MaPrimeRénov’ 2020 : quel bilan et quels résultats ?

Rédigé par Matthieu
03 mars 2021
Temps de lecture : 5 min
bilan 2020 MaPrimeRénov

Porteuse de beaucoup de promesses, MaPrimeRénov’ (MPR) les a-t-elle tenues pour sa première année d’existence ? L’Agence nationale de l’habitat (Anah) a dévoilé le bilan 2020 de sa nouvelle aide à la rénovation énergétique. En parallèle, Hellio et Harris Interactive ont réalisé une enquête* auprès des ménages afin de connaître leur rapport au dispositif, réservé dans un premier temps aux revenus modestes et élargi à tous les propriétaires à partir de 2021. Voici les conclusions chiffrées.


Le résumé des chiffres 2020 pour MaPrimeRénov’

infographie bilan MaPrimeRénov' 2020 Hellio

Voir les sources


4 000 ménages accompagnés par Hellio

Depuis le mois de juillet, Hellio aide les ménages à constituer leurs dossiers MaPrimeRénov’, en tant que mandataire de l’Anah. Objectif : accompagner les propriétaires à chaque étape, depuis la création de leur compte en ligne jusqu’à l’avance des frais, en passant par des conseils sur les travaux à réaliser.

Bilan pour l’année 2020 : plus de 4 000 foyers ont profité des services des équipes Hellio, spécialistes en solutions de financement, pour les guider dans leurs démarches de « MPR ».

Pourtant, malgré un bel engouement, une étude réalisée par Harris Interactive pour Hellio* démontre que MaPrimeRénov’ reste méconnue par la grande majorité des Français.

LE CHIFFRE HELLIO : 17 %

Moins d’1 Français sur 5 a déjà entendu parler du dispositif MaPrimeRénov’. C’est moins que l’éco-PTZ, la prime énergie (CEE) ou l’ancien crédit d’impôt (CITE).

Il reste donc du chemin pour que les ménages adoptent le réflexe de demander cette aide avant leurs travaux. Cette prise de connaissance s’avère essentielle puisque le frein du budget empêche toujours des millions de ménages de se décider à rénover. En effet, tandis qu’1 Français aux revenus élevés sur 2 envisage une ou plusieurs actions de rénovation énergétique à l’avenir, la part descend à moins d’1 personne sur 3 pour les plus modestes (profil bleu de MaPrimeRénov’). Pourtant, les montants versés sont bien plus importants pour cette dernière catégorie !

Les intermédiaires comme Hellio jouent un rôle incontournable

Autre statistique intéressante, à suivre pour les prochaines années : parmi les interrogés ayant fait réaliser des travaux énergétiques en 2020, 1 sur 5 déclare avoir bénéficié de la prime de l’Anah. À titre comparatif, cela monte à 1 personne sur 4 pour la prime des Certificats d’Économies d’Énergie. Nous rappelons que ces deux solutions sont tout à fait cumulables, afin de réduire au maximum le reste à charge. Mieux, Hellio avance les frais en soustrayant le montant des primes sur le devis. La somme à débourser peut ainsi descendre à 10 % du coût initial, selon le niveau de ressources.

Enfin, l’enquête Harris - Hellio confirme le rôle incontournable des spécialistes du secteur de la rénovation énergétique dans l’information des particuliers. Parmi les bénéficiaires de la Prime Rénov’, près de ⅔ l’ont demandée par l’intermédiaire soit d’un artisan, soit d’un conseiller comme Hellio.


Vous prévoyez des travaux et cherchez un financement ?


162 millions d’euros versés par l’Anah

Du côté de l’Anah*, le bilan 2020 de MaPrimeRénov’ illustre le succès de l’aide. Près de 200 000 dossiers — 191 690 — ont été déposés sur le site gouvernemental, dont les ¾ sont engagés (les autres font l’objet d’un rejet ou d’un échange avec le demandeur).

Qu’en est-il des primes déjà accordées ? On en dénombre 53 545, pour un montant total de 162 millions d’euros. Quant aux ménages inquiets de voir leur demande refusée à la fin des travaux, qu’ils se rassurent : cela ne concerne qu’1 % des dossiers.

L’INFO HELLIO :

MaPrimeRénov’ plaît-elle à son public ? Oui à en croire les chiffres. 9 personnes sur 10 sondées par l’Anah* déclarent leur satisfaction. 71 % estiment même qu’elles n’auraient pas pu effectuer ces travaux sans son obtention. Ces retours positifs sont confortés par l’étude Hellio : 89 % des bénéficiaires recommanderaient la prime à leurs proches.

D’autre part, les résultats de l’Anah apportent une bonne nouvelle : les Français les plus modestes ont répondu présent. Même si la version 2020 de MaPrimeRénov’ ne s’adressait qu’aux foyers aux faibles revenus, on observe déjà un engouement chez la catégorie la plus précaire :

  • 64 % des demandes effectuées par des ménages aux ressources très modestes
  • 36 % des demandes effectuées par des ménages aux ressources modestes

L’évolution de cette proportion sera importante à analyser par la suite, du fait de l’ouverture de l’aide à l’ensemble des propriétaires et la création de quatre profils : bleu, jaune, violet et rose. Ces couleurs correspondent à des fourchettes de revenus et déterminent le montant de la prime, plus élevé pour les catégories modestes, ainsi que les opérations éligibles.

Ma Prime Rénov’ 2020 et rénovation globale : encore du progrès !

Par ailleurs, l’Agence nationale de l’habitat a précisé les types de travaux plébiscités. Conclusion : le changement de chauffage représente de loin — à 72 % — le choix n°1 (installation d’une chaudière, d’une pompe à chaleur ou encore d’un poêle), devant l’isolation thermique. Sans surprise, l’amélioration de la ventilation et la réalisation d’un audit énergétique ne récoltent que des miettes : 1 % chacune.

L’ASTUCE HELLIO :

Vous avez un projet de rénovation énergétique globale en 2021 ? Pour obtenir un financement, deux cas de figure existent : si vous disposez de revenus intermédiaires ou élevés, vous pouvez profiter de Ma Prime Rénov’ et de la prime CEE. En revanche, si vous disposez de revenus modestes, il convient de vous tourner vers le programme Habiter Mieux sérénité de l’Anah.

La démarche de rénovation globale, meilleure source d’économies d’énergie réelles, a encore du chemin à parcourir avant de se démocratiser. En effet, 86 % des dossiers MaPrimeRénov’ 2020 concernent une seule action. 12 % en ciblent deux, et seulement 3 % des demandes visent un bouquet d’au moins 3 types de travaux. Exemple : remplacement de chaudière + isolation des murs + ventilation.

Dans son rapport de janvier 2021, l’Ademe soutient que « Les rénovations partielles, par gestes de travaux, ne répondent pas aux critères de réussite des rénovations performantes à terme ».


Quels objectifs pour MaPrimeRénov’ en 2021 ?

Avec l’extension du dispositif à tous les propriétaires et aux syndicats de copropriétaires, ainsi que l’élargissement des travaux éligibles, Ma Prime Rénov’ 2021 va prendre une nouvelle dimension.

Les enjeux et freins à lever ne manquent pas :

  • Amplifier la visibilité de l’aide pour en faire un pilier connu de tous avant d’entreprendre un projet d’efficacité énergétique ;
  • Garantir la bonne compréhension des nouveaux profils, des gestes de rénovation thermique concernés et des démarches, notamment via un mandataire ;
  • Rassurer quant au versement rapide et effectif de la somme annoncée.

« MaPrimeRénov devient une aide quasi-universelle ! Cumulée au dispositif des Certificats d'Économies d'Énergie, ces deux aides peuvent financer des bouquets de travaux ambitieux (isolation des combles, des planchers et des murs, chauffage, ventilation...). L'enjeu est de guider les ménages vers une rénovation quasi complète de leur logement en une ou deux voire trois fois : c'est ce qui aura alors un impact considérable sur la facture d'énergie des particuliers, leur confort et sur la valorisation de leur bien immobilier. »

Marina Offel de Villaucourt, responsable des Affaires Publiques & Juridiques

Pour Hellio, ce bilan 2020 de Ma Prime Rénov’ manifeste l’intérêt certain de la population vis-à-vis des économies d’énergie, malgré un contexte sanitaire peu propice aux initiatives de rénovation. Au-delà des enjeux ci-dessus et face à la méfiance légitime des ménages, Hellio souhaite également réaffirmer la qualité de prestation de ses artisans RGE, tout comme l’impact concret des interventions (changement de chaudière, isolation des planchers…) sur le confort des occupants et leurs dépenses énergétiques.


Demandez vos primes en vous inscrivant en quelques clics sur Hellio


*Détails des enquêtes

  1. Enquête Ipsos « L’opinion des usagers sur MaPrimeRénov’ » pour l’Anah réalisé du 18 décembre 2020 au 5 janvier 2021 auprès de 6 808 personnes bénéficiaires de MaPrimeRenov’, interrogées en ligne après envoi d’un courriel d’invitation à 31 000 bénéficiaires.
  2. Enquête Harris Interactive « Les Français et les aides pour la rénovation énergétique » pour Hellio. Enquête réalisée en ligne du 21 octobre au 2 novembre 2020 auprès d’un échantillon de 5 009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, région et taille d’agglomération de l’interviewé(e).

Tags associés : Financement, Actualités, MaPrimeRénov'

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie