Quelles aides pour rénover une passoire thermique ?

Rédigé par Marina T
Mis à jour le 20 juil. 2022
Temps de lecture : 5 min
aides pour rénover une passoire thermique

J'estime mes aides €

Entre l’instabilité des prix de l’énergie et la législation qui se durcit, la rénovation des logements énergivores devient indispensable. Mais alors, sur quelles aides dédiées aux passoires thermiques — ces maisons ou appartements dotés d’une classe F ou G sur l’étiquette DPE — les particuliers peuvent-ils s’appuyer ? Hellio fait le point et vous explique tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.


Vous ne voulez pas avancer les frais ? Sollicitez un mandataire comme Hellio !



Vers la fin des passoires énergétiques ?

À l’heure où la hausse des prix de l’énergie place de nombreux occupants dans une situation critique, la rénovation des passoires thermiques apparaît comme une solution incontournable. En effet, ces maisons et appartements, très mal isolés, consomment une énergie excessive qui s’accompagne d’une facture d’énergie souvent exorbitante. Et d’un inconfort récurrent. C’est notamment pour ces raisons que l’État souhaite « faire de la rénovation énergétique des bâtiments une priorité nationale ». Pour lutter contre la précarité énergétique et les passoires thermiques, le gouvernement s’appuie sur la loi Climat et résilience qui s’accompagne de plusieurs mesures notables.

  • picto-cle-locataireÀ partir de 2023, la location d’une passoire thermique est progressivement interdite (avec une consommation énergétique supérieure à 450 kWh.m2 par an en énergie finale). Par la suite, seront exclus du marché de la location tous les logements classés G (2025), les habitations classées F (2028) et enfin, les biens classés E (2034).
  • picto-hausse-euro-valeur-ajouteeÀ partir du 25 août 2022, les propriétaires d’un logement classé F ou G ne peuvent plus augmenter leurs loyers lors de la remise en location de leur bien, ou d'un renouvellement de contrat.

Outre ces pénalisations, l’État a aussi prévu une enveloppe budgétaire de 6,7 milliards d’euros sur 2 ans, via le Plan de relance. Objectif : inciter, entre autres, les propriétaires à engager la rénovation globale de leurs maisons et appartements à travers différentes aides financières.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 5 millions

C’est environ le nombre de logements mal isolés en France en 2021, selon le ministère de la Transition écologique.


Rénovation de passoire thermique : un projet efficace mais coûteux

Dans un rapport sur les étapes d’une rénovation performante, l’Agence de la transition écologique précise qu’un « bâtiment rénové performant est un bâtiment qui a traité 6 postes de travaux ». Alors quels sont ces postes de travaux et combien coûtent-ils ?

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

L’Ademe précise aussi dans son étude « La rénovation performante par étapes » que l’atteinte du niveau BBC (bâtiment basse consommation avec une classe A ou B) « peut être atteinte en 1 à 3 étapes » en rénovation. En d’autres termes, améliorer le DPE d’un logement implique de réaliser plusieurs travaux en simultané. Il est donc préférable d’éviter de juxtaposer des gestes indépendamment les uns des autres, sans coordination.

D’après une enquête d’Effinergie, les coûts moyens de ces 6 postes incontournables sont les suivants.

  • Isolation des murs :
    • 160 €/m2 par l’extérieur
    • 80 €/m2 par l’intérieur
  • Isolation de la toiture :
    • 83 €/m2
  • Isolation du plancher bas :
    • 64 €/m2 d’isolant
  • Remplacement des menuiseries extérieures :
    • 693 €/m2 de vitre
  • Installation d’un système de ventilation :
    • 1 200 € pour une ventilation hygroréglable
    • 4 817 € pour une ventilation double flux
  • Installation d’équipements de production de chauffage ou d’eau chaude sanitaire :
    • 5 276 € pour une chaudière à gaz
    • 17 345 € pour une chaudière bois
    • 14 413 € pour une pompe à chaleur à double service
    • 5 368 € pour un poêle à bois
    • 11 582 € pour un chauffe-eau solaire

Au total, une rénovation globale permettant d’atteindre une classe énergie A ou B coûte entre 23 000 et 129 000 €, pour une moyenne de 55 894 €, toujours d’après l’étude d’Effinergie.

picto-maison-pieces-monnaie-euroDe son côté, le rapport Sichel l’estime à 46 000 € pour une maison et 25 000 € pour un appartement.


Hellio mène votre rénovation globale de bout en bout


Des aides pour rénover une passoire thermique

Pour réduire le coût d’un tel projet d’efficacité énergétique de votre logement, il existe différentes aides dédiées à la rénovation d’une passoire thermique.

MaPrimeRénov et son bonus « sortie de passoire »

Logo_MaPrimeRenov_Horizontale_RVB

Versée par l’Anah, Ma Prime Rénov’ permet de financer une partie de vos travaux d’efficacité énergétique (isolation, remplacement d’un appareil de chauffage…). En tant que propriétaire (bailleur ou occupant) et en fonction de votre niveau de ressources, vous pouvez bénéficier d’un forfait « bonus sortie de passoire » supplémentaire, si les travaux engagés vous permettent d’atteindre le classe énergétique E, au mieux. Ce bonus est de :

  • 1 500 € si vous faites partie des catégories « ménages très modestes » ou « ménages modestes » ;
  • 1 000 € pour les ménages aux ressources intermédiaires ;
  • 500 € pour les ménages aux ressources supérieures.

picto-signes-calculCe bonus peut se cumuler avec d’autres bonus intéressants dans le cadre d’une rénovation de passoire thermique, comme le forfait Rénovation globale ou le bonus Bâtiment Basse Consommation (lors de l’atteinte de la classe B ou A).

La prime énergie et son Coup de pouce Rénovation globale

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Que ce soit pour le bonus de MaPrimeRénov’ ou pour le Coup de pouce CEE, il est obligatoire de réaliser un audit énergétique en amont des travaux. De même, ces derniers doivent impérativement être effectués par des entreprises disposant de la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Issue du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), la prime énergie est une aide versée par les fournisseurs d’énergie. Dans le cadre des travaux d’un logement initialement noté F ou G, la prime énergie peut permettre aux propriétaires de recevoir une prime bonifiée « Rénovation performante d’une maison individuelle ». Encadrée par la fiche d’opération BAR-TH-164, cette prime peut être versée lorsque :

  • Le projet atteint une baisse annuelle de la consommation énergétique (sur les usages de chauffage, refroidissement et production d’eau chaude sanitaire) de 55 % (ou 35 % en habitat collectif).
  • Les équipements de chauffage et/ou production d’eau chaude sanitaire ne fonctionnent pas au charbon, au fioul ou au gaz (hors système à condensation).
  • Les nouveaux équipements n’entraînent pas une hausse des émissions de gaz à effet de serre.

Les autres aides disponibles pour la rénovation d’une passoire énergétique

Les aides des collectivités locales

Picto_Aides_Collectivités_France_PiècesEn fonction du lieu où vous habitez, votre commune, votre département ou votre région peuvent vous faire bénéficier d’une aide complémentaire lors de la réalisation de vos travaux. Il convient alors de vous renseigner auprès des administrations publiques (mairie, conseil départemental ou régional…) pour connaître les conditions et les aides qui peuvent vous être attribuées.

La TVA à taux réduit (5,5 %)

picto-montant-aideDans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique, le professionnel RGE qui réalise vos travaux applique une TVA réduite de 5,5 % sur votre devis et votre facture. Cela n’est pas négligeable lorsque l’on connaît le coût d’une rénovation globale.

Est-ce que ces aides sont cumulables ?

Oui, MaPrimeRénov’ et la prime énergie peuvent se cumuler, mais attention : le plafond de dépenses éligibles pour une rénovation de cette envergure est de 50 000 €. En revanche, le cumul n’est pas possible avec les aides accordées par votre collectivité locale.

Si le budget des travaux nécessite plus de dépenses, il est possible de contracter un éco-prêt à taux zéro. L’éco-PTZ est un prêt classique à la différence que vous n’avez pas d’intérêts à rembourser. Ces derniers sont pris en charge par l’État. Pour un projet de rénovation globale avec un gain énergétique d’au moins 35 %, le montant du prêt peut aller jusqu’à 50 000 €, à rembourser dans les 15 ans.


Rénovation de passoire thermique : Hellio vous accompagne

accompagnement-picto-poignee-mains-bleuVous souhaitez améliorer la classe énergétique de votre logement en engageant une rénovation globale ? Hellio vous accompagne tout au long de votre projet ! Visite technique, recommandations de travaux à effectuer, procédures de demandes d’aides financières… Nos experts vous guident à chaque étape de votre projet visant à optimiser l’étiquette énergie de votre logement.

cas-concret-renovation-globale-biosourcee-maison-hellio-2021


Votre logement est classé F ou G ? Rénovez grâce aux aides !


Tags associés : Financement, Passoire thermique

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher