Tout savoir sur la revente d’électricité photovoltaïque

Rédigé par Marina T
Mis à jour le 25 avr. 2022
Temps de lecture : 5 min
revente de l’électricité photovoltaïque

Démarrer la simulation

Vous souhaitez produire de l’électricité grâce à des panneaux solaires et vous vous interrogez sur l’utilisation de votre énergie ? Vous pouvez opter pour une revente totale ou une autoconsommation avec réinjection du surplus dans le réseau. Quels sont les tarifs de revente d’électricité photovoltaïque ? Hellio vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le sujet, alors que 81 % des Français souhaitent encourager la filière des panneaux photovoltaïques (baromètre Qualit’EnR 2022).


Vos factures d'électricité s'envolent ? Passez à l'autoconsommation solaire !



Panneaux photovoltaïques : ce qu’il faut savoir

picto-panneaux-solaires-hellio-bleuAujourd’hui, les panneaux photovoltaïques (« PV ») et l’énergie solaire incarnent l’une des solutions de la transition énergétique, surtout à l’heure où le prix de l’électricité ne cesse d’augmenter. Parmi tous les équipements à énergie renouvelable, ce sont les PV que les Français projettent le plus d’acheter. Devant les poêles, pompes à chaleur, systèmes solaires combinés… (source : baromètre Qualit’EnR).

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Il est important de bien distinguer l’autoconsommation et l’autonomie énergétique (indépendance totale vis-à-vis du réseau). La capacité de production des panneaux photovoltaïques ne permet pas de couvrir tous vos besoins en électricité. À l’heure actuelle, atteindre l’autonomie énergétique implique un dispositif imposant, intégrant des batteries solaires de stockage ainsi que de nombreux panneaux photovoltaïques. De plus, les habitants doivent adapter leurs habitudes pour les calquer sur la production électrique en temps réel.

Installés généralement sur le toit du logement, les panneaux photovoltaïques permettent de convertir les rayons du soleil (une source d’énergie inépuisable) en courant électrique. Le fonctionnement des panneaux solaires est notamment assuré par deux éléments principaux : des capteurs photovoltaïques (qui transforment l’énergie du soleil en courant électrique) et des onduleurs solaires (qui convertissent le courant continu en courant alternatif pour le rendre compatible avec le réseau d’électricité domestique).

Cette énergie créée par vos panneaux solaires peut alors être, au choix :

  • Disponible immédiatement pour alimenter votre logement en électricité et assurer le fonctionnement d’équipements électriques (autoconsommation) ;
  • Réinjectée dans le réseau électrique (revente totale ou partielle) ;
  • Dans de plus rares cas, stockée dans une batterie pour être consommée plus tard.

Quels bénéfices à installer des panneaux solaires photovoltaïques ?

Qu’elle soit destinée à une autoconsommation ou à une revente totale, les avantages d’une installation de panneaux photovoltaïques sont nombreux. Elle permet notamment de :

  • Produire de l’électricité localement avec une énergie renouvelable ;
  • Réduire notre dépense énergétique aux énergies fossiles ;
  • Valoriser votre bien lorsque vous souhaitez le mettre en vente ;
  • Revendre le surplus ou la totalité de l’électricité photovoltaïque produite.

euro-economie-financement (2)Si l’énergie solaire dispose d’un potentiel important, notamment en tant que réponse aux problématiques énergétiques et environnementales, les particuliers sont encore parfois frileux à l’idée d’installer des panneaux photovoltaïques. En effet, même si les technologies proposées sont de plus en plus performantes et accessibles, le prix d’une installation photovoltaïque peut être un frein pour le particulier.

Néanmoins, il convient de prendre en compte les économies immédiates sur les factures d’électricité lors d’une autoconsommation. Aussi, la vente de votre électricité photovoltaïque (ainsi que l'existence d’une prime d’autoconsommation) permet de rentabiliser le projet en 10 à 15 ans généralement.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 476 473

Fin septembre 2021, 476 473 installations photovoltaïques étaient comptabilisées en France, tous secteurs confondus. Source : Observ’ER - Baromètre 2021 des énergies renouvelables en France. Enedis estime à environ 100 000 le nombre de clients raccordés en autoconsommation individuelle.


Avec Hellio, installez des panneaux photovoltaïques chez vous


Revente d’électricité photovoltaïque : revente du surplus ou revente totale ?

Vous pouvez revendre votre électricité photovoltaïque de 2 manières différentes. D’un côté, il y a la revente de surplus (dans le cadre d’une autoconsommation) et de l’autre, la revente totale.

1- L’autoconsommation et revente de surplus

electricite-energieComme son nom l’indique, l’autoconsommation implique de consommer tout ou partie de l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques. Cette énergie, dite « verte », est alors utilisée pour assurer l’éclairage du logement ou le fonctionnement de vos appareils électriques (lave-linge, chauffe-eau électrique, lave-vaisselle, sèche-linge…).

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Une bonne optimisation de votre énergie solaire passe généralement par la programmation de vos appareils électriques. À l’aide d’équipements domotiques, vous pouvez programmer le fonctionnement de vos appareils aux heures les plus favorables à la production d’énergie solaire (lorsque le rayonnement solaire est important), c’est-à-dire le midi et l’après-midi.

L’autoconsommation avec revente de surplus est définie par l’arrêté du 9 mai 2017. En plus de permettre des économies d’énergie importantes sur vos factures d’électricité (puisque vous exploitez une énergie gratuite), votre autoconsommation avec revente de surplus vous permet de réinjecter l’énergie non consommée dans le réseau électrique national. Ce surplus d’électricité est alors racheté, à prix fixe et réglementé, dans le cadre d’un contrat passé avec EDF Obligation d’Achat (EDF OA) sur 20 ans. Aussi, l’autoconsommation avec revente de surplus permet de bénéficier de la prime d’autoconsommation à tarif garanti.

2- La revente totale

Picto_pylone_electriqueAvec la revente totale, vos panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité qui n’est aucunement destinée à faire fonctionner vos équipements électriques. L’électricité produite est entièrement rachetée par le distributeur et elle est directement réinjectée dans le réseau. Si la base de l’installation est similaire à celle de l’autoconsommation (pose de panneaux photovoltaïques), la revente totale implique un raccordement dédié et séparé du compteur électrique du logement.

Entre revente complète ou partielle, quelle est la plus rentable ? Cela dépend de plusieurs facteurs donc le taux d’autoconsommation, la situation géographique du logement, etc. Au-delà de l’aspect financier, si vous êtes engagé dans la transition écologique, vous préférerez sans doute profiter d’une électricité 100 % verte et locale grâce à l’autoconsommation.

À qui est revendue l’électricité solaire ?

Dans les deux cas, c’est donc le fournisseur d’énergie, généralement EDF OA, qui achète votre production. Celle-ci alimente le réseau national géré par Enedis.


La prime d’autoconsommation pour la revente d’électricité photovoltaïque

En choisissant l’autoconsommation avec revente de surplus, un particulier peut prétendre à une subvention, appelée prime d’autoconsommation ou « prime à l’investissement ». Lancée en 2017, cette aide dédiée aux panneaux solaire a été initiée par l’État pour soutenir les particuliers souhaitant produire de l’électricité par ce biais.

La prime est versée annuellement par EDF Obligation d’Achat pendant 5 ans. Elle permet ainsi de rembourser une partie de l’investissement réalisé lors de l’installation du système.

Le montant de cette prime d’autoconsommation dépend de la puissance totale de votre installation photovoltaïque et peut varier à chaque trimestre. Ainsi, depuis le 1er février et jusqu’au 30 avril 2022, la prime d’autoconsommation correspond aux montants suivants pour la métropole.

  • 380 € / kWc pour une puissance d’installation ≤ 3 kWc ;
  • 290 € / kWc pour une puissance d’installation ≤ 9 kWc ;
  • 160 € / kWc pour une puissance d’installation ≤ 36 kWc ;
  • 80 € / kWc pour une puissance d’installation ≤ 100 kWc.

Exemple : avec 12 panneaux photovoltaïques d’une puissance de 380 W, la puissance totale de votre installation est de 4,5 kWc (12 x 380 W = 4560 W ou 4,5 kWc). Le montant total de votre prime s’élève à 1 305 € (4,5 kWc x 290 € = 1305 €), ce qui fait une aide financière annuelle de 261 € (1305 ÷ 5 = 261).

À cette prime s’ajoute le prix de la vente du surplus de l’électricité produite par vos panneaux photovoltaïques.


Quels sont les tarifs de revente d’électricité photovoltaïque ?

picto-montant-aideDans le cas d’une vente du surplus de votre électricité photovoltaïque, vous bénéficiez d’un tarif fixe d’achat du surplus d’électricité non consommée. Le prix de vente de l’électricité photovoltaïque est fixé initialement lors du raccordement au réseau d’électricité, avant d’être indexé annuellement pendant 20 ans (qui correspondent au contrat d’achat). Les modalités tarifaires de l’achat de l’électricité photovoltaïque sont fixées par trimestre, par arrêté.

Jusqu’au 30 avril 2022, ces tarifs sont les suivants :

  • 10 c€ / kWh pour les installations ≤ 3 kWc ;
  • 10 c€ / kWh pour les installations ≤ 9 kWc ;
  • 6 c€ / kWh pour les installations ≤ 36 kWc ;
  • 6 c€ / kWh pour les installations ≤ 100 kWc.

Pour vous donner un ordre d’idées, ces montants sont généralement proches du prix de l’électricité vendue en heure creuse (tarif bleu d’EDF).

Dans le cas d’une revente totale, les tarifs de vente applicables ne sont pas les mêmes. Jusqu’au 30 avril 2022, ils sont de :

  • 17,89 c€ / kWh pour une puissance totale ≤ 3 kWc ;
  • 15,21 c€ / kWh pour une puissance totale ≤ 9 kWc ;
  • 10,89 c€ / kWh pour une puissance totale ≤ 36 kWc ;
  • 9,47 c€ / kWh pour une puissance totale ≤ 100 kWc.

picto-croix-rouge-hellioCependant, il est à noter que la revente totale ne permet pas de bénéficier de la prime d’autoconsommation.

Source : Commission de Régulation de l’Énergie.

Vente d’électricité photovoltaïque : quelle imposition ?

Revendre de l’énergie photovoltaïque implique une déclaration des revenus de votre installation solaire (avec le formulaire 2042C Pro). Les revenus tirés de votre production d’électricité sont donc imposables, sauf si ces 3 conditions sont réunies :

  • La puissance de l’installation est inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • L’installation est raccordée au réseau public en deux points maximum ;
  • Elle permet d’alimenter le domicile individuel du particulier en électricité, et non une entreprise ou une copropriété.

Hellio s'occupe de toutes les démarches d'installation


Tags associés : Conseils, Solaire

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Panneaux solaires

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher