Quelle est la rentabilité d’un panneau solaire ?

Rédigé par Dania
Mis à jour le 19 nov. 2021
Temps de lecture : 8 min
calculer la rentabilité d'un panneau solaire

Simulez gratuitement votre projet de panneaux solaires


La question de la rentabilité des panneaux solaires est bien souvent au cœur des préoccupations d’un particulier lorsqu’il envisage de se tourner vers les énergies renouvelables. Au vu des informations multiples et parfois contradictoires circulant sur le web, certains propriétaires peuvent être amenés en effet à questionner l’intérêt financier d’une installation photovoltaïque, et même à craindre un mauvais investissement.

Comment déterminer la rentabilité exacte d’un panneau solaire ? Hellio vous propose un panorama complet et vous aide à tout comprendre, grâce à une méthode de calcul d'amortissement accessible à tous.



infographie-essentiel-retenir-hellio-rentabilite-panneaux-solaires

Pour calculer la rentabilité d'une installation, comparez coût initial et gain annuel

Une des principales motivations à l'achat de panneaux solaires est l'économie d'énergie (ainsi que la volonté de gagner en indépendance vis-à-vis du réseau national, tout en optant pour une électricité renouvelable). L'étude de la rentabilité est donc incontournable aux yeux des potentiels acheteurs, plus que l'aspect esthétique ou le fabriquant.

La question de la rentabilité est simple : au bout de combien d'années les économies vont-elles couvrir et dépasser l'investissement initial ? Pour ce faire, il « suffit » de connaître deux choses : ce que vous payez lors de l'achat, et ce que vous gagnez chaque année.

Picto_Pouce_Haut

Le rapport coût/bénéfice des panneaux solaires est relativement facile à calculer dès l’étude de faisabilité, et très avantageux dans la grande majorité des cas. Le rendement des cellules photovoltaïques, ainsi que le montant des aides gouvernementales ou le tarif garanti de rachat EDF, sont autant de critères connus et sécurisants pour l’acheteur.

Il faut toutefois garder en tête que de nombreux paramètres ne peuvent pas être anticipés. Ainsi, la rentabilité estimée des panneaux en amont variera forcément au cours de leur vie. Exemple : imaginons que les tarifs de l'électricité dégringolent après que vous ayez installé votre équipement solaire. Il y aurait ainsi beaucoup moins d'intérêt à produire une électricité domestique « gratuite », puisque les économies par rapport aux prix du réseau seraient moindres. Rassurez-vous : les tarifs tendent plutôt à augmenter, voire exploser !


Quels sont les coûts engendrés par un panneau solaire ?

picto-porte-feuille-bleuLa rentabilité d’un investissement, de façon très classique, se détermine en comparant son coût de revient et les bénéfices attendus. Commençons donc par examiner les différents coûts d’un panneau solaire, incluant le prix d’achat du matériel, sa pose et son entretien !

Le coût d’achat des panneaux solaires

Le coût d’achat de votre installation va dépendre principalement :

  • De sa puissance globale, exprimée en kilowatt-crète (kWc), et donc du nombre total de panneaux à installer ;
  • Des tarifs pratiqués par le constructeur choisi ;
  • Du type de panneaux solaires (polycristallin ou monocristallin).

Les devis des installateurs incluent, en général, à la fois la fourniture du matériel et la réalisation du chantier. Vous trouverez par conséquent ci-dessous le prix moyen des panneaux solaires en 2021, incluant la pose (source : Hello Watt) :

  • 9 000 € pour une installation de 3 kWc ;
  • 14 000 € pour une installation de 6 kWc ;
  • 19 000 € pour une installation de 9 kWc.

Calculez facilement la rentabilité de votre projet avec Hellio


Un coût réduit par la prime à l'autoconsommation

Si vous choisissez d’autoconsommer l’énergie solaire, c’est-à-dire de consommer votre propre électricité et de revendre le surplus, le coût d’achat sera diminué de la « prime à l’autoconsommation ». Cette dernière, versée sur 5 ans par l’État, s’élève au 1er trimestre 2021 :

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Non, le solaire n’est pas trop cher. Du moins, il ne l’est plus ! Les idées préconçues sur le coût prohibitif des panneaux photovoltaïques sont bien souvent héritées d’une époque où la technologie, effectivement, était encore onéreuse et balbutiante. Des innovations constantes ont ensuite entraîné une chute drastique des prix : – 80 % en dix ans seulement  ! De ce fait, il est devenu beaucoup plus simple de monter un projet rentable pour votre habitation.

  • À 380 €/kWc pour des panneaux d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • À 280 €/kWc pour des panneaux d’une puissance supérieure à 3 kWc et inférieure ou égale à 9 kWc ;
  • À 160 €/kWc pour des panneaux d’une puissance supérieure à 9 kWc et inférieure ou égale à 36 kWc ;
  • À 80 €/kWc pour des panneaux d’une puissance supérieure à 36 kWc et inférieure ou égale à 100 kWc ;
  • À 0 € pour des panneaux d’une puissance supérieure à 100 kWc.

À titre d’exemple, une installation d’une puissance de 3 kWc facturée 9 000 € vous donnera droit à une prime de 1 140 € (380 × 3). Son coût d’achat réel n’est donc plus que de 7 860 €.

On voit ici que malgré certaines idées reçues et offres malhonnêtes, les panneaux gratuits sont des chimères. Un reste à charge est inévitable, même en cumulant plusieurs financements.

Le coût d’installation des panneaux solaires

picto-casque-hellio-pro-bleuLe coût d’installation des panneaux solaires est déjà inclus dans les prix indicatifs mentionnés ci-dessus. Ces frais de main-d’œuvre s’élèvent, en règle générale, à 20 % environ du coût total du projet (source : Les Énergies Renouvelables). Pour reprendre l’exemple précédent d’une installation photovoltaïque de 9 kWc et d’un coût de 19 000 €, vous pouvez donc considérer que les frais de pose montent à 3 800 €.

Pour rappel, le devis du professionnel établit nécessairement la distinction entre le coût d’achat de vos panneaux solaires, du matériel associé (onduleur, fixations…) et celui de la pose. Il vous est ainsi plus facile de comparer les tarifs d’un installateur à un autre.

Le coût d’entretien des panneaux solaires

Bonne nouvelle : l’entretien des panneaux solaires et leur maintenance représentent la plus petite partie des coûts à supporter pour le propriétaire d’une installation photovoltaïque. Cela signifie qu’il n’aura plus à assurer que des dépenses minimales après l’achat et l’installation du dispositif.

En résumé, il convient d’intégrer dans votre budget :

  • Le tarif d’utilisation du réseau public d’électricité (TURPE), qui est une taxe annuelle s’élevant actuellement à environ 25 € si vous avez opté pour l’autoconsommation, et à environ 42 € si vous préférez la revente totale de votre électricité solaire ;
  • Un nettoyage basique des panneaux solaires une fois par an, que vous pouvez confier à une société spécialisée ou réaliser vous-même pour faire des économies ;
  • Le remplacement de l’onduleur solaire une fois tous les dix ans, pour un budget compris entre 1 000 et 2 000 € à chaque fois.

Faites des économies d'énergie : produisez votre propre électricité verte


Quels sont les bénéfices engendrés par un panneau solaire ?

Vous allez rentabiliser vos panneaux solaires de deux façons différentes et complémentaires :

  • En consommant votre propre énergie solaire — gratuite — et donc en économisant l’achat de cette énergie auprès de votre fournisseur ;
  • En revendant le surplus d’électricité via l’obligation d’achat à tarif garanti d’EDF.

Les artisans partenaires du réseau Hellio sont à votre disposition pour procéder à l’étude et à l’installation de vos panneaux photovoltaïques de manière à optimiser leur rentabilité. Nos panneaux de marque DualSun se distinguent notamment par un rendement optimal de 20 % et une puissance élevée de 375 Wc. Ces spécifications techniques très avantageuses vous permettront d’économiser jusqu’à 70 % sur votre facture d’électricité.

Les économies sur la facture d’énergie

picto-hausse-euro-valeur-ajouteeQuel montant allez-vous économiser tous les ans sur votre facture d’électricité en consommant la production électrique gratuite de vos panneaux photovoltaïques ? Tout dépend de votre taux d’autoconsommation, c’est-à-dire de la proportion de l’énergie produite que vous parviendrez à consommer.

En effet, un foyer ne peut jamais consommer la totalité de son énergie solaire, le pic de production arrivant typiquement en milieu de journée lorsque les besoins sont plus bas. Il est plus réaliste de viser 20 à 30 % dans la plupart des cas selon DualSun.

Soit par exemple une installation de 9 kWc produisant 10 000 kWh par an, et un taux d’autoconsommation de 30 %. Ces 3 000 kWh d’énergie solaire consommés par les habitants du logement ne seront donc pas facturés par le fournisseur d’énergie. Sachant que le prix du kilowatt-heure pour le Tarif Bleu EDF option Base est de 0,1582 € au 1er avril 2021 , cela équivaut à une économie de 475 €.

Picto_Courbe_Graphique_HausseAvec la flambée des prix de l'énergie (tarifs réglementés de vente), investir pour consommer sa propre électricité photovoltaïque revêtira de plus en plus d'avantages dans les années à venir !

Les revenus générés par la vente du surplus d’électricité

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Pour une rentabilité optimale en autoconsommation, choisissez toujours une puissance d’installation conforme à vos besoins, et optimisez votre taux d’autoconsommation en adaptant vos habitudes.

L’obligation d’achat EDF, ou EDF OA, est un contrat qui vous permet de revendre votre surplus d’électricité pendant 20 ans à un tarif garanti. Ce tarif est réévalué chaque trimestre. Début 2021, il s’élevait à :

  • 0,10 € par kWh pour une installation solaire d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • 0,10 € par kWh pour une installation solaire d’une puissance supérieure à 3 kWc et inférieure ou égale à 9 kWc ;
  • 0,06 € par kWh pour les installations d’une puissance supérieure à 9 kWc et inférieure ou égale à 36 kWc ;
  • 0,06 € par kWh pour les installations d’une puissance supérieure à 36 kWc et inférieure ou égale à 100 kWc.

Pour reprendre l’exemple précédent, le foyer ne consomme pas 70 % de son énergie solaire, soit 7 000 kWh, et va donc la revendre à EDF au tarif garanti de 0,10 € par kWh. Cela représente un revenu annuel de 700 €.


Demandez votre étude solaire 100 % gratuite et sans engagement


Calcul du rendement annuel et de la rentabilité d’une installation photovoltaïque

picto-signes-calculVous disposez maintenant de l’ensemble des connaissances nécessaires pour déterminer avec une relative précision le rendement annuel de vos panneaux solaires. Voici un exemple concret qui se base sur un chantier réel effectué dans le Var par Solak Énergie, entreprise partenaire d'Hellio. Résultat : un équipement qui devient rentable en seulement 15 ans.

Le coût de revient initial

Soit une installation de 3,6 kWc composée de 12 panneaux, facturée 11 190 €. Le coût de revient effectif après déduction de la prime à l’autoconsommation — 1 008 € — est de 10 182 €.

Les bénéfices attendus chaque année

Au vu des conditions idéales d’ensoleillement dans le département du Var, de l’inclinaison du toit, de l’exposition de la maison et du type de panneau, la production attendue de l’installation est de 3 600 kWh par an. Au vu de la consommation annuelle du foyer, par ailleurs, une autoconsommation à hauteur de 1 080 kWh — soit 30 % — est jugée réaliste lors de l’étude technique.

  • En consommant chaque année des milliers de kWh d’énergie solaire gratuite, le propriétaire s’épargne l’achat de la quantité d’électricité équivalente auprès de son fournisseur, soit des économies estimées de 722,09 € au Tarif Bleu EDF option Base .
  • En revendant chaque année le surplus, à raison de 0,10 € par kWh, il va en outre générer un revenu annuel de 113,55 €.
  • On y soustrait le rachat d’un onduleur de 1 500 € tous les dix ans, soit un prix lissé annuel de 150 €.
  • Ainsi que la déduction du paiement du TURPE, 25 euros par an.

Il s’agit par conséquent d’un bénéfice annuel total de 722,09 + 113,55 - 150 - 25 = 660,64 €.

Le rentabilité des panneaux solaires

Avec une dépense initiale estimée à 10 182 €, et un bénéfice annuel estimé à 660,64 €, il suffit d'effectuer une division pour trouver 10 182 ÷ 660,64 = 15,41. Autrement dit, l'installation sera entièrement amortie au bout de 15 ans.

Soit un taux de rentabilité annuel de 6,67 %.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 80 %

C’est la garantie minimale de rendement proposée actuellement par les constructeurs pour leurs panneaux solaires au bout de 25 ans de durée de vie. Autrement dit, vous avez la garantie d’une performance au moins égale à 80 % du rendement initial du panneau solaire à cette échéance. Si vos panneaux sont amortis au bout de 14 ou 15 ans, vous aurez donc encore de nombreuses années pour en profiter en pur bénéfice !

Conclusion : la rentabilité des panneaux solaires a connu une amélioration considérable au cours des dernières décennies. Vous bénéficiez désormais à la fois d’un matériel dont le prix a bien diminué, d'aides avantageuses du gouvernement, et de garanties sur la prime à l’achat des panneaux ainsi que le prix de revente de l’énergie en surplus.

En outre, certaines installations peuvent durer plus de 30 ans ! De quoi envisager l’avenir en toute sérénité. N'hésitez pas à utiliser un outil de simulation pour affiner votre projet.

Les trois points clés à retenir :

  1. La rentabilité d’une installation solaire est obtenue en comparant son coût de revient et les revenus qu’elle va générer ;
  2. Vous pouvez consommer l’énergie produite vous-même pour un maximum de rentabilité, et revendre le surplus à EDF ;
  3. Une installation photovoltaïque peut aujourd’hui être amortie entièrement en 10 à 15 ans.

Baissez vos factures d'électricité grâce au photovoltaïque


Tags associés : Conseils, Solaire

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Prime énergie

Retrouvez toutes nos solutions en économies d’énergie