Chaudière hybride : ce qu’il faut savoir

Rédigé par Marina Travert
Mis à jour le 15 mars 2024
Temps de lecture : 5 min
Chaudière hybride : un système de chauffage alliant gaz et pompe à chaleur

La chaudière hybride est une solution de chauffage 2-en-1 qui combine la technologie thermodynamique (pompe à chaleur) et le gaz (chaudière à condensation). Alors, quels sont les avantages et les inconvénients de ce système ? Quel prix prévoir ? Quelles aides financières pour réduire votre investissement ? C’est ce que Hellio vous propose de découvrir dans cet article.


Envie d’installer un chauffage économique et performant ?


Qu’est-ce qu’une chaudière hybride ?

La chaudière hybride est une installation de chauffage réunissant deux technologies différentes. Ce système associe une chaudière gaz à condensation et une pompe à chaleur (PAC) air/eau (raison pour laquelle ce système est également appelé « PAC hybride »). Le dispositif se compose aussi d’un système de régulation intelligent, qui permet de piloter les équipements de chauffage en fonction de différents paramètres (température extérieure, besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire…).

Comment fonctionne la chaudière hybride ?

Concrètement, le système repose principalement sur la pompe à chaleur, une solution à énergie renouvelable. Pour assurer la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire, la PAC prélève les calories présentes naturellement dans l’air extérieur.

thermostateQuand les températures extérieures sont négatives ou si les besoins du foyer sont importants, le système de régulation arrête la pompe à chaleur et envoie un signal à la chaudière à gaz. Cette dernière, qui constitue un chauffage d’appoint, prend le relai sur la PAC et assure la production de chaleur, grâce à la combustion du gaz. Si cela est nécessaire, les deux appareils peuvent aussi fonctionner simultanément.

Pour l’heure, cette solution de chauffage est encore peu déployée dans les logements français : elle n’est pas comptabilisée dans le dernier bilan du syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques (Uniclima). Cependant, elle pourrait gagner du terrain dans les années à venir.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 5,7 millions

Dans son rapport “Transition(s) 2050”, l’Ademe (agence de la transition écologique) propose 4 scénarios pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Selon le scénario “Technologies vertes”, 5,7 millions de foyers français devraient être équipés d’une chaudière hybride à l’horizon 2050, ce qui représente 17 % du parc.


Quels sont les avantages et les inconvénients de la chaudière hybride ?

Comme toute solution de chauffage, la chaudière hybride présente des avantages et des inconvénients qu’il convient de connaître avant d’engager vos travaux.

Les avantages de la chaudière hybride

  • Des économies sur la facture d’énergie : en fonction des conditions climatiques et de vos besoins, le système choisit la technologie la plus performante et la plus économe en énergie. Puisqu’il utilise prioritairement la PAC, qui utilise une chaleur gratuite et inépuisable, vous bénéficiez d’un chauffage économique.
  • Un système qui valorise les énergies renouvelables : ce type d’installation permet de profiter de tous les avantages de la pompe à chaleur, une solution de chauffage écologique et peu carbonée, qui présente de nombreux atouts sur le plan environnemental. Elle n’émet pas de gaz à effet de serre, comme le dioxyde de carbone (CO2), par exemple.
  • Un dispositif adapté à de nombreux projets : ce type d’installation convient dans toutes les régions et peut être déployé dans les logements neufs, comme en rénovation. La PAC peut ainsi s’ajouter à une installation existante, intégrant une chaudière gaz à condensation et un circuit de chauffage à eau.
  • Une solution compatible avec la RE2020 (réglementation environnementale) : ce système de chauffage hybride aide à contourner l’interdiction de chauffage 100 % gaz, qui s’applique désormais dans les logements neufs.

Les inconvénients de la chaudière hybride

  • Un espace suffisant est nécessaire : puisqu’elle associe deux équipements de chauffage distincts, la chaudière hybride nécessite de la place et un extérieur. La chaudière à gaz est installée à l’intérieur du logement, tandis que l’unité extérieure de la PAC est disposée dans votre cour ou votre jardin.
  • Un double entretien indispensable : cette solution de chauffage hybride nécessite un contrat de maintenance deux-en-un. L’entretien de la chaudière à gaz doit être réalisé chaque année, par un professionnel. Celui de la pompe à chaleur doit être effectué tous les 2 ans.
  • Un investissement de départ important : même si la puissance des équipements de chauffage est réduite, l’hybridation de votre solution de chauffage demande un coût initial élevé (achat des équipements + installation). Cependant, des aides financières existent.

Quel est le prix d’une chaudière hybride ?

euro-economie-financement (2)En général, le prix d’une chaudière hybride se situe entre 9 000 et 15 000 € (source : GRDF). Cet investissement de départ est susceptible de varier en fonction de nombreux paramètres, tels que :

  • La présence ou non d’une chaudière à condensation ;
  • La surface du logement à équiper ;
  • La puissance des appareils (qui dépend de vos besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire, ainsi que de la qualité de l’isolation de votre logement) ;
  • Le prix de l’installation (qui varie en fonction du chauffagiste, de la localisation de votre logement…).

Ce coût initial peut être réduit grâce aux aides financières, mises en place pour la rénovation énergétique des logements.


Vous souhaitez installer une chaudière hybride chez vous ?


Quelles aides financières pour une chaudière hybride ?

Si la chaudière à gaz seule n’est éligible à aucun dispositif, votre pompe à chaleur hybride peut être financée par MaPrimeRénov’ et la prime CEE (Certificats d’Économies d’Énergie).

picto-signes-calculSous certaines conditions, vous pouvez cumuler MaPrimeRénov’ et l’aide issue des CEE. Ainsi, vous pouvez réduire au maximum le coût de l’achat et de l’installation de votre chaudière hybride.

MaPrimeRénov’

Logo_MaPrimeRenov_Horizontale_RVB

En 2024, MaPrimeRénov’ connaît de nombreux changements : l’aide de l’État se divise en deux parcours. Avec le parcours Décarbonation, vous pouvez obtenir une prime pour l’installation d’un nouveau système de chauffage.

En fonction du barème MaPrimeRénov’, un montant forfaitaire est prévu pour la pompe à chaleur air/eau hybride :

  • 5 000 € pour les ménages aux revenus très modestes (profil Bleu) ;
  • 4 000 € pour les foyers aux ressources modestes (profil Jaune) ;
  • 3 000 € pour les ménages aux revenus intermédiaires (profil Violet).

Quelles conditions d’éligibilité pour MaPrimeRénov’ ?

Les conditions d’accès à MaPrimeRénov’ Décarbonation sont les suivantes :

picto info HellioL’INFO HELLIO

À partir du 1er juillet 2024, le parcours Décarbonation sera réservé aux logements ayant une note de A à E au DPE. Les passoires énergétiques (classés F ou G) n’y auront plus accès et devront faire l’objet d’une rénovation globale ou « d’ampleur » (parcours Accompagné).

  • Le logement doit avoir été construit depuis plus de 15 ans ;
  • Il doit être utilisé comme résidence principale et être occupé au moins 8 mois dans l’année ;
  • Un DPE (diagnostic de performance énergétique) doit être effectué avant les travaux ;
  • L’équipement installé répond aux critères d’éligibilité technique du dispositif ;
  • Les travaux de rénovation sont obligatoirement réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ;
  • Le demandeur est propriétaire et son profil doit correspondre aux couleurs MaPrimeRénov’ Bleu, Jaune ou Violet (les ménages les plus aisés, à savoir la catégorie Rose, sont exclus de ce dispositif, mais sont éligibles au parcours Accompagné).

La prime CEE

logo_CEE_certificats_economies_energie_couleurLe dispositif des CEE oblige les principales entreprises du domaine de l’énergie à réaliser des actions d’économies d’énergie, que ce soit sur leur propre patrimoine ou sur celui des consommateurs. Pour atteindre leurs objectifs en la matière, elles peuvent inciter les Français à faire des travaux de rénovation énergétique, en finançant une partie de leur coût. Dans ce cadre, vous pouvez bénéficier d’une prime lors de l’installation d’une pompe à chaleur hybride individuelle (BAR-TH-159).

En 2024, cette dernière peut être bonifiée lors du remplacement d’une chaudière individuelle charbon, fioul ou gaz (autres qu’à condensation). Pour une PAC hybride individuelle, les primes minimales prévues par la charte “Coup de pouce Chauffage” sont les suivantes :

  • 4 000 € pour les ménages modestes ou très modestes ;
  • 2 500 € pour les autres ménages.

Quelles conditions d’éligibilité pour la prime Coup de pouce Chauffage ?

Pour la prime Coup de pouce Chauffage, les conditions à remplir sont moins nombreuses qu’avec MaPrimeRénov’. L’aide est accessible à tous (locataires et propriétaires), sans conditions de revenus, pour une résidence principale ou secondaire. En revanche, il faut impérativement que :

  • Le logement soit construit depuis plus de 2 ans ;
  • La PAC respecte certains critères techniques (moyenne ou haute température, type de régulateur, efficacité énergétique saisonnière minimale…) ;
  • L’artisan chargé des travaux soit labellisé RGE.

Simulez le montant de vos primes en quelques minutes


Tags associés : Conseils, Chauffage

picto rédacteur blanc

Cet article a été rédigé par Marina Travert,

Rédactrice spécialisée en énergie et en rénovation énergétique

Notre équipe de journalistes et rédacteurs publie des articles sur tous les sujets de l'énergie : rénovation énergétique, aides financières, nouvelles lois... Nous nous efforçons de les mettre à jour régulièrement. Toutefois, si vous avez un doute sur une information, n'hésitez pas à nous en faire part.

Pour plus d'informations,

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher