020, les contrevenants ne s’exposaient qu’à des sanctions comprises entre 3 000 et 15 000 €.

3- Vérifier les références de l’artisan et son label RGE

picto-loupe-oeil-bleuInformez-vous en amont sur les entreprises avec lesquelles vous vous apprêtez à travailler. Vérifiez que les données que l’on vous a transmises sont exactes, de l’identité du professionnel à son adresse, ou les éventuels chiffres qu’il a avancés.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Pour vérifier la qualification RGE d’une entreprise, rendez-vous sur le portail faire.gouv.fr. Indiquez le nom de la société ou son numéro Siret/Siren. Vous pourrez contrôler différentes informations, notamment ses références et certifications.

Assurez-vous notamment que l’entreprise est bien labellisée RGE (reconnu garant de l’environnement). Un point essentiel qui conditionne le plus souvent l’attribution des primes de l’État, notamment le Coup de pouce Chauffage ou MaPrimeRénov’.

4- Consulter les avis en ligne

Picto_Curseur_OrdiL’une des meilleures solutions pour vous faire une idée avant de signer est de vous fier au bouche-à-oreille ou aux avis en ligne. Ces retours et la note moyenne des entreprises donnent en général un bon aperçu de la qualité des prestations. Vous pouvez également taper le nom de l’entreprise sur Google : les arnaques sont vite repérées et signalées.

5- Faire confiance à un artisan membre d’un réseau fiable

Pour éviter les mauvaises surprises, faites appel à un installateur de PAC membre d’un réseau fiable. Hellio réunit 7 000 artisans RGE partenaires dans toute la France.

picto-poignee-mainsExpérimentés et régulièrement audités, ces professionnels vous accompagnent pas à pas dans votre projet de rénovation pour vous permettre de réduire le montant de vos factures énergétiques.

Hellio, c’est un interlocuteur unique pour vos travaux, qui s’occupe des démarches, et vous avance même les aides auxquelles vous avez droit.


Je calcule le montant de mes aides à la rénovation


Tags associés : Conseils, Chauffage, Pompe à chaleur

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie