Pompe à chaleur eau/eau : le guide complet

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 01 mars 2023
Temps de lecture : 7 min
pompe à chaleur eau-eau

Écologique et performante, la pompe à chaleur eau/eau est encore relativement peu connue du grand public. Quels sont ses avantages et ses caractéristiques ? Combien coûte la pose d’un tel appareil ? Quelles sont les aides accessibles ? Hellio vous propose un tour d’horizon complet pour tout comprendre sur la PAC eau/eau !


Ai-je droit à des aides de l’État pour ma PAC ?


Marché de la pompe à chaleur eau-eau : quelques chiffres

Comme le révèle une récente étude de l’institut Observ’ER, les pompes à chaleur eau/eau constituent un marché de niche. Assez peu connues du grand public, ces PAC sont parmi les plus chères du marché, et leurs ventes restent à un niveau faible.

Picto_Courbe_Graphique_HausseToutefois, entre 2020 et 2021, le marché des PAC eau/eau a progressé de 15,2 %, et celui des PAC géothermiques (dont font partie les modèles eau/eau) a bondi de 7,5 %.

L’étude révèle par ailleurs que près d’une PAC géothermique vendue sur 3 est de type eau/eau. Le reste du marché se compose de modèles sol/sol, eau glycolée/eau et sol/eau.

À noter enfin, le marché des PAC géothermiques est concentré à 62,5 % sur 3 régions en France : l’Auvergne-Rhône-Alpes, les Pays de Loire et la Bretagne.


Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur eau/eau ?

Les dénominations des pompes à chaleur — eau, air, sol… — sont simples à décrypter :

  • Le premier mot correspond à l’environnement dans lequel elles puisent les calories ;
  • Le second correspond au vecteur dans lequel la chaleur est restituée.

picto-gouttes-eau-bleuesLes pompes à chaleur eau/eau extraient les calories des sources souterraines ou des nappes phréatiques, puis distribuent la chaleur dans les pièces de la maison. Comment fonctionnent-elles ? Coup de projecteur sur cet appareil de chauffage et de production d’eau chaude écologique, qui vous permet de maximiser les économies d’énergie !

Quel est le fonctionnement d’une PAC eau/eau ?

Alors que les PAC air/air utilisent les calories présentes dans l’air, les PAC eau/eau exploitent celles des eaux souterraines pour chauffer votre maison.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Les pompes à chaleur eau/eau extraient les calories de l’eau souterraine via des capteurs verticaux. Il existe aussi des systèmes qui utilisent des captages horizontaux : les PAC eau glycolée/eau. Appartenant à la catégorie des PAC sol/eau, ces pompes à chaleur captent les calories dans le sol, puis les transmettent au chauffage central.

Aussi appelée PAC aquathermie, la PAC eau/eau puise donc les calories dans le sous-sol, soit dans l’eau des nappes phréatiques, soit dans celle des rivières souterraines.

Ensuite, cette eau est transportée jusqu’au système de chauffage central via un fluide caloporteur. La chaleur est ensuite diffusée à l’intérieur du logement via un circuit de chauffage par le sol ou par des radiateurs.

Afin de capter et de restituer l’eau, la PAC comporte deux puits : l’un d’aspiration, et l’autre de rejet. Dans le premier forage, la PAC pompe l’eau pour absorber les calories. Dans le second, elle rejette l’eau dans la nappe, dans le respect de l’environnement.


Quel système de chauffage est financé par des aides de l’État ?


Les avantages des pompes à chaleur eau/eau

La pompe à chaleur eau/eau est un appareil fonctionnant grâce à une énergie renouvelable, sans intermittence. La chaleur issue de la géothermie ne nécessite, en effet, aucun stockage. De plus, l’énergie ne se tarit pas au fur-et-à-mesure de son exploitation : celle-ci se renouvelle naturellement.

Picto_Pouce_Haut-svgC’est une PAC plus écologique et économique à l’usage que les appareils de production de chaleur fonctionnant aux énergies fossiles tels que les chaudières fioul ou gaz. Son utilisation permet de maximiser les économies d’énergie.

Réversible, la PAC géothermique eau/eau peut climatiser un logement durant l’été si elle est reliée à un ventilo-connecteur.

Bien dimensionné, l’appareil offre une température stable et constante, car l’eau souterraine reste entre 8 et 12 °C toute l’année (Ochsner). La performance des appareils n’est donc pas conditionnée par la température extérieure, comme c’est le cas pour les PAC air/air ou air/eau.

Les PAC eau/eau offrent de bonnes performances, avec des COP (coefficients de performance) relativement élevés.

Enfin, il s’agit d’une installation discrète, puisque les capteurs sont placés sous la terre.

Les principaux inconvénients de la PAC eau/eau

L’installation d’une pompe à chaleur eau/eau nécessite des travaux conséquents et longs, entre la réalisation du forage, la pose du système de captage de celle de la PAC.

La plupart du temps, la PAC eau/eau est réservée aux maisons. En appartement, ce sont les PAC aérothermiques telles que les PAC air/air ou PAC air/eau qui sont généralement privilégiées.

C’est une technologie chère, qui ne peut être installée que dans des terrains suffisamment vastes. De plus, l’habitation doit se trouver à proximité d’une nappe phréatique ou d’une rivière souterraine.

picto-demarche-obtentionEnfin, des conditions très strictes sont à respecter en matière d’autorisations administratives. Il faut déposer une déclaration préalable de travaux, voire demander une autorisation spécifique à la Drire (direction régionale de la Recherche, de l’Industrie et de l’Environnement) lorsque les forages à réaliser sont importants.

À noter, comme les autres pompes à chaleur, la PAC eau/eau nécessite un peu d’électricité pour fonctionner. Même si elle est beaucoup moins énergivore que les chaudières et chauffages fonctionnant à l’énergie fossile ou 100 % à l’électrique, ce n’est donc pas un appareil totalement autonome.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 40

Selon l’Ademe, la durée de vie des capteurs enterrés est supérieure à 40 ans, contre 15 ans pour les pompes à chaleur. Mais cela ne signifie pas qu’au bout de ce laps de temps, vous devrez changer la totalité du système. En général, il faudra changer un ou des éléments séparés qui sont défaillants, comme le condensateur. Toutefois, veillez à effectuer un entretien régulier — et obligatoire — de l’installation et à la faire vérifier, notamment si vous constatez une baisse de rendement.


Quelle prime pour ma chaudière économe en énergie ?


Combien coûte une pompe à chaleur eau-eau ?

Le prix d’une PAC eau/eau est fonction de différents facteurs tels que la puissance, le type de modèle choisi, le prix de la main-d'œuvre et la complexité des travaux.

Symbole EurosSelon l’étude d’Observ’ER, le coût d’une PAC seule d’une puissance de 7 à 8 kWth est généralement compris entre 7 000 € (fourchette basse) et 14 500 € HT (fourchette haute), et son prix moyen est de 10 050 € HT.

Pour un appareil de puissance entre 10 et 12 kWth, le prix est en moyenne de 12 355 € HT, dans une fourchette comprise entre 8 000 et 16 000€ HT.

Enfin, pour la pose, Observ’ER précise qu’il faut compter en moyenne entre 1 000 et 5 000 € HT.


Quelles aides pour l’achat et l’installation d’une PAC eau-eau

Entre l’achat et la pose, installer une pompe à chaleur eau-eau dans sa maison coûte très cher ! Heureusement, il existe différentes aides qui limitent considérablement le coût de ces travaux de rénovation énergétique, comme MaPrimeRénov’, ou encore les primes Coup de pouce Chauffage et Coup de boost Fioul.

MaPrimeRénov' de l’Anah

Aide à la rénovation à destination des ménages propriétaires, MaPrimeRénov’ a pour objectif de financer les travaux d’efficacité énergétique en maison ou en immeuble.

Picto_Courbe_Graphique_BaissePour que la subvention soit attribuée, les chantiers doivent réduire sensiblement la consommation d’énergie du logement (en théorie, car il n’y a pas de vérification après le chantier pour observer la baisse réelle).

La PAC eau/eau fait partie de la catégorie des PAC géothermie. Elle donne donc droit à une aide MaPrimeRénov’ pour les ménages des catégories suivantes :

  • MaPrimeRénov’ Bleu (précaires) : jusqu’à 11 000 € ;
  • Jaune (modestes) : jusqu’à 9 000 € ;
  • Violet (intermédiaires) : jusqu’à 5 000 €.

picto-croix-rouge-hellioEn revanche, la catégorie Rose, qui réunit les foyers les plus aisés, ne peut pas y prétendre. Pour ces derniers, le dispositif se concentre sur les travaux d’isolation (jusqu'au 31 mars 2023) et de rénovation globale.

À noter, depuis la mi-avril 2022, le montant des primes a été bonifié de 1 000 € pour l’installation d’un chauffage à énergie renouvelable tel que la PAC géothermique ou des capteurs solaires thermiques. Ce bonus, qui devait s’arrêter en décembre 2022, est finalement prolongé jusqu’au 31 mars 2023.

L’éco-prêt à taux zéro (PTZ)

L’éco-PTZ permet de financer les travaux de rénovation qui améliorent les performances énergétiques des logements, dont l’installation d’une pompe à chaleur eau/eau.

Pour une seule opération de rénovation, l’éco-PTZ peut monter à 15 000 €, 25 000 € pour deux travaux, et 50 000 € pour des travaux de performance énergétique globale (gain de 35 %).

Le Coup de pouce Chauffage et le Coup de boost Fioul

Le Coup de pouce Chauffage est une prime valable pour le remplacement d’une chaudière polluante par un modèle alimenté en énergie renouvelable, tel qu’une pompe à chaleur eau/eau ou encore une chaudière biomasse performante.

Cette aide est versée pour les travaux achevés avant le 31 décembre 2026. Tous les ménages peuvent profiter du Coup de pouce Chauffage, et son montant varie selon les revenus.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Attention à bien choisir votre artisan pour bénéficier des différentes aides financières. Pour être éligible, l’artisan doit absolument être reconnu garant de l’environnement (RGE), un label gage de confiance. Pour savoir si un artisan est bien titulaire de la norme RGE, il suffit de renseigner le nom de l’entreprise ou son code SIRET/SIREN sur le site de l’annuaire France Rénov’. Cette vérification est une étape essentielle. Car si la qualification de l’artisan n’est pas à jour au moment de la signature du devis, ou ne correspond pas à la bonne catégorie de travaux, vous ne pourrez pas obtenir les primes !

Le 29 octobre 2022, une nouvelle prime a été lancée : le Coup de boost Fioul. Si vous souhaitez remplacer votre chauffage fioul vétuste par une PAC eau/eau, la prime Coup de boost Fioul prend automatiquement la place de la prime Coup de pouce Chauffage.

Une bonne nouvelle au point de vue du budget, car le montant de l’aide passe alors de 4 000 à 5 000 € pour les ménages aux revenus modestes, et de 2 500 à 4 000 € pour les autres.

Depuis le 1er mars 2023, c'est encore plus simple, car le Coup de pouce Chauffage est passé à 5 000 € pour tous les ménages qui installent une PAC eau/eau. Le montant est donc le même pour tous, quel que soit le niveau de revenu, et peu importe le type d’équipement remplacé !

Le Coup de boost Fioul, comme le Coup de pouce Chauffage, sont cumulables avec MaPrimeRénov’ et l’éco-prêt à taux zéro. En revanche, ils ne peuvent pas se cumuler avec les aides de l’Ademe, ni avec les offres des acteurs du dispositif CEE, pouvant donner lieu à des certificats d’économies d’énergie. En effet, les bénéficiaires ne peuvent prétendre qu’à une seule prime pour une même opération dans le cadre des CEE.

Vous avez un projet de PAC eau-eau ? Bien que Hellio propose surtout une offre de PAC air-eau, nous vous invitons à vous inscrire gratuitement pour que nos experts étudient votre besoin !


Besoin d’une subvention pour votre rénovation ?


Tags associés : Conseils, Chauffage, Pompe à chaleur

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher