Pompe à chaleur monobloc : le guide

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 30 nov. 2022
Temps de lecture : 6 min
pompe à chaleur monobloc

Bien dimensionnée et adaptée aux conditions de la région, la pompe à chaleur monobloc est une solution de chauffage écologique et économique pour un logement. Quelles sont les caractéristiques de ce produit, et ses différences avec les PAC bibloc ou split ? Pour y voir plus clair sur l'installation de cette pompe à chaleur particulière, découvrez notre guide !


Quelles aides pour mon projet de chaudière ?


Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur monobloc ?

Les pompes à chaleur monobloc sont des produits compacts et pratiques. Retour sur les spécificités de ces appareils de chauffage et de production d’eau sanitaire.

Pompes à chaleur monobloc : quelles spécificités ?

icone-ventilation-01Comme son nom l’indique, la pompe à chaleur monobloc a la particularité de se composer d’une seule unité. Au sein de ce bloc sont réunis les éléments qui permettent à la fois de capter les calories présentes dans l’air, de condenser le fluide frigorigène et d’amener le fluide caloporteur vers le circuit de chauffage. Ce sont donc des modèles aérothermiques généralement air-eau, mais on trouve aussi — plus rarement — des PAC air-air monobloc.

De quoi se compose la PAC monobloc ?

Les pompes à chaleur monobloc se constituent généralement :

  • D’un évaporateur qui transforme le liquide frigorigène en vapeur,
  • D’un compresseur qui augmente la pression et la chaleur du gaz,
  • D’un condenseur qui restitue la chaleur dans l’eau de chauffage,
  • D’un détendeur qui réduit la pression et la température du gaz.

Une PAC réversible pour chauffer ou jouer le rôle de climatiseur

Modulable, une pompe à chaleur monobloc non réversible (air-eau donc) peut alimenter aussi bien un circuit de chauffage et d’eau sanitaire qu’un plancher chauffant.

Certains modèles offrent par ailleurs des fonctionnalités complémentaires pouvant se révéler très pratiques. Parmi elles, la filtration ou la déshumidification de l’air.

De plus, certaines PAC monobloc réversibles permettent non seulement de se chauffer l’hiver, mais aussi de rafraîchir son habitation l’été, un peu comme le ferait un système de climatisation. Un système réversible, deux-en-un !

PAC monobloc Daikin, Atlantic… des modèles pilotables par smartphone !

picto info HellioL’INFO HELLIO :

L’observatoire des énergies renouvelables Observ’ER indique qu’en 2021, le marché des pompes à chaleur aérothermiques a progressé de 12,4 % en France.

Aujourd’hui, il existe de très nombreux types de modèles, notamment des PAC basse température, des PAC hybrides ou encore des pompes à chaleur pouvant se combiner à des panneaux solaires. Autant de solutions qui permettent de profiter d’un grand confort et d’améliorer la performance énergétique des logements.

Intelligentes, certaines pompes à chaleur monobloc sont connectées et peuvent être directement pilotées depuis votre smartphone. Les grandes marques telles que Panasonic, Daikin ou encore Inverter misent sur les innovations et proposent des modèles toujours plus intelligents. C’est le cas, par exemple, de la PAC monobloc Daikin Altherma 3M. Cette pompe à chaleur est compatible avec l’application Onecta (anciennement Daikin Residential Controller, outil qui vous permet de commander votre chauffe-eau ou votre chauffage, de réaliser une programmation hebdomadaire, ou encore de surveiller votre consommation énergétique, à distance).

Autres exemples de produits innovants : les pompes à chaleur monobloc de la gamme IXTRA M du groupe Atlantic. Ces PAC se commandent à distance grâce à l’application Cozytouch. Mise en marche, programmation, activation du mode absence… ces appareils sont connectés pour faciliter votre quotidien, gérer les imprévus et maximiser les économies d’énergie !


Je passe de la chaudière fioul à la PAC avec Hellio


Pourquoi installer une pompe à chaleur monobloc ?

Plus compacte que les autres pompes à chaleur, la PAC monobloc est une solution gain de place. Parmi ses autres avantages : une installation relativement simple, et un très faible risque de fuite de liquide frigorigène.

Quels sont les avantages de la pompe à chaleur monobloc ?

Une pompe à chaleur peu encombrante, à une seule unité

Atout premier des PAC monobloc : elles sont plus compactes que les autres. Cette pompe à chaleur est donc un compromis idéal si vous ne disposez que de peu d’espace dans votre jardin, ou si vous n’avez d’autre choix que de placer votre équipement à l’intérieur. Vous pourrez ainsi plus facilement disposer cette PAC dans des combles, dans un local ou dans un garage.

Monobloc : des risques de fuites minimisés

Les PAC monobloc transportent la chaleur par réseau hydraulique, alors que la plupart des PAC bibloc ou split utilisent un fluide caloporteur. Il n’y a donc pas de risque de fuite potentiellement polluante à ce niveau.

À l’intérieur du bloc, le circuit de refroidissement comporte toutefois du liquide frigorigène. Mais ici, pas de risque de fuite ou presque. Ce circuit est en effet totalement fermé et pré-rempli en usine. De plus, les éléments de ce circuit sont thermiquement scellés.

Prix : une pose plus rapide et moins chère

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

La PAC monobloc est relativement facile à installer. C’est pourquoi des bricoleuses ou bricoleurs de très bon niveau choisissent de la poser eux-mêmes. Mais attention, pour bénéficier de la garantie du fabricant, vous devez obligatoirement passer par un professionnel. De même, pour profiter des aides financières telles que MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA réduite ou encore les CEE, il faut faire appel à un poseur certifié RGE (reconnu garant de l’environnement). De plus, la pompe à chaleur doit respecter un seuil d’efficacité énergétique saisonnière.

Étant donné que les techniciens n’ont généralement pas à manipuler de fluide frigorigène, l’installation d’une PAC monobloc est plus simple et coûte moins cher que la pose d’une autre pompe à chaleur.

Cette installation peut d’ailleurs être réalisée par un professionnel non frigoriste, sauf si la PAC contient plus de 2 kg de fluide.

Une PAC en remplacement d’une chaudière gaz ou fioul

La PAC monobloc est une solution idéale en rénovation, puisqu’elle remplace avantageusement une ancienne chaudière fioul ou gaz.

C’est en effet une option bien moins énergivore, et plus respectueuse de l’environnement, puisque moins émettrice de CO2 (pas de combustion directe, recours à l’électricité relativement bas carbone en France).

picto-radiateur-chauffageDe plus, en optant pour cette solution, vous pouvez — selon les modèles — conserver les radiateurs existants, sans perte de confort. Enfin, si le logement est suffisamment isolé, vous profiterez d’une température constante dans toutes les pièces de la maison.


MaPrimeRénov’, primes CEE, éco-prêt à taux zéro…


PAC monobloc : quels inconvénients ?

Les PAC monobloc ont la particularité d’être un peu moins performantes que les modèles bibloc. Le circuit hydraulique qui transporte la chaleur vers l’intérieur peut en effet se révéler moins puissant en cas de gel.

Pour que la puissance soit suffisante à alimenter tous les émetteurs de chaleur des grandes habitations, un circulateur peut être ajouté au système. Un « plus », qui soutiendra le réseau hydraulique.

picto-flocon-neige-froidPar ailleurs, pour prévenir les risques de gel, les PAC monobloc sont souvent dotées d’accessoires tels que des soupapes ou des vannes antigel. Ces accessoires permettent de protéger l’ensemble des composants exposés au gel, afin que les grands froids n’impactent pas la longévité de l’appareil.


Je choisis un appareil de chauffage adapté avec Hellio


Quelles différences avec la PAC bibloc ou split ?

En quoi les PAC bibloc ou split sont-elles différentes des modèles monobloc ? Quelques éléments de réponse.

Une PAC constituée de deux modules

Contrairement à la monobloc qui ne se compose que d’un module, la PAC bibloc ou split en compte deux. D’un côté l’unité extérieure, qui capte les calories dans l’air ; et de l’autre, l’unité intérieure, où s’effectue le transfert de chaleur vers la boucle d’eau chaude.

Pompes à chaleur bibloc : une installation plus complexe

picto-localisation-adresseLa pose d’une pompe à chaleur bibloc ou split est un peu plus technique que celle d’une PAC monobloc. En effet, il faut notamment veiller à déterminer avec le plus de justesse possible l’emplacement idéal de chacune des unités. Car par exemple, si ces unités sont trop éloignées l’une de l’autre, les performances de l’appareil de chauffage risquent d’être amoindries.

Fonctionnement d’une PAC bibloc : attention aux fuites !

La plupart des pompes à chaleur bibloc disposent d’une liaison frigorifique, assurée par liquide frigorigène et non par réseau hydraulique. Cette liaison par fluide relie les différentes unités de la PAC et traverse notamment les parois du bâtiment.

picto-label-check-bleuEn France, le maniement des fluides frigorigènes est soumis à des règles strictes. La pose d’une PAC bibloc, sa mise en service et l’entretien doivent donc être effectués par des techniciens qui possèdent une attestation de capacité à manipuler les fluides frigorigènes.

Des unités moins soumises au gel

Les pompes à chaleur bibloc ne craignent pas le gel, puisqu’aucune eau ne passe à l’extérieur de l’habitation. Par ailleurs, l’échangeur se trouve dans un environnement chauffé, et de ce fait, ce dispositif est lui aussi protégé du gel.

PAC split : opter pour plusieurs blocs intérieurs

En optant pour une PAC bibloc ou split, vous pourrez équiper votre logement de plusieurs blocs intérieurs au lieu d’un seul.

thermostateUne solution idéale dans les plus grands logements. Vous pouvez ainsi configurer chaque split de manière individuelle et profiter d’une température différente dans chaque pièce : la salle de bains, le salon, les chambres. Une solution qui vous assure un confort à la carte !


PAC, bois, solaire… J’opte pour un chauffage plus économe


Pompe à chaleur split ou monobloc : laquelle choisir ?

Plus compacte, la PAC monobloc est tout indiquée pour les petits logements et notamment, les maisons de plain pied. Sa puissance nominale suffit à alimenter ces habitations. En revanche, dans les habitations plus vastes de type maison à étages, les pompes split, un peu plus puissantes, sont les plus adaptées.

Le choix d’une pompe à chaleur monobloc peut aussi se justifier par un souci écologique. Ces appareils présentent un risque limité de fuite de liquide frigorigène, gaz polluant à effet de serre, très nocif pour l’environnement.

Enfin, côté prix, c’est en général la pompe à chaleur monobloc qui est la plus économique, à l’achat comme à l'installation.

Split, monobloc ou encore monosplit…pas facile de s’y retrouver parmi tous les termes qui désignent les différents types de pompes à chaleur. Contactez un expert Hellio Chauffage pour en savoir plus !

main-piece-euro-primeQuel que soit votre choix, l’installation d’une PAC split ou monobloc peut vous faire bénéficier d’aides financières. Parmi ces dispositifs : MaPrimeRénov’, la prime CEE ou encore l’éco-PTZ. Ces subventions vous permettent de réduire sensiblement le coût total de l’installation de vos nouveaux équipements de chauffage, plus économes en énergie et plus respectueux de la planète.

Coefficient de performances, caractéristiques du terrain, température moyenne dans votre région… Avant de choisir votre PAC, vous devez prendre en compte de très nombreux critères. Faites confiance à Hellio pour vous guider dans votre choix. Avec Hellio, vous profiterez d’un vaste catalogue de modèles, et vous trouverez un artisan de confiance certifié RGE !

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 3 ou 4

Parmi les critères à étudier pour bien choisir votre pompe à chaleur : son COP (coefficient de performances). Cet indicateur correspond au rapport entre l’électricité consommée et l’énergie fournie. Nous vous conseillons de viser au minimum un COP compris entre 3 et 4 pour vous chauffer en limitant votre consommation d’électricité, tout en maximisant votre confort.


Pose de PAC : quel reste à charge ?


Tags associés : Conseils, Pompe à chaleur

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher