Comment améliorer le confort d'été de son logement ?

Rédigé par Lorraine Veron
Mis à jour le 08 mars 2024
Temps de lecture : 5 min
confort d’été thermomètre

Depuis quelques années, les épisodes de fortes chaleurs se multiplient sur le territoire. Et le bien-être quotidien s’en ressent dans les habitations. Désormais, la rénovation énergétique d’un logement passe également par la prise en compte du confort d’été, afin d’être bien chez soi tout au long de l’année tout en réalisant des économies d’énergie. Mais que faut-il entendre par confort d’été ? Quelles sont les possibilités permettant de l’améliorer ? Hellio donne toutes les explications sur le sujet.


Pour vos travaux de rénovation énergétique


Quelle est la signification du confort d’été dans un logement ?

Il est nécessaire de définir le confort d’été afin d’en comprendre les enjeux liés à cette notion.

La définition du confort d’été

Comment peut-on définir le confort d’été ? Il s’agit de la qualité de vie intérieure d’un logement, pendant les périodes de fortes chaleurs.

En effet, les logements mal isolés ont longtemps été analysés du point de vue des entrées d’air froid pendant l’hiver. Les passoires thermiques étaient en effet étudiées du point de vue de la qualité de vie en cas d’épisode de grand froid. Or, en été, le logement peut aussi être très inconfortable pour les occupants en cas de température élevée.

picto-thermostat-temperaturePour caractériser le confort d’été, la norme RE2020 apporte une nouveauté en introduisant la notion de « degrés-heures d’inconfort », exprimée en °C.h. Il s’agit de prendre en compte le niveau d’inconfort perçu par les occupants et de cumuler chaque degré inconfortable de chaque heure du jour et de la nuit. L’inconfort débute dès que la température excède 26 °C la nuit et entre 26° et 28 °C la journée. (Source : écologie.gouv.fr)

Les enjeux actuels liés au confort d’été

Les canicules se font de plus en plus fréquentes chaque année en France et l’inconfort lié à ces épisodes climatiques devient pesant pour de nombreux foyers. En effet, s’il est toujours possible de se réchauffer en période de froid, il est plus difficile de se refroidir en été lorsque la température du logement est très élevée.

Souvent, les passoires thermiques qui laissent entrer le froid en hiver se transforment en bouilloire énergétique en été. Ce sont donc les logements qui obtiennent une note F ou G selon le diagnostic de performance énergétique (DPE).

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 4,8 millions

Au 1er janvier 2023, les logements classés F ou G selon le DPE représentaient 4,8 millions de résidences principales (Source : statistiques.developpement-durable).

Le confort d’été est donc devenu une notion à part entière qui occupe une place centrale dans un chantier de rénovation énergétique. D’ailleurs, pour devenir accompagnateur dans le cadre du dispositif MaPrimeRenov’, il est obligatoire de délivrer une information au sujet du confort d’été, afin de conseiller au mieux les clients sur les travaux à mettre en œuvre à ce titre.


Pour améliorer le confort d’été de votre logement


Quelles sont les solutions pour améliorer le confort d’été d’un logement ?

Pour les propriétaires de bouilloires énergétiques, il existe différentes solutions pour optimiser le confort d’été de leur bien immobilier.

Les solutions à court terme en faveur du confort d’été

Pour les propriétaires n’ayant pas le budget pour entreprendre de gros travaux ou pour les locataires, des astuces simples permettent d’améliorer le confort d’été d’une habitation.

icone-ventilation-01Installer des ventilateurs comme des brasseurs d’air fixes de plafond ou un climatiseur permet de rafraîchir un intérieur étouffant. Évidemment, cela entraîne une hausse des consommations d’énergie de la maison ou de l’appartement, mais cela peut se révéler indispensable pour obtenir une solution à court terme pour gagner en confort en cas de canicule.

Pour les logements équipés de fenêtres de toit, des stores pare-soleil permettent de gagner quelques degrés dans les pièces en empêchant les vitrages de surchauffer sous l’effet des rayons solaires.

picto-fenetre-nuitEnfin, il est également possible d’installer des films sur les vitrages pour atténuer les rayonnements du soleil. Cela peut être utile s’il est impossible d’installer des volets par exemple et que les fenêtres sont orientées plein sud.

Quelques habitudes simples permettent aussi d’améliorer le confort des lieux en été :

  • Fermer les volets pendant la journée.
  • Fermer les portes intérieures la journée pour éviter de faire circuler l’air chaud.
  • Ouvrir en grand les volets, les fenêtres et les portes intérieures la nuit pour rafraîchir les lieux.
  • Végétaliser les abords du logement si possible pour créer de l’ombre et de la fraîcheur grâce à l’évapotranspiration des plantes.
  • Limiter autant que possible l’utilisation des appareils électriques en journée : cuisinière, four, appareils électroménagers. Ils produisent de la chaleur lors de leur fonctionnement.

En plus de faire baisser la température en été, ces éco-gestes permettent également de faire des économies d’électricité.

Les solutions à long terme en faveur du confort d’été

Pour améliorer le confort durablement en été avec des solutions pérennes, il faut se tourner vers des travaux de rénovation énergétique. Ils nécessitent un investissement de départ, mais ils permettent de gagner en confort de vie et augmentent la valeur du bien immobilier.

Il s’agit de se lancer dans des travaux d’isolation thermique à tous les niveaux :

Ce type de chantier permettra d’éviter de faire entrer la chaleur pendant les épisodes de canicule.

Par exemple, au niveau du toit, il convient évidemment d’effectuer une bonne isolation sous les combles. Mais une toiture ancienne sera également moins isolante. Sa réfection permettra notamment d’installer des tuiles chatières qui ont pour but une aération naturelle des combles.

picto-isolation-murs-maisonS’agissant des murs, l’isolation peut s’effectuer par l’intérieur (ITI) ou l’extérieur (ITE). La solution à mettre en place dépend des caractéristiques du logement. L’isolation par l’intérieur permet de préserver l’aspect d’un mur extérieur en vieilles pierres par exemple, mais elle diminue la surface du logement. Par l’extérieur, l’isolation est plus efficace étant donné qu’elle supprime mieux les ponts thermiques. L’ITE préserve aussi la superficie intérieure de la maison, mais peut cacher une belle façade.

Pour les fenêtres, il existe des gammes de vitrage antisolaire qui bloquent l’entrée de la chaleur du soleil pour conserver la fraîcheur intérieure des lieux.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO

Ces travaux d’amélioration de la performance énergétique peuvent donner droit à des aides qui financent une partie du chantier : Certificats d’économies d’énergie (CEE), MaPrimeRénov’, Éco-prêt à taux zéro, etc. Ces aides sont éligibles aux logements situés en France métropolitaine comme en outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion, Mayotte…).

Il est également important de ne pas oublier la ventilation de l’intérieur. L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet de mieux brasser l’air dans le logement et de filtrer la pollution atmosphérique.

Enfin, l’installation d’une pompe à chaleur air-air réversible peut être une solution intéressante pour rafraîchir l’air de l’habitation en été. Plus écologique qu’une climatisation classique, sa fonction réversible permet de l’utiliser comme chauffage en hiver.

Découvrez aussi notre article dédié au confort thermique.


Comment prendre en compte le confort d’été dès la phase de construction d’un logement ?

Dès la phase de construction d’une maison, il est préférable de penser au confort d’été dans l’élaboration du projet.

picto-soleil-bleuL’orientation de la maison est importante et doit être choisie en tenant compte des saisons. Avec des baies vitrées orientées plein sud, il sera indispensable soit d’opter pour des vitrages anti-soleil, soit d’installer un auvent qui créera de l’ombre lorsque le soleil sera au plus haut en été.

Le choix des couleurs de la construction est également important. Une toiture blanche évite l’accumulation de chaleur en plein été par exemple.

À l’intérieur du logement, l’agencement peut jouer un rôle sur le confort quotidien en période estivale. Les chambres pourront être placées plutôt à l’est pour bénéficier des rayons solaires plus doux du matin tout en restant à l’ombre l’après-midi.

Les pièces qui peuvent rester fraîches tout au long de l’année, tel qu’une buanderie ou un cellier pourront être installés au nord.


Pour améliorer les performances énergétiques de votre logement


Tags associés : Conseils

picto rédacteur blanc

Cet article a été rédigé par Lorraine Veron,

Juriste de formation, Lorraine a travaillé 9 ans dans le secteur de l'énergie avant de se tourner vers la rédaction web.

Notre équipe de journalistes et rédacteurs publie des articles sur tous les sujets de l'énergie : rénovation énergétique, aides financières, nouvelles lois... Nous nous efforçons de les mettre à jour régulièrement. Toutefois, si vous avez un doute sur une information, n'hésitez pas à nous en faire part.

Pour plus d'informations,

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher