Comment économiser face à l’augmentation des prix de l’énergie ?

Rédigé par Matthieu
Mis à jour le 04 mai 2022
Temps de lecture : 9 min
augmentation des prix de l’énergie électricité et gaz

J'estime mes aides €

C’est une tendance qui fait très mal au budget des ménages en 2022. Les prix de l’énergie augmentent considérablement. Électricité, gaz, fioul, gazole : toutes les principales sources d'énergie sont concernées. Après un été 2021 historique, l'automne n'a fait qu'aggraver la situation : + 12,6 % pour le gaz en octobre, et un boom de 35 % évité pour l'électricité en 2022 ! Malheureusement, le conflit en Ukraine ne laisse rien présager de bon pour l'année à venir...

picto-hausse-euro-valeur-ajouteeCette évolution se retrouve bien évidemment sur les factures de millions de Français, et pénalisent d’autant plus ceux qui utilisent ces énergies pour le chauffage de leur logement. À quoi est dû ce phénomène et comment éviter de voir son pouvoir d’achat fondre en 2022 ? Y a-t-il des énergies moins chères ? Les pouvoirs publics vont-il freiner voire bloquer la hausse ? Hellio vous dit tout et vous aide à économiser de l'énergie.


Des factures énergétiques qui s’envolent ? Rénovez globalement !



L’évolution des tarifs de l’énergie pour les particuliers

Pas de doute possible : mois après mois, année après année, les prix croissent inexorablement et durablement. Seul le bouclier tarifaire de l'État français limite la casse depuis fin 2021.

La hausse du gaz (tarif réglementé hors taxes)

Janvier 2021

Février 2021

Mars 2021

Avril 2021

Mai 2021

Juin 2021

Juillet 2021

Août 2021

Septembre 2021

Octobre 2021

Fin d'année et 2022

+ 0,2 %

+ 3,5 %

+ 5,7 %

- 4,1 %

+ 1,1 %

+ 4,4 %

+ 9,96 %

+ 5,3 %

+ 8,7 %

+ 12,6 %

Hausse bloquée

La hausse de l’électricité (tarif réglementé)

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

2020

2021

2022

+ 2 %

+ 5 %

+ 2,5 %

+ 2,5 %

- 0,5 %

+ 1,7 %

- 0,5 %

+ 5,9 %

+ 4 %

+ 1,61 %

Hausse freinée à + 4 %

Quant au fioul domestique, il se rapproche dangereusement des 2 000 € pour 1 000 litres en mars 2022. En décembre 2021, il se situait à moins de 1 000 euros !


Une augmentation des prix de l’énergie fulgurante depuis 2021

Impossible de passer à côté en 2021 : la hausse des tarifs de l’énergie a fait l’actualité. Durant l’été, c’est le gaz naturel qui a battu tous les records (nous parlons ici des TRV — tarifs réglementés de vente) :

  • + 9,96 % entre juin et juillet,
  • + 5,3 % entre juillet et août,
  • + 8,7 % entre août et septembre,
  • + 12,6 % entre septembre et octobre.

Au global en 2021, cela donne une explosion de + 57 % ! Un coup dur pour tous les consommateurs, notamment ceux utilisant le gaz pour chauffer leur maison ou appartement. On attendait même un bond de 15 % au 1er novembre (!), finalement avorté par le gel de l'État.

Picto_Courbe_Graphique_HausseMême si les prix du gaz varient énormément depuis 2005, y compris à la baisse comme en 2019, les nouvelles ont été moins bonnes en 2021. En effet, l’augmentation fut brusque, continue et partie pour se poursuivre.

Heureusement, les tarifs de l’électricité n’ont pas bondi dans les mêmes proportions que le gaz naturel. Pour autant, leur hausse est quasi systématique chaque année depuis 2005 — seulement deux exceptions en 2016 et 2018 (baisse de seulement 0,5 %). Selon un exemple de Selectra, la facture énergétique d’un ménage a augmenté de près de 50 % entre 2011 et 2021.

Février 2022 : une explosion évitée par le blocage des prix

Selon le gouvernement, nous avons échappé à une envolée de 35,4 % TTC des tarifs réglementés de l'électricité en février 2022, grâce au bouclier tarifaire ! En septembre 2021, l’association UFC-Que Choisir avait tablé sur + 10 %, basée sur la méthodologie officielle des tarifs réglementés de vente de l’électricité (TRVE). Une hypothèses qui s'est donc révélée bien en deçà de la réalité.

Pour le gaz, les prévisions ne se montrent pas plus rassurantes. Le blocage tarifaire nous a heureusement évité une gradation édifiante de 66,5 % TTC en février ! En parallèle, on peut s’attendre à plus de taxes pour encourager le développement des sources d’énergies renouvelables. Alors, est-ce reculer pour mieux sauter ?

picto-croix-rouge-hellioD’ailleurs, le chauffage au gaz est interdit dans les logements neufs à partir de 2022 en France. Résultat : un coût qui devrait continuer de grimper pour les foyers.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : + 29 %

L’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) annonce une demande croissante partout dans le monde : + 29 % d’ici 2040.

Le conflit russo-ukrainien aggrave la situation en 2022

Le contexte était déjà bien compliqué ; il est dorénavant critique, à cause de l'invasion russe en Ukraine. Cette période met en lumière la dépendance énergétique de la France et de l'Union européenne. Plus précisément, vis-à-vis des énergies fossiles comme le gaz et le pétrole.

Les sanctions à l'encontre de la Russie font mal à toute l'économie du continent. Le secteur de l'énergie est touché de plein fouet, avec des tarifs qui atteignent des niveaux exceptionnels pour le fioul, le gaz et l'électricité par enchaînement.

En résumé, ne vous attendez pas à avoir une bonne surprise sur vos factures durant les années à venir, voire décennies !


Économisez avec Hellio, partenaire de vos économies d'énergie


Quelles sont les raisons de cette hausse des tarifs ?

Les causes sont diverses, complexes et différentes selon le pays. Les observateurs ne s’accordent pas toujours sur l’origine de cette flambée des prix. Une chose est sûre : la guerre en Ukraine a fortement accéléré la tendance.

Le prix des différentes énergie est en partie interdépendant. Un choc sur le marché du gaz engendre une hausse du prix de l'électricité.

L’augmentation du coût de l’électricité

Picto_pylone_electriqueD’un côté, l’objectif de neutralité carbone de l’Union européenne est pointée du doigt (source : Euronews). Le recours aux énergies renouvelables, plus coûteux et impliquant des adaptations techniques, justifierait la hausse des prix. Pour d’autres analystes, c’est au contraire la dépendance aux énergies fossiles qui tire le coût vers le haut.

Ajoutons à cela les taxes croissantes en France (CSPE, TCFE), ainsi que la modernisation du réseau national. Sans oublier la relance de l'activité et donc de la demande en 2021.

Enfin, certaines centrales thermiques au gaz fonctionnent encore pour produire de l'électricité. De fait, la flambée du coût du gaz naturel se répercute sur cette production.

L’augmentation du coût du gaz

La quasi totalité du gaz naturel consommé en France est importé. Les principaux fournisseurs : Norvège, Russie, Pays-Bas…

picto info HellioL’INFO HELLIO :

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) « veille au bon fonctionnement des marchés de l'électricité et du gaz en France, au bénéfice des consommateurs finals et en cohérence avec les objectifs de la politique énergétique. » Son objectif est notamment de garantir un prix juste.

Ce combustible fossile, à l’instar du pétrole et de toutes ces ressources épuisables, se fait de plus en plus rare (en tout cas pour les gisements facilement exploitables). Conséquence directe : un coût de production plus élevé, et un prix final qui explose.

La demande, plus importante lorsque les températures baissent, n'arrange rien et impacte directement le prix à l'approche de la saison hivernale.

Là encore, les taxes pèsent (TICGN), tout comme les frais d’acheminement et de distribution.

La situation géopolitique fait office de coup de grâce, puisqu'il faut désormais se passer du gaz russe, qui représente une grande part des importations de gaz dans l'Union européenne (40 %). Bien sûr, cela entraîne une forte augmentation des prix.

L'augmentation du prix du fioul domestique

Le contexte européen a une répercussion directe sur le coût du fioul, qui alimente encore plusieurs millions de chaudières dans les foyers français. Comme pour le gaz, l'attaque militaire de la Russie rebat les cartes et fait grimper le prix du combustible raffiné, issu du pétrôle.


Les annonces du gouvernement pour contrer la flambée des prix

L'État n'a pas eu d'autre choix que de prendre des décisions rapides, à court terme, pour ne pas voir le pays s'enfoncer dans une crise majeure du pouvoir d'achat.

Précarité énergétique : une évolution des prix malvenue sur la facture

picto-menages-eligiblesMême si tous les consommateurs subissent l’augmentation des prix de l’électricité et du gaz, certains le ressentent plus que d’autres. Il s’agit des ménages précaires, aux ressources financières modestes et vivant dans des passoires thermiques (ces logements très énergivores à cause d’une mauvaise isolation et d’appareils vétustes).

Pour eux, chaque centime supplémentaire représente un coup dur, du fait d’un budget déjà énorme consacré au chauffage et plus globalement à l’énergie (plus de 8 % de leurs revenus selon la définition de l’Observatoire national de la précarité énergétique).

Une prime exceptionnelle de 100 € pour les bénéficiaires du chèque énergie

main-piece-euro-primePetit bonus, mais un coup de pouce toujours bon à prendre, le gouvernement a octroyé en décembre 2021 100 euros supplémentaires à près de 6 millions de foyers. Plus précisément, les personnes ayant reçu le chèque énergie, cette aide servant à payer une partie des dépenses énergétiques. La somme a été envoyée dans une enveloppe, automatiquement par courrier postal à la fin de l’année.

Cette prime a permis de soulager un peu leur portefeuille, en attendant l’envoi du chèque énergie 2022 au mois d'avril. Ses montants et critères de revenus n’évoluent pas par rapport à 2021.

Un bouclier tarifaire : gel des prix du gaz et tarif de l'électricité maintenu à + 4 %

picto-flocon-neige-froidDifficile de faire face pour les plus démunis, ainsi que les personnes chauffées à l'électricité ou au gaz. Pour résoudre — en partie — le problème, l'État a gelé le tarif du gaz à partir d'octobre (après la hausse de 12,6 %) jusqu'au 30 juin 2022. Le ministre Bruno Le Maire envisage un prolongement jusqu'à la fin de l'année, pour pallier l'impact du conflit en Ukraine.

Le blocage vise les tarifs réglementés mais aussi les offres de marché indexées sur ces TRV, afin de protéger les 11 millions de Français en résidentiel individuel, qu'ils soient clients d'Engie ou d'un fournisseur alternatif. Depuis février 2022, les logements sociaux et copropriétés profitent également du bouclier.

Concernant l'électricité, le Premier Ministre Jean Castex a confirmé une hausse des prix maintenue à 4 % en février 2022, au lieu des 44,5 % HT prévus (35,4 % HT). Un « bouclier tarifaire » qui permet donc de freiner la crise énergétique pour de nombreux foyers.

Prix du carburant : 15 centimes de réduction par litre

fioul-gouttesÀ partir du 1er avril, Jean Castex a annoncé un remboursement de 15 centimes d'euro par litre de carburant. La mesure devrait durer quatre mois, et consiste en une remise par l'État (pas une baisse des taxes). Elle bénéficiera autant aux particuliers qu'aux professionnels.


Avec Hellio, recevez toutes vos aides pour changer de chaudière


Quelles solutions face à l’augmentation des prix de l’énergie ?

Plus que jamais, il est crucial de gagner en indépendance énergétique, protéger le budget et réduire les émissions de gaz à effet de serre en France. Pour cela, le déploiement des énergies renouvelables — disponibles en grande quantité dans l'Hexagone — est un enjeu central, tout comme la diminution de nos consommations.

Plusieurs solutions existent pour optimiser la sobriété énergétique de nos bâtiments, et ainsi préserver le pouvoir d'achat tout en faisant un geste pour l'environnement.

Les travaux de rénovation énergétique

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

L’avenir est à la rénovation globale ! Il ne s’agit plus d’isoler ses combles une année, puis changer de chaudière deux ans plus tard, etc. Mais plutôt d’adopter une démarche complète, avec la mise en place d’un audit énergétique suivi d’un bouquet de travaux coordonnés, efficaces et éligibles aux aides.

C’est le projet le plus ambitieux pour réduire sa consommation énergétique, mais aussi le plus porteur de résultats. Rénover son logement permet de limiter les pertes de chaleur et le gaspillage d’énergie, grâce à de multiples actions :

  • Isolation thermique des parois : toiture, murs, planchers, fenêtres ;
  • Remplacement du système de chauffage d’ancienne génération ;
  • Remplacement du système de production d’eau chaude sanitaire ;
  • Amélioration de la ventilation.

Ça coûte cher ? Oui, mais de nombreuses aides contribuent à alléger l’investissement. MaPrimeRénov’, prime énergie, programme Habiter Mieux, chèque énergie… De quoi financer une bonne partie du projet. En 2022, beaucoup de dispositifs sont ouverts à tous les propriétaires, sans condition de revenus.

Le thermostat programmable

main-thermostat-rondCertains appareils, plus que des gadgets, ont un impact réel sur les factures d’énergie. C’est le cas du thermostat de chauffage. Cet équipement permet de contrôler et programmer la température dans chaque pièce. En effet, quelques degrés en moins suffisent à économiser une belle somme en chauffage.

Grâce à la prime Coup de pouce, valable jusqu’au 31 décembre 2021, vous pouvez obtenir 150 euros pour acquérir un thermostat avec régulation performante. Cette aide peut couvrir entièrement le prix du produit, selon le modèle.

L’autoconsommation photovoltaïque

Les panneaux solaires se démocratisent et deviennent ainsi de plus en plus abordables. D’autant plus qu’il existe une prime pour diminuer l’investissement initial.

panneaux solaires Hellio DualSunUne installation photovoltaïque permet de produire de l’électricité directement chez soi, verte et gratuite, grâce aux rayons du soleil et à un onduleur qui convertit le courant continu en courant alternatif. Même si cette énergie solaire ne suffit pas à satisfaire les besoins entiers du logement (éclairage, appareils électroniques et électroménagers…), elle permet de baisser considérablement ces postes de dépenses, tout en gagnant en autonomie énergétique.

Le changement de fournisseur

picto-montant-aideEh oui, EDF et Engie n’ont pas le monopole de l’électricité et du gaz ! Pour moins subir l’augmentation des prix, vous pouvez vous tourner vers un fournisseur moins cher ; il en existe aujourd’hui des dizaines sur le marché, avec des offres variées et plus ou moins orientées vers les énergies renouvelables : Plüm, Enercoop, Planète Oui, Mint Énergie, Eni, Butagaz, Total...

Hellio, courtier en énergie, peut vous accompagner dans la recherche d’un meilleur contrat, au prix juste.

Les éco-gestes du quotidien

Les astuces simples et efficaces ne manquent pas pour rendre l’addition moins salée. Tous les usages et équipements sont concernés par ces bons réflexes à adopter :

  • jambes-ordinateur-rondÉlectronique : éteindre plutôt que mettre en veille, ne pas abuser des vidéos HD...
  • Éclairage : ne pas laisser une ampoule allumée dans une pièce inoccupée, préférer les LED aux halogènes...
  • Électroménager : porter attention à la classe énergétique du produit lors de l’achat, en privilégiant la lettre A, la plus économe ;
  • Dans la cuisine : couvrir les casseroles et poêles, dégivrer régulièrement le congélateur...

Hellio aide tous les Français à faire des économies d’énergie

Vous êtes perdu parmi tous ces chiffres, ces travaux et ces aides ? Profitez de l’appui d’un conseiller en énergie ! Hellio accompagne les ménages gratuitement jusqu’à la réduction de leurs consommations et l’amélioration de leur confort.

maison-valorisation-renovationAvec l’augmentation des prix du gaz et de l’électricité, c’est plus que jamais le moment idéal pour entreprendre des actions de grande ampleur, comme une rénovation énergétique performante. Inscrivez-vous en quelques minutes pour programmer une visite technique avec un artisan qualifié de votre région. Nos équipes s’occupent de toutes les démarches administratives.

En tant que mandataire Ma Prime Rénov’ et délégataire des Certificats d’économies d’énergie (prime CEE), Hellio peut avancer le montant des aides financières sur le devis. Pas besoin d’attendre plusieurs semaines pour recevoir l’argent !

Plus rapide que des travaux et 100 % gratuit, le changement de contrat d’énergie représente également une option pertinente et très facile à concrétiser. Nos experts en courtage trouvent l’offre la plus adaptée à votre profil, et vous guident pas à pas. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.


Hellio, votre partenaire en maîtrise de l’énergie


Tags associés : Conseils, Actualités

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher