L’éclairage LED, une solution simple pour économiser de l'énergie

Rédigé par Véronique
07 févr. 2021
Temps de lecture : 5 min
éclairage led luminaires

Que la lumière soit et la lumière fut ! C’était le 22 octobre 1879, avec l’avènement de l’ampoule électrique de Thomas Edison. Plus de 140 ans après, c’est un éclairage plus durable, performant et économe en énergie que permet l’ampoule LED. Quelle technologie et quels avantages se cachent derrière ces trois lettres ? Comment réduire sa consommation d’électricité grâce à elles ? Pleins feux sur l’éclairage LED avec Hellio, votre partenaire en efficacité énergétique.


La baisse des factures, ça passe aussi par la rénovation énergétique


De Thomas Edison à l’éclairage LED

picto-date-calendrier-bleuQuand en 1879, Thomas Edison conçoit et produit industriellement la lampe à incandescence avec un filament en carbone, il ne s’attendait certainement pas à ce que cette technologie, reconnue aujourd’hui énergivore et peu efficace, résiste au temps et reste disponible à la vente plus d’un siècle après.

Entre temps, en 1959, la lampe halogène a fait son apparition sur le marché. C’est une lampe à incandescence avec un filament en tungstène, remplie d’un gaz (iode ou brome). La lumière est intense et jaillit instantanément.

picto-ampoule-allumee

Les premières LBC (lampes basse consommation), encore appelées lampes fluocompactes, font leur apparition sur le marché au début des années 80, avec les chocs pétroliers et les problématiques énergétiques. Elles consomment moins d’énergie que les lampes à incandescence, émettent moins de chaleur, mais mettent plus de temps à atteindre leur intensité maximale (1 minute en moyenne).

Enfin, même si la commercialisation des LED au grand public n'est que très récente et si le prix Nobel de physique pour les travaux sur les LED bleues n'a été attribué qu’en 2014, le technologie LED s’est développée dès le début du 20e siècle.


L’éclairage LED, une petite révolution énergétique

Picto_Ampoule_LedLED signifie « Luminescent Emitting Diode », en français DEL pour « Diode Électro-Luminescente ». C’est la dernière technologie d’éclairage électrique mise au point. Son composant semi‑conducteur électronique utilise des diodes électroluminescentes pour éclairer.

Pour faire simple, à la différence des 3 générations de lampes précédentes, la lumière n’est plus issue de la production de chaleur (incandescence) mais des composants des lampes elles-mêmes. Sous l’effet de procédés physiques — dont Hellio vous fait grâce —, ils échangent et libèrent des photons, particules à l’origine de la lumière. Cette technologie est moins énergivore et présente une durée de vie plus longue.

Ce qu’il faut donc retenir : l’éclairage électrique LED permet de faire des économies d’énergie tout en conservant, voire en améliorant son confort lumineux. Selon l’Ademe (guide « Choisir son éclairage »), c’est la meilleure solution d’éclairage domestique, à condition que les ampoules durent plus de 20 000 heures et soient classées A+ ou A++ sur l’étiquette énergie.

Petit lexique technique de la LED :

  • Watt : unité de mesure pour la puissance électrique.
  • Lumen (Lm) : mesure le flux lumineux, c’est-à-dire la quantité de lumière émise par l'ampoule. Plus le nombre de lumens par watt est élevé, plus l’efficacité est importante.
  • Température de couleur (K) : exprimée en kelvins, elle indique la teinte de la couleur diffusée.
  • Teinte jaune - orange : lumière « blanc chaud » (entre 2 700 K et 3 500 K) — éclairage chaleureux — rendu d'une lumière à la bougie (idéal pour les chambres et les salons).
  • Teinte blanche : lumière « blanc neutre » (3 200 K à 5 000 K) - lumière du jour (entrée, salle à manger et extérieurs).
  • Teinte bleutée : lumière « blanc froid » ou « blanc industriel » (5 500 K à plus de 8 000 K) - ambiance dynamique (cuisine et salle de bain).
  • Indice de rendu des couleurs (IRC) : mesure la possibilité que la lumière d’une ampoule rende la couleur réelle des objets.
  • Candela (cd) : mesure l'intensité lumineuse perçue par l'œil humain.

En résumé, les autres technologies d’éclairage encore disponibles sur le marché ne font pas le poids, tant le différentiel avantages/inconvénients leur est défavorable en comparaison avec la lampe LED. Malgré un prix de vente généralement plus élevé que ses homologues, ce type d'ampoule vous offrira un retour sur investissement plus qu'intéressant au vu des économies sur la facture d'énergie.

Lire aussi : le compteur Linky devient-il payant ?


Avantages et inconvénients de la LED

Les principaux avantages d’un éclairage LED…

…et ses inconvénients

  • Consommation 8 à 10 fois plus faible que celle d’une ampoule à incandescence classique, et jusqu’à 5 fois plus faible que celle d’une ampoule fluocompacte
  • Durée de vie record : 25 000 à 40 000 heures contre 1 000 heures pour une ampoule à incandescence classique, soit une durée de vie d’environ 15 ans pour une utilisation quotidienne à raison de 4 heures par jour
  • Moins sensible aux multiples allumages et extinction
  • Allumage instantané, 100 % de puissance lumineuse dès l’allumage, contrairement aux ampoules fluocompactes qui nécessitent parfois plusieurs minutes avant de diffuser un éclairage optimal ;
  • Pas de risque de brûlure, car moins de chaleur émise
  • Possibilité de fabriquer des LED de très petite taille (jusqu’à 1 pixel pour les écrans TV !)
  • Très bonne résistance aux chocs, écrasements et vibrations
  • Processus de fabrication énergivore
  • Prix d’achat plus élevé que ses concurrents, même s’il est en baisse et vite rentabilisé
  • Difficultés pour fonctionner avec un variateur de lumière
  • Lumière bleue de grande puissance peut être risquée pour les personnes qui souffrent des yeux

Une consommation d'énergie minime avec les ampoules LED

Ampoule halogène

Flux lumineux

Ampoule LED correspondante

Consommation annuelle (4h/jour)

Incandescence

LED

20 W

200 lumens

2 W

29 kWh

3 kWh

35 W

360 lumens

4 W

51 kWh

6 kWh

50 W

520 lumens

6 W

73 kWh

9 kWh

75 W

950 lumens

10 W

109 kWh

15 kWh

100 W

1 350 lumens

14 W

146 kWh

20 kWh

200 W

2 400 lumens

30 à 50 W

321 kWh

44 kWh

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 40 000 heures

C’est le nombre d’heures d’éclairage que peut atteindre une ampoule LED ; ce qui correspond à 15 ans pour une utilisation classique. Nous sommes très loin des 1 000 heures des vieilles ampoules à incandescence !

Les chocs pétroliers, les problématiques économiques et le réchauffement climatique ont scellé petit à petit le destin des deux premières technologies de lampes à incandescence. Trop énergivores et néfastes pour la planète par leurs émissions de gaz à effet de serre, elles ont été retirées à la vente en Europe fin 2012 pour les lampes classiques à incandescence et en septembre 2018 pour les halogènes.

LED et CEE : un tandem au service des économies d'énergie !

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Le dispositif des CEE permet toujours de financer jusqu’à 90 % le relamping des parties communes d’une copropriété. Il s’agit par exemple de remplacer le système d’éclairage des couloirs, cages d’escaliers ou parkings d’un immeuble par des luminaires LED. Hellio et le bureau d'études Thomas Watt Lighting Pro se chargent des démarches.

Grâce à la loi pour la Transition énergétique, Hellio a mené, de 2016 à 2018, l’opération Mes Ampoules Gratuites.

Ainsi, dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), des millions de ménages français ont pu bénéficier gratuitement d'un pack de 5 ampoules LED.

L’opération a également été déclinée pour les entreprises des secteurs tertiaire, public et industriel qui, sous condition d’éligibilité, ont pu bénéficier de primes pouvant financer jusqu’à 100 % le « relamping » de leurs bâtiments.


Hellio accompagne les copropriétés dans l'installation de luminaires LED


Comment faire encore plus d’économies d’énergie ?

Pas de petits gestes, pas de petites économies ! Voici des éco-gestes quotidiens pour réduire votre consommation d'électricité, en plus d'une installation d'éclairage LED. Ces astuces sont autant applicables en maison qu'en appartement.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Hellio vous recommande aussi de consulter le guide d’information de l’ADEME « Réduire sa facture d’électricité » ainsi que nos 10 conseils en matière de chauffage.

  1. Ne laisser ni les lumières allumées, ni les appareils électroménagers ou électroniques en marche quand cela ne sert pas (ni même en veille) ;
  2. Privilégier le programme « Éco » du lave-linge et du lave-vaisselle et ne les faire tourner qu'une fois pleins ;
  3. Éviter d’utiliser le sèche-linge ;
  4. Mettre un couvercle sur les casseroles quand on cuisine ;
  5. Regarder la TV « raisonnablement » (c’est aussi bon pour les yeux !) ;
  6. Ne laisser brancher que les appareils indispensables, surtout pendant une absence prolongée (réfrigérateur, congélateur…) ;
  7. Prendre l’habitude de vérifier l’étiquette énergie des produits ;
  8. Gaspiller de l'eau chaude, c'est aussi gaspiller de l’électricité !
  9. Fermer les fenêtres quand on chauffe pour que l’air froid ne rentre pas ;
  10. Renforcer l’isolation du logement (avec Hellio et son réseau d'artisans RGE par exemple !)

Qui est Hellio ? Découvrez nos solutions d'économies d'énergie


Tags associés : Conseils, Éclairage

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie