Comment poser et installer un panneau solaire ?

Rédigé par Dania
16 mai 2021
Temps de lecture : 7 min
trois professionnels posent un panneau solaire sur un toit

La pose de panneaux solaires photovoltaïques vous permet de bénéficier d’une énergie gratuite en autoconsommation et de revendre le surplus d’électricité directement à EDF. Pour atteindre une performance optimale, l’installation solaire doit cependant être réalisée dans les règles de l’art et en respectant un certain nombre de gestes et procédures techniques.

S’il est recommandé à la plupart des particuliers de recourir à un installateur agréé — ce qui permet d'obtenir un financement —, rien ne vous empêche de vous renseigner sur les conditions de pose du matériel ni de réaliser la pose vous-même pour faire des économies. Vous trouverez ci-dessous tous les détails utiles pour poser vos panneaux photovoltaïques et assurer leur raccordement à votre installation électrique domestique en toute sécurité.


Faites installer vos panneaux par des artisans RGE avec Hellio



infographie essentiel à retenir comment poser des panneaux solaires Hellio

Pose de panneau solaire : quelques rappels

Avant d’aborder les différentes étapes liées à la pose d’une installation photovoltaïque, il est nécessaire de revenir sur certaines bases.

Quelles sont les conditions de pose optimale d’un panneau solaire ?

picto panneaux solaires hellio bleuRappelons donc que les panneaux solaires s’installent le plus souvent sur la toiture, et que leur niveau de performance dépend notamment des conditions de pose. Pour obtenir un meilleur rendement et une production plus importante, mieux vaut ainsi prévoir :

  • Une inclinaison comprise entre 30 et 35 degrés ;
  • Une orientation plein sud.

Les toitures ne respectant pas ces critères restent parfaitement éligibles à une pose de panneaux solaires, mais leur rendement sera — légèrement — inférieur.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 5 %

Des études ont pu démontrer que la perte de production potentielle d’un panneau solaire orienté sud-ouest ou sud-est, par rapport à une orientation plein sud, se limite à 5 % environ. La diminution atteint en revanche un niveau plus important en cas d’orientation plein est ou plein ouest (-20 à -23 %). Une orientation absolument parfaite de votre toit n’est donc pas un prérequis (mais conseillée) pour poser des panneaux solaires.

Quels sont les prérequis pour installer vous-même des panneaux solaires ?

picto outil entretien tournevisL’installation et le raccordement de panneaux solaires exigent un savoir-faire bien spécifique, qui ne peut pas s’improviser. D’une manière générale, vous ne devez pas craindre de travailler en hauteur et posséder une bonne aptitude physique, mais aussi maîtriser un panel assez vaste de compétences incluant :

  • La couverture ;
  • La mise en étanchéité ;
  • La compréhension et la mise en œuvre d’un schéma de branchement ;
  • La connaissance des normes de sécurité électrique ;
  • L’installation et le raccordement d’un onduleur ;
  • La maîtrise de la scie circulaire et de la perceuse-visseuse ;
  • La pose de crochets, de rails et de voliges.

Il est donc recommandé de peser soigneusement votre décision avant de vous lancer dans un tel projet de bricolage avancé.


Préparer l’installation d’un panneau solaire

Vous souhaitez installer des panneaux solaires ? Une étude préalable de vos besoins et du type de panneau le plus adéquat s’impose avant la réalisation du chantier proprement dit, et ne doit pas être négligée.

Les trois principales vérifications à effectuer avant la pose

picto-loupe-oeil-bleuLa surface utile de toiture dédiée à vos panneaux, la production attendue et d’autres critères importants font partie des principales inconnues à lever impérativement avant de vous lancer dans ce chantier. Procédez par méthode en vous posant chacune des trois questions suivantes (source : Engie) :

  1. Quels sont vos besoins en énergie solaire ? Si vous optez pour l’autoconsommation, il est fondamental de connaître assez précisément le profil énergétique de votre foyer, et notamment sa consommation annuelle exprimée en kilowatt-heure (kWh). Si vous privilégiez la revente à EDF via l’obligation d’achat solaire (OA solaire), la question est moins vitale, mais reste essentielle pour évaluer vos futurs revenus et la durée d’amortissement.
  2. Quelle est la surface disponible sur le toit ? Toute la surface de la toiture n’est pas nécessairement adaptée à la pose de panneaux solaires. Montrez-vous réaliste et essayez d’estimer avec le maximum de précision la surface que vous pouvez raisonnablement affecter à la production d’énergie solaire, en vous aidant d’un professionnel au besoin.
  3. La zone est-elle suffisamment dégagée et bien orientée ? Prenez en compte tous les obstacles potentiels au rayonnement solaire dans les environs immédiats du logement, comme une tour d’immeuble, des arbres hauts ou n’importe quelle autre source d’ombrage. Vérifiez également que le toit présente une inclinaison et une orientation acceptables pour garantir un bon niveau de rendement.

Quels sont les outils nécessaires à la pose d’un panneau solaire ?

picto marteau bleuL’installation d’un dispositif photovoltaïque exige bien sûr de disposer de nombreux outils, certains assez communs et d’autres un peu moins. Assurez-vous notamment, comme le rappelle Mon Kit Solaire, d’avoir sous la main :

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Les outils nécessaires à la pose d’un panneau photovoltaïque peuvent varier d’une façon importante en fonction du modèle et des spécifications du constructeur. Veillez toujours à prendre connaissance attentivement de la notice d’installation livrée avec le modèle, pour déterminer si vous disposez de tout l’outillage nécessaire ou si vous devez faire une halte préalable dans votre magasin de bricolage favori.

  • Une perceuse-visseuse (la visserie est généralement incluse dans le kit livré par le constructeur) avec un jeu complet d’embouts et mèches ;
  • Une meuleuse ou disqueuse avec disque diamant ;
  • Un jeu de clés à pipe ;
  • Un jeu de clés à œil ;
  • Un marteau ;
  • Un ensemble de tournevis plats et cruciformes ;
  • Une échelle haute ;
  • Un harnais de sécurité ;
  • Des gants de bricolage ;
  • Des lunettes de protection et chaussures de sécurité ;
  • Un pistolet extrudeur à silicone ;

Réduisez vos factures d'électricité : produisez la vôtre !


Quelles sont les différentes étapes de la pose d’un panneau solaire ?

Picto respect ordre étapesVous avez soigneusement préparé votre projet d’installation photovoltaïque, rassemblé tout l’outillage nécessaire et reçu l’ensemble du matériel, incluant les panneaux encore dans leur emballage. Félicitations, il ne reste plus qu’à engager le chantier ! Attendez que les conditions météorologiques soient favorables et suivez scrupuleusement ces cinq étapes listées par ManoMano.

1) Détuiler le toit à l’emplacement des panneaux solaires

La première tâche, mais aussi l’une des plus délicates, consiste à ôter les tuiles de votre toiture au sein de la zone dédiée à la pose de vos panneaux solaires. Dans la plupart des cas (ardoises, tuiles mécaniques…), une dépose partielle est possible. Veillez à enlever suffisamment de tuiles pour dégager une surface légèrement supérieure à l’espace que va occuper l’installation, en vous munissant de vos gants de protection pour éviter toute abrasion de vos mains.

N’oubliez bien sûr pas le harnais de sécurité dès cette étape du chantier, et procédez avec précaution afin de ne pas endommager la toiture. Vous devrez notamment redoubler de précaution lorsque vous vous approchez du faîtage et des bordures du toit.

2) Réaliser la pose des abergements

Les abergements, conçus le plus souvent en zinc ou en plastique, sont destinés à assurer la liaison entre les tuiles du toit et votre installation photovoltaïque de façon sécurisée et parfaitement étanche. Ils sont aussi utilisés couramment pour réaliser la jonction avec d’autres « accidents de toiture » comme un conduit de cheminée ou un velux.

Les constructeurs livrent les abergements avec le reste du kit. Toutefois, il est possible de choisir vos propres modèles afin de conserver l’esthétisme de la toiture dans son ensemble (couleur zinc, couleur ardoise ou autre).

La pose des abergements suppose :

  • De les fixer sur les liteaux de la toiture au moyen de vis ;
  • Le cas échéant, de rajouter des liteaux pour assurer une pose stable ;
  • De reporter précisément les mesures au moyen d’un mètre.

Cette étape concerne uniquement les abergements inférieurs et latéraux. L’abergement supérieur, quant à lui, ne pourra être posé qu’après la fixation des rails et des panneaux.

3) Poser l’écran de sous-toiture ou le système d’étanchéité

Afin de compléter le dispositif photovoltaïque et d’éviter les infiltrations d’eau à l’intérieur de l’habitation, la plupart des panneaux sont livrés avec un film plastique d’étanchéité. Sa pose préalable à celle des panneaux est indispensable, et doit être réalisée le plus souvent en vissant les extrémités du film sur les voliges et/ou les liteaux.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Vous ne souhaitez pas agir seul pour la mise en place de vos panneaux photovoltaïques ? Afin de bénéficier des primes existantes, le recours à un artisan certifié « Reconnu garant de l'environnement » s'avère impératif. Ça tombe bien, Hellio vous propose un service complet jusqu'à l'installation de vos équipements !

Dans d’autres cas, le chantier peut nécessiter la pose d’un nouvel écran de sous-toiture. Il est alors recommandé :

  • Soit de laisser un filet d’air entre cet écran et le complexe isolant, pour éviter notamment les risques de moisissure ;
  • Soit, à défaut, d’utiliser un film hautement perméable à la vapeur d’eau (HPV) afin d’évacuer l’humidité plus efficacement et de limiter les risques de condensation.

En tout état de cause, il est fortement recommandé de suivre à la lettre les recommandations du fabricant en ce qui concerne la mise en étanchéité et l’isolation de l’installation.

4) Poser les rails et les panneaux solaires

Les rails en aluminium constituent les structures porteuses qui vont accueillir les panneaux et assurer leur parfaite stabilité. Il convient de les fixer avec soin aux chevrons de la toiture – ou directement sur le film d’étanchéité – en utilisant les crochets et la visserie fournis par le constructeur. Selon les cas, le dispositif de fixation peut traverser l’intégralité de la couverture afin de solidariser les panneaux avec plus de force et améliorer leur résistance au vent.

La pose des rails nécessite un important travail de précision. Prenez notamment en compte :

  • L’écart maximal entre deux rails recommandé par le fabricant ;
  • L’écart maximal entre chaque fixation aux chevrons (n’hésitez pas à faire preuve de prudence et à multiplier les fixations au besoin) ;

Une fois les rails mis en place, il ne vous reste plus qu’à poser les panneaux solaires et à les emboîter. Leur fixation est assurée par des crochets ou des boulons. Lorsque l’ensemble des panneaux ou cellules photovoltaïques est bien en place et fixé au toit, il est temps de poser l’abergement supérieur et de replacer les tuiles ou ardoises en limite d’installation.

5) Relier les panneaux à l’onduleur solaire

micro-onduleur Enphase HellioL’onduleur a pour fonction essentielle de transformer le courant continu produit par votre installation solaire en un courant alternatif de 220 volts, utilisable par votre installation électrique domestique. Il assure également le raccordement entre vos panneaux et le compteur servant au suivi de la production.

Picto_pylone_electriqueLa pose de l’onduleur ainsi que son raccordement requièrent des connaissances relativement avancées dans le domaine de l’électricité et la lecture de schémas électriques. En effet, le raccordement des différents panneaux ne sera pas identique et devra être effectué soit en série, soit en parallèle, en fonction des valeurs de tension et d’intensité qui sont recommandées pour le bon fonctionnement de l’onduleur.

La pose de panneaux solaires est un choix idéal à la fois pour bénéficier d’un supplément gratuit d’électricité, pour diminuer votre empreinte écologique et pour optimiser la performance énergétique de votre habitation. Pour autant, les différentes étapes techniques nécessaires à l’installation des panneaux et à leur bon fonctionnement ne sont pas à la portée du premier venu.

picto loupe HellioN’hésitez pas à solliciter une étude de faisabilité auprès d'Hellio pour une prise en charge intégrale de votre projet et une mise en relation avec un installateur compétent et agréé, qui vous rendra par ailleurs éligible à une aide d’État.

picto check validé Les trois points clés à retenir :

  1. La pose de panneaux solaires est un chantier complexe qui nécessite de disposer du bon matériel ;
  2. Du détuilage du toit jusqu’à la pose des rails et au raccordement électrique à l’onduleur, les travaux à réaliser mobilisent des compétences très diverses ;
  3. Le recours à un installateur agréé est fortement recommandé dans la grande majorité des cas.

Envie de consommer votre propre électricité renouvelable ?


Tags associés : Travaux, Solaire

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie