La pompe à chaleur air-air : une solution 2 en 1 pour chauffer et refroidir son logement

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 03 août 2022
Temps de lecture : 6 min
pompe à chaleur air-air

La pompe à chaleur air-air, ou PAC air-air, est un système de chauffage et de refroidissement. Cet équipement facile à poser tire profit de l’énergie calorifique de l’air pour augmenter ou réduire la température au sein du foyer. Éligible à la prime énergie Hellio, la pompe à chaleur air-air présente de nombreux avantages, bien que moins nombreux qu’un modèle air-eau par exemple. Coup d’œil sur le fonctionnement de cet appareil, ses atouts et les aides financières à l’installation.


Un chauffage performant et moins coûteux avec la PAC


Comment fonctionne une pompe à chaleur air-air ?

ventilation-elicesLe principe d’une pompe à chaleur (PAC) est d’utiliser l’énergie naturellement présente dans l’environnement extérieur pour chauffer le logement. En l’occurrence, la PAC air-air puise cette énergie dans l’air : on parle de pompe à chaleur aérothermique.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Il existe plusieurs types de PAC : air-air, air-eau, eau-eau, sol-sol, sol-eau… La différence entre ces technologies ? La source d’énergie thermique et le mode de distribution de la chaleur. Ainsi, le premier terme renvoie au milieu où sont prélevées les calories, et le deuxième à celui où elles sont restituées pour chauffer ou refroidir le foyer.

Le mécanisme d’une PAC est identique à celui d’un réfrigérateur, mais inversé. Son fonctionnement est relativement facile à comprendre. Il se découpe en 5 phases :

  1. La pompe air-air récolte les calories contenues dans l’air extérieur grâce à un fluide frigorigène.
  2. Au contact de l’énergie absorbée, ce fluide liquide passe à l’état gazeux.
  3. Le gaz est ensuite aspiré par le compresseur pour être comprimé, c’est-à-dire fortement pressurisé.
  4. Sous l’effet de la condensation, la vapeur sous haute pression génère de la chaleur qui est propulsée à l’intérieur de l’habitation via le ou les ventilo-convecteurs (également nommés splits).
  5. Une fois sa forme liquide retrouvée, le fluide redescend en pression grâce au détendeur afin de redémarrer un nouveau cycle.

La PAC air-air est dite à détente directe : le fluide frigorigène se déplace dans un seul circuit fermé, des capteurs jusqu’à la ventilation. L’appareil ne permet donc pas de produire de l’eau chaude sanitaire pour le logement, contrairement à une PAC mixte air-eau qui contient deux circuits distincts. Il s’agit pourtant du modèle le plus répandu à l’heure actuelle, notamment du fait de sa simplicité d’installation.


Quels sont les avantages de la pompe à chaleur air-air ?

Réversible et peu onéreuse, la pompe à chaleur de type air-air rassemble plusieurs avantages. Éclairage.

Un système de chauffage qui allie écologie et confort

electricite-energieLa pompe à chaleur air-air est une manière écologique de chauffer sa maison, puisqu’elle exploite une ressource naturelle renouvelable. Si l’appareil a besoin d’électricité pour fonctionner, son impact environnemental reste toutefois minime par rapport au fioul, au charbon ou au gaz naturel par exemple. À titre d’exemple, une PAC rejette environ 4 fois moins de CO2 qu’une chaudière combustible pour 1 kWh de chaleur produit (source : Afpac). Elle n'émet aucun gaz à effet de serre direct.

À noter : un chauffage d’appoint est souvent nécessaire pour prendre le relais en période de grand froid. La plupart du temps, il est électrique et intégré au système.

En plus d’être peu polluante, la PAC permet de conserver une chaleur homogène dans le logement. De plus, il est possible de contrôler la température de chaque unité intérieure pour l’adapter aux différentes pièces. Enfin, la PAC air-air est également dotée d’un filtre anti-impuretés (bactéries, pollens, poussières…) pour assainir l’air expulsé par les ventilo-convecteurs. À la clé : un meilleur confort thermique pour les occupantes et occupants du logement, et un air pur à respirer.


À quelles primes ai-je droit ?


Un dispositif performant, source d’économies d’énergie

En raison de son efficacité, la pompe à chaleur fait partie des solutions de chauffage privilégiées lors des rénovations. Le fait que l’énergie captée par la pompe soit gratuite y est également pour quelque chose.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Les PAC aérothermiques sont sensibles aux variations de température. De fait, elles conviennent bien pour une utilisation en région tempérée. En revanche, leur rendement sera moindre dans les zones où le climat est froid. Si les hivers sont rigoureux par chez vous, privilégiez une PAC géothermique (eau-eau) pour chauffer votre maison, si vous en avez la possibilité.

Précision utile : les pompes à chaleur air-air n’ont pas toutes les mêmes performances. Pour connaître celles d’un appareil, deux indicateurs doivent être passés à la loupe.

  • Le coefficient de performance saisonnier (SCOP) : ce ratio compare la production thermique de la PAC et la consommation électrique nécessaire à son fonctionnement et à celui de l’appoint. Il est calculé sur une saison de chauffe.
  • Le coefficient d’efficience énergétique saisonnier (SEER) : il mesure l’efficacité de la PAC en mode climatisation.

Le SCOP et le SEER permettent de classer les appareils selon leur rendement. Reportez-vous aux étiquettes énergétiques correspondantes, dont l’affichage est obligatoire. Plus la note se rapproche de la lettre A+++, plus la pompe à chaleur est performante.

La possibilité de rafraîchir le logement en été

icone-double-fleche-01L’un des atouts de la PAC air-air est d’être un équipement deux en un, puisqu’elle offre une double utilisation en fonction de la saison. On dit qu’elle est réversible : elle permet de refroidir l’habitation lorsque la météo devient plus clémente, à la manière d’un climatiseur. Le fonctionnement de la machine s’inverse, et les calories sont expulsées de l’intérieur vers l’extérieur.

Une mise en place qui ne demande pas de gros travaux

icone-tournevis-boulon-bleuLa pompe à chaleur air-air est idéale dans le cadre d’une rénovation, car son installation ne fait pas l’objet de gros travaux. De plus, aucun raccordement au réseau de chauffage central n’est requis, à la différence d’une PAC air-eau. Le tour est joué en une journée !


Installer une PAC air-air : les points clés

Avant de vous lancer dans l’installation d’une pompe à chaleur, il est préférable de contrôler la bonne isolation du logement. C’est un prérequis important, car en cas de déperditions thermiques, votre foyer sera chauffé inutilement. D’ailleurs, c’est souvent le premier poste de travaux à traiter lors d’une rénovation globale.

Une fois votre maison bien isolée, vous pouvez alors envisager la pose de votre PAC. Celle-ci s’avère facile et rapide. Notez qu’un entretien régulier est indispensable pour garantir la performance de la machine, et optimiser sa durée de vie.

La pompe à chaleur air-air en appartement, c’est possible ?

picto-immeuble-bleuLa plupart du temps, on rencontre les pompes à chaleur en maison. Mais contrairement aux idées reçues, il est possible d’utiliser une PAC air-air en appartement à chauffage individuel. Le seul hic potentiel : obtenir l’accord de la copropriété.

Pour mieux comprendre, sachez que ce mode de chauffage est composé de :

  • Un ou plusieurs blocs intérieurs placés dans les pièces, appelés ventilo-convecteurs ou splits.
  • Une unité extérieure, à positionner sur le balcon ou à fixer au mur.

Si les modules répartis dans votre appartement ne dérangent en rien le voisinage, ce n’est pas forcément le cas de la pompe qui se trouve à l’extérieur. Elle peut être source de nuisances sonores à cause du bruit émis, et modifie la façade de l’immeuble. Par conséquent, il est impératif de recevoir l’autorisation des copropriétaires en assemblée générale au préalable.


Des questions sur la PAC air-air ?


La mention RGE : la promesse d’une installation dans les règles de l’art

picto-casque-hellio-pro-bleuLe choix de l’installateur pour votre nouvelle pompe à chaleur air-air est une étape à ne pas laisser au hasard. L’Ademe et Hellio préconisent de contacter un artisan certifié RGE (reconnu garant de l’environnement). Ce label est attribué aux professionnels du bâtiment spécialisés dans la rénovation énergétique qui s’engagent dans une démarche qualité.

Faire appel à un professionnel RGE, c’est miser sur la sécurité et la qualité ! C’est également une condition essentielle pour bénéficier des primes accordées par l’État.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 6 500

Expert en maîtrise de l’énergie, Hellio s’appuie sur un réseau de 6 500 partenaires RGE à travers la France. Notre équipe s’occupe de trouver un artisan qualifié proche de votre domicile pour mener à bien votre projet de pompe à chaleur.

Le dimensionnement de la PAC : un élément à ne pas négliger

Le dimensionnement de la PAC conditionne son niveau de performance :

  • Si la pompe est surdimensionnée, elle sera trop puissante par rapport aux besoins de votre habitation. Cela risque d’entraîner une surconsommation électrique et un endommagement. En outre, elle coûtera inutilement plus cher à l’achat.
  • Si la pompe est sous-dimensionnée, elle sera surexploitée pour obtenir la chaleur désirée, ce qui nuira à son efficacité et à sa rentabilité.

C’est à l’installateur de déterminer le bon dimensionnement de votre future pompe à chaleur, en analysant les propriétés du bâti et sa situation géographique.

Combien coûte une pompe à chaleur air-air ?

Symbole EurosD’après l’Ademe, le prix médian d’une PAC air-air est de 6 629 €. La fourchette des tarifs observés sur le terrain s’étend de 4 699 € à 11 283 €.

Parmi toutes les pompes à chaleur, le système de chauffage air-air est le modèle le plus accessible. À titre comparatif, le coût médian d’une PAC air-eau s’élève à 12 668 €.

Selon l’Observatoire des énergies renouvelables, 758 270 pompes à chaleur air-air ont été vendues en 2021, soit une augmentation de près de 4 % par rapport à 2020.


Quelles aides pour financer une PAC air-air ?

Pas de MaPrimeRénov’

picto-croix-rouge-hellioMalheureusement, la pompe à chaleur air-air n’est pas éligible à MaPrimRenov’, la prime de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Elle est en effet jugée moins performante que la version air-eau, qui assure à la fois la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

De la même façon, l’équipement n’ouvre pas le droit à la TVA à taux réduit ni à l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).

Les primes énergie

Bonne nouvelle : l’installation d’une PAC air-air fait partie des opérations standardisées qui entrent dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE). Concrètement, cela signifie que vous pouvez profiter de la prime énergie Hellio pour financer sa mise en place.

main-piece-euro-primeCette aide est octroyée sans condition de ressources. Si elle est accessible à tous, son versement nécessite cependant le respect de certains critères, tels que l’intervention d’un artisan RGE. En outre, la PAC air-air doit présenter une puissance nominale maximum de 12 kW et un SCOP minimal de 3,9.

Le montant de la subvention CEE est compris entre 30 € et 900 € selon la surface, le type d’habitation, ou encore la zone géographique (source : hello watt).

Les aides locales

Picto_Aides_Collectivités_France_PiècesLes communes proposent parfois des aides à l’achat pour les pompes à chaleur. Renseignez-vous auprès des collectivités territoriales (mairie, département et région) afin de savoir si des subventions existent pour votre modèle air-air.


J’installe ma pompe à chaleur air-air avec Hellio


Tags associés : Conseils, Chauffage, Pompe à chaleur, Énergies renouvelables

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher