Quelle énergie est la moins chère pour se chauffer ?

Rédigé par Matthieu
Mis à jour le 25 oct. 2021
Temps de lecture : 5 min
énergie moins chère

La flambée des tarifs de l’énergie en 2021 — gaz et électricité — pousse de nombreux ménages à chercher un mode de chauffage moins coûteux. En effet, les fameux éco-gestes ne suffisent pas à réduire drastiquement la facture énergétique. En parallèle, trouver une énergie moins chère s’avère essentiel et peut également diminuer les émissions de gaz à effet de serre du logement.

Picto_bois-bucheOui mais voilà, que choisir parmi toutes les options ? Fioul, bois, propane ou autre : quelle énergie coûte le moins cher ? On vous donne la réponse en avant-première : le bois.


Votre chaudière à granulés financée jusqu’à 90 %



Les prix de l’énergie explosent en 2021

Picto_Courbe_Graphique_Hausse+ 50 %. Cette statistique peut sembler irréelle, mais il s’agit bien de la hausse des tarifs réglementés du gaz entre janvier et octobre 2021. Une flambée qui se répercute directement sur les factures des millions de Français chauffés au gaz naturel.

Même si le gouvernement a promis un « bouclier tarifaire », soit un gel des prix pour l’hiver, les augmentations successives du début d’année suffisent à faire fondre le pouvoir d’achat des ménages, et de mettre les plus modestes dans une situation extrêmement compliquée. Alors que les prix semblent s’envoler dans tous les secteurs, difficile pour eux de voir le bout du tunnel et d’appréhender 2022 de façon optimiste.

Picto_pylone_electriquePour l’électricité, déjà très chère, une hausse de 10 % est attendue pour 2022 selon UFC-Que Choisir. Une prévision confirmée par la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.

Le moment de rénover ?

Pour tous les foyers utilisant l’électricité ou le gaz comme énergie de chauffage, l’explosion des tarifs entraîne une remise en question : faut-il se tourner vers une alternative plus abordable et moins sujette aux variations ?

picto-montant-aideLa question peut sembler paradoxale et malvenue : où trouver le budget pour des travaux alors que la situation financière est déjà critique ? Pourtant, en bénéficiant des aides mises en place par l’État, un ménage précaire peut voir son devis descendre à 10 % du coût initial. Ce reste à charge peut également faire l’objet de solutions de financement, pour une dépense finale très faible, et donc rapidement rentabilisée par les économies d’énergie.


Passez au chauffage au bois avec nos artisans RGE partenaires


Rappel : l’énergie la moins chère est celle qu’on ne consomme pas

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Pour consommer moins, chaque geste compte dans les habitudes des occupants : attention aux appareils mis en veille la nuit, aux lumières qui restent allumées, aux équipements électroménagers énergivores, à l’eau qui chauffe dans une casserole sans couvercle…

Dite et répétée, cette phrase n’en demeure pas moins d’actualité, plus que jamais avec la hausse des prix. Trouver une énergie de chauffage moins chère, c’est bien ; réduire sa consommation, c’est encore mieux. Pour répondre aux enjeux de la transition énergétique, il faut notamment éviter l’effet rebond, qui consiste à consommer davantage suite à l’acquisition d’un nouveau chauffage plus performant ou à l’isolation de son logement.


Les différents coûts par type d’énergie de chauffage

En 2019, l’énergie du logement représentait en moyenne 1 602 € pour un ménage, soit près de 14 % des dépenses totales selon les chiffres clés de l’énergie 2021 publiés par le Service de la donnée et des études statistiques (SDES). Cela dit, ce montant et cette part varie énormément au vu des prix très différents selon la source d’énergie utilisée.

Prix pour un chauffage domestique principal (centime d’euro TTC par kWh PCI livré)

2018

2019

2020

Bois-bûches 33 cm

3,9 c€

3,8 c€

4,2 c€

Granulés de bois en vrac

6,2 c€

6,1 c€

6,6 c€

Gaz naturel

7,1 c€

7,9 c€

7,9 c€

Fioul domestique

9,1 c€

9,4 c€

8,2 c€

Propane

13,4 c€

13,8 c€

13,6 c€

Électricité

16,2 c€

16,7 c€

17,4 c€

*PCI : Pouvoir Calorifique Inférieur (quantité de chaleur dégagée par la combustion)

Source des données : Enquête sur les prix des combustibles bois en 2019-2020, Ademe, novembre 2020

Picto_arnaque_rougeImportant : le tableau ci-dessus n’intègre pas l’année 2021, qui a vu s’envoler les tarifs du gaz. L’écart s’est donc creusé avec le prix du bois.


Vos factures deviennent impossibles à régler ?


Verdict : le bois est l’énergie la moins chère

Les chiffres ne mentent pas : pour un même niveau de confort, l’énergie la moins chère pour le chauffage est bien le bois, sans contestation. Le gaz naturel et le fioul, deux combustibles fossiles, arrivent dans le second peloton. À noter que ces deux ressources sont interdites dans les logements neufs à partir de 2022, pour cause de rejets trop élevés de CO2. Le propane et l’électricité ferment la marche, bien plus coûteux que leurs homologues.

En outre, les bûches sont plus accessibles que les granulés, mais représentent une contrainte physique importante pour les foyers qui se chauffent avec (manutention et stockage).

Picto_Granule_BoisL’énergie pas chère et idéale semble donc toute trouvée : le granulé, ou « pellet de bois ». Un combustible renouvelable qui fait toujours plus d’adeptes chaque année en France : les ventes de chaudières à granulés ont plus que doublé entre 2018 et 2019 selon Observ’ER.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 1 300 € par an

Ce sont les économies d’énergie possibles, selon l’Ademe, en passant du chauffage au fioul aux granulés de bois dans une maison ancienne des années 70. Soit une diminution de 50 % des dépenses pour un ménage de 4 personnes.


Économisez de l’énergie en installant une chaudière à granulés

Picto_Pouce_HautSi vous vous chauffez actuellement au fioul, au gaz ou à l’électricité, vous devriez peut-être envisager un changement. Remplacer votre appareil d’ancienne génération par une chaudière à bois revêt plusieurs intérêts :

  • Économique : depuis 10 ans, le prix du bois a peu évolué. Une stabilité qui, combinée à son accessibilité, confère à cette énergie des avantages indéniables pour votre budget.
  • Pratique : en choisissant un modèle à alimentation automatique, vous n’aurez pas besoin de remplir en permanence le foyer à combustion. Si votre maison dispose d’un espace suffisant, vous pouvez faire installer un silo volumineux, à remplir seulement quelques fois par an par un camion livreur.
  • Plus respectueuse de l’environnement : en plus d’être durable grâce à une bonne gestion de la filière en France, le bois de chauffage émet moins de gaz à effet de serre que le fuel ou le gaz lorsqu’il brûle. Ces rejets sont en partie compensés par le CO2 absorbé par les forêts.

person-agathe« J’ai eu la chance de bénéficier d’une opération mise en place par ma commune en collaboration avec HS France et Hellio pour changer les anciennes chaudières fioul et passer à des chaudières à granulés de bois. J’économise entre 300 et 500 € par an ! »

Agathe, bénéficiaire d’une chaudière à granulés, témoigne 2 ans après l’installation

Si le bois-énergie n'est pas envisageable chez vous, il existe un autre mode de chauffage tout aussi intéressant : la pompe à chaleur, qui fonctionne avec un peu d'électricité et beaucoup d'énergie renouvelable. En effet, elle puise les calories présentes naturellement dans l'environnement (air, sol ou nappes phréatiques) pour réchauffer l'air chez vous, ou le fluide du circuit de chauffage central.


Vous aussi, abandonnez le fioul pour le pellet


Jusqu’à 14 000 euros de primes à la conversion

main-piece-euro-primeUne chaudière à granulés automatique n’est pas donnée à tout le monde ; du moins sans coup de pouce financier. Comptez de 7 000 à 18 000 euros selon l’Ademe. Cependant, ce coût ne doit pas vous faire peur : plusieurs aides existent pour tous les ménages, sans condition de revenus.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Utilisé principalement pour le chauffage des bâtiments, le bois-énergie est de loin la première source d’énergie renouvelable consommée en France.

Certes, le montant des primes diminue pour eux, mais même les Français les plus aisés y ont droit, sous réserve de valider certains critères techniques et de réaliser correctement la demande.

À la clé grâce aux aides : jusqu’à 14 000 € pour les ménages modestes. La somme vient du cumul de :

  • Ma Prime Rénov’ de l’Anah : jusqu’à 10 000 €
  • Prime Coup de pouce Chauffage : jusqu’à 4 000 €

À cela peuvent s’ajouter le chèque énergie ou encore des aides locales versées par certaines collectivités.

En obtenant un maximum de financements, vous pouvez couvrir jusqu’à 90 % du montant du devis. De quoi faciliter le passage à l’acte et concrétiser votre projet de rénovation énergétique.

CasConcret_ChaudiereBiomasse_Hellio_A5

Alors, prêt à faire le choix d’une énergie renouvelable et moins chère ? Hellio vous accompagne de A à Z dans la jungle des aides et des démarches administratives. Pas de panique, nos conseillers s’occupent de tout !

picto-casque-hellio-pro-bleuVous n’avez pas besoin de chercher un artisan : nous travaillons avec un réseau de professionnels RGE répartis sur tout le territoire. En moins de deux jours, votre chaudière vétuste laissera sa place à un modèle à granulés flambant neuf.


Hellio, votre partenaire de confiance pour économiser de l’énergie


Tags associés : Conseils

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie