Bénéficier de la prime CEE isolation : comment ça marche, et quels sont les montants ?

Rédigé par Antoine
Mis à jour le 27 juil. 2022
Temps de lecture : 7 min
CEE isolation certificats d’économies d’énergie

Votre facture d'énergie s’envole ? Pour financer l’isolation de votre logement, vous pouvez bénéficier de différentes aides mises en place par l’État. Parmi elles, la prime CEE isolation (certificats d’économies d’énergie). Existant depuis plus de 15 ans, le dispositif des CEE permet de financer certains travaux qui améliorent les performances énergétiques d'un logement. En quoi consiste plus précisément les CEE isolation, et quel est le montant du financement ? Hellio vous dit tout. À noter que le Coup de pouce Isolation a pris fin à l’été 2022.


Comment faire isoler ses combles ? Des experts m’accompagnent


Prime énergie : qu’est-ce que les CEE ?

Mis en place en 2006, le dispositif des CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) est une réponse à la loi POPE du 13 juillet 2005.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Il existe des dispositifs semblables à la prime CEE dans d’autres pays d’Europe. Parmi eux : le Royaume-Uni, l’Italie ou le Danemark. Dans ces différents pays, le dispositif porte le nom de « White Certificates », ou « certificats blancs ». Le Royaume-Uni et l’Italie ont d’ailleurs initié les démarches d’obligation avant la France : respectivement en 2002 et en 2004.

Cette loi phare établit les orientations majeures de la France en matière de politique énergétique. L’objectif est clair : réduire de manière drastique les dépenses énergétiques dans notre pays, tout en respectant les obligations fixées par l’Union européenne.

Or, qui dit réduction des dépenses énergétiques nationales, dit forcément rénovation massive des bâtiments les plus énergivores.

Les travaux d’amélioration énergétique doivent être programmés en priorité dans les passoires thermiques, c’est-à-dire les appartements ou maisons très mal isolés. Dans ces logements, les occupantes et occupants peuvent très vite se retrouver en situation de précarité énergétique, où il faut choisir entre préserver son pouvoir d’achat et enclencher le chauffage pendant l’hiver…

Différents chantiers de rénovation permettent de limiter sensiblement les déperditions de chaleur dans une passoire thermique. Parmi eux, les travaux d’isolation intérieure ou extérieure des murs, du toit, des combles, ou encore le remplacement d’une chaudière vétuste. Toute une série d’opérations génératrices d’économies d’énergie, mais qui coûtent cher !

main-piece-euro-primeLes CEE font partie des aides de l’État qui limitent sensiblement le coût des travaux de rénovation énergétique. D’autres dispositifs ont été parallèlement mis en place par les pouvoirs publics comme MaPrimeRénov’, l’éco-PTZ, ou encore la TVA au taux réduit de 5,5 %, appliquée directement sur les devis des artisans.


1- La prime CEE classique

Rénovation thermique : comment cette prime a-t-elle été créée ?

La prime CEE permet donc aux ménages — mais aussi aux entreprises, copropriétés et collectivités — de ne plus avoir seuls la charge du coût des travaux de rénovation énergétique.

Avec cette aide, chaque opération correspond à une certaine économie d’énergie à long terme. Cette économie s’exprime en « kWh cumac » (contraction de « cumulé » et « actualisé »).

picto-signes-calculUn certificat correspond à 1 kWh cumac. Le volume de CEE délivrés pour une opération dépend donc de la quantité d’énergie économisée sur toute la durée de vie d’un produit donné. Par exemple, pour une chaudière bois, une pompe à chaleur (PAC), ou un isolant posé dans les combles d’une habitation.

En échange des certificats ainsi accumulés, les fournisseurs d’énergie comme TotalEnergies, EDF, ou encore E.Leclerc, Brico Dépôt ou Leroy Merlin versent une prime CEE dont le montant et la forme peuvent varier. Plus les économies d'énergie sont élevées, plus important est le niveau de financement.

Selon les cas, la prime peut être versée en amont du projet ou après les travaux. Dans ce dernier cas, elle pourra alors prendre la forme d’un bon d’achat dans l’enseigne.


Profitez des subventions et primes pour rénover moins cher !


Isolation : quelles opérations sont financées avec les CEE ?

Au total, la prime CEE permet de financer une cinquantaine de chantiers d’amélioration de la performance énergétique dans le secteur résidentiel. Ces opérations, dont la liste est établie par l’arrêté du 22 décembre 2014, touchent à l’isolation, à la ventilation ou au chauffage.

picto-isolation-murs-maisonPour bénéficier de cette prime pour vos travaux d’isolation, votre projet de rénovation thermique doit porter sur les combles, les murs, le sol, la toiture-terrasse, ou le remplacement des fenêtres par des modèles double vitrage, triple vitrage ou Velux.

Pour être éligible aux CEE, le logement doit être construit depuis 2 ans au minimum.

Prime CEE : quels montants ?

Symbole EurosLe mode de calcul de la prime dite « classique » est relativement complexe. En règle générale, ce calcul prend compte à la fois la zone où se situe la maison ou l’appartement à rénover, la nature des travaux engagés, et le gain en performances énergétiques, mesuré en kWh cumac.

De plus, le montant diffère d’un fournisseur d’énergie à l’autre. Mieux vaut donc comparer les offres des différents acteurs avant de faire votre demande de dossier.

Faire appel à un artisan certifié RGE

Pour bénéficier de la prime CEE pour votre chantier d’isolation thermique, vous devez faire appel à un artisan du bâtiment certifié RGE (reconnu garant de l’environnement). Ce label, créé en 2011, est accordé par les pouvoirs publics. Il certifie que les professionnels sont engagés dans une véritable démarche de qualité.

picto-label-check-bleuC’est une certification qui concerne à la fois les entreprises spécialisées dans les travaux de rénovation énergétique, dans l’installation d’équipements utilisant des énergies renouvelables (chauffe-eau solaire, pompe à chaleur…), et dans les études sur les performances énergétiques. Il existe une vingtaine de catégories, correspondant à chaque métier. Il faut donc que l'entreprise dispose d'une mention RGE à jour dans la bonne catégorie.

Pour savoir si l’artisan auquel vous souhaitez faire appel est bien détenteur du précieux label RGE, dont disposent aujourd’hui plus de 60 000 professionnels, consultez en détail ses supports de communication. Flyers, plaquettes ou site internet comportent très certainement la mention RGE. Vous avez également la possibilité de demander la présentation du contrat à l’artisan ou encore, de consulter l’annuaire de France Rénov’ afin de vérifier que le professionnel de la rénovation y figure bien, et que cet artisan est en règle (qualification toujours valide par exemple).


2- La prime Coup de pouce Isolation (terminée en 2022)

Plus récente que la prime CEE classique, la prime « Coup de pouce Économies d’énergie » est entrée en vigueur en 2017.

L’objectif de départ était de permettre aux ménages les plus modestes — notamment à ceux qui sont directement concernés par la précarité énergétique — de percevoir une somme plus importante pour une liste précise de chantiers. Autre intérêt : proposer une méthode de calcul plus simple qu’avec la version classique.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Pour maximiser les économies d’énergie, optez pour la pose d’un isolant performant lors de vos travaux de rénovation thermique. Parmi ces isolants haute qualité, il existe différents matériaux relativement écologiques tels que la ouate de cellulose, le chanvre ou la fibre de bois. Ces isolants naturels vous assurent une résistance optimale dans le temps, et un grand confort au quotidien. Après les travaux, vous pourrez abaisser la température de chauffage dans les pièces de quelques précieux degrés, et économiser sur votre facture d’énergie.

Lorsque la prime Coup de pouce Économies d’énergie a été lancée, l’aide permettait de financer l’installation d’équipements de chauffage fonctionnant grâce aux énergies renouvelables. Ces équipements devaient remplacer d’anciens systèmes polluants et énergivores, comme un chauffage au fioul, ou encore une chaudière à gaz ancienne génération.

Afin d’aller encore plus loin dans la démarche globale de réduction de la consommation énergétique, en 2019, le gouvernement a fait le choix de remplacer ce premier dispositif par deux aides distinctes :

  • Le Coup de pouce Chauffage. Les ménages peuvent en bénéficier pour changer tout type d’ancienne chaudière fonctionnant via une énergie fossile, par un appareil de chauffage qui utilise une énergie renouvelable, ou par une chaudière gaz à très haute performance. Par exemple, une chaudière gaz à condensation.
  • Le Coup de pouce Isolation. Cette aide finançait une bonne partie des coûts d’isolation des combles — perdus ou aménagés — de la toiture ou des planchers bas. Malheureusement, le dispositif a pris fin en juillet 2022.

picto-menage-eligible-personneContrairement à l’aide initialement créée, le nouveau dispositif s’adressait cette fois à tous les ménages. Et non plus exclusivement aux plus modestes.

Le montant de l’aide est toutefois fonction des revenus annuels des foyers. En toute logique, des sommes plus importantes sont donc versées aux ménages modestes et aux ménages très modestes.


Vous avez besoin d’un artisan du bâtiment certifié RGE ?


Coup de pouce Isolation : les montants jusqu’au 30 juin 2022

Les sommes accordées pour les travaux d’isolation via le dispositif Coup de pouce variaient selon la nature du chantier et les revenus des ménages demandeurs. Il s’agit d’un forfait, sans regard sur la région du logement.

Isolation des combles ou de la toiture

Montant minimum pour les ménages modestes

Montant minimum pour les autres ménages

Du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022 : 12 €/m2

Du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022 : 10 €/m2

Jusqu’au 30 juin 2021 : 20 €/m2

Jusqu’au 30 juin 2021 : 10 €/m2

Isolation des planchers bas

Montant minimum pour les ménages modestes

Montant minimum pour les autres ménages

Du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022 : 12 €/m2

Du 1er juillet 2021 au 30 juin 2022 : 12 €/m2

Entre le 1er septembre 2020 et le 30 juin 2021 : 20 €/m2

Entre le 1er septembre 2020 et le 30 juin 2021 : 10 €/m2

Avant le 1er septembre 2020 : 30 €/m2

Avant le 1er septembre 2020 : 20 €/m2

La fin du Coup de pouce Isolation en 2022

picto-croix-rouge-hellioLa prime Coup de pouce Isolation a été mise en place de manière temporaire. La date maximale de fin des travaux est finalement prévue au 30 septembre 2022, avec une date limite de signature du devis au 30 juin.

Un des objectifs de cette suppression est de limiter les arnaques de prime énergie, liées aux travaux à 1 euro.


Comment bénéficier de la prime CEE ?

Les ménages peuvent demander à bénéficier de la prime CEE classique auprès :

  • D’un fournisseur d’énergie,
  • D’une enseigne de grande distribution ou d’un vendeur de carburant,
  • D’un délégataire tel que Hellio, qui fait office d’intermédiaire entre les énergéticiens et les bénéficiaires de l’aide.

Attention, vous ne pouvez profiter d’une prime CEE qu’une fois pour chaque type d’opération dans un même logement. Ainsi, si vous avez déjà bénéficié d’un financement CEE pour l’isolation des combles, vous pouvez encore être éligible pour l’isolation de la toiture, ou pour changer votre ancienne chaudière fioul par une pompe à chaleur (PAC). En revanche, vous ne pourrez plus en bénéficier si vous souhaitez isoler une nouvelle fois vos combles.


Attribution des CEE pour l’isolation : Hellio vous accompagne

Picto_Curseur_OrdiVous souhaitez bénéficier de l’expertise de Hellio pour votre projet d’isolation et pour percevoir votre prime CEE ? Inscrivez-vous en ligne ! Nos conseillères et conseillers vous accompagnent de A à Z, de la mise en relation avec un artisan local à la demande de devis, en passant par le type d’équipement à privilégier, ou par les critères à respecter pour être éligible aux aides.

De manière aléatoire, un contrôle après réalisation du chantier peut être effectué. Réalisé par un organisme indépendant, ce contrôle vous assure une qualité optimale des travaux, une résistance maximale de l’isolant choisi, et une tranquillité à court comme à long terme.

Les experts Hellio s’appuient sur un savoir-faire de plus de 14 ans en matière de solutions d’économies d’énergie. Facilitez-vous la rénovation thermique avec Hellio !

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 30 %

Selon l’Ademe, dans une maison ancienne mal isolée, entre 25 et 30 % des pertes de chaleur se produisent par le toit. 20 à 25 % ont lieu par les murs, et entre 7 et 10 % au niveau des planchers bas. D’où l’importance de prévoir en priorité l’isolation du toit, des murs ou des planchers bas. Pour maximiser encore plus les économies d’énergie, vous pouvez coupler ce chantier à la pose d’une chaudière performante, par exemple une biomasse. Votre logement pourra ainsi gagner des lettres au DPE (diagnostic de performance énergétique), synonyme de plus-value !


Quels dispositifs d’aide pour l’isolation thermique de mon logement ?


Tags associés : Financement, Isolation, CEE

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher