Coup de pouce Rénovation globale : c’est le moment de rénover votre logement !

Rédigé par Matthieu
25 nov. 2020
Temps de lecture : 5 min
rénovation globale maison artisan

Au cœur des priorités politiques en France, la rénovation énergétique des bâtiments continue d’être encouragée. Avec le Coup de pouce pour la rénovation globale d’une maison lancé en 2020, le gouvernement permet aux ménages de recevoir une prime bonifiée pour des travaux d’économies d’énergie efficaces. Objectif : inciter à un bouquet d'opérations, synonyme de résultats concrets et bien supérieurs à une démarche partielle.

Ainsi, l’intérêt est double : d’une part, rénover son logement à moindre coût ; d’autre part, gagner en confort et diminuer durablement sa consommation d’énergie et donc sa facture.


Des travaux simples et efficaces pour faire des économies d'énergie



Qu’est-ce que le dispositif Coup de pouce ?

La nouvelle prime 2020-2021 s’ajoute à la liste des opérations éligibles au Coup de pouce Économies d’énergie, créé en 2017. Il s’agit d’une aide versée par les grands vendeurs d’énergies polluantes (carburants, gaz, fioul...) tels que Total, Engie ou encore Shell, dans le cadre de travaux résidentiels comme :

L’ASTUCE HELLIO :

Envie d’en savoir plus sur ce fameux « Coup de pouce », son principe de pollueur-payeur et l’ensemble des travaux concernés ? Consultez notre page dédiée en cliquant ici !

  • L’isolation de combles ou de planchers
  • L’installation d’une chaudière à bois ou d'une pompe à chaleur
  • La pose d’un système solaire combiné

L’État oblige ces entreprises à contribuer financièrement à la rénovation énergétique en France, au moyen de sommes distribuées aux foyers ou aux syndicats de copropriétaires. Preuve de son succès, le dispositif a permis le versement - entre janvier 2019 et août 2020 - de plus d’1 million de primes, pour un montant total dépassant 1,7 milliard d’euros.


Une prime bonifiée pour une rénovation globale en maison individuelle ou en copropriété

Picto_Maison_EchafaudagesAprès l’isolation thermique en 2017, puis le remplacement de chaudières et l’installation de radiateurs électriques performants en 2019, ce Coup de pouce Rénovation globale ne se limite plus à un type de travaux spécifique. Objectif : faire un maximum d’économies grâce à un bouquet d’actions ciblées.

L’INFO HELLIO :

Au fait, pourquoi parle-t-on de prime « bonifiée » ? C’est simple : l’aide existait déjà auparavant, mais son montant incitait peu les ménages à en faire la demande. Le gouvernement l’a donc revu à la hausse. Désormais et selon les cas, ce montant est doublé, triplé voire quintuplé !

En effet, afin de réduire le gaspillage d’énergie dans un bâtiment, rien ne vaut une étude complète de ses besoins suivie par la mise en place de toutes les réponses adaptées, plutôt qu’une rénovation étape par étape. Cela vaut pour une maison comme pour un immeuble ; c’est pourquoi la nouvelle prime Coup de pouce s’applique dans les logements individuels et collectifs.

Une étude UFC-Que Choisir réalisée à la fin de l'année 2020 confirme l'avantage d'une rénovation globale : 80 % des bénéficiaires sont satisfaits en matière de baisse de leurs factures, contre 56 % ayant opté pour un chantier partiel.


Les conditions du Coup de pouce Rénovation globale

Le principal intérêt du Coup de pouce réside dans l’absence de condition de revenus. Tous les Français y ont droit, à condition de respecter les exigences techniques des travaux, notamment en matière d’efficacité énergétique.

Ces exigences sont détaillées dans une fiche correspondant à chaque opération éligible :

Cap sur les économies d'énergie réelles

LE CHIFFRE HELLIO : 55 %

C’est LA condition à retenir avant de vous engager dans votre projet de rénovation globale. Celui-ci doit permettre de diminuer la consommation énergétique de la maison d’au moins 55 % (35 % en habitat collectif). Un tel gain n’est pas à la portée de tous les logements, en particulier les plus récents qui respectent déjà des normes thermiques.

Autrement dit, le Coup de pouce Rénovation globale va surtout profiter au bâti ancien, construit avant 1970 (les fameuses « passoires thermiques »). De plus, cela nécessite de définir un bouquet de travaux, car une seule action ne suffit pas à atteindre la condition de gain énergétique de 55 %.

Exemple : isolation des murs + isolation des combles + changement d’appareil de chauffage (hors fioul, charbon ou gaz autre qu’à condensation).

Grâce à ce gain, la consommation conventionnelle annuelle d'énergie primaire doit descendre sous les 331 kWh/m2, soit une classe E sur l'étiquette énergie.

Un audit obligatoire en amont du chantier

picto-signes-calculL’étude du gain énergétique implique une estimation de la consommation avant et après travaux, effectuée par une entreprise spécialisée. Cette entreprise doit être titulaire d’un signe de qualité précis : « RGE études énergétiques ». De même, les professionnels qui se chargent de l'isolation, du changement de chaudière ou encore de l'installation d'une VMC doivent posséder une certification « Offre globale », ou une qualification RGE conforme à leur poste d'intervention.

Un contrôle obligatoire après les travaux

Afin d'éviter les mauvaises surprises et les malfaçons, ce Coup de pouce CEE impose un contrôle généralisé (pas d'échantillonnage comme pour l'isolation à 1 euro par exemple). Par souci d'indépendance et de neutralité, le bureau qui vérifie le chantier doit être différent de l'organisme ayant réalisé l'audit énergétique.

Autre critère cohérent avec la lutte contre la pollution atmosphérique : la rénovation ne peut avoir pour résultat d’augmenter les émissions de gaz à effet de serre (GES) du logement. Une conséquence de toute façon peu probable au vu des actions mises en place.

picto-isolation-murs-maisonEnfin, comme pour toute opération Coup de pouce, elle doit avoir lieu dans un bâtiment construit depuis au moins 2 ans. À noter que seuls les projets réalisés en France métropolitaine peuvent bénéficier de ce soutien financier.


Avec Hellio, conseiller en rénovation, trouvez des artisans RGE locaux !


Quel montant pour la prime Coup de pouce de rénovation performante ?

Concrètement, combien peut-on espérer recevoir ? Le calcul de la prime Coup de pouce Rénovation globale dépend de plusieurs facteurs :

  1. Le niveau de revenus du ménage : les plus modestes touchent un montant supérieur ;
  2. La surface du logement : plus celle-ci est importante, plus grande sera la somme versée ;
  3. L’efficacité des travaux, c’est-à-dire la baisse de la consommation d’énergie finale ;
  4. Le remplacement ou non d’une chaudière fioul ou charbon : si c’est le cas, la prime est plus élevée ;
  5. La part d’énergie renouvelable : si les équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire utilisent au moins 50 % d’énergie d’origine renouvelable – ou de récupération –, le montant est revalorisé.

En résumé et logiquement, les projets les mieux récompensés sont ceux qui engendrent le plus d’économies d’énergie possible, tout en faisant la part belle aux « ENR » (énergies renouvelables). Ainsi, pour rénover une passoire énergétique des années 60, un ménage modeste peut obtenir plus de 15 000 €. Ce montant descend à quelques milliers d’euros dans les cas moins favorables.

Symbole EurosBon à savoir : l’aide Coup de pouce Rénovation globale est tout à fait cumulable avec d’autres primes et subventions. On peut citer MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro ou Action Logement. Pratique pour minimiser le reste à charge du devis ! Attention toutefois, ces dispositifs ne partagent pas toujours les mêmes critères d’obtention.

exemple-financement-renovation-globale-grand-precaire

Comment demander ce financement ?

L’étude préalable au chantier rend la démarche d’obtention de ce nouveau Coup de pouce plus complexe que les autres. Néanmoins, il n’y a pas de différence quant à la demande de prime. Les personnes intéressées sont invitées à s’inscrire auprès d’un signataire de la charte « Coup de pouce Rénovation performante en bâtiment résidentiel individuel » comme Hellio.

Les structures signataires s’engagent notamment à proposer une prestation d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO), et à faire contrôler chaque opération par un bureau de contrôle accrédité.

Chaque demande est ensuite examinée minutieusement, afin de confirmer l’éligibilité à l’aide et calculer son estimation.


Hellio vous accompagne dans votre rénovation globale et complète

picto-loupe-hellioAfin de concrétiser votre projet en toute sérénité et en obtenant un maximum d'aides financières, Hellio vous guide pas à pas jusqu'au chantier de rénovation globale. En tant qu'expert en maîtrise de l'énergie, ses équipes connaissent les dispositifs Coup de pouce et MaPrimeRénov', et travaillent au quotidien avec des professionnels de la rénovation énergétique, qualifiés RGE dans tous types de métiers : chaudière biomasse, isolation thermique par l'extérieur et bien d'autres.

Inscrivez-vous dès maintenant sur notre site en renseignant votre profil et la situation de votre logement. C'est 100 % gratuit et sans engagement.


N’attendez plus pour baisser vos factures, isolez vos combles avec Hellio !


Tags associés : Financement, Actualités, CEE, Rénovation globale

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie