Panneau solaire gratuit : est-ce possible grâce au gouvernement et aux aides ?

Rédigé par Matthieu
18 juil. 2021
Temps de lecture : 6 min
panneau solaire gratuit gouvernement

Avec les nombreuses mesures d’incitation à faire des économies d’énergie chez soi, diverses offres gratuites ou à 1 euro ont fait leur apparition. Isolation des combles à 0 €, chaudière offerte mais aussi panneaux solaires gratuits grâce à l’État, soi-disant du moins. Qu’en est-il réellement : est-il vraiment possible de poser une installation solaire sur sa toiture sans payer un centime ? Que dit le gouvernement et y a-t-il des arnaques à éviter ? Faites de votre projet un succès en suivant ces quelques conseils par Hellio.


Produire votre propre électricité grâce au soleil, ça vous tente ?



infographie-essentiel-retenir-hellio-particulier-panneaux-solaires-gratuits

Peut-on profiter de panneaux solaires gratuits en 2021 ?

Tout d’abord, rappelons que rien n’est gratuit, surtout pas dans le secteur de la rénovation énergétique. Comme vous vous en doutez, les entreprises de travaux n’interviennent pas bénévolement chez vous.

picto info HellioL’INFO HELLIO :

C’est par exemple la prime énergie ou CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) qui a permis jusqu’en 2021 l’isolation des combles à 1 euro. Ce financement provient des fournisseurs d’énergie, obligés sous peine d’amendes de participer à la transition énergétique des logements. Dans d’autres cas, le cumul de plusieurs aides (comme le Crédit d’Impôt et les programmes de l’Anah) a pu offrir à certains la possibilité de se rapprocher d’un reste à charge nul.

Quand on parle de gratuité en matière d’isolation, de chauffage ou d’énergie solaire, il s’agit seulement d’un changement de débiteur. Ce n’est pas le particulier qui paye pour faire isoler ses combles ou changer sa chaudière, mais, selon les aides versées, l’État ou les entreprises. Pourquoi ? Pour encourager les Français, notamment ceux aux revenus modestes, à améliorer la performance énergétique de leur logement, souvent décrit comme une « passoire thermique » (près de 5 millions dans l'Hexagone).

Cependant, comparé à quelques opérations économiques comme le soufflage de laine dans les combles perdus, l’installation de panneaux solaires nécessite plus de temps et du matériel plus cher. De plus, la pose de modules photovoltaïques — qui produisent de l’électricité — est moins favorisée par le gouvernement que l’isolation ou les pompes à chaleur.

picto-croix-rouge-hellioVoilà pourquoi, même en bénéficiant de primes et autres avantages fiscaux, vous ne devez pas espérer en acquérir gratuitement.

Non, il n’y a ni panneaux thermiques ni panneaux photovoltaïques gratuits grâce au gouvernement

Le panneau solaire à 1 euro grâce à l’État, ça n’existe tout simplement pas. Faites preuve d’une méfiance particulière face à un commercial qui vous démarcherait en avançant cette proposition juteuse. Certes, il existe bien des dispositifs pour alléger votre budget. Parfois, le montant est même directement déduit sur le devis, ce qui évite l’avance de frais.

Mais la prise en charge à 100 % constitue un mythe, et donc une arnaque pour ceux qui abusent d’une telle promesse. Au mieux, il s’agit d’une maladresse, en jouant sur le mot « gratuité » pour désigner une rentabilité sur le long terme. Au pire, cela cache une intention réelle de profiter du manque d’information du client, sans scrupules.


Demandez une étude solaire gratuite avec Hellio


Des panneaux gratuits à l’achat, non, mais rentables dans le temps, oui !

C’est indéniable, l’installation de panneaux solaires représente un investissement. Comptez plusieurs milliers d’euros pour le matériel et la main d'œuvre. Ce prix augmente avec la puissance et le nombre de panneaux posés.

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Vous ne souhaitez pas consommer l’électricité solaire chez vous (autoconsommation) ? Pas de problème, il est possible de revendre l’intégralité de la production de vos panneaux photovoltaïques. Le prix d’achat en c€/kWh est même supérieur à celui du surplus. En revanche, vous ne pourrez ni recevoir la prime à l’autoconsommation, ni profiter d’une énergie 100 % verte dans votre habitation.

Toutefois, gardez en tête que ce projet consiste à réaliser des économies sur le long terme, une fois que le coût initial est amorti. Deux aspects permettent d’atteindre et dépasser ce seuil de rentabilité :

  • Les économies dues à la consommation d’une électricité gratuite — ou d’une eau chaude gratuite selon la technologie du panneau — par rapport aux tarifs du marché qui ne cessent d’augmenter.
  • La revente du surplus d’électricité produit. Cette énergie est réinjectée sur le réseau, en échange d’une somme versée par EDF. Exemple pour une installation de 6 kWc : vous recevez 10 centimes par kWh revendu.

On estime la rentabilité du panneau solaire photovoltaïque à environ 15 ans, voire quelques années de moins en profitant des primes qui réduisent les dépenses à l’achat. Une fois cette durée passée, ce n’est que du bénéfice pour vous !


Quelles sont les aides du gouvernement pour les panneaux solaires ?

Symbole EurosDes solutions existent pour alléger la facture, sans pour autant faire descendre le montant des panneaux à 0 euro. Il s’agit soit de primes (trois principales), soit d’un prêt avantageux pour obtenir des fonds facilement sans se ruiner.

Ma Prime Rénov’, prime CEE et prime à l’autoconsommation

Tous ces dispositifs ne sont pas financés par l’État ; il est donc d’autant plus faux d’affirmer que des panneaux solaires seraient gratuits grâce au gouvernement. Voici les contributeurs aux aides :

  • Prime CEE (Certificats d’économies d’énergie) : bien que les pouvoirs publics soient à l’origine de sa mise en place, ce sont les fournisseurs d’énergie qui la versent. En font partie des entreprises telles que Carrefour, Total ou encore Avia.
  • Ma Prime Rénov’ : elle est versée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), et donc indirectement par l’État.
  • Prime à l’autoconsommation : elle est versée par EDF Obligation d’Achat, une filiale du groupe

Trois cas de figure se présentent selon la technologie des cellules et l’usage de l’énergie solaire :

icon-panneaux-solaires-hellio-bleu

Technologie

picto-soleil-bleu

Usage

Symbole Euros

Aides et montants

check-bleu-50

Conditions

Panneaux photovoltaïques

Ces équipements servent à produire de l’électricité utilisée dans le logement pour faire fonctionner les appareils, ou revendue à EDF.

Prime à l’autoconsommation :

  • Installation de 3 kWc : 1 140 €
  • Installation de 6 kWc : 1 680 €
  • Installation de 9 kWc : 2 520 €

Sans condition de revenus, cette prime à l'investissement n'est due qu'une seule fois et est versée de façon équirépartie pendant 5 ans (1/5ème par an) au propriétaire.

Panneaux thermiques

Ces équipements servent à produire de la chaleur, et ainsi satisfaire une partie des besoins du logement en chauffage ou eau chaude sanitaire.

Ma Prime Rénov’ :

  • Jusqu’à 10 000 € pour un chauffage solaire
  • Jusqu’à 4 000 € pour un chauffe-eau solaire

Prime CEE :

  • Jusqu’à 4 000 € pour un système solaire combiné (chauffage + eau chaude sanitaire)
  • Pour un chauffe-eau solaire, le montant dépend de la zone climatique et des économies engendrées

Ma Prime Rénov’ s’adresse aux propriétaires dont les revenus sont inférieurs aux plafonds ci-joints.


La prime CEE est accessible aux propriétaires comme aux locataires, sans condition de revenus.

Panneaux hybrides

Ces équipements assurent les deux fonctions : produire de l’électricité et de la chaleur.

  • Ma Prime Rénov’ : Jusqu’à 2 500 €
  • Prime CEE : le montant dépend des économies engendrées

Découvrez l’offre de panneaux solaires par Hellio


L’éco-PTZ pour faciliter le paiement de votre apport personnel

Autre aide à l’installation, l’éco-prêt à taux zéro. Il ne s’agit pas d’une prime ; autrement dit, cela ne permettra pas de diminuer votre investissement. Cependant, si vous n’avez pas l’argent nécessaire au moment de l’achat, il s’agit d’un coup de pouce intéressant puisque vous ne remboursez que la somme empruntée, sans intérêts donc.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 15 000 €

C’est le montant maximal de l’éco-prêt accordé pour une installation de panneaux solaires thermiques. Il peut atteindre 30 000 euros en intégrant d’autres actions d’isolation (toiture, planchers, fenêtres…).

Parlez-en à votre banque pour en savoir plus sur l’éco-PTZ, qui n’implique aucune condition de ressources. Cependant, vous devez être propriétaire d’un logement construit avant 1990, occupé en tant que résidence principale (par vous ou un locataire).


Comment éviter les arnaques aux panneaux solaires gratuits ?

Voici quelques conseils pour ne pas se faire avoir avec des soi-disant panneaux solaires à 1 €, voire « offerts » par le gouvernement.

En cas d’offre suspecte, prenez votre temps

picto_sablier_tempsLa précipitation profite toujours aux escrocs. Ces derniers vont chercher à vous faire signer le plus vite possible, en multipliant les belles promesses tout en dissimulant ce qui fâche. En tant que consommateur, vous avez l’entière liberté d’accepter ou de refuser une proposition commerciale, ou de prendre quelques jours de réflexion.

Même une fois le devis signé, il vous reste un délai de 14 jours pour vous rétracter ; néanmoins, attention à ne pas conclure le contrat lors d’un salon, car ce délai ne s’applique alors pas.

  • L’offre vous semble trop belle ?
  • Vous n’avez rien à payer et le vendeur vous garantit une rentabilité au bout de seulement quelques années ?
  • Il se dit mandaté par votre commune ou votre région pour inciter les habitants à installer des panneaux ?

Ne donnez pas suite ! Les collectivités locales ne pratiquent aucun démarchage, ni par téléphone ni à domicile. Se faire passer pour un représentant de l’État est totalement illégal, mais cela n’empêche pas beaucoup d’entreprises malhonnêtes d’utiliser cet argument d’autorité.

Comparez différents devis si nécessaire

picto-trois-documentsIl n’est pas toujours simple de savoir si une offre est vraiment intéressante, surtout pour un domaine complexe comme l’énergie solaire. La solution : solliciter plusieurs professionnels pour obtenir plusieurs devis. Ainsi, vous vous ferez une meilleure idée du marché, de ses produits et de ses tarifs.

Cela ne coûte rien, et vous donnera un peu de temps supplémentaire pour prendre votre décision en toute connaissance de cause. En outre, vous pourrez éventuellement repérer un artisan douteux, dont l’offre détonne trop pour être sérieuse.

Investissez toujours dans une installation de qualité

picto-label-check-bleuSi le coût des panneaux est étonnamment bas sur le devis, il y a de fortes chances soit qu’il s’agisse d’une arnaque, soit que leur qualité laisse à désirer. Hellio vous rappelle que même en percevant les primes solaires, le prix des travaux se chiffre en milliers d’euros pour un projet photovoltaïque.

Notre conseil : toujours privilégier la fiabilité et la durabilité, quitte à débourser un peu plus d’argent. Des panneaux performants seront rentabilisés plus rapidement, sans risque de dysfonctionnement.

En résumé, agissez prudemment et ne succombez pas aux offres alléchantes d’équipements solaires gratuits. Sachez qu’il existe un site gouvernemental pour signaler toute fraude : https://signal.conso.gouv.fr/. Cela vaut pour une mésaventure en rénovation énergétique mais aussi en immobilier, en assurance, en voyage, etc.

Avec les bons réflexes et en faisant appel à une entreprise de confiance, vous ferez de votre installation solaire une réussite, et bénéficierez d’une énergie renouvelable pendant plusieurs dizaines d’années !


Faites des économies d’énergie et un geste pour la planète


Tags associés : Financement, Solaire

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie