Quelles aides pour installer un panneau solaire ?

Rédigé par Matthieu
11 avr. 2021
Temps de lecture : 9 min
aides primes installation de panneaux solaires subventions gouvernement

Vous avez un projet d’installation de panneaux photovoltaïques ou thermiques ? Voilà une belle initiative, encouragée par l’État grâce à divers financements. Dans ce guide complet 2021 par Hellio, découvrez toutes les aides aux panneaux solaires. Critères d’éligibilité, montants, démarches pour les recevoir… vous pourrez ainsi réduire votre investissement et améliorer la rentabilité de vos équipements. Ne passez pas à côté : contrairement aux idées reçues, les ménages modestes ne sont pas les seuls à pouvoir en bénéficier.


Avec Hellio, c’est le moment de produire votre électricité à moindre coût !



Financez votre projet de panneaux solaires grâce aux primes !

Symbole Euros bleuFace aux avantages économiques et environnementaux que présente l’énergie solaire (illimitée et quasi gratuite), les pouvoirs publics multiplient les façons d’inciter les particuliers à installer des panneaux chez eux, notamment sur le toit de leur maison. Pour cela, rien de tel que de verser une somme d’argent en échange de cette acquisition. Sous certaines conditions, bien sûr, visant à garantir des résultats convaincants en matière de performance énergétique.

Parce qu’il n’est pas simple de se frayer un chemin dans la jungle des aides aux panneaux solaires, en voici un aperçu. De quoi vous faire une meilleure idée de vos droits et en tenir compte pour établir votre plan de financement !

Note : ce guide s’applique à la France métropolitaine ; la situation diffère en Outre-mer.

Offre-Particuliers-Panneaux-Photovoltaique-Hellio

Rappel sur les usages de l'énergie solaire en habitation

icône panneaux solaires hellio bleuAvant toute chose, il est important de rappeler l’existence de trois types d’équipements solaires, destinés à des usages domestiques différents :

  1. Panneaux thermiques : leurs capteurs permettent de chauffer de l’air ou de l’eau afin de couvrir une partie des besoins du logement soit en chauffage, soit en eau chaude sanitaire (chauffe-eau solaire), voire les deux (on parle alors de système combiné) ;
  2. Panneaux photovoltaïques : leurs cellules permettent de convertir les photons des rayons solaires en électricité, utilisée pour les appareils et l’éclairage ;
  3. Panneaux hybrides (comme l’aérovoltaïque) : ils produisent de l’électricité ET de la chaleur.

Les subventions et primes varient en fonction de ces technologies.

Combien coûte l’installation d’un panneau solaire ?

Avant même de savoir combien vous pouvez espérer toucher, il convient de se renseigner sur les prix du marché. Rien n’équivaut le devis précis d’un professionnel, mais tentons de vous donner une estimation chiffrée.

LE CHIFFRE HELLIO : 7 000 €

En étudiant les offres des principaux acteurs en France, c’est une moyenne du prix de l’installation de panneaux photovoltaïques pour une puissance de 3 kWc, main d'œuvre comprise. Ce coût peut facilement doubler pour des puissances de 6 ou 9 kWc. D’autre part, il augmente naturellement avec la souscription d’options (domotique, chauffage), l’achat d’une batterie mais aussi les dépenses à ne pas oublier : maintenance, taxe en cas de revente du surplus d’électricité, etc.


Consommer votre propre électricité renouvelable, ça vous dit ?


Les principales aides aux panneaux solaires et leurs montants en 2021

Nom

Type de panneau

Montant de l’aide

Conditions d’obtention

Prime à l’autoconsommation

Photovoltaïque

  • Dépend de la puissance de l’installation
  • Peut atteindre 8 000 €
  • Pas de condition de revenus
  • Faire appel à un professionnel qualifié RGE
  • Installer des panneaux photovoltaïques avec revente du surplus d’électricité produite

MaPrimeRénov’ solaire

Thermique (pour chauffage ou eau chaude) ou hybride

  • Dépend de l’installation et des revenus du demandeur
  • Peut atteindre 10 000 €
  • Tous revenus sauf déciles 9 et 10 (profil rose)
  • Faire appel à un professionnel qualifié RGE
  • Respecter les exigences techniques définies dans l’arrêté du 17 novembre 2020

Prime CEE solaire

Thermique (pour chauffage ou eau chaude) ou hybride

  • Dépend de la zone climatique du logement
  • Pas de montant maximum

TVA réduite

Photovoltaïque, thermique ou hybride

  • Taux à 10 % pour les panneaux photovoltaïques
  • Taux à 5,5 % pour les panneaux thermiques ou hybrides
  • Pas de condition de revenus
  • Faire appel à un professionnel qualifié RGE
  • Puissance du panneau photovoltaïque ⩽ 3 kWc

Éco-PTZ

Thermique ou hybride

  • Prêt jusqu’à 15 000 € sans intérêts
  • Jusqu’à 30 000 € si plusieurs travaux prévus
  • Pas de condition de revenus
  • Faire appel à un professionnel qualifié RGE

Le détail des financements disponibles

La prime à l’autoconsommation

L’INFO HELLIO :

C’est une filiale dédiée d’EDF qui verse la somme en cinq fois : 1/5ème par an pendant cinq ans.

Comme son nom l’indique, l’autoconsommation consiste à produire sa propre électricité grâce à l’énergie solaire, pour faire fonctionner les équipements de son logement. Il faut alors installer des panneaux photovoltaïques, généralement sur le toit.

Cette prime à l’autoconsommation, ou prime à l’investissement, cible les « installations de vente en surplus ».

« Une installation photovoltaïque est dite installation de vente en surplus lorsque le producteur s'engage à utiliser tout ou partie de l'énergie produite pour satisfaire l'ensemble des consommations sur le site d'implantation et vend uniquement le solde au co-contractant. ».

Article 2 de l’arrêté du 9 mai 2017

Picto_pylone_electriquePlus simplement, vous pouvez demander cette prime si vous envisagez de faire poser des panneaux photovoltaïques chez vous et vendre le surplus d’électricité éventuel. En effet, il arrive que la production d’énergie soit supérieure à vos besoins. Plutôt que de le gaspiller, ce surplus est réinjecté dans le réseau afin d’alimenter d’autres bâtiments. C’est pour encourager cette pratique que les pouvoirs publics ont créé la prime à l’autoconsommation.

Les montants de la prime à l’autoconsommation

Puissance installée en kilowatt-crête

Montant au 1er trimestre 2021

Inférieure ou égale à 3 kWc

380 €/kWc

Entre 4 et 9 kWc

280 €/kWc

Entre 10 et 36 kWc

160 €/kWc

Entre 37 et 100 kWc

80 €/kWc

Notez que les besoins d’une maison dépassent rarement les 9 kWc.


Envie de passer à l’énergie solaire ? C’est le moment avec Hellio !


Obligation d’achat en cas de revente du surplus

Il ne s’agit pas d’une prime à proprement parler, mais du tarif de rachat de votre électricité solaire « en trop ». Comme pour la prime à l’autoconsommation solaire, c’est EDF Obligation d’Achat (EDF OA) qui vous paye pour réinjecter votre surplus d’énergie dans le réseau électrique national.

Le montant est simple à retenir car défini par un arrêté :

  • 10 centimes d’euros par kWc pour les installations d’une puissance ne dépassant pas 9 kWc
  • 6 centimes d’euros par kWc pour les installations d’une puissance comprise entre 9 et 100 kWc

Toutefois, sachez que ces tarifs sont susceptibles d’évoluer chaque semestre.

Ma Prime Rénov’ solaire

En janvier 2020, tout le secteur de la rénovation énergétique a vécu une petite révolution concernant le financement des travaux. Afin de simplifier cet univers complexe et dissuasif pour de nombreux ménages — notamment les plus modestes —, l’Anah (agence nationale de l’habitat) a créé MaPrimeRénov’. Une aide plus lisible et rapide à obtenir que ses prédécesseurs : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et le programme Habiter Mieux agilité.

De nombreuses opérations sont désormais éligibles à cette prime forfaitaire, dont l’installation de panneaux solaires. Contrairement à la prime à l’autoconsommation, Ma Prime Rénov’ ne concerne pas les panneaux 100 % photovoltaïques, mais trois types de modules.

Les montants de MaPrimeRénov’ solaire

Prime de transition énergétique

 

Ménages très modestes

Ménages modestes

Ménages intermédiaires

Équipements de production de chauffage fonctionnant à l'énergie solaire thermique

10 000 €

8 000 €

4 000 €

Équipements de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie solaire thermique

4 000 €

3 000 €

2 000 €

Équipements de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant avec des capteurs solaires hybrides thermiques et électriques à circulation de liquide

2 500 €

2 000 €

1 000 €

Le dispositif s’adresse à tous les propriétaires occupants ou bailleurs aux revenus très modestes, modestes ou intermédiaires. À titre d’exemple, une personne seule doit avoir un revenu fiscal de référence (RFR) :

  • Inférieur ou égal à 29 148 € hors Île-de-France
  • Inférieur ou égal à 38 184 € en Île-de-France

Seuls les foyers aux ressources dites « supérieures » ne peuvent pas en bénéficier pour poser des équipements solaires.

Voir les plafonds de revenus

La prime CEE (Certificats d’Économies d’Énergie)

Entreprises, copropriétés, particuliers, collectivités… : les Certificats d’Économies d’Énergie permettent à tous types d’acteurs de profiter d’un coup de pouce financier, dans le cadre de travaux d’efficacité énergétique. Autrement dit, des projets qui améliorent la performance de leurs bâtiments et matériels, ou font la part belle aux énergies renouvelables. Les primes CEE sont distribuées par les vendeurs de fioul, gaz, essence ou encore d’électricité.

Ainsi, on retrouve plusieurs aides pour des panneaux solaires à usage résidentiel :

  • Chauffe-eau solaire individuel
  • Système solaire combiné (uniquement en France métropolitaine)
  • Système énergétique comportant des capteurs solaires photovoltaïques et thermiques à circulation d’eau (uniquement en France métropolitaine)

Le montant de la prime est déterminé en fonction des économies d’énergie générées (kWh cumac) ainsi que de la zone climatique (H1, H2 ou H3) de la maison.

La TVA réduite

picto-baisse-depensesDepuis maintenant de nombreuses années, les professionnels de la rénovation peuvent appliquer plusieurs taux réduits de TVA :

  • 10 % : ce taux intermédiaire vise les « travaux d'amélioration, de transformation, d'aménagement ou d'entretien » (Service-Public.fr). L’installation de panneaux photovoltaïques en fait partie, à condition que celle-ci ait une puissance inférieure ou égale à 3 kWc. Sinon, la taxe sur la valeur ajoutée revient à 20 %.
  • 5,5 % : ce taux minimal vise les « travaux de rénovation ou d'amélioration énergétique ». Il concerne entre autres la pose de panneaux thermiques ou hybrides, destinés au chauffage.

Sur un devis HT à plusieurs milliers d’euros, passer d’une taxe de 20 % à 10 % voire 5,5 % est loin d’être négligeable.

Autre condition de la TVA réduite : le logement doit avoir plus de deux ans. Comme toujours, le recours à un professionnel RGE est exigé. Veillez à conserver l’attestation de TVA obligatoire, remplie avec l’entreprise avant la facturation.

L’éco-PTZ

Malgré toutes les aides à l’installation de panneaux solaires, le reste à charge est rarement nul après déduction. Il faut donc trouver les fonds nécessaires ; or, quelques centaines d’euros suffisent à constituer un frein pour bon nombre de Français.

L’ASTUCE HELLIO :

Vous comptez faire réaliser plusieurs opérations ? Isolation thermique, nouvel appareil de chauffage… Le montant de l’éco-PTZ peut alors atteindre 25 000 € pour deux travaux, et 30 000 € pour trois travaux ou plus.

Afin de faciliter ce paiement, l’État a créé l’éco-prêt à taux zéro. Il s’agit d’emprunter jusqu’à 15 000 €, sans intérêts, pour entreprendre un projet de rénovation énergétique. Le remboursement est échelonné sur 15 ans maximum.

Si vous prévoyez d’investir dans le solaire, vous pourrez bénéficier du prêt dans le cas où vos panneaux produisent de la chaleur. À l’inverse, les équipements 100 % photovoltaïques n’y ont pas droit.


Comment demander ces aides aux panneaux photovoltaïques ?

Chaque prime et subvention implique sa propre démarche d’obtention et ses étapes à suivre.

Prime à l’autoconsommation

Demande auprès d’EDF Obligation d’Achat. Hellio vous accompagne !

Revente du surplus

Facturation à suivre sur votre espace producteur d’EDF OA

MaPrimeRénov’ solaire

Inscription et demande sur maprimerenov.gouv.fr

Prime CEE solaire

Demande auprès d’un fournisseur d’énergie ou d’une entreprise délégataire

TVA réduite

Indication sur le devis du professionnel

Éco-PTZ

Demande auprès d'une banque habilitée

icone-creation-comptePas d’inquiétude si vous hésitez entre telle ou telle aide : elles sont cumulables, à partir du moment où chaque critère d’obtention est respecté. Pour réduire vos dépenses, estimez la somme totale en amont, via une simulation. Ce calcul préalable vous permettra d’élaborer un plan de financement ; rien ne vaut une bonne anticipation pour tout projet de cette ampleur.


Profitez de panneaux à moindre coût grâce aux aides


Vos questions sur les aides financières aux panneaux solaires

main-ampoule-soleil

Voici quelques zones d’ombre à éclaircir sur les primes aux panneaux solaires. Vous avez une autre question dans le cadre d’un projet d’installation photovoltaïque ? N’hésitez pas à contacter Hellio ; un conseiller vous répondra au plus vite.

Est-il possible d’installer un panneau solaire pour 1 euro ?

Les travaux d’économies d’énergie à 1 euro ont fleuri depuis 2017. Chaudière à 1 euro, isolation de combles à 1 euro, pompe à chaleur à 1 euro… Derrière ces promesses, certaines offres sont bien réelles — à condition de faire appel à des professionnels expérimentés —, mais qu’en est-il pour des panneaux solaires à 1 euro ?

Oubliez les publicités alléchantes : à l’heure actuelle et malgré l’aide financière existante, vous ne pourrez pas profiter de panneaux photovoltaïques ou thermiques de qualité pour un seul euro symbolique. Mieux vaut éviter les arnaques en investissant dans du matériel performant, fiable et posé par une entreprise qui maîtrise son métier.

Aides aux panneaux solaires : est-ce le gouvernement qui paye ?

Sous-entendu, nos impôts servent-ils à financer les dispositifs ? Cela dépend de l’aide :

  • L’État prend en charge les intérêts de l’éco-PTZ.
  • MaPrimeRénov’ est financée par l’Anah, un établissement public dont le budget provient de plusieurs sources telles que la taxe sur les logements vacants, la vente aux enchères des quotas carbone ou encore de programmes mis en place par le gouvernement (France Relance, Grand Plan d’Investissement…)
  • La prime CEE, en revanche, est distribuée par les vendeurs d’énergie : Engie, Total Direct Énergie, Intermarché, Shell…
  • Quant à la prime à l’autoconsommation, elle est versée par une filiale d’EDF, entreprise détenue à plus de 80 % par l’État.

Bretagne, Occitanie, Rhône-Alpes… des aides pour chaque région ?

Au-delà des aides et primes nationales, il arrive que des collectivités territoriales incitent leurs administrés à investir dans le solaire : avantages fiscaux, subventions… Nous vous conseillons de contacter votre commune (mairie), département (conseil général) ou région (conseil régional) afin de connaître toutes les modalités. En effet, les administrations publiques locales sont les plus à même de vous renseigner.

Existe-t-il toujours un crédit d’impôt pour le solaire ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) a pris fin au 31 décembre 2020, après une dernière année durant laquelle il ne s’adressait plus qu’aux ménages aux revenus intermédiaires ou supérieurs.

De fait, vous ne pouvez plus compter sur cette déduction fiscale pour installer des équipements photovoltaïques, thermiques ou hybrides. Le CITE solaire est remplacé par MaPrimeRénov’, dans le respect des critères mentionnés précédemment.

Y a-t-il d’autres financements possibles ?

On peut également évoquer l’incitation fiscale sur la vente d’électricité. Il s’agit d’une exonération d’impôt sur le revenu, pour les installations photovoltaïques de faible puissance : moins de 3 kWc. Autre impératif : être indépendantes de toute activité professionnelle, et raccordées au maximum en 2 points au réseau public.

Dans le cas d’une autoconsommation, vous pouvez donc vendre votre surplus en étant exonéré d’impôts.

Voilà qui complète cette liste bien fournie des aides à la pose de panneaux solaires. N’hésitez pas à contacter Hellio pour toute question complémentaire, ou à consulter notre FAQ en cliquant ici.


En 2021, Hellio se lance dans l’installation de panneaux photovoltaïques


Tags associés : Financement, Solaire

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie