Pompe à chaleur pour une maison : comment choisir ?

Rédigé par Dania
10 oct. 2021
Temps de lecture : 6 min
pompe à chaleur maison

La pompe à chaleur est un équipement de chauffage particulièrement simple et innovant, qui exploite les calories présentes à l’état naturel dans le sol ou dans l’air extérieur. Elle vous fournit une énergie propre, renouvelable et très abordable pour diminuer votre facture.

En pratique, les pompes à chaleur se déclinent dans une grande variété de modèles, dont les principes de fonctionnement peuvent être assez différents. Comment y voir plus clair et faire le bon choix pour votre future installation ? Quels sont les critères à examiner avant de sélectionner votre appareil ? Hellio vous présente l’essentiel à savoir concernant l’installation d’une pompe à chaleur dans une maison.


Un projet de pompe à chaleur ? Laissez-vous guider



infographie-essentiel-retenir-hellio-particulier-pompe-chaleur-maison

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?

Picto_aerothermie-flecheLa pompe à chaleur ou « PAC », est un dispositif de chauffage alimenté en électricité et fournissant une énergie de source renouvelable. Cet équipement a pour principe de capter la chaleur présente dans son environnement extérieur, pour la restituer ensuite à l’intérieur de la maison (avec de l’air chaud ou un fluide caloporteur).

Cette énergie est présente et accumulée partout :

  • Dans l’air extérieur ;
  • Dans le sol et les zones souterraines ;
  • Dans les étendues d’eau et les nappes phréatiques.

Le fonctionnement de la pompe à chaleur consiste à récupérer ces calories gratuites et largement disponibles, pour les réinjecter :

  • Soit dans l’eau d’un système de chauffage central avec radiateurs – produisant éventuellement aussi de l’eau chaude sanitaire ;
  • Soit par ventilation dans l’air intérieur du logement.

Quels sont les différents types de pompes à chaleur ?

Il convient de distinguer plusieurs catégories de pompes à chaleur, en fonction de l’environnement dans lequel les calories sont prélevées (sol, air, eau…) et du mode de distribution de la chaleur dans le logement (chauffage central ou ventilation).

picto info HellioL’INFO HELLIO :

D’un point de vue technique, le fonctionnement d’une PAC est exactement contraire à celui d’un réfrigérateur. De nombreux modèles de pompes à chaleur dites « réversibles » peuvent d’ailleurs aussi assurer la climatisation de la maison en été. Ce type d’équipement contribue donc à votre bien-être et à la régulation de la température intérieure tout au long de l’année !

Les pompes à chaleur « aérothermiques » sont celles qui récupèrent les calories dans l’air extérieur de la maison. Deux principaux modèles coexistent :

  • La pompe à chaleur air/air capte les calories de l’air pour les redistribuer dans la maison via un ventilo-convecteur. Il s’agit typiquement du modèle de PAC le plus accessible. En contrepartie, il ne peut pas être utilisé pour produire de l’eau chaude sanitaire et montre une baisse de performance assez rapide en cas de chute des températures extérieures.
  • La pompe à chaleur air/eau récupère elle aussi les calories pour les réinjecter dans l’eau du circuit de chauffage. Elle peut s’avérer un excellent investissement pour réduire la facture de chauffage, particulièrement dans les régions soumises à un climat relativement doux.
  • Les pompes à chaleur géothermiques, quant à elles, vont chercher l’énergie sous la terre. En fonction du mode de distribution de la chaleur, on distingue les PAC sol/air, sol/eau ou encore eau/eau, avec respectivement une diffusion par ventilation ou dans l’eau du circuit de chauffage.

Il est possible enfin de citer les pompes à chaleur hydrothermiques, qui puisent la chaleur directement dans les nappes phréatiques souterraines. Ce dispositif plus complexe est aussi plus rare en matière de chauffage domestique.


Économisez jusqu'à 900 € par an sur vos factures énergétiques


Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

La plupart des modèles de pompes à chaleur fonctionnent selon le même principe de base :

  1. Un fluide caloporteur circule vers la source de chaleur et se transforme en gaz à son contact ;
  2. La température et la pression du gaz sont accrues par l’action d’un compresseur ;
  3. Le gaz arrive à un échangeur de chaleur et transmet ses calories au circuit de chauffage ;
  4. Il se condense à nouveau en fluide et entame le prochain circuit.

En revanche, les modalités techniques peuvent varier selon le type d’appareil :

  • Une pompe à chaleur air/air ou air/eau est généralement constituée de deux unités (« split »), l’une située à l’intérieur de la maison pour diffuser l’air chaud et l’autre à l’extérieur pour capter les calories ;
  • Une pompe à chaleur géothermique nécessite une installation plus complexe, avec l’enterrement d’un réseau de capteurs souterrains reliés à une unité centrale dans la maison.

Comment chauffer une maison avec une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est un équipement privilégié par de nombreux propriétaires pour réaliser des économies d’énergie dans leur maison. Elle peut être envisagée :

  • Soit comme le système de chauffage principal de l’habitation ;
  • Soit comme un chauffage d’appoint.

poele-bois-salon-bulleSuivant les conseils de l’Ademe (agence de la maîtrise de l’énergie), il arrive qu’une PAC aérothermique nécessite l’appui d’un chauffage d’appoint. En effet, son rendement est variable et dépend notamment de la température extérieure de l’air : il pourra donc être insuffisant lorsque le froid s’intensifie à l’extérieur — c’est-à-dire lorsque vous en aurez le plus besoin.

À l’inverse, la PAC géothermique a un fonctionnement plus constant et craint moins les hivers rigoureux. L’Ademe estime donc qu’il s’agit d’une solution viable même sans chauffage d’appoint.

« On peut installer une pompe à chaleur dans tous les logements déjà équipés d'un système de chauffage avec circulation d'eau, comme les chaudières à gaz ou au fioul. »

Brice Aloth, directeur général du groupe BCI Isolation


Quels sont les avantages d’une PAC pour votre maison ?

Les pompes à chaleur sont des dispositifs particulièrement attractifs et intéressants dans le cadre d’une rénovation globale de l’habitat.

  • picto-baisse-depensesL’installation d’une PAC bien dimensionnée entraîne des économies d’énergie jusqu’à 30 %. La facture de chauffage proprement dite peut être diminuée de 900 € selon l’Ademe dans une maison ancienne.
  • Picto_pylone_electriqueUne pompe à chaleur génère une faible consommation d’électricité, qui varie bien sûr selon la puissance de l’appareil, la taille du logement ou encore la température à l’extérieur. À titre d’exemple, une pompe à chaleur air/air de puissance normale va consommer environ 5 100 kWh à l’année dans une maison de 100 m², soit 794 € environ au tarif EDF.
  • picto-thermostat-temperatureUne PAC fonctionne en parfaite autonomie et permet de réguler la température dans toutes les pièces de l’habitation.
  • Picto-gaz-effet-serre-planeteIl s’agit d’un appareil écologique, ne générant aucun rejet de fumées dans l’atmosphère ni d’émissions directes de CO2. La PAC est donc très favorable au bilan carbone de la maison, en exploitant une énergie renouvelable à la place du fioul par exemple.
  • picto-gouttes-eau-bleuesLa PAC peut assurer à la fois vos besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire. Un modèle réversible peut également contribuer à la climatisation du logement en été.
  • main-piece-euro-primeL’installation de pompes à chaleur est activement encouragée par les pouvoirs publics, via différentes aides au financement d’origine publique (MaPrimeRénov’, dispositif Habiter Mieux sérénité de l’ANAH…) et privée (prime énergie CEE). Sachez que le prix d'une PAC air/eau est estimé entre 10 000 et 15 000 €.
picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 9 000 €

C’est le montant cumulé d'aides (prime Coup de pouce + MaPrimeRénov’) auquel peut prétendre un ménage très modeste — ou catégorie bleue — pour installer une pompe à chaleur air/eau. Ce montant atteint 8 000 € pour les foyers modestes (catégorie jaune) et 5 000 € pour les foyers intermédiaires (catégorie violette). Les foyers aisés n'ont droit qu'au Coup de pouce CEE, soit 2 500 euros minimum.


Optez pour un chauffage à énergie renouvelable


Quels sont les inconvénients d’une PAC pour votre maison ?

Comme toute installation de chauffage, une pompe à chaleur présente aussi des points faibles, ou du moins des exigences importantes.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Vous hésitez sur le modèle de pompe à chaleur le plus adapté à vos besoins ? La réalisation préalable d’un audit énergétique vous fournira l’éclairage d’un professionnel et des recommandations précises. L’audit lui-même vous rend par ailleurs éligible à une aide MaPrimeRénov’.

  • Certains appareils, notamment leur unité extérieure, émettent des nuisances sonores pouvant s’avérer gênantes si une pièce de vie ou une chambre à coucher est située à proximité immédiate.
  • La performance de la PAC diminue en même temps que la température extérieure, notamment en ce qui concerne les modèles aérothermiques. L’équipement doit être parfaitement dimensionné, en particulier dans les régions froides.
  • Les appareils de type « split » (divisés en deux unités) nécessitent un espace disponible dehors pour accueillir l’unité extérieure, tout comme certains modèles « monobloc ».
  • La pompe à chaleur exige un entretien régulier par un professionnel, notamment pour contrôler la viabilité du circuit frigorigène – le fluide étant un puissant gaz à effet de serre si une fuite le libère dans l’atmosphère.

Cas-concret-installation-pompe-chaleur-menage-jaune-2021-hellio


Conclusion : quelle pompe à chaleur choisir pour votre maison ?

Une PAC doit être sélectionnée sur la base de nombreux critères:

  • Son coefficient de performance (COP), soit le rapport entre l’électricité consommée et la chaleur fournie. Visez un COP d’au moins 3 ou 4 ;
  • Les caractéristiques du logement (taille, nombre de pièces…) ;
  • Les caractéristiques du terrain (possibilité d’un captage souterrain…) ;
  • La zone climatique et la température moyenne dans votre région ;
  • Votre budget disponible et les aides auxquelles vous avez droit ;
  • Les options souhaitées (PAC réversible climatisation, eau chaude sanitaire, ballon d’eau chaude intégré…).

picto-poignee-mainsBesoin d’être guidé ? Faites confiance à Hellio pour accompagner l’installation d’une pompe à chaleur dans votre maison ! Nous pouvons vous faire bénéficier d’un catalogue étendu de modèles et d’un réseau de nombreux artisans de confiance, labellisés RGE. Plusieurs primes et subventions vous aideront à financer et à concrétiser votre projet.

Les trois points clés à retenir :

  1. La pompe à chaleur est un équipement puisant une énergie gratuite dans le sol ou dans l’air pour chauffer la maison.
  2. Elle peut réduire de façon très significative la facture de chauffage.
  3. Il est essentiel de choisir une PAC adaptée et bien dimensionnée pour le logement.

Demandez vos primes pour installer votre nouvelle PAC !


Tags associés : Travaux, Pompe à chaleur

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie