Pompe à chaleur aérothermique : qu’est-ce que c’est ?

Rédigé par Dania
Mis à jour le 03 août 2022
Temps de lecture : 6 min
pompe à chaleur aérothermique PAC air/eau

J'estime mes aides €

L’air entourant votre maison, chauffé naturellement par le rayonnement solaire, représente une source inépuisable d’énergie, en été comme en hiver. L’installation d’une pompe à chaleur aérothermique vous permet de capter très facilement cette chaleur latente pour la restituer à l’intérieur de votre logement et gagner ainsi en confort de vie.

Quel est le principe de fonctionnement de la pompe à chaleur air/air ou air/eau ? Cet appareil est-il la solution idéale pour diminuer votre facture de chauffage ? Toutes les réponses avec Hellio, spécialisé dans l’aide et le financement des projets de rénovation globale de l’habitat.


Profitez des primes pour installer une pompe à chaleur



infographie-essentiel-retenir-hellio-particulier-pompe-chaleur-aerothermique

Qu’est-ce que le chauffage par aérothermie ?

L’aérothermie est une notion qui désigne littéralement la « chaleur de l’air ». Même lorsque les températures extérieures semblent très froides, l’air ambiant contient en effet toujours des calories et une certaine chaleur latente.

Pompe-Chaleur-bleuLe chauffage par aérothermie consiste à capturer ces calories et à les rediriger dans l’environnement intérieur de la maison pour en augmenter la température. Cette technologie a l’avantage d’exploiter une énergie renouvelable et largement gratuite — hors l’alimentation en électricité de l’appareil.

OpinionWay a publié son baromètre 2021 pour Qualit'ENR. Résultat : la pompe à chaleur est l'équipement à énergie renouvelable dans lequel les Français ont le plus confiance.


Comment fonctionne une pompe à chaleur aérothermique ?

La pompe à chaleur aérothermique est définie par L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) comme un « équipement de chauffage thermodynamique à énergie renouvelable ». Concrètement, l’appareil est constitué d’une unité extérieure, installée à l’air libre, et d’un ou plusieurs blocs intérieurs. Son fonctionnement est d’une relative simplicité :

  • Un fluide caloporteur circule vers la source de chaleur et se transforme en gaz à son contact ;
  • La température et la pression du gaz sont accrues par l’action d’un compresseur ;
  • Le gaz arrive à un échangeur de chaleur et transmet ses calories dans le circuit de chauffage ;
  • Il se condense à nouveau en fluide et entame le prochain circuit.

Picto_aerothermie-flecheLes pompes à chaleur aérothermiques, comme leur nom l’indique, puisent leur énergie dans l’air. Le mode de distribution de la chaleur dans la maison permet ensuite de distinguer deux grands types de modèles :

  • La pompe à chaleur air/eau (PAC air/eau), quant à elle, se sert de cette énergie pour chauffer l’eau du circuit d’un chauffage central avec radiateurs.

Les PAC aérothermiques s’opposent aux PAC « géothermiques », un mode de chauffage qui puise sa chaleur dans le sol via un réseau de capteurs souterrains.

icone-double-fleche-01La pompe à chaleur peut être associée à une chaudière gaz à condensation, dans un modèle hybride qui alterne les deux énergies selon les conditions.


Un projet de nouveau chauffage plus performant ?


Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur aérothermique ?

Symbole EurosPar rapport aux modèles géothermiques, les PAC aérothermiques présentent tout d'abord l’avantage d’un tarif moins élevé. Selon l’ADEME, le prix d’une PAC air/eau (incluant l’achat et l’installation) est typiquement compris entre 10 000 et 15 000 €. Par comparaison, une PAC sol/eau revient entre 13 000 et 20 000 € selon la même source, notamment en raison des travaux nécessaires à l’installation du captage. Pour ce même motif, elle est également plus simple et rapide à installer.

Au-delà de ces points spécifiques, les avantages des deux grandes familles de PAC se rejoignent :

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Connaissez-vous le chauffe-eau thermodynamique ? La production d’eau chaude sanitaire peut également bénéficier des vertus de l’aérothermie ! Les nouveaux modèles de ballons thermodynamiques couplent des pompes à chaleur à des ballons d’eau chaude. Les calories récupérées dans l’air extérieur contribuent à augmenter la température de l’eau du ballon et réduisent donc d’autant l’électricité — ou le gaz — nécessaire.

  • La pompe à chaleur n’émet aucune fumée ni aucun gaz à effet de serre direct comme le CO2. Il s’agit donc d’un investissement judicieux pour améliorer l’empreinte environnementale de la maison et obtenir par exemple un label de performance énergétique (ex : BBC).
  • Vous pouvez espérer des économies d’énergie atteignant 35 % selon l’Ademe. Certains fabricants — Saunier Duval, Daikin, Viessmann… — annoncent même jusqu’à 50 % de baisse. Le budget chauffage, notamment, peut être diminué de 900 € si la pompe à chaleur est performante et si l’environnement extérieur est propice (climat doux ou tempéré), pour une maison ancienne qui quitte le fioul.
  • Ces appareils consomment certes de l’électricité, mais se révèlent en fait assez peu énergivores. Une PAC air/air de puissance standard, par exemple, va nécessiter environ 5 100 kWh par an afin de chauffer une surface habitable de 100 m². Cela représente environ 800 € sur une facture au Tarif Bleu EDF.
  • Les PAC aérothermiques, selon les modèles, peuvent produire du chauffage, mais aussi de l’eau chaude sanitaire (ECS), avec un ballon intégré. Elles peuvent même produire de l’air frais et climatiser la maison dans le cas d’une pompe à chaleur réversible. Le même équipement peut donc être utilisé pour une variété de besoins.
  • Le gouvernement encourage la pose de PAC, en proposant différentes aides publiques et primes versées par les fournisseurs d'énergie. De quoi diminuer la somme à payer de plusieurs milliers d'euros. À noter que ces financements ne sont pas réservés aux ménages précaires.

Cas-concret-installation-pompe-chaleur-menage-jaune-2021-hellio

Quels sont les inconvénients d’une pompe à chaleur aérothermique ?

Une PAC utilisant le principe de l’aérothermie affiche généralement une performance moins élevée qu’un modèle à géothermie. En effet, ce système de chauffage bénéficie d’une température relativement constante en zone souterraine, alors que les pompes à chaleur air dépendent davantage des variations naturelles du climat extérieur.

Froid-hellio-GEOPLCMême si la machine est capable de produire de la chaleur à partir d’un air très frais, son rendement diminue et devient nul, voire négatif sous la barre des -7 °C selon EDF. C’est la raison pour laquelle, dans certaines régions aux hivers rigoureux, l’installation d’un chauffage d’appoint (poêle bois à granulés, chauffe-eau solaire…) est conseillé, si vous optez pour un modèle de PAC air/air ou air/eau.

Il convient de rajouter à cet inconvénient d’autres éléments comme :

  • Le volume nécessaire pour l’unité extérieure et les blocs intérieurs de la pompe, chargés d’insuffler l’air chaud dans les différentes pièces de vie. Cela dit, la plupart des alternatives (chaudière à pellets, gaz…) prennent également de la place.
  • Les nuisances sonores de l’unité extérieure, qui peuvent dissuader de l’implanter près d’une chambre à coucher ou d’une autre pièce sensible du logement – ou de celui de vos voisins. Toutefois, les fabricants développent des produits de plus en plus discrets, limitant le bruit.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 15 à 20 ans

C’est la durée de vie estimée d’une pompe à chaleur aérothermique lorsqu’elle fait l’objet d’un entretien attentif et régulier. Son propriétaire peut donc amortir l’appareil sur une période prolongée et augmenter ainsi sa rentabilité. Cela est d’autant plus vrai s’il a bénéficié d’une aide financière à l’achat et à l’installation, comme une prime Coup de pouce Chauffage ou encore MaPrimeRénov’.


MaPrimeRénov’ + prime énergie = une PAC pas chère !


Comment installer une PAC aérothermique ?

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Le recours à un artisan RGE est un prérequis obligatoire pour prétendre à une subvention comme une prime « Coup de pouce énergie » ou encore à Ma Prime Rénov’ de l’Anah (sans condition de revenus). Cela vous donne donc un motif supplémentaire de ne pas réaliser vous-même ce chantier complexe.

La procédure d’installation d’une pompe à chaleur en aérothermie nécessite tout d’abord de définir le lieu de pose de l’unité extérieure et du ou des blocs intérieurs. Il convient de les placer aussi près que possible l’un de l’autre et de prévoir :

  • Un raccordement électrique ;
  • Une goulotte de liaison à travers le mur de façade.

La mise en service de la PAC est une manœuvre délicate et complexe, impliquant par exemple l’usage d’un manomètre et d’une pompe à vide pour vérifier l’absence de fuite dans le circuit du fluide caloporteur, hautement nuisible à l’environnement et la santé humaine. C’est la raison pour laquelle il est fortement recommandé de faire appel à un artisan spécialisé et « reconnu garant de l’environnement » (RGE).

module-exterieur-pompe-chaleur-aerothermique-igny-hellio-2021

Comment entretenir une PAC aérothermique ?

Le maintien d’un niveau optimal de fonctionnement pour votre pompe à chaleur air/air ou air/eau implique un minimum d’entretien. Dans la grande majorité des cas, le constructeur préconise un contrat de maintenance, avec une vérification effectuée par un technicien une fois par an ou tous les deux ans selon le modèle. L’intervenant va notamment s’assurer :

  • De la parfaite étanchéité du circuit du fluide frigorigène – potentiellement très nocif pour l’environnement ;
  • De l’absence d’obstruction des entrées du ventilateur ;
  • Du niveau de performance de l’appareil, en vue de détecter toute anomalie potentielle.

Depuis la nouvelle réglementation de 2020, les pompes à chaleur font l’objet d’un contrôle obligatoire tous les deux ans (pour les puissances d’au moins 4 kW).

Au-delà de cette visite périodique, il est bien sûr recommandé au propriétaire de rester vigilant sur le bon fonctionnement de l’appareil. Ainsi, vous n’aurez besoin d’aucune qualification technique particulière pour :

  • Vérifier régulièrement si des branchages ou de la végétation n’encombrent pas l’entrée d’air ;
  • Nettoyer et assainir les bouches d’insufflation à l’intérieur de la maison ;
  • Prêter attention à un bruit inhabituel émis par votre PAC.

L’entretien courant d’une pompe à chaleur aérothermique est donc assez peu contraignant, et pas particulièrement coûteux. Selon l’ADEME, le budget nécessaire démarre à 200 € par an.

La pompe à chaleur aérothermique est un équipement moderne et performant, qui vous apporte le bénéfice d’une énergie gratuite et renouvelable tout au long de l’année. Plusieurs aides privées et subventions publiques, dont la prime énergie ou MaPrimeRénov’, peuvent nettement diminuer le montant réel de votre investissement pour une PAC air. Contactez Hellio pour un accompagnement personnalisé. Mieux : l’expert en énergie déduit le montant de l’aide sur le devis. Pas besoin d’avancer ces frais !

Les trois points clés à retenir :

  1. La PAC aérothermique récupère les calories présentes dans l’air extérieur et s’en sert pour chauffer l’intérieur d’une habitation.
  2. Cette installation peut réduire jusqu’à 50 % la facture annuelle de chauffage selon certaines marques (par rapport à un vieux système).
  3. Son installation et son entretien régulier requièrent l’intervention d’un professionnel certifié.

Convaincu par la pompe à chaleur ?


Tags associés : Travaux, Pompe à chaleur

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher