Remplacer une chaudière gaz par une pompe à chaleur : le guide

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 21 août 2022
Temps de lecture : 5 min
remplacer une chaudière à gaz par une pompe à chaleur

Dans un contexte de dérèglement climatique, la sobriété énergétique est un impératif pour tenter de limiter les émissions de gaz à effet de serre (GES). Pour y parvenir, il faut réduire le recours aux équipements utilisant les énergies fossiles. C’est pourquoi des mesures gouvernementales encouragent le recours aux énergies renouvelables, durables et plus respectueuses de l’environnement.

Afin d’accompagner cette transition énergétique, plusieurs aides financières peuvent être sollicitées par les particuliers pour réduire leur reste à charge. C’est notamment le cas si vous décidez de remplacer une chaudière gaz par une pompe à chaleur (PAC). Le point avec Hellio.


Bénéficiez de primes pour l’installation de votre PAC


Pourquoi remplacer sa chaudière gaz ?

flamme-gazLe chauffage au gaz équipait plus de 12 millions de logements français en 2020. Avec un inconvénient : ce mode de chauffage est l’un des plus carbonés disponibles sur le marché.

L’évolution de la réglementation, plus stricte, et l’envolée des prix de l’énergie tendent à sonner le glas du combustible gaz.

Les enjeux climatiques autour de la chaudière à gaz

La France a pour ambition d'atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Pour cela, la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC) établit la feuille de route pour lutter contre le changement climatique.

picto-thermostat-temperatureLa SNBC vise à appliquer des actions concrètes pour respecter l’Accord de Paris, en limitant le réchauffement climatique à + 1,5 °C voire + 2 °C.

Dans cette optique, deux leviers se dégagent :

  • Le recours massif à des énergies renouvelables,
  • L’isolation du parc de logements.

Sans oublier l’évolution des comportements à l’échelle des entreprises, des collectivités et des ménages.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 35 %

Pour une consommation de chauffage équivalente, une chaudière gaz émet 35 % de GES en plus qu’un chauffage électrique, et 4,5 fois plus qu’une pompe à chaleur !

La réglementation qui encadre le chauffage au gaz

picto-croix-rouge-hellioAlors que l’installation d’une chaudière fioul est interdite depuis le 1er juillet 2022, y compris dans le parc existant, le gaz est également dans le viseur du gouvernement.

L’interdiction d’installation d’une chaudière à gaz dans le neuf, y compris pour les modèles à condensation, est en vigueur depuis le 1er janvier 2022. Nul doute qu’à terme, cette interdiction sera étendue aux logements en rénovation.

Le prix du gaz en hausse

Depuis 2020, le prix du gaz naturel ne cesse d’augmenter. Cette tendance n’est pas près de s’arrêter, en raison du conflit en Ukraine et de ses conséquences sur l’approvisionnement en gaz russe.

bouclier-check-assurance-1Pour enrayer temporairement l’augmentation du prix du gaz, l'État a mis en place un bouclier tarifaire qui sera prolongé jusqu’à la fin de l’année 2022. L’objectif est de geler le tarif réglementé du gaz, pour épargner le budget des ménages.


Pourquoi choisir une pompe à chaleur pour se chauffer ?

Opter pour une pompe à chaleur, c’est choisir une énergie relativement propre, renouvelable et durable pour votre logement. Son installation est possible aussi bien en maison individuelle qu’en appartement.

Ce système consiste à récupérer la chaleur latente dans le milieu naturel qui l'entoure, ce qui implique de nombreux avantages.

Une faible consommation d’énergie

La PAC est une source de chaleur thermodynamique. La pompe capte les calories dans différents milieux selon le modèle :

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Il existe des pompes à chaleur réversibles, c'est-à-dire qu’elles assurent également la climatisation en été (modèles air-air).

  • Aérothermique : dans l’air,
  • Géothermique : dans le sol,
  • Hydrothermique : dans les nappes phréatiques.

L'équipement consomme moins d’énergie que ses homologues, qu’il s’agisse d’une chaudière à fioul ou à gaz ou de radiateurs électriques. Les foyers équipés peuvent ainsi diminuer leur consommation globale d’énergie de près de 33 %.

L’Ademe estime son coût de fonctionnement entre 3 et 7 €/m²/an.

Pour une estimation basée sur votre situation, le recours à un audit énergétique est conseillé. Ce bilan, réalisé par un professionnel, permettra de recommander tous les travaux nécessaires pour améliorer la performance énergétique de l’habitation.

Picto_Cible_FlècheEnfin, l’artisan qui réalise la visite technique préalable s’intéressera tout particulièrement aux caractéristiques du logement, afin de proposer un équipement correctement dimensionné, c’est-à-dire dont la puissance est adaptée aux besoins des occupants et aux conditions climatiques.


Demandez une visite technique gratuite pour votre future PAC


La facilité d’installation

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Les anciennes générations de PAC air-eau pouvaient s’avérer bruyantes. Les nouveaux modèles ont considérablement réduit ces nuisances. Pour éviter les mauvaises surprises, il faut choisir son emplacement avec soin. La pose de plots antivibrations est une solution efficace pour atténuer la réverbération acoustique.

Particulièrement adaptés aux logements neufs, certains modèles conviennent aussi très bien à la rénovation, sur un circuit de chauffage existant.

L’installation d’une pompe à chaleur air/eau, notamment, ne nécessite pas de gros travaux. Cet appareil peut aisément venir en remplacement d’une chaudière thermique à fioul ou à gaz.

Avec une PAC aérothermique ou géothermique (eau-eau), le stockage de combustible n’est pas nécessaire. Cela permet de libérer de l’espace dans votre habitation et de vous protéger des pénuries !

L’aspect écologique

Les pompes à chaleur air-eau captent une énergie gratuite, naturelle, renouvelable et par conséquent inépuisable :

  • Elles utilisent peu d'électricité pour fonctionner.
  • La chaleur produite est peu polluante.
  • Aucune odeur ne se dégage pendant le fonctionnement, car il n’y a pas de combustion.
  • Aucun conduit d'évacuation n’est nécessaire.

Ces arguments font de la PAC une installation de choix pour :


Quelles sont les aides disponibles pour l'installation d’une pompe à chaleur en remplacement d’une chaudière gaz ?

main-piece-euro-primeEn raison de ses nombreux avantages d’un point de vue environnemental et économique, la pompe à chaleur est éligible à plusieurs aides financières. Le gouvernement encourage ce type d’installation vertueuse par le biais de primes incitatives, pour alléger leur coût d'installation relativement élevé (de 6 000 à 20 000 € pour un appareil air-eau selon une observation de l’Ademe).

La prime Coup de pouce Chauffage

La prime Coup de pouce Chauffage est accessible à tous les ménages mais son montant varie en fonction de la catégorie à laquelle le foyer appartient. Le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans et être occupé à titre de résidence principale pour en bénéficier.

Le montant varie entre 2 500 € et 4 000 € pour le remplacement d’une chaudière à gaz par une PAC air-eau, eau-eau ou hybride. Il s'agit d'une bonification du dispositif des Certificats d'économies d'énergie (CEE).

Picto_Courbe_Graphique_Hausse253 140 pompes à chaleur ont été vendues en 2021, soit une croissance impressionnante de 48,6 % par rapport à 2020.

MaPrimeRénov’

Cette aide à la rénovation énergétique est délivrée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Son montant dépend de la catégorie du ménage en fonction de ses ressources et du type de PAC installé.

Barème selon les revenus et l'appareil Profil bleu (précaire) Profil jaune (modeste) Profil violet (intermédiaire)
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique 11 000 9 000 € 5 000 €
Pompe à chaleur air/eau 5 000 € 4 000 € 3 000 €

Comme le montre le tableau, le profil rose (foyers aisés) est exclu des aides chauffage.

L’éco-prêt à taux zéro

L’installation d’une pompe à chaleur est éligible à l’éco-PTZ. Il s’agit d’un prêt sans intérêt d’emprunt pouvant atteindre 15 000 €, remboursable sur 15 ans.

Picto_Maison_EchafaudagesEn intégrant l’opération à un chantier de rénovation globale, le montant peut grimper à 50 000 €. Dans ce cas, le projet doit permettre des économies d’énergie de 35 % minimum (seuil déterminé par un audit énergétique).

La TVA réduite

Sous réserve d’être installée par un professionnel, le taux de TVA à 5,5 % est applicable pour la mise en place d’une pompe à chaleur. Ce taux s’applique aussi bien sur le montant de l’appareil que sur la main-d’œuvre.

Enfin, sachez que votre collectivité verse peut-être une aide locale. Renseignez-vous auprès de votre commune, conseil départemental ou régional pour en savoir plus !


Avec MaPrimeRénov’ et la prime Coup de pouce, installez une PAC pas chère


Tags associés : Travaux, Pompe à chaleur, Gaz

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher