Rénovation énergétique : quel prix moyen ?

Rédigé par Charles
Mis à jour le 30 mai 2022
Temps de lecture : 6 min
prix moyen des travaux de rénovation énergétique

euro-economie-financement (2)Si certains travaux de rénovation sont effectués à des fins pratiques (remplacement d’équipements en fin de vie notamment), la plupart des chantiers sont aujourd’hui réalisés dans le but de parvenir à une réduction de la consommation énergétique du logement. Quels sont les différents travaux ? Quel est le prix d’une rénovation énergétique selon le type d’intervention ? De quoi dépend le montant de la facture globale ? Voici ce qu’il faut savoir sur le prix des principaux travaux permettant d’améliorer la performance énergétique d’un logement.


De quoi dépend le prix d’une rénovation énergétique ?

Différents critères entrent en ligne de compte pour estimer le coût global d’un chantier de rénovation énergétique. Parmi eux, on peut citer notamment :

  • L’ampleur du chantier (la surface à rénover, le nombre de pièces notamment) ainsi que l’accessibilité du logement.
  • La nature du chantier : toutes les catégories de travaux de rénovation n’exigent pas la même enveloppe budgétaire.
  • Les matériaux et équipements utilisés (plus ou moins haut de gamme, plus ou moins rares).
  • La région du logement, les prix moyens au m² différant selon les zones géographiques.
  • La réputation et l’expérience de l’artisan qui lui permet de proposer des tarifs de main d’œuvre plus ou moins élevés.

Outre le rapport de l'Ademe de 2019 et l'enquête de l'ONRE sur lesquels nous nous appuyons dans cet article, un autre document détaille le prix d'opérations de rénovation énergétique : « Perf in Mind » rédigé par plusieurs organisations comme Effinergie, Medieco et negaWatt.


Travaux de rénovation énergétique : les chiffres clés

picto-montant-aideSelon une étude de l’Observatoire National de la Rénovation Énergétique (ONRE) parue en mai 2021 et sur laquelle nous allons nous référer tout au long de cet article, le budget moyen dépensé par les ménages ayant effectué des travaux de rénovation énergétique entre 2016 et 2019 s’élevait à 9 100 € (matériaux et main-d'œuvre compris).

Plus d’un tiers des ménages ayant effectué un geste de rénovation en 2019 en avait déjà effectué au moins un au cours des 2 années précédentes portant la dépense moyenne pour ces ménages à 18 600 €.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 5 500 €

Les foyers ayant effectué des travaux au cours de l’année 2019 ont réalisé en moyenne 1,6 geste de rénovation, portant le coût moyen d’une intervention à 5 500 € avec des disparités selon les catégories de travaux (un remplacement de chauffage étant en effet bien plus onéreux qu’un remplacement de ventilation).

Des chiffres élevés qui sont toutefois à relativiser : les ménages ont la possibilité de réduire substantiellement le coût de leurs travaux grâce à des dispositifs incitatifs mis en place par les pouvoirs publics.

main-piece-euro-primeTous les travaux énergétiques concourant à l’amélioration de la performance globale du logement et aux gains en termes d’étiquette énergétique ouvrent en effet droit à des aides plus ou moins importantes, pouvant abaisser sensiblement le coût de la nouvelle installation. Plusieurs dispositifs d’aides ont ainsi été mis en place ces dernières années dont notamment :

  • MaPrimeRénov’ de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) ;
  • La prime énergie (CEE) ;
  • Les aides locales des collectivités et des associations ;
  • La TVA à 5,5% sur les matériaux et la main d’oeuvre ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • Le chèque énergie.

En les cumulant tous dans le cadre d’une rénovation performante (passage à une lettre A, B ou C sur le DPE), un ménage très modeste se retrouve avec un reste à charge de 39 % en moyenne selon France Stratégie. Cela grimpe à 84 % pour un ménage aux revenus supérieurs (le montant des aides est plus faible). Cela ne suffit donc pas !


Les prix moyens des travaux de rénovation énergétique par type de travaux

Voici les prix moyens et les fourchettes observées pour les principales catégories d’intervention portant sur la rénovation énergétique.

Les travaux de couverture

picto-isolation-combles-maisonLes travaux de toiture et couverture effectués par les ménages représentaient 6,7 milliards d’euros sur l’année 2019 toujours selon l’étude de l’ONRE. C’est le second total le plus important.

Des disparités importantes existent quant au coût moyen de ce type de travaux, au vu notamment de certaines rénovations complètes de toiture (réfection totale et projection d’isolants) faisant grimper le prix moyen. 10 % des chantiers consacrés à la toiture affichent un montant total des travaux supérieur à 15 500 €.

Le coût médian se situe en revanche à 2 600 €, la toiture étant la catégorie de travaux la plus hétérogène.

Les travaux d’isolation

Picto_Maison_EchafaudagesL’isolation est une catégorie de travaux particulièrement mise en avant par les pouvoirs publics. Préalable essentiel au remplacement éventuel d’équipements de chauffage, l’isolation permet de maintenir la température à des niveaux homogènes dans le logement, quelle que soit la saison. Le montant moyen des travaux d’isolation dépendra de la méthode et du type d’isolant choisi :

  • L’isolation par l'intérieur (ITI) coûtera de 18 € à 112 € du m² avec un prix médian de 55 €.
  • L’isolation par l’extérieur (ITE), qui permet de préserver la surface habitable mais qui se révèle plus coûteuse, oscille entre 43 € et 238 € du m² avec un prix médian de 142 €.
  • L’isolation des combles perdus (auparavant mis en avant par les dispositifs d’isolation à 1 €) se chiffre de 17 € à 93 € du m² avec un prix médian de 40 €.

Ces chiffres sont repris de l'enquête de l'Ademe publiée en 2019, qui a observé les coûts pratiqués sur plusieurs centaines de chantiers.

Les travaux de chauffage

Le remplacement des systèmes de chauffage trop obsolètes ou non conformes aux aspirations des pouvoirs publics visant à décarboner le parc immobilier hexagonal font des travaux de chauffage le troisième poste en volume de dépenses par les ménages français (5,3 milliards d’euros en 2019).

Picto-gaz-effet-serre-planeteLes chauffages au fioul et au gaz vont inexorablement disparaître progressivement sous l’impulsion des nouvelles réglementations tendant à réduire au maximum les émissions de CO2 sur l’ensemble du cycle de vie du logement. Les travaux de chauffage passent par le remplacement d’anciens dispositifs par de nouvelles sources de chaleur plus écologiques et renouvelables.

Voici les tarifs des différentes installations de chauffage :

picto info HellioL’INFO HELLIO :

L’Ademe évalue le coût de la pose entre 2 000 et 3 000 euros supplémentaires.

  • Chauffage au bois : de 2 550 € à 15 000 € pour les plus performants avec un prix médian de 5 000 € et des disparités selon les équipements et selon la puissance de chauffe ;
  • De 2 500 € à 7 500 € pour l’installation d’un poêle à bois ou à granulés ;
  • De 2 500 € à 9 000 € pour l’installation d’un insert ;
  • Jusqu’à 15 000 € pour le remplacement intégral du système de chauffage central.

Il faudra ajouter à ce budget la fourniture en combustible (bûches, granulés ou pellets qui peuvent ajouter entre 500 et 1 500 € de budget annuel selon la superficie et la région du logement).

  • Pompe à chaleur : une des solutions privilégiées par les pouvoirs publics pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Les prix moyens dépendent du type d’installation :
    • De 3 300 € à 14 500 € pour une PAC air-air avec un prix médian de 6 600 € ;
    • De 6 400 € à 21 000 € pour une pompe à chaleur air-eau avec un prix médian de 12 700 € ;
    • De 13 000 € à 20 000 € pour une PAC géothermique (installation pour puiser les calories dans le sol) selon le guide de l’Ademe « Se chauffer mieux et moins cher ».
  • Chaudière à condensation afin de remplacer un équipement au gaz ou au fioul :
    • Une chaudière à condensation au fioul coûte entre 3 000 et 7 000 € (mais ce n'est plus le moment d'en installer aujourd'hui !) ;
    • Une chaudière à condensation au gaz sera comprise elle entre 5 000 et 8 000 €.

Les nouveaux équipements de chauffage peuvent être couplés avec un système de production d’eau chaude sanitaire sans surcoût exorbitant (seulement 15 % supplémentaires en moyenne).

Les travaux de menuiserie

picto-fenetre-nuitLes travaux de menuiserie constituent le premier poste de dépenses des ménages français en termes de travaux de rénovation énergétique. Les dépenses sur les ouvertures ont notamment représenté 7,3 milliards d’euros en 2019, toujours selon les chiffres de l’ONRE.

Le prix d’un remplacement d’ouvertures varie selon le matériau (aluminium, bois, PVC), le vitrage (double, triple vitrage), le type d’ouverture (battant, coulissant, galandage etc), le nombre d’ouvertures ou encore leur taille. D’une manière générale, les fourchettes de prix sont les suivantes :

  • Pour un remplacement de fenêtre : de 250 € à 1 600 € par fenêtre avec un prix médian de 560 € ;
  • Pour un changement de porte-fenêtre : de 470 € à 2 500 € par porte-fenêtre avec un prix médian de 930 € ;
  • Pour un remplacement de fenêtre de toit : de 450 € à 1 300 € par équipement et un prix médian de 960 € ;
  • Pour un changement de porte : de 750 € à 3 200 € par porte pour un coût médian d’environ 2 000 €.

Les travaux de ventilation

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

VMC = ventilation mécanique contrôlée

Le système de ventilation permet une aération optimale dans un logement grâce à un dispositif de renouvellement visant à faire sortir l’air vicié dans un environnement clos pour y amener de l’air sain.

La VMC empêche ainsi la pollution atmosphérique dans l’habitation, protège les revêtements de l’humidité et préserve la santé des occupants. Les travaux de ventilation constituent généralement la catégorie d’intervention la moins onéreuse avec des fourchettes de prix :

  • De 290 € à 1 650 € pour une ventilation simple flux et un prix médian autour de 900 €, les VMC Hygro B étant un peu plus chères que les VMC Hygro A (environ 150 € de plus), offrant un gain thermique plus important.
  • De 2 700 € à 7 800 € pour une ventilation double flux et un coût médian de 4 500 €.

Les travaux d’eau chaude sanitaire (ECS)

picto-gouttes-eau-bleuesEnfin, les travaux concernant la production d’eau chaude sanitaire offrent diverses possibilités aux propriétaires avec des fourchettes de prix variables selon les types d’équipements. Ces travaux sont souvent effectués en complément d’interventions sur le système de chauffage. Voici les fourchettes de prix sur le remplacement des différents ECS :

  • Chauffe-eau classique : de 800 € à 2 200 € avec un prix médian de 1 220 € ;
  • Chauffe-eau thermodynamique individuel (CETI) utilisant les calories présentes dans l’air : de 2 000 € à 4 600 € avec un prix médian de 2 870 € ;
  • Chauffe-eau solaire individuel (CESI) utilisant les calories du soleil : de 4 500 € à 11 500 € avec un prix médian de 7 140 € ;
  • Système solaire combiné (SSC) en complément du système de chauffage : de 9 800 € à 22 200 € pour un prix médian de 16 900 €.

Vous savez tout sur la somme à prévoir pour rénover votre maison ! Toutes ces fourchettes de prix sont indicatives et issues des données collectées par les pouvoirs publics. Chaque situation étant différente, les prix des travaux de rénovation varieront en effet d’un artisan à l’autre ou en fonction de la configuration du logement.

Picto_Remise_En_MainPour obtenir les meilleurs tarifs, pensez bien à comparer les différents devis et à faire jouer la concurrence.

chronometre-gain-tempsEnfin, il faut également envisager le prix d’un chantier à l’aune des économies potentielles qu’ils vous permettront de réaliser. S’ils diminuent annuellement vos factures énergétiques de plusieurs centaines voire de plusieurs milliers d’euros, il s’agira alors d’un investissement rentable sur le long terme sans compter la plus-value potentielle générée pour une future revente.


Tags associés : Travaux

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher