Tout savoir sur la dépose d’une cuve à fioul

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 17 juil. 2022
Temps de lecture : 5 min
dépose d’une cuve à fioul

Dans le cadre de travaux de rénovation énergétique, vous avez décidé de vous débarrasser de votre ancienne cuve à fioul ? La dépose d’un réservoir à mazout est une étape complémentaire à l’abandon d’une chaudière fioul, qui permet d’éviter tout risque pour la santé ainsi que pour l’environnement. Comment procéder à une dépose dans les règles et qui s’en charge ? Existe-t-il des aides pour financer cette opération ? Hellio vous éclaire.


Quelles alternatives au chauffage au fioul ?


Pourquoi abandonner le fioul ?

Si la fin du fioul domestique est prévue en France, c’est pour de nombreuses raisons. Les Français et les Françaises sont alors encouragés à abandonner ce combustible polluant et cher.

Un combustible peu écologique

Picto-gaz-effet-serre-planeteL’extraction, la production, le transport et la combustion du fioul génèrent une quantité importante de gaz à effet de serre. De plus, lorsque les chaudières sont défectueuses, elles peuvent émettre des particules fines (toxiques) ainsi que du monoxyde de carbone.

Polluant et potentiellement dangereux pour la santé, le fioul est de surcroît une énergie issue du pétrole et donc non renouvelable, de plus en plus dure et coûteuse à exploiter.

Téléchargez notre guide complet et gratuit sur la fin des chaudières fioul !

Un prix toujours plus élevé

Symbole EurosAcheter du fioul coûte de plus en plus cher. Dans un contexte de forte inflation, le prix du baril de pétrole et donc du fioul s’envole… Ainsi, entre décembre 2021 et mars 2022, les tarifs ont doublé. En juillet, le litre de fioul domestique frôle alors les 1,70 €.

Un mauvais confort de chauffe

Picto_Pouce_BasComparativement à d’autres équipements plus modernes tels qu’une chaudière gaz à condensation, ou encore une chaudière biomasse, les chaudières au fioul offrent un moins bon confort de chauffe, avec de possibles odeurs désagréables. Seule exception, les appareils de dernière génération et notamment les chaudières au fioul à condensation proposées par certaines marques. Mais ces systèmes modernes restent relativement rares dans les foyers français !

Chauffage au fioul : une disparition programmée

En France, l’objectif du gouvernement est clair : se débarrasser de toutes les chaudières au fioul individuelles d’ici à 2028.

picto-croix-rouge-hellioDepuis le 1er juillet 2022, la loi interdit les nouvelles installations qui fonctionnent uniquement au fioul (ou uniquement au charbon). L’avenir est notamment aux pompes à chaleur, aux granulés de bois ou encore au biofioul (mélangé à du colza).

De plus, depuis 2004, la loi française impose le dégazage et la neutralisation des cuves à fioul non utilisées.

L’article 28 de l’arrêté du 1er janvier 2004 indique qu’une entreprise qui vient installer un nouveau système de chauffage à la place d’un équipement fioul a l’obligation de déposer l’ancienne cuve à fioul.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 3,4 millions

Selon le ministère de la Transition écologique, 3,4 millions de ménages français — soit près de 12 % du parc de résidences principales — utilisent encore le fioul pour se chauffer. Il reste très courant, notamment en milieu rural.


Quittez votre chaudière fioul et passez au granulé !


La dépose de la cuve à fioul en pratique

Pourquoi faut-il déposer une cuve à fioul ?

bouclier-check-assuranceProcéder à la dépose des cuves à fioul inutilisées permet de les sécuriser afin qu’elles ne présentent plus aucun risque pour la santé ni pour l’environnement.

Au cours de cette opération, les gaz d’hydrocarbures et résidus polluants sont totalement éliminés.

Les différentes étapes de la dépose

En pratique, la dépose se déroule en plusieurs étapes clés telles que la vidange, le dégazage et la neutralisation de la cuve. Technique et délicate, cette dépose doit être impérativement effectuée par un professionnel habilité.

1- La vidange de la cuve à fioul

L’étape de la vidange consiste à vider entièrement le fioul qui se trouve à l’intérieur de la citerne. L'opération nécessite l’usage d’une pompe afin d’aspirer les résidus d’hydrocarbures.

2- Le nettoyage du réservoir

Une fois la cuve à fioul vidangée, l’étape suivante consiste à nettoyer en profondeur les parois. C’est une opération méticuleuse où l’artisan doit ôter les déchets d’hydrocarbures et les boues qui se sont accumulés au fil du temps.

3- Le dégazage de la cuve

Cette fois, l’objectif est d’évacuer tous les résidus toxiques et inflammables qui se trouvent encore à l’intérieur de la cuve à fioul après la vidange. Les techniciens vont d’abord appliquer un produit dégraissant pour ensuite rincer, sécher et évacuer les produits de dégazage.

4- La neutralisation de la citerne à fioul

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Une ancienne cuve à fioul peut être transformée en récupérateur d’eau de pluie ! Une fois vidangée, dégazée et nettoyée, votre cuve peut ainsi avoir une seconde vie. L’eau pluviale récoltée pourra alors servir à l’arrosage du jardin ou à nettoyer les voitures. Certains spécialistes en vidange et en dégazage se chargent également de la transformation d’une cuve à fioul en cuve à eau. Parlez-en à l’artisan qui se chargera de vos travaux et demandez un devis !

Après le dégazage de la cuve, sa neutralisation doit intervenir dans les 48 heures maximum. Différentes options sont possibles :

  • Découper la cuve. En général, le réservoir est découpé à l’aide d’une « grignoteuse ». Cet outil électroportatif ne génère aucune étincelle et présente donc moins de risques à l’usage qu’un chalumeau. Une fois découpée, la cuve est ensuite évacuée dans un centre agréé de traitement des déchets d’hydrocarbures avec établissement d’un BSDI (bordereau de suivi des déchets). Enfin, les techniciens délivrent un certificat de conformité qui atteste la neutralisation de la cuve à fioul.
  • Combler la cuve en utilisant un produit inerte. Lorsque la cuve n’est pas déposée (enterrée par exemple), vous pouvez procéder à son comblement. Dans ce cas, la totalité des parois internes doit être couverte d’un matériau inerte tel que du sable ou du béton.

Dépose d’une cuve à fioul : combien ça coûte ?

Le prix total de la dépose d’une cuve à fioul dépend des tarifs pratiqués par l’artisan et du type d’opération réalisée. Selon les chiffres de Butagaz, il faut compter environ :

  • 300 à 800 € pour le dégazage de la cuve à fioul,
  • 500 à 1 000 € pour la découpe et le retrait du réservoir à mazout,
  • 500 à 1 000 € supplémentaires pour neutraliser une cuve enterrée,
  • 1 500 € au total pour convertir une ancienne cuve à fioul en réservoir d’eau.

Aides de l’État : MaPrimeRénov’ pour la dépose d’une cuve à fioul

main-piece-euro-primeL’enlèvement d’un réservoir de mazout est considéré comme un chantier de rénovation énergétique. Vous pouvez donc profiter de différentes aides de l'État si vous décidez de vous débarrasser de votre ancienne cuve et notamment de l’aide MaPrimeRénov’.

Mise en place début 2020, MaPrimeRénov’ est une subvention qui vise à accélérer la rénovation énergétique des logements en France. L’objectif est notamment d’éradiquer les passoires thermiques, ces appartements ou maisons où il est difficile et très cher de se chauffer durant la saison hivernale.

Pour la dépose d’une cuve à fioul, les montants de MaPrimeRénov’ sont fixés à :

Niveau de revenus MaPrimeRénov' bleu (ménages précaires) MaPrimeRénov' jaune (ménages modestes) MaPrimeRénov' violet (ménages intermédiaires)
Montant 1 200 € 800 € 400 €

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Quelles sont actuellement les meilleures alternatives au fioul ? Hellio vous conseille notamment la chaudière biomasse. Le prix du bois est en effet deux à trois fois moins cher que celui du fioul domestique. Combustible et écologique, le bois est également bien moins coûteux que l’électricité et le gaz. Enfin, le bois émet moins de gaz à effet de serre que le fioul. Pour financer le changement de votre chaudière au fioul par une alternative plus écologique, vous pourrez profiter de différents dispositifs de l’État comme MaPrimeRénov’ mais aussi les primes CEE (certificats d'économies d'énergie) !

En revanche, aucune aide n’est octroyée dans la catégorie MaPrimeRénov’ Rose (revenus les plus élevés).

À noter : il n’est pas nécessaire pour les professionnels de disposer d’une certification RGE (reconnu garant de l’environnement) pour bénéficier de MaPrimeRénov’ dans le cadre de la dépose d’une cuve à fuel.

Bon à savoir : lors d’une demande MaPrimeRénov’ pour la dépose d’une cuve à fioul, il est également possible de bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’ pour l'installation d'une nouvelle chaudière dans un logement construit depuis plus de 2 ans (au lieu de 15 ans dans la majorité des cas).

Enfin, MaPrimeRénov’ est cumulable avec d’autres dispositifs d’aides de l’État comme l’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) ainsi que la TVA réduite à 5,5 % directement appliquée sur les devis transmis par les artisans.


Je change de chaudière : Hellio m’accompagne de A à Z


Tags associés : Travaux, Fioul

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher