Peut-on encore bénéficier d’une pompe à chaleur à 1 euro en 2021 ?

Rédigé par Antoine
25 août 2021
Temps de lecture : 5 min
pompe à chaleur à 1 euro

Économiques et écologiques, les PAC ont le vent en poupe. Depuis plusieurs années, certaines offres promettent une PAC à 1 euro grâce au cumul de plusieurs aides à la rénovation énergétique. Mais en 2021, peut-on toujours bénéficier de l’installation d’une pompe à chaleur pour 1 € seulement ? Décryptage.


Besoin d’un nouveau chauffage ? Hellio vous guide



infographie-essentiel-retenir-hellio-particulier-pompe-chaleur-1-euro

PAC : pourquoi sont-elles plébiscitées ?

Picto_Courbe_Graphique_HausseActuellement, la pompe à chaleur connaît un réel succès et trouve sa place dans de nombreux foyers français. Selon les chiffres de l’association professionnelle Uniclima, pas moins de 175 000 PAC air-eau se sont vendues durant l’année 2020. Raison de ce succès ? La PAC combine plusieurs avantages qui font la différence.

Une faible consommation d’énergie

Atout majeur des PAC : les économies d’énergie importantes qu’elles permettent de réaliser. Fonctionnant à l’électricité, les pompes à chaleur ont la particularité de générer trois à cinq fois plus d’énergie qu’elles n’en consomment (source : Atlantic).

Des fonctions multiples

La pompe à chaleur permet en premier lieu de chauffer votre logement. Certains modèles sont reliés au chauffe-eau, et se chargent aussi de la production d’eau chaude sanitaire (ECS). D’autres, encore, sont capables de rafraîchir votre habitation à la façon d’un climatiseur, durant la période estivale.

De nombreuses aides à l’installation

main-piece-euro-primeLa PAC est un appareil à la fois économique et écologique puisqu’il ne brûle pas de combustible, ce qui réduit considérablement son empreinte carbone. C’est pourquoi son installation est encouragée par l’État : elle vous donne accès à différentes aides financières telles que MaPrimeRénov’, les primes énergie (dont le Coup de pouce Chauffage), la TVA à taux réduit, l’éco-PTZ ou encore certaines subventions de collectivités.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 7 000 €

C’est, selon Engie, le montant investi en moyenne par les Français qui choisissent de faire poser une PAC aérothermique, c'est-à-dire air-eau ou air-air. En dehors du coût de la pose, le prix d’un tel appareil varie, en effet, en fonction de la surface à chauffer et du modèle, de 5 000 à 15 000 euros.

Un cadre réglementaire favorable

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

La réflexion autour du changement de système de chauffage est l’occasion de faire le point sur les performances globales de votre logement. Profitez-en pour analyser les déperditions thermiques, et voyez comment les limiter grâce à des travaux d’isolation par exemple. Vous pourrez ainsi regrouper les travaux de rénovation et maximiser les économies d’énergie !

En plus des aides financières, certaines dispositions légales visent également à encourager la pose de PAC. Ainsi, à partir du 1er juillet 2022, il ne sera plus possible d’installer une nouvelle chaudière au fioul dans les logements français, dans le neuf comme dans l’ancien. Seule exception, les zones rurales non raccordées au gaz de ville. Polluantes et énergivores, les chaudières fioul sont effectivement dans le viseur du gouvernement depuis un certain nombre d’années.

L’objectif de cette interdiction est de favoriser les appareils utilisant les énergies renouvelables tels que les PAC. Celles-ci vont donc progressivement remplacer les équipements au fioul, vieillissants, peu performants et peu respectueux de l’environnement.


Changez votre chauffage avec les experts du réseau Hellio


Des offres à 1 euro pour plusieurs opérations de rénovation

Jusqu’à récemment, pour encourager la rénovation des logements, plusieurs aides cumulées permettaient aux ménages les plus modestes de lancer des travaux avec un reste à charge de 1 euro symbolique. C’était le cas pour le changement du chauffage, notamment en cumulant les Coups de pouce Chauffage et l’aide de l’Anah Habiter Mieux agilité. Pour l’isolation, le Coup de pouce seul permettait de profiter d’un devis à 1 euro, parfois sans condition de ressources.

La disparition des travaux de chauffage à 1 euro en 2020

picto-date-calendrier-bleuCependant, en janvier 2020, Habiter Mieux agilité a cédé la place à une nouvelle subvention : MaPrimeRénov’ qui remplace aussi le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique). Or, Ma Prime Rénov’ impose un reste à charge minimum de 10 %. Par conséquent, même les ménages les plus modestes doivent désormais payer a minima 10 % du prix de remplacement d’une chaudière par un modèle biomasse, gaz ou par une PAC.

De plus, depuis le 1er juillet dernier, des modifications ont été apportées au Coup de pouce Chauffage. En effet, ce dispositif n’est plus valable dans le cadre de la pose d’une chaudière à gaz très performante (notamment les modèles à condensation), ni de radiateurs électriques. Il reste cependant valable pour les pompes à chaleur.

La fin des travaux d’isolation gratuits en 2021

picto-baisse-depensesDe leur côté, les travaux d’isolation pouvaient encore être entrepris avec une offre à 1 euro grâce au seul Coup de pouce Isolation. Cependant, cette aide a été modifiée au 1er juillet 2021. Les montants ont été revus à la baisse afin de mettre fin aux offres à 1 euro. Par exemple, l’aide s’élevait à 10 ou 20 euros par mètre carré d’isolant avant juillet dernier, selon le niveau de revenus du demandeur. Depuis cette date, elle est passée à 10 ou 12 euros.

Pourquoi mettre un terme aux dispositifs à 1 euro ?

picto-croix-rouge-hellioLes dispositifs à 1 € ont pris fin, car ils ont donné lieu à trop de dérives. Certains professionnels peu scrupuleux ont profité de l’effet d’aubaine créé par ces aides pour gonfler artificiellement le montant des factures, ou pour effectuer un travail de mauvaise qualité. De plus, le gouvernement a jugé ces dispositifs insuffisamment efficaces. C’est pourquoi ils ont été revus depuis, et se concentrent désormais sur la prise en charge d’équipements les plus économes en énergie, tels qu’une PAC air-eau ou une chaudière biomasse par exemple.

La fin des offres à 1 euro est, en outre, l’opportunité de mieux réfléchir à votre projet. Ceci, en vous intéressant plus en détail aux produits proposés par les fabricants et à leurs différentes caractéristiques, ou en cherchant davantage de performance. Bref, en ne visant plus uniquement la gratuité, au détriment de la qualité !


Un partenaire de confiance pour vos travaux de rénovation


Pompe à chaleur à 1 euro : plus possible, mais toujours des aides élevées

Cependant, la fin des aides à 1 euro pour les PAC ne rime pas avec la fin des aides tout court. En effet, les CEE et MaPrimeRénov’ permettent toujours de bénéficier d’un financement important.

Un Coup de pouce Chauffage toujours valable pour les PAC

Ainsi, même après l’été 2021, le Coup de pouce Chauffage est maintenu pour la pose d’une pompe à chaleur air-eau ou d’une chaudière biomasse jusqu’en 2025.

Les montants accordés varient, quant à eux, selon la nature des travaux engagés et les niveaux de revenus des demandeurs. Ainsi, dans le cadre de la pose d’une pompe à chaleur air-eau, eau-eau ou hybride, les primes sont de :

  • 4 000 € pour les ménages modestes à très modestes (selon les plafonds de l’Anah) ;
  • 2 500 € pour les ménages dont les revenus sont supérieurs aux plafonds établis.

MaPrimeRénov’ pour installer une PAC performante

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Dans le cadre de MaPrimeRénov’, les ménages aux revenus les plus élevés (catégorie rose), n’ont pas accès à des aides financières pour la pose d’une PAC air-eau. Des primes sont toutefois distribuées dans cette catégorie dans le cadre de travaux d’isolation, notamment des murs ou des toits-terrasses.

Vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’ dans le cadre de la pose d’une PAC air-eau. Les montants accordés sont variables selon les revenus. Ils s’établissent à :

  • 4 000 € pour les ménages les plus modestes (catégorie MaPrimeRénov’ bleu) ;
  • 3 000 € pour les ménages modestes (catégorie MaPrimeRénov’ jaune) ;
  • 2 000 € pour les ménages intermédiaires (catégorie MaPrimeRénov’ violet).

Fin des PAC à 1 € : Hellio finance votre installation jusqu’à 90 %

Aujourd’hui, les ménages peuvent donc toujours bénéficier d’aides très intéressantes pour l’installation de leur PAC air-eau. Plus particulièrement, les foyers dont les revenus sont très modestes. Ces derniers peuvent en effet accéder à 4 000 € d’aide via MaPrimeRénov’ et 4 000 € via le Coup de pouce Chauffage, soit 8 000 € en tout.

picto-montant-aideNéanmoins, depuis 2020, le cumul des aides ne peut pas dépasser 90 % du montant du devis édité par l’artisan. Ainsi, pour l’installation d’une pompe à chaleur facturée 8 000 € TTC, le reste à charge peut être abaissé à 800 € pour les ménages les plus modestes (2 000 € pour les profils jaunes et 3 600 € pour les profils violets).

Si vous souhaitez vous équiper d’une PAC air-eau, Hellio vous accompagne et vous permet de cumuler directement MaPrimeRénov’ et la Prime Coup de Pouce. À la clé, jusqu’à 8 000 € d’économies. Dans le cadre de la rénovation de votre habitat, simplifiez vos démarches et réalisez vos travaux sans mettre à mal votre budget !


Choisissez une PAC performante avec les spécialistes d’Hellio


Tags associés : Financement, Actualités, Chauffage, Pompe à chaleur

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie