Panneaux solaires thermiques : ce qu’il faut savoir

Rédigé par Marina T
Mis à jour le 08 mars 2023
Temps de lecture : 4 min
Panneaux solaires thermiques

Utilisés pour assurer la production d’eau chaude sanitaire et/ou de chauffage, les panneaux solaires thermiques présentent des qualités certaines à l’heure de la transition énergétique. Alors comment fonctionnent-ils ? Quels sont leurs avantages et inconvénients ? Quel prix prévoir pour une installation avec capteurs solaires thermiques, et quelles aides pour faciliter son investissement ? C’est ce que Hellio vous propose de découvrir dans cet article.


Demandez toutes vos primes en quelques minutes


Comment fonctionne un panneau solaire thermique ?

picto-panneaux-solaires-hellio-bleuLes capteurs solaires thermiques convertissent le rayonnement solaire en chaleur. Pour y parvenir, un fluide caloporteur (généralement de l’eau glycolée) circule sous le vitrage du panneau et emmagasine la chaleur provenant des rayons du soleil. Le fluide se déplace et transmet la chaleur produite à un équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, à savoir :

Solaire thermique et photovoltaïque : quelles différences ?

S’ils valorisent tous les deux l’énergie solaire, il est important de bien différencier les capteurs solaires thermiques des modules photovoltaïques. En effet, ces derniers permettent de produire de l’électricité. Des panneaux solaires photovoltaïques peuvent donc être utilisés pour :

Même si le fonctionnement et les usages du photovoltaïque diffèrent, ils présentent de nombreux intérêts pour l’utilisateur (facture d’électricité réduite, revenu complémentaire…).


Quels sont les avantages et les inconvénients des panneaux solaires thermiques ?

Les capteurs solaires thermiques, utilisés pour le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire, présentent certains avantages.

  • Comme l’énergie solaire est gratuite, le chauffage par panneaux solaires thermiques permet de réduire les dépenses énergétiques du ménage. Au bout de quelques années, les économies réalisées amortissent l’investissement initial.
  • Les capteurs solaires thermiques permettent de valoriser une énergie renouvelable et locale, plutôt que fossile et importée (gaz, fioul…), ce qui est bénéfique sur le plan environnemental.
  • Ils sont éligibles à certaines aides financières (MaPrimeRénov’, prime CEE…).
  • Leur mise en place assure de valoriser le logement sur le marché de l’immobilier.

Comme toute solution, ils présentent également certains inconvénients.

  • Le solaire étant une énergie intermittente, ils ne peuvent pas répondre à l’ensemble des besoins du foyer, à n’importe quel moment : une énergie d’appoint est indispensable (pour le chauffage et/ou la production d’eau chaude sanitaire).
  • Leur prix de départ peut apparaître comme un frein, même si des aides financières existent.
  • Malgré des progrès notables ces dernières années, leur intégration en toiture peut parfois paraître inesthétique.

picto chiffre HellioLE CHIFFRE HELLIO : 80 %

Selon les régions, un chauffe-eau solaire individuel peut couvrir entre 50 et 80 % des besoins moyens annuels d’eau chaude sanitaire d’un foyer. Le système solaire combiné peut quant à lui couvrir 40 à 60 % des besoins de chauffage (source : Ademe - Le chauffage et l’eau chaude solaires).


Vous avez sans doute droit à des aides pour rénover !


Combien coûtent des panneaux solaires thermiques ?

Symbole EurosLe prix d’une installation à base de panneaux solaires thermiques varie en fonction de l’équipement utilisé, mais également d’autres paramètres (besoins des occupants, surface du logement, niveau d’isolation, localisation…).

L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) estime qu’il faut prévoir un budget situé entre :

  • 900 et 1 700 €/m² de capteurs solaires mis en place pour un chauffe-eau solaire individuel ;
  • 1 100 et 1 300 €/m² de capteurs solaires installés pour un système solaire combiné.

Quelles sont les aides financières disponibles pour le chauffage solaire thermique ?

Sous certaines conditions, les solutions de chauffage solaire thermique peuvent être éligibles à certaines aides financières prévues dans le cadre de la rénovation énergétique des logements :

  • MaPrimeRénov’ ;
  • La prime CEE ;
  • La TVA à 5,5 % ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • Les aides locales.

MaPrimeRénov’ solaire

picto info HellioL’INFO HELLIO :

Depuis 2022, votre éligibilité à MaPrimeRénov’ vous assure un accès simplifié à l’éco-PTZ. Le dispositif Mon éco-PTZ Prime Rénov’ vous permet ainsi de gagner du temps dans vos démarches. L’accord de l’Anah remplace les justificatifs des travaux (devis, facture…).

Depuis 2020, MaPrimeRénov’ est la principale aide de l’État pour les travaux d’économies d’énergie. Mise en place pour simplifier le parcours des particuliers (notamment par rapport à l’ancien crédit d’impôt), cette aide permet de financer de nombreuses opérations de rénovation énergétique. Les solutions de chauffage par panneau solaire thermique en font partie. Le montant de l’aide accordée varie principalement en fonction des travaux réalisés et des ressources du ménage : des aides plus importantes sont accordées aux ménages les plus modestes.

Voici les forfaits MaPrimeRénov’ 2023 :

Solution à énergie solaire thermique

Ménage bleu (ressources très modestes)

Ménage jaune (ressources modestes)

Ménage violet

(ressources intermédiaires)

Équipements de production de chauffage

11 000 €

9 000 €

5 000 €

Équipements de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie solaire thermique pour les immeubles situés en France métropolitaine

4 000 €

3 000 €

2 000 €

Équipements de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant à l'énergie solaire thermique pour les immeubles situés à La Réunion, en Guyane, en Martinique, en Guadeloupe ou à Mayotte

2 000 €

1 500 €

1 000 €

Équipements de chauffage ou de fourniture d'eau chaude sanitaire fonctionnant avec des capteurs solaires hybrides thermiques et électriques à circulation de liquide

2 500 €

2 000 €

1 000 €

La prime CEE (Certificats d’Économies d’Énergie)

Dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie, un dispositif encadré par l’État, les entreprises du secteur de l’énergie proposent des primes aux consommateurs souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique. Pour les particuliers, il existe ainsi différentes aides pour financer l’achat :

  • D’un chauffe-eau solaire individuel ;
  • D’un système solaire combiné ;
  • D’un système de chauffage hybride (comportant des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques).

Le montant de la prime accordée varie principalement en fonction des économies d’énergie réalisées par les travaux éligibles, mais également de la localisation du logement (zone climatique H1, H2 ou H3) et de l’entreprise auprès de laquelle est effectuée la demande.

La TVA à 5,5 %

picto-montant-aideL’installation de capteurs solaires thermiques fait partie des opérations éligibles à la TVA réduite à 5,5 % (contre 20 % habituellement). Pour en bénéficier, le logement concerné par les travaux doit avoir été achevé il y a plus de 2 ans. Il est impératif de faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) pour en profiter : il applique cette TVA réduite directement sur la facture des travaux.

L’éco-prêt à taux zéro

picto astuce HellioL’ASTUCE HELLIO :

Si, en parallèle de l’installation de votre système de chauffage solaire, vous souhaitez réaliser d’autres travaux d’efficacité énergétique (isolation thermique, achat d’un chauffage d'appoint…), le montant de votre éco-PTZ peut aller jusqu’à 25 000 € (pour deux gestes), 30 000 € (pour trois opérations) ou 50 000 € (pour une rénovation globale).

Même si des aides financières permettent de réduire le coût des panneaux solaires thermiques, le reste à charge peut constituer un frein pour certains ménages. C’est pour cette raison que l’État a créé l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Il s’agit d’un prêt bancaire classique, sans intérêts pour le contractant, dédié uniquement aux projets de rénovation énergétique.

L’installation d’une solution de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant avec des panneaux solaires thermiques permet d’emprunter jusqu’à 15 000 €, à rembourser dans les 15 ans maximum.

Les aides locales

Picto_Aides_Collectivités_France_PiècesEnfin, certaines collectivités locales proposent également des soutiens financiers aux particuliers souhaitant installer une solution de chauffage solaire thermique. Puisque chaque ville, département ou région dispose de sa propre politique en la matière, le mieux est de se rapprocher d’un conseiller France Rénov’.


Vos travaux à moindre coût avec Hellio


Tags associés : Conseils, Solaire

Hellio, votre énergie a de l'impact
Hellio, votre énergie a de l'impact
  • Isolation
  • Chauffage
  • Rénovation globale
  • Audit
  • Photovoltaïque

Demandez vos aides sans attendre
et rénovez moins cher