Pourquoi opter pour une chaudière à condensation dans votre logement ?

Rédigé par Antoine
03 févr. 2021
Temps de lecture : 5 min
chaudière à condensation murale dans une cuisine

En appartement ou en maison, la chaudière à condensation permet d’importantes économies d’énergie par rapport à un modèle d’ancienne génération. Grâce un rendement très élevé, ce mode de chauffage peut garantir un retour sur investissement rapide, au bout de quelques années seulement. Fonctionnement, avantages, prime à la casse : Hellio vous explique tout sur cette technologie d'avenir.

Picto_arnaque_bleuAu 1er juillet 2021, un grand changement s'opère concernant le financement des chaudières à condensation. Il n'est plus possible de recevoir la prime Coup de pouce Chauffage, d'un montant parfois supérieur à 1 200 €. L'État a mis fin à ce dispositif, afin de se concentrer sur les systèmes de chauffage à énergies renouvelables. Toutefois, il reste une solution pour prendre en charge une partie du coût des travaux : MaPrimeRénov', accessible aux ménages aux revenus modestes (profils bleu — 1 200 € — et jaune — 800 €).


Besoin de changer de chaudière ? Réalisez de vraies économies d'énergie !


Chaudière à condensation : un fonctionnement simple mais très efficace

Comme les chaudières traditionnelles, les modèles à condensation produisent de la chaleur pour le chauffage et pour l’eau chaude sanitaire, en brûlant des ressources combustibles comme le bois, le gaz ou encore le fioul. Cette chaleur transite sous forme d’eau chaude ou de vapeur dans le circuit de chauffage central du logement, pour alimenter les radiateurs de chaque pièce. La différence entre les anciennes chaudières et celles à condensation ne se situe donc pas dans le procédé de production et de distribution de chaleur, mais dans l’optimisation de l’énergie générée.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Pour optimiser le rendement d'une chaudière à condensation, privilégiez les circuits de chauffage avec émetteurs à basse température, comme un plancher chauffant, ou de grands radiateurs en fonte, en acier ou en aluminium. Ces derniers fonctionnent avec de l'eau chauffée entre 35 et 45 °C, contre 60 à 70 °C en moyenne pour ceux à haute température. En plus des économies d'énergie, les émetteurs de « chaleur douce » apportent un confort supérieur, grâce à leur rapidité de montée en température.

  • chaudière émissions fuméesAvec un appareil classique, le fluide de chauffage passe dans la chaudière afin de monter en température, puis circule dans les tuyaux et les radiateurs, ce qui le refroidit progressivement jusqu’à repasser dans la chaudière, avant de repartir pour un tour. La combustion produit de la fumée très chaude qui est simplement rejetée à l’extérieur.
  • récupération vapeur fuméesAvec un modèle à condensation, pas question de gaspiller la chaleur contenue dans ces fumées. Un échangeur permet d’en exploiter l’énergie. Pour ce faire, la vapeur chaude présente dans la fumée est refroidie par le retour d’eau froide du circuit, de sorte à la transformer en liquide (phénomène de condensation). Ce passage de la vapeur d’eau à l’état liquide produit de la chaleur latente qui augmente la température du fluide.

De cette manière, le fluide est chauffé par le brûleur ET par le système de condensation, sans consommer davantage de combustible. Autrement dit, la chaudière a besoin de moins d’énergie qu’un équipement traditionnel, pour fournir un niveau de chauffage équivalent.

Qui dit moins d’énergie dit meilleur rendement et moins de dépenses !


Gaz à condensation = 25 à 30 % d'économies d'énergie

Pour vous, cette optimisation des ressources est synonyme d'économies sur la facture énergétique, et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Mais la chaudière à condensation présente encore d'autres avantages : elle réunit la production de chauffage et d’eau chaude en un seul équipement compact. De plus, elle peut être installée au sol ou sur un mur.

Enfin, elle s’avère complémentaire à d’autres systèmes de production d’énergie, afin d'augmenter encore plus la performance énergétique de l’habitation. Ainsi, l'installation de deux capteurs solaires thermiques de 5 m2 permet de fournir jusqu'à 70 % de la production d'eau chaude pour un ménage moyen.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 10 à 12 %

C'est en moyenne le gain de rendement annuel permis par les chaudières à condensation grâce à l’exploitation des fumées, d'après le fabricant Viessmann.

Parmi les sources d’énergie pouvant l'alimenter, les chaudières à condensation gaz sont les plus performantes de toutes, grâce à un rendement dépassant les 100 % d'après l’Ademe. Par rapport à un modèle ancien (25 ans), elles permettraient ainsi une économie d’énergie de 25 à 30 %.

Avec un coût moyen oscillant entre 3 000 et 5 000 euros, l’installation d’une chaudière à condensation gaz est en moyenne rentable en moins de 10 ans, selon GRDF. Le retour sur investissement est même beaucoup plus rapide grâce aux aides financières prévues pour le remplacement d’un système de chauffage vétuste par un autre à haute performance énergétique.


Faites installer votre nouvelle chaudière par un artisan RGE local


Des chaudières THPE éligibles aux aides à la rénovation énergétique

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Votre logement n'est pas raccordé au gaz de ville ? Optez pour une chaudière biomasse à granulés ! Doté d'un rendement énergétique légèrement inférieur aux modèles à condensation, ce mode de chauffage est également très respectueux de l'environnement. Il peut être financé jusqu'à 90 % grâce aux aides publiques et privées (MaPrimeRénov' et Coup de pouce Chauffage).

Les chaudières à condensation gaz sont en effet éligibles à plusieurs dispositifs cumulables :

  • Avec MaPrimeRénov’, les ménages aux ressources les plus modestes peuvent bénéficier d'une aide de 1 200 euros pour l'installation d'une chaudière à condensation gaz à très haute performance (THPE) ; 800 euros pour ceux aux ressources modestes et 400 euros pour ceux aux ressources intermédiaires.
  • La prime « Coup de pouce Chauffage », délivrée dans le cadre des Certificats d'Économies d'Énergie (CEE), permet de toucher 1 200 euros pour les ménages aux revenus modestes, et 600 euros pour les autres ménages. Cette aide prend fin le 30 juin 2021.
  • L'installation d'une chaudière à condensation gaz est aussi éligible à la TVA à 5,5 %, ainsi qu'à l'éco-prêt à taux zéro.

Pour bénéficier de ces aides, il convient de faire appel à des professionnels labellisés RGE (reconnus garants de l'environnement).

Été 2021 : la fin d'une aide pour les chaudières à condensation

picto-date-calendrier-bleuDépêchez-vous : la fin du Coup de pouce Chauffage pour les chaudières à condensation, c'est pour le 30 juin 2021 ! À compter du mois de juillet, cette prime n'existera plus pour financer votre projet de nouvelle chaudière gaz. Pour en profiter avant sa disparition, il suffit de signer votre devis au plus tard le 30 juin.

Avec cette évolution importante pour le secteur de la rénovation énergétique, le gouvernement souhaite en finir avec les plaintes et les nombreux problèmes rencontrés par des victimes de sociétés malhonnêtes. Toutefois, il demeure possible de demander MaPrimeRénov'.

Hellio et Viessmann, un partenariat et une offre tout compris

logo Viessmann rougePrécurseur dans la technologie de condensation, Viessmann est devenu la référence française en matière de chaudières. Grâce à ses produits alliant confort et très haute performance énergétique, la maison fondée en 1917 et installée depuis 1971 à Faulquemont (Moselle) est devenue la marque préférée des Français dans les catégories chaudières et chauffe-eau.

C'est pourquoi Hellio, spécialiste des économies d'énergie pour l'habitat, a choisi Viessmann pour nouer un partenariat avec une offre tout compris. Nous remplaçons votre ancienne chaudière par un modèle à condensation gaz Viessmann, et déduisons directement les aides de la facture. Au choix : des chaudières murales ou au sol Vitodens.

  • Avant juillet 2021 : pour un coût total de près de 5 000 euros, le reste à charge pouvait être inférieur à 1 600 euros.
  • À partir de juillet 2021 : le montant des primes peut dépasser 2 000 euros, pour une chaudière proposée dès 2 695 €, ou 53,75 euros par mois.

Hellio a mis en place des solutions pour financer le reste à charge, aux côtés des établissements Sofinco et Finfrog.

Envie de profiter de notre offre avec financement intégré ? Inscrivez-vous en quelques minutes sur votre espace particulier Hellio, et prenez rendez-vous pour une visite technique gratuite. Votre conseiller Hellio vous présentera ensuite les modèles les plus adaptés à votre logement, et calculera le montant des primes à soustraire sur le devis. Il ne restera plus qu'à programmer l'installation par un professionnel RGE, et vous pourrez alors commencer à réaliser des économies d'énergie !

La fin des chaudières à condensation en logement neuf en 2022 ?

Le gouvernement a annoncé de grands changements avec la nouvelle RE2020, la réglementation environnementale. Cette norme définit les règles de construction, pour les bâtiments neufs donc. Parmi les mesures à venir, l'interdiction d'installer des chaudières à gaz, source de trop d'émissions de CO2. Ce changement surviendra dès 2022, mais pas de panique, vous n'aurez aucune obligation de remplacer votre chaudière gaz à condensation chez vous. Lire notre article sur la fin du chauffage au gaz.


Pour votre changement de chaudière, Hellio s'occupe de tout au meilleur prix !


Tags associés : Travaux, Chauffage

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie