En 2021, quel avenir pour le crédit d’impôt isolation ?

Rédigé par Matthieu
Mis à jour le 24 nov. 2021
Temps de lecture : 4 min
crédit d’impôt isolation en 2021

Depuis quelques années, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) offrait la possibilité à tous les ménages, sans condition de revenus, d’obtenir une réduction fiscale sur leur future déclaration. Un avantage accordé à la suite de travaux d’amélioration de la performance énergétique d’un logement, comme l’isolation ou le remplacement du système de chauffage. Oui mais voilà : en 2020, MaPrimeRénov’ a vu le jour et a rebattu les cartes. Alors en 2021, qu’en est-il du crédit d’impôt isolation ? Peut-on encore en profiter ? Hellio vous répond.


Fin du CITE, place à la Prime Rénov’ ! Demandez-la avec Hellio


Rappel sur le crédit d'impôt isolation

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 30 %

Voilà la part du montant des travaux qu’il était possible de déduire sur sa prochaine déclaration d’impôts, grâce au dispositif du CITE. Exemple pour un devis d’isolation thermique à 5 000 € : le crédit d’impôt revenait à 1 500 €, soit un coût final de 3 500 €.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique fait partie des aides les plus connues en matière de rénovation. Son principe :

  1. Vous faites réaliser — par un artisan qualifié RGE* et dans votre résidence principale — une ou plusieurs opérations parmi les travaux éligibles au CITE ;
  2. Vous déclarez le montant sur votre déclaration d’impôts de l’année suivante ;
  3. Vous déduisez 30 % de cette somme du montant à régler. Si celle-ci dépasse votre dû (exemple : vous devez payer 3 000 € d’impôts et avez droit à une réduction de 4 000 €), vous recevez la différence.

*Un artisan RGE, c’est quoi ?

Le sigle RGE signifie Reconnu Garant de l’Environnement. Toutes les aides à la rénovation énergétique imposent le recours à une entreprise certifiée RGE pour effectuer le chantier. Parlez-en à votre artisan ou rendez-vous sur le site faire.gouv.fr pour vous aiguiller dans votre recherche ! Sachez également que Hellio travaille au quotidien avec plusieurs milliers de professionnels locaux et qualifiés RGE, tant en isolation qu’en pose de systèmes de chauffage.

À noter que les 30 % ne s’appliquaient pas sur un montant infini. Autrement dit, il ne fallait pas espérer recevoir 9 000 € de CITE pour des travaux à 30 000 € (peu importe qu’il s’agisse d’une même opération ou d’un total de plusieurs factures). Le plafond de dépenses éligibles était fixé, sur une période de cinq ans et dans un même logement, à :

  • 8 000 € pour un individu célibataire, divorcé ou veuf ; soit 2 400 € d’avantage fiscal.
  • 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune ; soit 4 800 € d’avantage fiscal.

Par ailleurs, l’isolation ne représentait pas le seul type de travaux concernés par le crédit d’impôt. En effet, l’efficacité énergétique passe également par l’installation d’une chaudière économe et moins polluante ; comme le remplacement d’un vieil équipement au fioul par un modèle de dernière génération à haute performance énergétique.


La réduction d’impôt pour l’isolation disparaît en 2021

picto info HellioL’INFO HELLIO :

En 2020, le dispositif a connu une année de transition. Plus question de pourcentage, mais d’un forfait variant selon le type d’action réalisée. Exemple : 4 000 € pour une chaudière biomasse à alimentation automatique. D’autre part, avec l’arrivée de MaPrimeRénov’ pour les ménages modestes, seules les personnes aux revenus intermédiaires ou aisés pouvaient bénéficier du CITE.

Jusqu’à sa refonte en 2020, le CITE isolation ou chauffage présentait deux problèmes majeurs :

  1. Il obligeait les ménages à avancer les frais, parfois plus d’un an.
  2. Conséquence directe du premier inconvénient : il profitait surtout aux foyers les plus aisés, capables de payer après les travaux et d’attendre l’année suivante pour recevoir leur crédit d’impôt.

Face à cette situation qui divergeait de l’objectif du gouvernement, à savoir encourager les économies d’énergie de tous les ménages et notamment ceux vivant dans la précarité énergétique, ce dernier a pris des dispositions. Comment ? En évitant cette avance de frais trop longue et décourageante. D’où la fin du crédit d’impôt et la naissance d’une nouvelle aide, MaPrimeRénov’, versée rapidement à la fin des travaux voire en amont grâce aux services d’un organisme mandataire comme Hellio.

Oui, le crédit d'impôt pour la transition énergétique disparaît en 2021. Mais cela ne marque pas la fin des aides pour rénover, loin de là !

Par conséquent : oui, en 2021, le CITE isolation disparaît complètement. Il est uniquement versé aux Français éligibles qui ont entrepris des travaux en 2020 ; pour toute dépense en 2021, c’est désormais MaPrimeRénov’ qui prend le relais, pour tous les propriétaires et indépendamment de leur niveau de ressources.

Autre intérêt : réduire le nombre d’aides à la rénovation, jugées trop nombreuses par beaucoup, en fusionnant crédit d’impôt et Habiter Mieux agilité, un programme de l’Anah qui tire également sa révérence.


Quelles alternatives au crédit d’impôt isolation à partir de 2021 ?

Pas d’inquiétude si vous comptiez sur le financement du CITE pour vos projets imminents, sa nouvelle forme se veut plus simple et plus juste. En quelques clics, vous pouvez créer votre compte sur maprimerenov.gouv.fr, on vous inscrire sur Hellio pour un accompagnement personnalisé.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Besoin d’un coup de pouce pour régler votre reste à charge après déduction des aides ? Vous pouvez souscrire un prêt sans intérêts, l’éco-PTZ, octroyé par votre établissement bancaire. Parlez-en avec votre conseiller !

Voici un résumé des solutions de substitution à la réduction d’impôt pour une isolation ou un changement de chaudière :

  • MaPrimeRénov’ : vous en avez sûrement entendu parler depuis sa création en janvier 2020. À la clé : jusqu’à 10 000 € (maximum pour une même opération et pour un ménage très modeste — profil bleu). Découvrez tous les montants en cliquant ici.
  • Prime énergie (CEE) : une aide privée distribuée par les fournisseurs d’énergies polluantes (carburants, gaz, fioul, etc.). Autre point fort : les locataires comme les propriétaires peuvent la demander.
  • Action Logement (en pause) : mise en place en 2019, cette subvention offrait jusqu’à 20 000 € à des salariés aux ressources modestes, dans le cadre d’une rénovation énergétique. Victime de son succès, Action Logement a annoncé fin 2020 l’arrêt temporaire des demandes.

Ces trois dispositifs sont cumulables et couvrent jusqu’à 90 % du prix total des travaux. Voilà une bonne raison de faire des économies d’énergie tout en améliorant le confort chez soi. Et pour l’administratif ? Les équipes Hellio vous allègent d’une bonne partie de votre paperasse, en plus de vous guider étape par étape jusqu’à l’obtention de vos primes.


Calculez vos aides avec un conseiller Hellio


Tags associés : Financement

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie