Chauffage au gaz : avantages, inconvénients, réglementation et aides à l’installation

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 24 mars 2022
Temps de lecture : 6 min
bien choisir son chauffage gaz

J'estime mes aides €

44 %. C’est la hausse sans précédent de la facture d’énergie TTC d’un ménage type se chauffant au gaz, entre janvier 2020 et octobre 2021, selon la CRE (Commission de régulation de l’énergie). Dans ces conditions, le chauffage au gaz n’a pas la cote. D’ailleurs, les chaudières gaz sont d’ores et déjà interdites dans certains logements neufs.

Face à cette situation, de nombreux foyers se tournent vers d’autres types de chauffage. Si vous ne pouvez pas changer de mode d’énergie, sachez qu’il existe de nombreux modèles de chaudières au gaz plus performants. Hellio vous guide dans le monde du chauffage au gaz, et vous aide à baisser vos dépenses.


Hellio remplace votre ancien chauffage gaz avec des aides sur mesure



Chauffage au gaz : comment ça fonctionne ?

Picto_Gaz-Maison-1Une chaudière gaz désigne un système de chauffage alimenté par un combustible comme du gaz naturel, du biogaz, du propane, du butane, etc. La plupart du temps, l’appareil bénéficie d’un raccordement au gaz de ville, ce qui facilite l’approvisionnement. Raccordé au réseau de radiateurs du logement, il assure le chauffage central dans des millions de maisons individuelles et immeubles résidentiels.

Cependant, les anciennes chaudières gaz peuvent poser problème à cause de leurs faibles performances énergétiques et de leur caractère très polluant. Heureusement, les appareils récents comme les chaudières à condensation et celles à basse température offrent de meilleures performances et de multiples avantages.

Les avantages du chauffage gaz

Voici les principales raisons qui amènent à opter pour ce type de chauffage, en privilégiant un équipement récent :

  1. main-piece-euro-primeRéaliser des économies d’énergie. Les chaudières gaz de dernières générations peuvent générer jusqu’à 35 % d’économies par rapport à un vieux modèle. Avec la flambée des tarifs réglementés, la différence sur la facture se fait sentir !
  2. picto-label-check-bleuBénéficier de hautes performances. Les modèles récents (à très haute performance énergétique, THPE) offrent un rendement saisonnier qui peut dépasser les 92 % !
  3. Picto_Valeur_Verte_Feuille_EuroAugmenter la valeur du logement. En optant pour un modèle de chauffage performant et économe, vous pouvez valoriser votre bien immobilier auprès de futurs acheteurs/locataires, de plus en plus regardants sur les performances énergétiques des logements (indiquées avec la lettre du DPE).

Les inconvénients de cette énergie fossile

Pourtant, ces modèles peuvent poser plusieurs soucis au quotidien.

  1. Picto_Courbe_Graphique_HausseSubir les aléas des prix du gaz. Se chauffer au gaz a pour principal inconvénient le caractère très variable de la facture d’énergie. Les prix du combustible peuvent augmenter considérablement en fonction de l’évolution du marché de l’énergie. Les ménages peuvent donc se retrouver avec des factures de chauffage particulièrement salées d’une année sur l’autre, sans pouvoir anticiper ces hausses.

    Le gouvernement a gelé les tarifs durant l’hiver 2021-2022, mais cela ne va pas durer éternellement.

  2. Gaz-effe-serre-PlanèteGénérer des gaz à effet de serre. Même si les modèles THPE se révèlent beaucoup moins polluants que les anciennes chaudières gaz, cette source d’énergie reste génératrice de gaz à effet de serre. En effet, le gaz naturel (le plus utilisé en France) est souvent issu du pétrole, une énergie fossile épuisable qui émet du CO2, lors de son extraction, de son transport et durant sa combustion.
picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : + 31,9 %

La hausse du prix en 2021 est loin d’être un fait isolé. Entre janvier 2019 et octobre 2020, le tarif réglementé du gaz HT avait déjà bondi de 31,9 % (source : CRE). De quoi augmenter considérablement la facture des ménages qui se chauffent au gaz en France. Sachez toutefois qu’il existe des modèles de dernière génération plus performants, qui peuvent limiter la hausse des factures.


Changez votre chauffage avec le réseau d’Hellio Pro


Le chauffage gaz est-il interdit à partir de 2022 ?

picto-croix-rouge-hellioPour limiter ces émissions de gaz à effet de serre, le gouvernement a présenté en 2020 une nouvelle réglementation valable pour la construction de logements neufs. La RE (réglementation environnementale) 2020 introduit ainsi une interdiction du chauffage gaz, jugé trop polluant. Cette interdiction entre en vigueur au 1er janvier 2022 pour les maisons individuelles neuves, et en 2025 pour l’habitat collectif.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Vous souhaitez passer à une énergie renouvelable pour votre solution de chauffage ? Vous pouvez alors opter pour une chaudière biomasse, qui utilise des déchets de bois comme combustible. Autre possibilité : la pompe à chaleur air-air ou air-eau, qui utilise la chaleur de l’air extérieur.

Pour le moment, seules les nouvelles constructions sont donc concernées par cette interdiction. Cela signifie que vous pouvez tout à fait remplacer votre ancienne chaudière par un modèle au gaz dans votre logement actuel. Hellio vous conseille alors d’opter pour un chauffage gaz THPE à condensation, un des modèles les plus performants, et pour lequel vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières.


Quels sont les principaux types d’appareils de chauffage au gaz ?

Si vous avez décidé de rester sur un système de chauffage gaz, plusieurs appareils peuvent être envisagés. Selon les marques, les technologies et les modèles, ils peuvent également assurer la production d’eau chaude sanitaire (ECS). Parfois, il convient de souscrire une option ou d’installer un chauffe-eau séparé.

La chaudière basse température

picto-thermostat-temperatureAvec une chaudière basse température, un fluide caloporteur (il s’agit généralement d’eau) est diffusé dans les radiateurs à une température plus faible que pour une ancienne chaudière. Cela permet de diminuer la consommation d’énergie du logement, sans dégrader le confort de chauffe pour les occupants.

La chaudière à condensation

picto-gouttes-eau-bleuesSi vous êtes équipé d’une chaudière gaz standard, les fumées chaudes générées par la combustion sont évacuées dans l’atmosphère, via des conduits dédiés. Avec une chaudière à condensation, la chaleur latente présente dans la fumée est exploitée pour réchauffer le fluide. Ainsi, avant son retour dans la chaudière pour un nouveau cycle, l’eau gagne quelques degrés.

Cela diminue la puissance nécessaire aux besoins du foyer, génère moins de gaspillage et augmente considérablement les performances de l’appareil.

La chaudière hybride

icone-double-fleche-01Comme son nom l’indique, une chaudière hybride couple deux technologies : une chaudière à condensation et une pompe à chaleur. C’est ensuite la température extérieure qui règle le type de chauffage à activer. Ainsi, lorsqu’il fait froid, la chaudière se met en route. À l’inverse, quand il fait plus doux, la pompe à chaleur prend le relais.

La chaudière cogénération

electricite-energieEnfin, la chaudière cogénération est un chauffage central gaz classique, mais avec un avantage de poids : elle produit de l’électricité en plus de chauffer l’air ambiant et l’eau chaude sanitaire. Très pratique, même si ces modèles représentent des investissements importants.


Quelles sont les aides disponibles pour installer un chauffage gaz nouvelle génération ?

Vous souhaitez remplacer une chaudière fioul, ou gaz ancienne génération, par un modèle plus économe et performant ? L’idée est bonne, encore faut-il avoir les fonds nécessaires ! Un obstacle bien souvent infranchissable, surtout pour les plus précaires. Selon l’Ademe, le prix d’une chaudière gaz à condensation varie entre 3 000 et 5 000 €.

Sachez qu’il existe des aides financières pour vous aider à prendre en charge une partie de l’installation. Un bon point à connaître pour les ménages les plus modestes, qui n’ont pas les moyens d’investir dans un produit à plusieurs milliers d’euros.

MaPrimeRénov’

Logo_MaPrimeRenov_Horizontale_RVB

La principale prime disponible est actuellement MaPrimeRénov’. Cette aide de l’Anah — agence nationale de l’habitat — subventionne le remplacement d’un ancien chauffage par une chaudière gaz à condensation. Un ménage très modeste peut ainsi recevoir jusqu’à 1 200 € pour financer cette opération.

Les certificats d’économies d’énergie (CEE)

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Jusqu’en juillet 2021, il était possible de demander le Coup de pouce Chauffage pour installer une chaudière gaz. Cette opportunité a pris fin lorsque le gouvernement a mis en place des conditions plus strictes pour cette aide. La raison principale : moins encourager le recours au gaz, pour rester cohérent avec l'interdiction dans les bâtiments neufs (nouvelle norme RE2020).

Cumulables avec MaPrimeRénvov’, les primes CEE — ou primes énergie — peuvent aussi financer une partie du remplacement de votre chaudière. Versées par des fournisseurs d’énergie ou des délégataires comme Hellio, elles peuvent réduire considérablement votre reste à charge.

Il s'agit d'une aide privée : les entreprises qui la distribuent sont obligées par l'État de s'engager financièrement dans la transition énergétique en France.


Recevez jusqu’à 2 025 € de primes chauffage avec Hellio


Les autres solutions de financement

Symbole EurosÉco-prêt à taux zéro, chèque énergie, subventions des collectivités… Des sommes complémentaires peuvent servir à alléger la facture des travaux, ou emprunter à moindre coût auprès d’une banque. Objectif : que chaque Français puisse se chauffer convenablement, et rénover son logement énergivore !

La plupart des dispositifs sont cumulables : leur total peut couvrir jusqu’à 100 % du prix des travaux (en intégrant les aides locales).


Choisissez une entreprise experte dans l’installation de votre chauffage gaz

Afin d’obtenir des financements et ainsi baisser votre apport personnel, nous vous conseillons de faire appel à un spécialiste. De plus, la dépose et la mise en place d’une chaudière exigent des compétences techniques pas à la portée de tous.

En optant pour Hellio, acteur majeur de la rénovation énergétique, deux possibilités s’offrent à vous afin de concrétiser votre changement de chauffage gaz.

1. J’ai déjà un artisan pour mon projet

Si vous connaissez déjà un professionnel pour remplacer votre chaudière, inscrivez-vous sur Hellio avant la signature du devis pour profiter de votre prime énergie et de Ma Prime Rénov'. Celle-ci sera versée une fois les travaux terminés (cela implique donc d’avancer les frais).

Attention : il faut que votre artisan soit certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

2. Je n’ai pas encore d’artisan pour changer ma chaudière

À l’inverse, si vous n’avez pas d’entreprise identifiée pour vos travaux, Hellio s’occupe de tout ! Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir un devis personnalisé en quelques clics.

Vous aurez alors le choix entre plusieurs modèles de chaudière gaz de notre partenaire Viessmann, expert du chauffage depuis plus de 50 ans. Ensuite, la pose et l’installation sont assurées par l’un des artisans RGE de notre réseau. Quant aux primes, elles sont directement déduites de votre devis pour soulager votre budget !


Une chaudière gaz financée jusqu’à 60 % !


Tags associés : Conseils, Chauffage, Gaz

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher